17

3 hacks (que vous ne connaissez pas encore) pour augmenter vos ventes de 10% avec Facebook

Image illustrant les réseaux sociauxNote d'André: cet article invité a été rédigé par Margaux Klein, de l'équipe Wolfeo, une start-up innovante qui booste vos ventes en ligne. Je lui laisse la place!

Avez-vous remarqué comment certains blogueurs parviennent à présenter très naturellement ce qu’ils ont à vendre comme produits ou services ?

Je ne parle pas d’annoncer de but en blanc son offre comme les flyers que l’on vous distribue à la sortie du métro ou à l’arrêt de bus, en vous souhaitant rapidement une « bonne journée ».

Non, c’est quelque chose qui est présenté comme une suite logique aux conversations déjà entamées entre le rédacteur et ses lecteurs.

Parmi tous les blogs ou comptes réseaux sociaux que vous suivez, vous en avez forcément certains qui vous interpellent davantage que d’autres ?

Une écriture humoristique, une analyse ou un point de vue auquel vous n’aviez pas pensé, des astuces ou des "bons plans" qui arrivent pile au bon moment, les raisons de s’attacher à un auteur sont nombreuses.

On embarque dans son univers, on réagit en apportant des commentaires, on fait des suggestions.

Bref, ça nous fait vibrer !

Sur un blog ou sur les réseaux sociaux, le principe est simple : PARTAGEZ, ECHANGEZ ET PROPOSEZ.

Si vous suivez le blog d’André, c’est que vous avez une passion, une activité sur internet qui vous porte, qui « vous prend aux tripes ». Vous cherchez en parallèle des conseils pragmatiques et du soutien pour obtenir des résultats et parvenir à vivre à 100% de votre activité.

Vous en parlez tout le temps : A votre famille, à vos amis…

Ça vous obsède !

Certains y croient aussi forts que vous et d’autres vous prennent pour un doux rêveur…

Mais ce qu’il y a d’extraordinaire quand vous partagez votre passion sur le web, c’est que vous allez fédérer progressivement une communauté autour de vous et de votre contenu.

Vous allez parler à votre audience, apporter votre aide comme si vous vous adressiez à des amis (et certains deviendront des amis.)

Et elle va le sentir !

Si vous restez à l’écoute, si vous prenez le temps de répondre aux commentaires qui sont laissés, votre audience vous le rendra au centuple !

C’est le principe de l’auberge espagnole, où vous trouvez ce que vous apportez, sauf que dans ce cas, les feedbacks peuvent aller au-delà de vos espérances.

Cela va vous inciter à dépasser vos limites.

Par exemple, à proposer du contenu auquel vous n’aviez pas pensé, à rencontrer « dans la vraie vie » ceux et celles qui vous suivent, etc.

Vous voyez ?

Comme je vous le disais plus haut, c’est un cycle naturel : Partager, échanger, proposer.

Puis, vous pensez à un produit ou un service et au vu des échanges que vous entretenez avec votre audience, vous savez que cela peut véritablement l’aider.

Mais aussi, il faut bien l’avouer, vous voulez clouer le bec à cette cousine qui se moque de vous et de votre « passe-temps » en ligne, en vous expliquant que ce n’est pas avec « ça » que vous allez payer votre loyer chaque mois…

Ça vous motive à lui prouver le contraire, vous savez que vous pouvez y arriver.

Problème : Vendre, c’est pas votre truc.

Et vendre par le biais d’internet et des réseaux sociaux en particulier, encore moins…

Vous avez créé votre page Facebook pro il y a déjà quelques mois, vous avez des « Fans » qui vous suivent, qui interagissent avec vous mais comment faire pour passer à l’étape d’après sans que cela soit mal perçu par celles et ceux qui vous font confiance ?

Je me suis posé cette question, j’ai fait des recherches et j’ai testé plusieurs façons de faire.

Ce que je vais vous délivrer ici va à la fois vous réconcilier avec la vente via le web, en vous appuyant sur votre page Facebook, tout en vous faisant gagner du temps pour continuer à aider votre audience.

Pourquoi votre page Facebook est votre meilleure page de vente

Une page de vente au fond c’est quoi ?

C’est un moyen d’expliquer à votre prospect qui vous êtes, pourquoi vous proposez votre produit ou service et pourquoi votre offre apporte une aide à votre prospect.

Sur votre page Facebook, c’est la même chose.

Vous postez des statuts qui montrent qui vous êtes, quelle est votre passion ou bien le produit ou service que vous avez créé.

Petit à petit les gens rentrent dans votre univers, ils apprennent à vous connaître et sans vous en rendre compte, votre audience va se segmenter d’elle-même.

Vous allez avoir des vrais fans, qui vont commenter vos publications et vous apporter ouvertement leur soutien ; d’autres vont simplement observer ce qu’il se passe et enfin certains ne vont pas réellement prêter attention à votre contenu.

Et tant mieux !

Que ce soit au niveau d’une page de vente ou sur votre page Facebook, vous êtes le seul maître à bord.

Vous êtes chez vous !

Et je ne sais pas pour vous, mais moi je n’invite pas tous les gens qui passent dans ma rue à rentrer chez moi…

Par contre, si j’organise chez moi une exposition de mes photos de voyage, je vais faire en sorte d’écrire des affichettes et des flyers qui vont susciter la curiosité, expliquer les bénéfices à venir voir mes photos de voyage (Par exemple, pour échanger des bons plans sur la destination autour d’un verre). Puis je donne les détails organisationnels : Date, durée et adresse de l’exposition. Et enfin, je définis le périmètre de distribution de mes affichettes et flyers.

Sur votre page Facebook, vous distribuez vos flyers (=vos publications) et ne viendront que celles et ceux qui seront intéressés.

Cela va vous assurer d’obtenir une communauté engagée et de proposer votre produit ou service aux bonnes personnes.

Mais parfois, on peut se montrer pressé… Et c’est là, qu’on risque de tout gâcher !

Quand on crée puis qu’on alimente une page Facebook, il y a 3 erreurs à éviter absolument si vous ne voulez pas faire fuir 90% de vos prospects !

Erreur #1 – Demander aux gens de « liker » votre page :  « A votre bon cœur Messieurs Dames » :

«Salut, j’ai vu que tu étais ami sur Facebook avec X. Pourrais-tu « liker » ma page, sinon Facebook ne mettra pas en avant mes publications. Tu vas voir tu vas adorer. Merci, A+! »

Ça vous rappelle quelque chose ?

Que ce soit par rapport à Facebook ou dans la « vraie vie » d’ailleurs…

Dans cette situation, on a plusieurs options :

  • Ignorer le message
  • « Liker » la page parce qu’effectivement on est ami avec X et qu’on ne veut pas d’histoire
  • Se dire que bon, c’est plutôt direct comme approche mais pourquoi pas aller voir...

Mais dans les 3 cas, vous n’allez pas attirer les personnes qui sont réellement en osmose avec vous, votre personnalité et ce que vous avez à offrir.

Vous allez avoir des « suiveurs dormeurs » : Des gens qui auront cliqué sur « j’aime » sur votre page mais qui n’en feront rien…

Et là, vous vous dites, « Ok, je vais augmenter mon compteur de « likes » en faisant de la publicité Facebook. Comme ça Facebook va aller chercher la bonne audience à ma place ».

Hum… pas si simple en réalité...

Erreur #2 – Faire de la publicité Facebook payante dès le début : Une fausse bonne idée.

C’est l’histoire d’un gars à qui on remet un GPS où il ne peut pas écrire de ville en guise de destination finale. Il peut seulement mettre un pays, à la rigueur une région et voilà…

C’est déjà un bon début me direz-vous.

Pourtant, si j’utilise un GPS, c’est pour m’aider à atteindre une destination précise.

C’est ce qu’il risque d’arriver si vous n’avez pas beaucoup de « fans » sur votre page Facebook.

Au moment où vous allez rentrer dans le gestionnaire de publicités Facebook, le système ne sera pas vraiment en mesure de vous faire des suggestions pertinentes car il se base sur les activités en ligne de votre communauté. Si cette dernière n’est pas très fournie, les suggestions de ciblage vont être limitées et pas forcément pertinentes pour vous.

En désespoir de cause, vous allez cocher des critères de ciblage un peu au hasard.

Inutile de vous dire que vous allez aussi gaspiller votre argent pour peu de résultats.

#Erreur 3 : Planifier automatiquement vos articles WordPress : Facebook va finir par vous ignorer

Utiliser un outil de planification et de publication automatique est une bonne chose car cela vous aide à vous concentrer sur l’essentiel : La création de votre contenu.

Mais si vous basez votre communication uniquement sur des publications programmées, Facebook va le détecter et petit à petit vos publications ne vont plus être diffusées sur le mur d’actualité de vos prospects.

A utiliser avec parcimonie donc !

Mais revenons à ce qui nous intéresse : Comment augmenter vos ventes.

3 exemples qui prouvent que votre page Facebook peut doubler vos ventes (même si vous n’avez aucune connaissance en marketing)

Un Québécois suivi par plus de 3 millions de fans

Connaissez-vous Sylvain Carufel ?

C’est un Québécois qui a basé son activité sur l’écriture d’articles inspirants visant à motiver les gens à dépasser leurs limites, à réaliser leurs rêves.

Ses articles et ses citations sont partagés par des milliers de personnes chaque jour.

Au total, sa page Facebook rassemble plus de 3 millions d’abonnés à travers le monde !

Cela ne s’est pas fait du jour au lendemain mais progressivement Sylvain a réussi à fédérer de nombreux francophones autour de son message : « La solution est en vous ».

Il est évident qu’avec un tel chiffre quand Sylvain annonce la sortie d’un nouveau produit ou service via notamment sa page Facebook, ce sont des centaines de milliers de personnes qui tout de suite reçoivent l’information.

Combiné à une bonne présentation de son offre, sa page Facebook donne à Sylvain un bel effet de levier pour booster ses ventes.

exemple de page facebook attractive

Comment un blog business fait 90% de ses ventes grâce à des post Facebook et sans publicité

Direction l’Australie cette fois avec une blogueuse "éclatante" à la fois dans son style, son attitude et dans son business.

Il s’agit de Kat Loterzo.

Elle a commencé par publier des articles et des posts Facebook orientés sport et fitness. Puis, petit à petit, voyant que son activité en ligne dépassait les résultats de son activité de coach sportif à Melbourne, elle a décidé d’apporter ses conseils sur internet pour réussir avec un business en ligne.

Style direct, images colorées et plus de 17000 fans sur sa page Facebook.

Comment réalise-t-elle ses ventes ?

Elle met en vente un produit chaque semaine en publiant une série de messages Facebook qui redirigent vers une page de vente.

Avec cette simple stratégie, elle gagne 1 million de dollars australiens à l’année.

Comment Wolfeo a eu 10% de vente en plus grâce à une simple page Facebook (avec moins de 1000 followers)

Et enfin, WOLFEO. Une jeune start-up qui propose 2 outils pour automatiser de manière éthique et stratégique votre marketing internet. Le premier outil est Pushy qui permet de faire croître sa liste de contacts grâce à une notification envoyée à celles et ceux qui auront indiqué vouloir recevoir vos dernières publications éditées sur votre blog.

Le second est Socialy, qui vous aide à planifier la publication de vos statuts sur les réseaux sociaux. Bien utilisé, cet outil permet de mettre à la poubelle son tableau Excel où est repris votre calendrier de publication.

A ce jour, Wolfeo compte un peu plus de 200 abonnés sur sa page Facebook. Mais suite à l’ouverture des ventes, les statistiques ont montré que la page Facebook Wolfeo avait permis d’effectuer 10% de ventes supplémentaires.

Pas mal pour une « jeune pousse » 😉

Là, je vous vois trépigner, vous ronger les ongles.

Vous semblez préoccupé ?

Une page Facebook, c’est bien mais comment faire pour pas non plus « en être esclave » ?

Hacks étonnants : 3 choses à savoir pour augmenter vos ventes de 10% grâce à une simple page Facebook que vous avez déjà

Astuce 1 : transformer une page banale en page gagnante

Avoir une page Facebook c’est bien, mais l’alimenter de manière pertinente c’est mieux !

Dans un premier temps, créez des statuts qui vous font plaisir.

Ne cherchez pas à publier en suivant une stratégie quasi militaire !

Amusez-vous dans votre marketing et vos abonnés le ressentiront aussitôt.

Ensuite, sortez petit à petit de votre zone de confort en publiant du contenu dans différents formats : Citations, vidéos, textes voir même des "Facebook live", de manière régulière.

C’est comme quand vous décidez de vous remettre au sport après les fêtes : Vous perdrez vos « poignées d’amour » en allant courir plusieurs fois par semaine.

Et c’est plus stimulant à plusieurs !

Que ce soit pour courir avec vous ou pour vous encourager sur le bord de la route.

C’est la même chose au niveau votre page Facebook. Votre audience va réagir à vos publications.

C’est ce qui va vous stimuler, vous encourager !

En prenant le temps de lui répondre vous allez créer un lien très fort avec elle et votre page Facebook sera un endroit sympathique et douillet où les gens auront plaisir à communiquer.

Enfin, rappelez-vous que vous n’êtes pas seul à créer du contenu sur la toile !

Vous pouvez tout à fait nouer des partenariats avec d’autres blogueurs qui ont la même cible que vous mais qui interviennent sur une thématique un peu différente de la vôtre.

Ainsi, vous allez diversifier et redynamiser votre page en ouvrant votre porte virtuelle à d’autres acteurs du web.

Astuce 2 : Étonnant mais efficace pour avoir plus d’audience qualifiée rapidement

La formule à retenir : C x C ou C2

Non, il ne s’agit pas de savants calculs mathématiques mais simplement de doser 2 paramètres qui vont attirer à vous des abonnés réellement concernés par votre contenu.

Le premier « C » correspond justement à votre contenu.

Il s’agit notamment :

  • Des articles sur votre blog
  • De vos articles sur un blog invité
  • De vidéos sur votre thématique
  • De podcasts (contenu audio)
  • Un ou plusieurs cadeaux bonus gratuits à offrir

Une fois votre contenu crée, il est important de passer à la communication (le second "C"). Car sans communication, pas d’audience et donc pas de possibilité de promouvoir, plus tard votre offre.

Là, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Diffusez vos contenus auprès de vos partenaires
  • Faire de la publicité Facebook/Twitter
  • Informer par email votre audience via votre auto-répondeur
  • Et bien sûr, publier sur les réseaux sociaux

Et à propos des réseaux sociaux, il suffit de prendre une respiration et de maintenir le focus sur quelques détails qui font la différence :

  • 3 publications chaque jour sur FB
  • Publiez les liens vers vos articles, citations, vidéos
  • Ne pas oublier : Un lien vers votre site / page de capture
  • Attention : Pas de contenu dupliqué (Google va vous marquer au fer rouge !) et, encore une fois, soyez régulier. C’est ce qui va permettre à vos publications d’être vues par le plus grand nombre de personnes.

Astuce 3: Donner, Donner, Donner (en automatisant) puis demander

Vous l’avez compris avec les astuces 1 & 2, en restant à l’écoute de vous-même, de la direction que vous voulez donner à votre blog et à votre business sur internet et des réactions de votre audience, vous allez produire des contenus de plus en plus variés et pertinents.

Grâce à l’utilisation de certains outils d’aide à la publication en ligne, vous allez pouvoir garder le focus sur votre contenu et oublier la technique. Ce point est détaillé un peu plus bas dans cet article.

Ensuite, une fois le lien crée avec vos abonnés et vos habitudes de publications prises, vous serez plus à l’aise pour proposer votre produit ou service et pour demander du "feedback", son avis à votre audience.

Comment augmenter vos ventes d’encore  +10% (=20% au total) en automatisant intelligemment vos publications Facebook

Incroyable mais vrai : Planifier ses publications directement sur Facebook fait perdre du temps !

Quand vous souhaitez publier sur Facebook, le module mis à votre disposition vous oblige à revenir sur votre compte chaque semaine pour programmer de nouvelles publications.

Avec un outil en ligne tel que Socialy (développé par Wolfeo), il vous suffit de planifier une seule fois vos publications réseaux sociaux. Vous allez programmer à la fois le type de publication mais aussi la date à laquelle vous souhaitez que cela apparaisse.

Une fois que c’est fait, à vous la tranquillité d’esprit pour vous occuper d’autres tâches plus stratégiques pour votre blog et votre entreprise en ligne.

Voici les 3 meilleurs critères pour choisir le bon outil de planification pour ses réseaux sociaux

Il existe de nombreux outils pour automatiser ses publications sur les réseaux sociaux dont la plupart sont en Anglais.

Or, l’idée est d’avoir un outil facile à prendre en main et qui vous fait gagner du temps sur l’ensemble de vos réseaux sociaux.

Pour le choisir, voici 3 critères principaux :

  • Une automatisation à 100%. Par exemple, certains outils requièrent une action manuelle avant chaque publication, ce qui n’est pas très flexible pour vous.
  • Le nombre de comptes possible : Si vous avez plusieurs pages Facebook, vous devez pouvoir les gérer toutes en même temps.
  • Comparez les prix mais aussi le temps gagné selon l’outil.

Si tout cela vous semble encore abstrait, voici l’exemple d’un outil pour programmer vos publications selon vos besoins.

Finalement, augmenter ses ventes avec une page professionnelle Facebook est facile

En fait, il s’agit de créer une conversation entre vous et vos abonnés en proposant du contenu qui vous ressemble.

Si vous êtes enthousiaste, plein d’énergie dès qu’il s’agit d’écrire sur votre blog, de parler de votre passion, votre audience va forcément le ressentir.

Et comme derrière des « profils Facebook » il y a des vraies personnes, vous allez susciter des réactions, des suggestions et au final créer des liens particuliers avec vos abonnés.

La partie « vente » en tant que telle se fera beaucoup plus naturellement car il arrive (plus souvent qu’on ne le croit) que ce soit votre audience elle-même qui vous réclame un produit ou un service.

Publiez et vous recevrez !

Retrouvez d'autres articles marketing passionnants écrits par Margaux Klein sur le blog de Wolfeo, vous ne regretterez pas leur lecture.

Partagez les bonnes pratiques, merci!
  •   
  •  
  •  
  •  
André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Click Here to Leave a Comment Below 17 comments
Gwendoline Mey

Merci pour cet article Margaux !

Pour que Facebook mette plus en avant notre page il est aussi intéressant de mettre régulièrement 5€ dans le boost d’un post qui fonctionne déjà auprès de notre audience (likes, commentaires, partages). Cela montre notre « sérieux » à Facebook et il va mettre plus facilement en avant nos autres posts.

Et pour connaitre plus précisément notre destination le Pixel Facebook peut grandement nous aider. Il faut l’installer le plus rapidement sur notre site pour que Facebook capture notre audience et puisse ensuite créer des audiences similaires. C’est super efficace !

Tu disais dans ton article que si l’on programme trop nos posts Facebook le détecte et nous affiche de moins en moins auprès de nos prospects. Peux-tu détailler ce point ? Est-ce qu’un outil externe ne donnerait pas le même résultat ?

Répondre
    André Dubois

    J’ai envoyé un mail à Margaux pour qu’elle réponde…Navré pour le délai

    Répondre
Lili

Bonsoir
Dommage que l’exposé sur Sylvain Carufel ne soit pas plus détaillé…
Il est en effet, très rare (peut-être c’est d’ailleurs le seul) ceux qui en réussi à avoir une telle audience en France/francophonie…Cela mérité, mériterez peut-être un article plus détaillé qui livrerait quelques effets de levier…

Merci pour cet article intéressant
Lili

Répondre
franck

Bonjour, je trouve cet article très intéressant, et je voudrais y ajouter une petite technique que j’utilise pour le réseau social Twitter.
J’ai trouvé une astuce afin d’avoir des Followers régulièrement et rapidement, j’arrive à générer environ 15 abonnés de plus chaque jour. Pour ce faire il suffit simplement de planifier des Tweets avec des hashtags ciblés en rapport avec votre niche. J’envois environ 30 à 40 tweets par jour et je peux vous dire que j’ai multiplié les retweets et les j’aimes. Pour vous donner une idée pour ce mois de janvier et sur une période de 28 jours je comptabilise un augmentation de 483 % de tweets, une augmentation de 780 % d’impression du tweet, mes visites de mon profil ont une progression de 933 %, une hausse de 3250 % pour les mentions, en 28 jours j’ai eu une augmentation de 420 abonnés.
Petite astuce simple et qui ne coûte guerre d’argent.
franck

Répondre
    Chantal

    Franck, ton idée a l’air intéressante, tes résultats sont assez époustouflants mais… envoyer 30 à 40 posts par jour, tu y passes tout ton temps ?

    Répondre
      Franck

      Non chantal tout est automatisé avec un logiciel prévu à cet effet

      Répondre
    Rémi Mondina

    Bonjour Franck,

    vous pouvez faire cela en automatique grâce à l’outil Social Quant. J’ai écris une étude de cas ici : https://www.drujokweb.fr/blog/social-quant-augmenter-nombre-de-followers-twitter/ – ça coûte également pas grand chose (25 usd / mois) et 0 en termes de temps. L’outil est capable de follow / unfollow une audience de qualité tout en respectant les limites et restrictions fixées par Twitter afin d’éviter tout type d’avertissement.

    Evidemment il y a pleins d’autres techniques manuelles mais parfois il ne faut pas hésiter à automatiser ce qui est automatisable…

    Rémi

    Répondre
Chantal

Bonjour André et Margaux. En relevant un défi dont le sujet est Facebook, j’ai découvert cet article que je trouve très bien : je me suis donc permise de le citer dans http://ambition-et-reussite.com/facebook-a-utiliser/ – je suis comme Gwendoline, j’aimerai avoir plus de précisions sur le fait que tu dis que Facebook va nous ignorer si nous planifions automatiquement nos articles et plus loin… tu conseilles d’augmenter les ventes en automatisant nos publications avec Socialy (en cherchant sur le net, je tombe sur une agende de marques sociales ?? C’est de cela que tu veux parler ??) quelle différence tu fais entre ces deux conseils ou entre le « publicity de JetPack » et Socialy ?? Merci de cet éclairage ou l’occasion de détailler plus dans un nouvel article. A bientôt,

Répondre
Guillaume

Salut André, et bravo à Margaux pour ce superbe article …

Moi qui cherchait un outil pour planifier mes futurs publications facebook, ça tombe bien 😀
Je vais aller voir Socialy !

Mais j’

Répondre
    André Dubois

    Merci Guillaume, j’espere que cet outil te sera utile

    Répondre
Guillaume

Salut André, et bravo à Margaux pour ce superbe article !!

Moi qui cherchait un outil pour planifier mes futures publications facebook, c’est génial !
Je vais aller me renseigner sur Socialy 🙂

Mais j’avais une question :

Margaux dit dans l’erreur #2 : « Mais si vous basez votre communication uniquement sur des publications programmées, Facebook va le détecter et petit à petit vos publications ne vont plus être diffusées sur le mur d’actualité de vos prospects.

Ce qui va à l’encontre de Socialy non ?
Pourrais-tu m’éexpliquer ?

Répondre
    André Dubois

    je pense que le propos de Margaux c’est de ne pas uniquement baser le contenu FB sur des republications des mêmes posts, à outrance. C’est un outil de planification, certes, mais cela ne doit pas se faire au détriment du contenu « frais » sur FB.

    Répondre
Vettae Fee Kling

Salut André,

Je ne connaissais absolument pas ton blog j’usqu’a ce que je soit notifier de ta webinaire par une bloggeuse de la même thématique que toi que je suis. Malheureusement j’ai pas pus assister mais j’ai regardé le replay qui m’a vraiment ouvert les yeux. J’ai donc pris le temps de me plonger dans ton blog ce marin ou j’ai déniché de superbes informations. Mais j’ai tout de même une question?
Je suis toute nouvelle dans la blogsphère, je m’y connais un peu en HTML et assez bien en CSS mais à la différence de la plus part de tes lecteures, je n’ai pas pour ambition de monétiser mon blog (enfin pas toutes suite). Mon but est tous simplement de partager des conseils de qualités pour des femmes qui, comme moi voudrais être naturellement belles au quotidien mais en Anglais étant donné que c’est la langue que je pratique le mieux. Alors ma question est:
Que me conseil tu ? N’oublions pas que là je n’ai absolument pas l’intention de payer pour quoi que ce soit en plugging ou autres.
Merci d’avance !
Vettae

Répondre
    André Dubois

    Je pense qu’il te faudra quand meme payer un herbergeur, au minimum…

    Répondre
Cardoso

J’ai aimé tous vos précieux conseils, merci beaucoup, mais j’ai besoin que vous répondiez à la question suivante :

Est-ce qu’en créant une page Facebook pour y écrire un roman témoignage sur un sujet qui me tient à coeur, je pourrais gagner de l’argent avec ?

Merci d’avance pour votre réponse.

Répondre
    André Dubois

    Si vous arrivez a vendre votre roman, vous pourriez en effet gagenr de l’argent.

    Répondre
Sabrina

Chère Margaux Klein, j’ai beaucoup aimé votre article. J’hésitais à revenir sur Facebook en créant une page pro pour mon futur blog mais votre article m’a presque convaincu sur l’utilité de cette page.

Je dis presque parce que comme je suis quelqu’un de très réservé et n’aimant pas trop les réseaux sociaux (paradoxale je trouve pour une personne qui veut se faire un blog) et je ne sais pas me vendre ni rien mais vous m’avez donner des idées dans ma façon de faire si jamais je prends la décision de me créer une page Facebook.

Je vous remercie donc, et vous dis bon travail! continuez comme ça!

Cordialement.

Répondre

Laissez un commentaire: