12

27 conseils que j’aurais aimé recevoir quand j’ai démarré mon blog

conseils pour blogueur débutant

(Note d'André: ceci est un article invité rédigé par Gwendoline de WP-Biz. Je lui laisse la place, et visitez son blog!)

C’est parti ! Aujourd’hui, vous travaillez pour la première fois depuis chez vous.

Vous avez peut-être pris un tournant dans votre vie : licenciement, démission, un changement dans votre vie personnelle… Et vous avez décidé de vivre de votre activité en ligne.

Pour cela, vous vous êtes fixé un objectif : 6 mois pour générer vos premiers revenus !

Vous avez lu des dizaines voire des centaines d’articles sur le sujet.

Vous savez que très peu en vivent vraiment. D’après cette enquête, seulement 14 % des blogueurs vivent de leur activité en ligne.

Mais vous voilà lancé dans l’aventure, pour faire partie de ces fameux 14 %...

...

Et là, vous avez comme un doute.

Par quoi commencer ?

Je sais ce que cela fait. Cette sensation d’être submergé. D’avoir des milliers de choses à faire, des milliers de choses à apprendre.

Je suis moi aussi passée par là. Pour vous aider, j’ai réuni 27 conseils.

Des conseils que j’aurais aimé recevoir quand j’ai commencé.

Prêt ?

1.   Votre adresse unique et inoubliable.

Le premier poste d’investissement quand vous avez défini votre plan d’attaque, c’est votre nom de domaine. C’est votre future adresse. C’est votre carte de visite. Soit vous êtes au 35 avenue des Champs-Élysées soit vous êtes au 765bis, allée Craignos.

Votre nom de domaine vous l’aurez tout au long de votre aventure. Choisissez-le bien :

  • Prenez si possible, le.com ET le. fr (si l’un des deux est pris, vérifiez que celui qui est occupé ne l’est pas par un concurrent. Si c’est le cas, passez votre chemin).
  • Ne mettez pas d’accent dans votre nom de domaine.
  • Choisissez un nom de domaine prononçable.
  • Faites en sorte qu’il soit le plus court possible.
  • Et si possible, évitez les mots anglais.
  • Pour le réserver, allez sur : https://www.ovh.com/fr/domaines/
  • Et pour aller plus loin, lisez l'article d'André sur le sujet: "Comment trouver le nom de blog parfait: le guide ultime"

2.   Ne vous trompez pas de niche !

Non, je ne vous donne pas de conseils canins. Par niche, j’entends votre thématique ou plutôt LA question que va résoudre votre blog. Quelques exemples :

  • Comment résoudre mon mal de dos grâce au yoga ?
  • Comment gagner de l’argent grâce à la colocation ?
  • Comment bien éduquer son chien ?

Pour atteindre votre objectif, il va vite falloir monétiser. Pour être certain que votre niche est rentable, regardez les points suivants :

  • Est-ce que les personnes dépensent déjà de l’argent dans cette activité ?
  • Est-ce qu’il existe des livres dans cette thématique (faites un tour sur Amazon) ?
  • Est-ce qu’il existe des personnes qui vendent déjà des ebooks, des formations... dans cette même thématique ? Regardez en France et aux États-Unis !

Si vous avez répondu oui à au moins 2 de ces questions, vous pouvez y aller. Sinon, envisagez sérieusement de changer.

Conseil bonus: les 3 plus grands sujets rentables sur internet sont :

  • Gagner de l’argent
  • Les relations aux autres
  • La santé

Focalisez-vous sur une question sous-jacente de l’une de ces 3 grandes thématiques pour votre biz.

3.  Une marche après l’autre...

Quand vous vous lancez, il y a énormément de choses à apprendre : la création de contenus, le marketing, Facebook, le montage vidéo, WordPress, la technique, le copywriting...

Il est facile de s’y perdre.

N’essayez pas de tout apprendre d’un coup. De même, n’attendez pas de tout maîtriser avant de vous lancer. Sinon, il sera trop tard.

Fixez-vous des petites étapes. N’essayez pas de tout faire parfaitement. Faites un petit peu, chaque jour. Vous apprendrez et vous vous améliorerez tous les jours.

4.   Écoutez vos aînés.

Faites-vous aider (mais pas par n’importe qui). N’essayez pas de tout apprendre par vous-même.

Vous avez selon moi 2 choix :

  • Soit vous vous formez « sur le tas ». Et vous y arriverez. Cela vous demandera plus de temps.
  • Soit vous investissez sur vous grâce à des formations. Et, si vous les appliquez, vous allez gagner beaucoup de temps (comptez en années facilement !).

Mon conseil est le suivant : prenez les raccourcis, servez-vous des expériences des autres !

Économisez du temps et de l’argent en investissant sur vous-même. Formez-vous régulièrement avec des personnes qui ont atteint les résultats que vous visez ! Et surtout, mettez en application ce que vous apprenez pour les rentabiliser rapidement.

En investissant sur moi-même, j’ai non seulement gagné au moins 5 ans, mais j’ai surtout rentabilisé mon argent investi en moins d’un an.

5.   Les montagnes russes du blogging.

J’adore les montagnes russes. Mais l’entrepreneuriat, c’est piiiire que ça !

Tout bouge très vite, tout va très vite. Aussi bien la descente que la montée !

Il faut le savoir. L’essentiel est d’avancer un peu chaque jour et de persévérer. Si vous appliquez tous les conseils de cet article, vos efforts finiront par payer. J’en suis certaine !

6.   Ne vous trompez pas de WordPress !

Quand vous créez votre blog : utilisez WordPress. C’est un outil qui vous permettra de rapidement gérer votre contenu. C’est la base de votre présence en ligne. 26 % des sites internet dans le monde l’utilisent. Impressionnant, n’est-ce pas ?

Ne faites cependant pas l’erreur d’utiliser et de payer WordPress.com. Non. Prenez la version libre de WordPress disponible sur WordPress.org.

Voici la différence entre les 2 :

  • com: vous payez chaque mois et vous êtes limité dans l’installation de fonctionnalités supplémentaires ou sur le design.
  • org: est une version libre de l’outil que vous pouvez télécharger. Vous hébergerez ainsi votre blog où vous le souhaitez.

Pour télécharger et installer WordPress, rendez-vous ici.

Vous pouvez aussi utiliser l’installation en 1 clic proposée par OVH ou O2 Switch.

7.   Ne restez pas seul dans votre ruche.

« Seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin. »

Cette citation résume bien mon conseil. Aujourd’hui, il est illusoire de penser que l’on peut réussir seul dans son coin.

Liez-vous rapidement avec d’autres blogueurs dans votre thématique. Ne les voyez pas en concurrent, mais en partenaire.

Dans le blogging l’audience vous écoutera vous parce que vous êtes vous (et parce que votre contenu est de meilleure qualité).

Donc, voyez les blogueurs de votre thématique comme des personnes qui peuvent vous envoyer du trafic et à qui vous enverrez du trafic. Vous grossirez beaucoup plus vite.

Ce seul conseil peut vous faire gagner des années de galères. Réfléchissez bien à ce point. Et commencez dès aujourd’hui à créer du lien avec vos pairs. André en parle d’ailleurs très bien dans sa lettre ouverte aux blogueurs qui pensent pouvoir réussir seuls dans leur coin.

8.   Ne déviez pas de trajectoire.

– « Il faut que je regarde ci. »

– « Untel m’a parlé de ça. »

– « Il faut que j’écrive du contenu. »

– « Je dois créer ma formation. »

– « Je dois... »

Et finalement vous ne faites plus rien. C’est quelque chose que je connais bien, je suis tout le temps distraite par quelque chose.

En tant que jeune blogueur, concentrez-vous d’abord sur votre liste. Le trafic, le référencement, etc. importent peu.

Votre unique préoccupation doit être la taille de votre liste et combien de nouveaux abonnés vous obtenez chaque jour.

Une fois que vous avez entre 500 et 1 000 emails, concentrez-vous sur la création de vos produits.

Ne testez pas systématiquement le dernier outil à la mode.

Restez concentré sur la création de valeur et sur la croissance de votre liste d’emails. C’est la seule chose qui importe, si elle grandit, vous serez bon dans tout le reste.

9.   Oui ça ne coûte pas grand-chose, mais...

Vous allez entendre partout que lancer un business sur internet ne coûte rien. Bullshit.

Oui, comparé à une entreprise traditionnelle, ce n’est rien. Mais il faut quand même sortir quelques centaines d’euros pour bien s’équiper.

J’ai compté environ 300 € la première année pour investir dans les outils de base.

Si vous êtes radins pour votre entreprise, vous n’y arriverez pas. N’ayez pas peur d’investir (intelligemment bien entendu) dans votre biz. Il vous le rendra trop bien.

Qui plus est, si vous commencez à investir vous serez d’autant plus motivés pour le rentabiliser ! 😉

10.              Épée ou lance-roquettes ?

Est-ce qu’il vous viendrait à l’esprit d’attaquer votre ennemi avec une épée en bois si, en face, il a un lance-roquettes ?

Non ?

Dans le biz c’est pareil ! Prenez les mêmes outils que les autres blogueurs dans votre thématique. S’ils utilisent tous tel ou tel outil, c’est qu’il y a une raison ! C’est étudié...

J’ai listé ici la liste des meilleurs outils pour lancer un biz sur internet, faites en bon usage !

11.              Choisissez le bon champ de fleurs.

Vous créez votre blog. Il fonctionne parfaitement. Vous en êtes tellement fier !

Vous publiez un premier article. Un second. Un troisième. Silence radio....

10 articles et toujours pas un commentaire. Votre courbe de visites Google Analytics est tel un électrocardiogramme plat....

Vous avez fait une belle erreur. Rassurez-vous, beaucoup l’ont fait avant vous!

Ne publiez pas un seul article sur votre blog tant que vous n’avez pas d’audience !

Oui, cela peut paraître étrange, mais il n’y a rien de pire que de bloguer dans le vent. Au début, publiez sutout des articles invités.

12.              Le tarif de votre premier produit.

Est-ce qu’il est plus facile de convaincre 100 personnes ou d’en convaincre 1 000 ? (vous sentez venir la question piège ?)

Il est plus facile de convaincre 100 personnes d’acheter un produit à 200 € que d’en convaincre 1 000 d’acheter un produit à 20 €.

Cela peut paraître bizarre, mais faites-moi confiance.

Le travail de vente va être sensiblement le même pour un produit à 20 € qu’un produit à 200 €. Autant concentrer ses efforts sur un produit « qui en vaut la peine ».

Et comme vous aurez, dans la plupart des cas, une petite audience (ce qui est normal puisque vous commencez) : vous gagnerez beaucoup plus en vendant un produit à 200 €.

Ne vous bradez pas. Ne perdez pas de temps avec un petit produit. Commencez par le gros, vous créerez ensuite vos plus petits produits.

13.              Le référencement, on s’en fout.

Pensez à Google. Optimisez ci. Optimisez ça. Bla-bla-bla.

La vérité c’est que bien référencer un site prend 6 mois à 1 an minimum. C’est un investissement long terme.

Vous voulez vraiment attendre 6 mois à 1 an pour commencer à récolter vos premiers résultats ?

Moi non.

Faites des articles invités en ajoutant un lien vers votre site (c’est systématique normalement). Vous améliorerez ainsi déjà le référencement de votre site et vous obtiendrez du trafic. C’est la seule chose liée au référencement que vous devez faire. Vous optimiserez votre site plus tard.

Restez concentré sur votre liste email !

14.              Soyez persévérant.

Se lancer dans l’aventure du blog est une course de fond. Vous ne verrez pas les résultats immédiatement.

Vous allez galérer à avoir vos premiers 100 abonnés (autant être prévenu) et ensuite ça ira tout seul, presque comme par magie.

Vous ne pouvez même pas imaginer le temps que cela m’a pris de passer de 90 abonnés à 100 abonnés (des mois...).

Et, comme par magie, je suis passé à 150 emails 2 à 3 jours plus tard.

Ne lâchez rien. Vous ne le regretterez pas.

15.              L’abeille-chimiste.

Ce qui fonctionne aujourd’hui ne fonctionnera peut-être plus demain.

Ne faites pas que suivre les recettes données par les autres blogueurs.

Créez les vôtres. Expérimentez.

Soyez moteur de votre biz et de votre vie !

16.              Il n’y a pas qu’une seule façon de bloguer.

Je vais vous dire un autre secret : ce qui fonctionne pour certains ne fonctionnera pas systématiquement pour vous...

Et inversement !

Seule votre audience pourra vous dire ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas !

Chaque audience est unique. La meilleure façon pour faire décoller votre biz, c’est à vous de la découvrir !

Servez-vous des résultats des autres et adaptez-le à votre bizness.

17.              Connaissez-vous votre cible ?

Quel est votre client idéal ?

Une femme de 40 ans qui a des enfants n’est pas une réponse acceptable !

Il faut être beaucoup plus précis dans votre description du client idéal.

Il est même recommandé d’en avoir plusieurs !

Aussi, si un de ses avatars n’est pas réceptif, vous pourrez toujours passer au prochain ! Plus que son profil, cernez ses attentes, ses besoins, ses envies. cela vous aidera à concevoir des produits qui collent à son besoin!

18.              Pourquoi blogues-tu ?

Bloguer c’est dur. Il faut être persévérant. Quoi faire quand on travaille comme un mineur de charbon et qu’on ne voit toujours pas de résultat ?

Il faut se souvenir du pourquoi. Pourquoi faites-vous ça ?

Posez-vous la question : pourquoi ?

Et avec votre réponse : pourquoi ?

... Pourquoi ?

(Et si ça ne suffit pas)

... Pourquoi ?

... Pourquoi ?

Notez bien cette dernière réponse. C’est la plus puissante de toutes.

Quand vous aurez un coup de mou, un doute : relisez-la… plusieurs fois s’il le faut.

19.              Et votre nouveau meilleur ami est…

Il y a forcément des choses que vous ne saurez pas faire. Avant d’aller quémander de l’aide à tout l’univers : posez la question à Google.

Vous trouverez des tonnes de ressources.

Et seulement si vous ne trouvez pas : demandez autour de vous.

Les gens vous remercieront.

20.              Votre principal avantage en tant que nouveau blogueur…

Il y a un avantage d’être nouveau dans la blogosphère : personne ne vous connaît.

Non je ne suis pas tombée sur la tête 😉

Imaginez, si personne ne vous connaît : vous pouvez faire toutes les conneries du monde !

Personne ne vous connaît. Donc (presque), personne ne le verra.

Profitez donc pour expérimenter et testez ! C’est le bon moment.

21.              Le plus important à connaître en tant que nouveau blogueur.

L’argent est dans la liste.

Je me répète, mais c’est le plus important. Constituez-vous dès maintenant une liste.

Ne perdez pas de temps. Installez les outils que je vous recommande et commencez à la construire aujourd’hui.

 

 

22.              N’écrivez pas dans le vide.

Ne publiez pas tant que vous n’avez pas une liste d’emails conséquente (500 emails minimum).

Non. Publiez plutôt sur un blog installé depuis plusieurs années avec des milliers de visites par jour. C’est pourquoi il est vraiment important de créer du lien avec d’autres blogueurs.

Liez-vous à eux puis demandez à publier un article chez eux. Votre blog sera ainsi exposé à une nouvelle audience !

Vous récolterez ainsi des emails… et donc un trafic certain lorsque vous ouvrirez votre blog et lancerez votre premier produit.

(Que croyez-vous que je suis en train de faire;) )

23.              Votre bonus (ou aimant à prospects).

Mon précieux !

Voilà ce que se disent vos visiteurs quand vous leur demandez leur email... Vous imaginez bien qu’ils ne vont pas la donner comme ça. Il va falloir lui montrer énormément de valeur pour qu’ils vous supplient presque de prendre leur email !

Pour ça, rien de mieux que de créer un bonus : il peut prendre la forme d’un ebook, d’une série de vidéo, d’un podcast....

Ne passe pas trop de temps sur la création de votre bonus, cela doit être quelque chose de très court, mais qui contient des conseils inédits qui intéressent ton audience. Subtil mélange, n’est-ce pas ?

Dites-vous qu’un aimant à prospects doit pouvoir être consommé en 5 minutes. Et qu’il répond à une question très précise.

24.              Faites-vous aider.

Vous l’avez compris, il y a énormément de choses à faire.

Vous ne pouvez pas être sur tous les fronts. Vous serez très vite débordé.

Ne vous acharnez pas, déléguez tout ce que vous pouvez. Faites-le, le plus vite possible.

25.              Le trafic est partout.

Oui, c’est dur à entendre, même pour moi. Mais je pense profondément que c’est vrai.

Le trafic est énorme aujourd’hui. Mais l’attention de nos prospects reste limitée. Il faut donc apprendre à capter le trafic et l’attention des internautes.

Formez-vous à Facebook, YouTube, Instagram, SnapChat ou Pinterest (en fonction de votre audience). Apprenez à maîtriser une de ces plateformes.

Et développez votre audience sur ce canal au maximum… avant de passer au suivant.

26.              La séparation enfant - parents.

Vous l’avez construit, petit à petit. Vous l’avez vu grandir, réussir, échouer.

Et un jour il vous dira : « j’abandonne » ou encore « je m’en vais ».

C’est douloureux. Mais il faudra le laisser partir.

Si votre business ne prend pas. N’ayez pas peur de l’abandonner et de passer à autre chose.

Si votre business prend, mais qu’un jour vous avez envie de changer et la possibilité de le revendre. Faites-le.

Ne soyez pas trop accroché à votre biz. Ce serait mauvais pour votre santé… et votre biz.

27.              Le dernier, mais pas des moindres...

S’il ne sert à rien d’écrire sur votre blog alors que vous n’avez pas d’audience, il ne sert également à rien d’écrire sur un sujet qui n’intéressera personne.

Pour être sûr de choisir les bons sujets, voici ma botte secrète : Buzzsumo.

Buzzsumo est un outil en ligne qui vous présente les sujets les plus partagés sur un blog. Étudiez la concurrence et analysez les articles les plus partagés.

Reprenez le sujet principal et réécrivez un article en ajoutant votre ton, vos idées. Produisez un contenu de meilleure qualité.

Ainsi, vous êtes sûr de faire abeille à chaque fois.

 

J’espère que ces conseils vont ont plu et vous aideront à démarrer votre indépendance financière grâce à votre blog.

S’ils vous ont aidé, partagez cet article autour de vous et surtout à vos amis de blogs !

Biz !

Gwendoline, créatrice de WP Biz

ATTENTION, lisez aussi ceci:

 

"Note d'André. Merci à Gwendoline de WP Biz pour cet article. Avant de partir regardez simplement comment j'ai commencé la monétisation de TraficMania. C'est la meilleure méthode pour monétiser une petite audience et gagner des sommes significatives."

Partagez les bonnes pratiques, merci!
  •   
  •  
  •  
  •  
Gwendoline Mey
 

Aussi surnommée la Reine des abeilles,Gwendoline aide les infopreneurs passionnés à dépasser la barrière de la technique et à créer leur biz en ligne. Je suis certainement en train de créer du contenu pour WP Biz, manger du chocolat ou embêter mon chat.

Click Here to Leave a Comment Below 12 comments
charlotte

Merci Gwendoline! Sans toi mon blog n’aurait pas cette jolie frimousse ni cette belle réussite!

Répondre
Emilie

Merci pour cet article qui redonne de l’espoir ! 🙂
Cela fait plusieurs mois maintenant que j’essaie de mettre tout ça en place pour mon blog photo et ça ne décolle pas !…
=> Work in progress !

Répondre
Christine Kerverdo

Bonjour Gwendoline
Alors comme ça on embête son chat? Moi aussi!
J’adore le point n°20! Celui-là, André ne l’a pas noté dans ses formations!
Ton article est un complément qui va dans le droit fil de Trafic Mania.
Merci pour ce boulot

Répondre
    Gwendoline Mey

    Oups, prise en flagrant délit !

    Merci à toi, Christine, pour ton commentaire.

    Il faut toujours essayer de voir l’opportunité dans chaque challenge ! C’est l’une de mes devises.

    Au plaisir de te recroiser.
    Biz,

    Répondre
Jean-Rémi

Merci Gwendoline, c’est un très bon article!
Il permet de voir tout le parcours de mise en place d’un business en ligne.
Au plaisir de te retrouver très bientôt avec ta copine Albane 😉
Je suis dans les starting-blocs.
En tout cas, félicitations pour tout ce que tu partages.

Répondre
    André Dubois

    Dans les « starting-blog » 🙂

    Répondre
    Gwendoline Mey

    Merci Jean-Rémi ! Je te souhaite beaucoup de succès avec ton biz en ligne !

    On se retrouve dans la ruche ou l’hélico 😉

    Biz!

    Répondre
Sylvain

Merci Gwendo pour cette piqûre de rappel 😉

Répondre
Christine

Merci beaucoup Gwendoline pour ces si précieux conseils.

Répondre

Laissez un commentaire: