38

35 signes montrant que vos articles de blog sont ratés (et comment régler le problème)

personne qui s'ennuie en lisant un mauvais article de blogJe peux vous poser une question franche ?

Si votre blog n’était pas le vôtre : le liriez-vous ?

Je sais que c’est votre bébé, et que vous avez envie de dire « oui, évidemment ». Alors pour finaliser le test, relisez un de vos anciens articles. Est-il si bon que cela ? Est-il décoiffant ?

Bof ?

Vous connaissez ce petit sentiment d’inachevé, quand vous appuyez sur le bouton « publier » dans le menu WordPress. Une partie de vous qui dit : « c’est moins bon que les articles publiés par machin. Bon ce n’est quand même pas mal, ça devrait quand même plaire à suffisamment de monde ».

La facilité. C’est confortable comme un coussin de soie. Ça endort.

Faites une pause, pour bien prendre conscience de ceci : c’est très grave ce qui vous arrive.

C’est même une des choses les plus graves qui puissent arriver à votre blog. C’est bien plus grave que d’avoir un design vieillot ou de ne pas maitriser le SEO.

Et vous êtes coupable du "syndrome du blog non lu".

Car au lieu de chercher à produire le post le plus exceptionnel possible, vous avez écouté cette petite voix qui vous susurre « tu n’as encore rien publié cette semaine ! Écris quelque chose, sinon cela ne marchera jamais. Il faut publier. »

Voici la suite :

  1. Alors vous pondez 1000 mots, vite fait. Évidemment, le raz-de-marée trafic n’aura pas lieu (surprise, n’est-ce-pas).
  2. Vous pensez : il doit y avoir une solution. Donc vous cherchez désespérément des techniques trafic.
  3. Vous testez ces astuces, vous y passez un temps fou. Dimanche arrive et vous n’avez encore rien écrit.
  4. Vous succombez encore à la petite voix, et vous pondez 1000 mots, vite fait mal fait.
  5. Re-belote.

Cela vous dit quelque chose, pas vrai ?

Vous êtes dans le cercle vicieux du trafic internet

A votre avis, pourquoi lirait-on votre blog (ou regarderait-on votre vlog) plutôt que celui de Pierre, Paul ou Jacques, qui sont là depuis plus longtemps que vous et qui ont déjà une audience ?

La réponse est : parce que votre contenu est meilleur, et que vous faites ce qu’il faut pour le faire connaître.

Donc : si vous voulez un blog qui envoie du lourd avec une telle compétition en ligne, si vous voulez que vos lecteurs vous aiment assez pour vous laisser de l’argent, alors vous devez savoir écrire de très bons articles. Ou faire de très bonnes vidéos. C'est pareil.

Vous n’avez pas d’alternative, les amis.

Savoir. Bien. Ecrire.

Je sais que les autres vous disent qu’il suffit de vous filmer avec un smartphone dans votre cuisine, de promettre des résultats, de balancer 7 vidéos par semaine, et que vous aurez une audience. Ils vous disent que l’article parfait n’existe pas, ce qui compte, c’est de publier, publier encore, et que le trafic et les ventes viendront. Et de surtout n’y passez pas trop de temps, parce que la quantité est supérieure à la qualité, et puis en plus, les vrais blogueurs ne travaillent pas plus de 6 heures par semaine.

Suivez ce chemin, et vous vous planterez.

Que vous soyez débutant ou confirmé, votre blog ne dominera que si vous proposez du contenu démentiel et que vous le promouvez. Retournez le problème dans tous les sens, si vous trouvez une autre voie, je vous remercie de m’en faire part à [email protected].

Ok, je sais que mon discours est un peu prétentieux. Mais je connais le syndrome du blog non lu, croyez-moi. Mes premiers blogs ont eu du mal à décoller. A me prendre la tête entre les mains, devant mon écran, me demandant ce que je ne faisais pas correctement.

J’ai même failli abandonner le blogging. J’avais un bon job salarié à l’époque.

Jusqu’à ce que je décide d’écrire différemment. Et tout a changé ensuite : la confiance des lecteurs, et les premiers clients. C’est ce qui me fait vivre de mes blogs à 100%, depuis presque 4 ans déjà.

Alors, ne le prenez pas mal si je vous brusque un peu.

Parce que le vrai problème c’est que vous ruinez le potentiel de vos revenus. C’est plus grave qu’une blessure à votre amour propre d’auteur, non ?

En vérité, vos articles ne sont pas si bons que cela

Vos informations tiennent sans doute la route. Si vous avez choisi une thématique en particulier c’est que vous y avez des connaissances solides.

Ce n’est pas le problème.

Le problème, c’est que vos articles sont ennuyeux.

Vous n’avez pas admis que la forme est encore plus importante que le fond. J’ai mis longtemps à le comprendre, mais j’en suis aujourd’hui convaincu.

Contenu démentiel = information solide + écriture plaisante

Votre emballage, votre angle d’attaque compte plus que l’information que vous donnez.

Un exemple ? Regardez les séries policières. Il y en a des tonnes. Mentalist. Les experts. Cold Case. Etc.

Ça commence avec un meurtre, et au bout de quelques rebondissements, le héros arrête le coupable.

  • Oui, on sait à l’avance ce qu’on va trouver dans ce genre de séries.
  • Non, l’enquête est rarement originale.

Et pourtant, l’audimat cartonne.

Pourquoi ? Parce que ces feuilletons amènent un peu plus qu’une enquête de police. On y trouve des personnages. Des émotions. Un rythme. Une ambiance. Le mentaliste utilise son charme et la manipulation. Les experts utilisent la technologie. Navarro plante un décor franchouillard, familier et rassurant.

Ça marche. Parce que l’emballage marketing est bien conçu.

C’est la même chose avec votre blog. Vous allez donner un enseignement, et il est fort probable qu’il soit déjà connu, et déjà traité par vos compétiteurs. Pas grave. Ce qui compte, c’est ce que vous mettez autour, qui va faire que le lecteur reste collé.

L’écriture. L’angle d’attaque.

Si votre écriture est moyenne, vos lecteurs vont devenir des abstentionnistes. Ils vont lire l’article d’un œil. Ils ne partageront rien et n’achèteront rien. Ils liront cet autre blog populaire qui est là depuis des lustres. Vous ne serez rien d’autre qu’un autre blogueur anonyme dont tout le monde se fout.

Vous aimeriez savoir si vos articles sont intéressants ou ratés ? Faites le test ci-dessous.

35 signes qui montrent que vos articles sont ratés

  1. Votre but premier n’est pas d’aider vos lecteurs, mais de faire de l’argent.
  2. Vos lecteurs quittent votre site en moins de 2 minutes en moyenne.
  3. Tapez votre titre dans Google et lisez les premiers 10 articles remontés. Si votre article leur ressemble, c’est qu’il est raté.
  4. Vous avez peu de partages (d’ailleurs, vous avez masqué le comptage des partages et vous pensez qu’on ne le devinera pas).
  5. Vous choisissez vos sujets d’articles à l’instinct, en vous disant que cela va sans doute intéresser vos lecteurs.
  6. Vous n’avez pas lu un bon livre sur la viralité en ligne comme « Créez la tendance » de Jonah Berger.
  7. Vous êtes en croisade : vous ne cherchez pas montrer un chemin, mais à convaincre la blogosphère que vous avez raison. Vous êtes fatiguant.
  8. Vous n’avez jamais écrit un article de 3000 mots.
  9. Vous croyez que le trafic, ce sont des trucs, des astuces, des hacks.
  10. Vous ne dites pas fièrement à vos amis de passage chez vous : « regarde mon dernier article, pas mal, non ? ».
  11. Vous passez plus de temps devant la télé qu’à lire.
  12. Votre blog parle de trop de sujets différents.
  13. Vous commencez vos articles par « salut à tous » ou « coucou les filles ».
  14. Vous commencez vos articles par « Dans cet article, je vais vous montrer comment tripler… ».
  15. Vous faites écrire vos articles par des rédacteurs low-cost.
  16. Vous ne sortez pas vos lecteurs de leur zone de confort, à grands coups d’électrochocs.
  17. Vous croyez que les bouquins sur l’écriture sont de la fumisterie (c’est souvent le cas, mais certains sont très bons).
  18. Vous n’avez pas compris que vos lecteurs recherchent en priorité le fait d’être compris et respectés.
  19. Vous êtes tiède.
  20. Vous n’avez pas mis les pieds dans un musée depuis plus de deux ans.
  21. On ne vous jamais félicité avec un email chaleureux de 1000 mots.
  22. Au lieu de passer une heure sur l’introduction de votre article, vous faites une heure de code pour améliorer votre SEO.
  23. Vous n’avez pas défini le but de votre blog. Le but de TraficMania est d’aider les blogueurs et les petits entrepreneurs du net à bloguer si bien qu’ils puissent en vivre. Et votre site ?
  24. Vous êtes toujours sérieux dans vos articles.
  25. Vous ne vous stimulez jamais les émotions de votre lecteur.
  26. Vous vous considérez comme un artiste, et votre génie s’abaisserait à faire du marketing. Marketing est presque un gros mot pour vous.
  27. Vous en voulez à vos lecteurs de ne pas vous comprendre.
  28. Vous écrirez votre meilleur article plus tard. Pas aujourd’hui.
  29. Votre meilleur argument est « il est évident que », ou « tout le monde sait que ».
  30. Vous bloguez depuis moins de 2 ans.
  31. Vous n’osez pas proposer un article invité à un très bon site.
  32. Vous n’avez pas lu un roman classique, une interview, une analyse politique, un poème depuis des lustres.
  33. Quand vous lisez un truc qui vous décoiffe, vous n’essayez pas de comprendre comment l’auteur l’a construit.
  34. Vous finissez vos articles par « et vous, quel est votre avis sur… », ou « qu’en pensez-vous, laissez-nous un commentaire ! »
  35. Vous êtes persuadé qu’un bon blogueur doit passer moins d’une heure sur un article, sinon, il n’est pas efficace.

A votre avis, comment sont vos articles de blog?

Je pense que j’avais un score supérieur à 30 quand j’ai commencé à bloguer. Aujourd’hui, je suis à 4 ou 5. Mes articles sont devenus bons, mais que le chemin est long. Et hélas, une rechute est toujours possible.

Et vous ?

Que donne ce petit test ?

Vous venez peut-être de réaliser que vos articles sont purement informatifs, voire pire, barbants. C’est un sale moment, car vous venez de comprendre qu’on a aucune raison de vous lire.

La bonne nouvelle : il y a une solution. Elle demande du travail, mais elle existe, et vous pouvez aussi écrire des articles qui retournent ceux qui vous lisent.

Il suffit de comprendre vos lecteurs

Ou plus précisément, de les comprendre et de leur montrer.

Vos lecteurs cherchent des informations à leurs problèmes. Cela peut-être le manque de trafic, comme sur ce blog, ou n’importe quoi d’autre. Ils sont comme vous. Ils ont des rêves. Des besoins. Des peurs. Ils veulent être reconnus. Ecoutés.

Montrez-leur que vous avez reçu le message. Que vous souffrez, et que vous espérez avec eux. Au lieu d’écrire sur ce que vous pensez être utile, écrivez sur ce qui empêche vos lecteurs de dormir.

Allez sur les forums. Lisez les commentaires. Baladez-vous sur les groupes Facebook. Vos lecteurs y font bien plus que d’y chercher des informations. Ils cherchent à améliorer leur vie. C’est une mine d’or pour vous. Imaginez simplement ce que ressentent ceux qui postent des messages.

Et faites ressortir tout cela dans vos posts.

Dites-vous que vous pouvez faire mieux que vos concurrents. C’est possible, je vous l’assure : il n’y a pas 100 bons blogs en France.

Celui qui aime ses lecteurs gagne

Votre travail, c’est de montrer à votre audience le chemin qui leur changera la vie.

Voilà ce qu’est c’est, le blogging. Ni une histoire de code, ni une histoire de mots qui doivent faire frétiller Google. C’est comprendre autrui, et aider. Les méthodes d’écritures, les astuces marketing ne sont que des outils au service de ce but.

Celui qui respecte son audience sera lu. Respecter votre audience, c’est lui écrire le meilleur article possible. C’est vous engager à prendre vos lecteurs par la main, leur parler franchement, et à les guider.

Les blogueurs échouent parce qu’ils acceptent la médiocrité. Ils pensent avoir trouvé un filon pour s’enrichir en bossant peu. C’est une grosse erreur, parce que les lecteurs, eux, n’acceptent pas la banalité.

Transformez vos articles de blog

Agissez comme les entreprises de home-stagging. Ils arrivent dans un appartement moche, et arrivent à le transformer en quelque chose d’attrayant. Et l’appartement est vendu.

Appliquez la même recette à vos prochains articles.

Comment ? Voici 3 pistes, qui fonctionnent à merveille :

  • Nommez les émotions que vos lecteurs ressentent. Le faire, c’est vous connecter à eux.
  • Dites-leur toujours la vérité, même si elle est difficile à entendre. Un électrochoc est souvent le préalable à une prise de conscience.
  • Faites exploser vos phrases. Les mots sont des bombes. Alors au lieu de faire un cours barbant comme lors d’un congrès de notaires, criez, gesticulez, faites-les rire, chuchotez, brisez les idées reçues. Vos articles seront magnétiques.

Le blogging deviendra évident

Ce qui est génial quand on se focalise sur la qualité de l’écriture et la promotion des articles ?

Bloguer devient plus facile et plus clair. Parce que la confusion disparait. Vous ne passerez plus vos semaines à tester des astuces trafic plus ou moins valables. Vous passerez du temps sur ce qui amène de la valeur à vos lecteurs.

Alors faites-moi une faveur.

La prochaine fois que vous avez un doute sur un article, ne le publiez pas. Parce que c’est comme si un marchand de parfum mettait une crotte de chien dans sa vitrine.

Mieux vaut ne rien publier du tout.

Reprenez votre article, et demandez-vous si celui qui le lit se sentira compris et aidé. Demandez-vous si c’est le meilleur article écrit sur le sujet.

Retravaillez-le, passez-y des heures s’il le faut. Les lecteurs reviennent sur les blogs intéressants. Ils délaissent vite ceux qui sont creux.

  • Oui vous publierez moins.
  • Oui, c’est plus dur à faire que ce que vous imaginez.

La contrepartie ?

Vous développerez une audience de fidèles, mieux, de clients.

Il ne suffit d’un rien pour qu’un lecteur vous aime. C’est une histoire de sincérité avant tout, car le lecteur arrive toujours à la percevoir.

Est-ce que vous voyez ce que je veux vous montrer ? Je l’espère en tout cas. Parce que la vérité c’est que sans bons articles, vous ne serez jamais crédible.

Et sans crédibilité, pas de ventes.

Alors êtes-vous prêt à décoiffer vos lecteurs ? Etes-vous prêt à être sincère avec eux, et à les aider ? Etes-vous décidé à faire mieux que les autres, pour faire votre place sur la toile ?

Tant mieux.

Lorsque vous verrez votre compte PayPal bondir, vous repenserez à ces mois perdus à tester des astuces trafic. Vous serez heureux. Car votre blog sera plus que des mots, ce sera une œuvre. Vos nouvelles certitudes vous diront simplement que vous avez bien fait.

Partagez les bonnes pratiques, merci!
  •   
  • 21
  • 54
  • 3
André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Cliquez ICI pour laisser votre commentaire 38 commentaires
Anthony

Excellent, le petit test ! 😉
En revanche, je n’ai pas compris le point n°20 : le rapport avec un musée ?…

Répondre
    André Dubois

    je me dis qu’un musée ouvre l’esprit. Utile quand on écrit. Les artistes cherchent des nouvelles manières d’aborder les sujets, des les partager. Les musées sont donc extrêmement enrichissants pour les blogueurs. Une source d’inspiration, tout comme n’importe quel bouquin.

    Répondre
      Anthony

      A la fois malin et tout à fait vrai… Merci pour ces précisions !

      Répondre
Mlle Graphe

Super article ! Merci ! Il faut toujours se remettre en question… Belle journée à vous.

Répondre
Nathalie RECONDU

Bravo pour cet article ! Super le petit test j’ai adoré : c’est là qu’on se rend compte qu’on n’est pas forcément objectif sur soi-même et qu’on a des choses à apprendre tous les jours d’autrui : C’est ça la grande richesse !

Répondre
Théo Rossi

Magnifique.

Répondre
Olivier CLEMENCE

HEllo Andre, comme toujours excellent article.
Je t’invite à regarder cette vidéo de Marie Forleo
https://www.youtube.com/watch?v=ywJoyWzqb4I

Elle illustre bien l’idée que ce n’est pas le fond mais la forme (ou la personnalité) qui intéresse les lecteurs !
(Même si le fond doit rester bon quand même :D)

Répondre
Lémuel

N’en n’as tu pas assez de nous mettre des claques ?
Pertinent.

Répondre
Melissa

Article très pertinent une fois de plus! J’apprécie vraiment la qualité de tes articles car ils sont toujours très instructifs et très clairs. Merci

Répondre
    André Dubois

    Merci Mélissa, je suis ravi que mes posts puissent t’aider.

    Répondre
Mylène

Bonjour André !

Merci pour ce long article, c’est vrai que ce n’est pas évident d’attirer les lecteurs, et on peut remarquer comme vous avez dit à travers votre article, qu’il y a beaucoup de signes qui montrent que nos articles ne sont pas réussis en fin de compte…

Pour ma part, c’est vrai que je mets du contenu, mais je focalise aussi beaucoup sur les outils SEO. Je vois que dans vos articles, vous mettez des titres, mais pas de mots-clés spécifiques écrits en gras par exemple. Vous pensez donc que cela est inutile ? Et qu’il vaut mieux se focaliser sur le contenu de qualité ?

Merci

Répondre
    André Dubois

    Vous avez raison, c’est difficile de faire un article parfait… mais il faut essayer sans relâche. Pour le SEO, je n’en fais pas au sens où on l’entend en général. S’il suffisait de mettre un mot clé en gras pour etre bien placé chez Google, on le saurait. Ces petites astuces, c’est bidon. Ce qu’il faut faire, c’est comprendre ce que veut Google et lui donner: du qualitatif. Je développe cette idée dans ce post invité que j’ai écrit pour Miss seo girl.
    Je vous en conseille la lecture. Mon point de vue est assez tranché, tous ne le partagent pas, mais il est logique.
    => http://www.miss-seo-girl.com/la-methode-seo-que-meme-votre-stupide-cousin-comprendrait/

    Répondre
Florence

Excellent article, j’adore le petit test …. Ça décoiffe ! Je vois clairement que je progresse, mais il me reste encore du chemin …. Au moins, maintenant, je vois ce qu’il me faut travailler 🙂 Merci

Répondre
Marc

Comme toujours, un réel plaisir que de te lire André 🙂 Et c’est si vrai tout ce que tu dis! Aurais tu à tout hasard un livre sur l’écriture d’article à me conseiller?

Répondre
Marc

Commandé ! Merci du Conseil 🙂

Répondre
Nathalie

tellement vrai ! merci:)
Je me remets au boulot….

Répondre
Taty Chantal

Je ne vais pas faire sensation en te remerciant pour ce nouvel article ! Toujours très intéressant de te lire… et instructif. Une bonne remise en question ! Je suis revenue de « m’obliger » à écrire un article par semaine minimum même si j’aime écrire et que j’espère mon contenu attrayant 😉 en tous cas, il est écrit avec le cœur. Je dois encore m’améliorer puisque je n’ai pas beaucoup de commentaires… mais de plus en plus de retours par mail. Et… Yèssss je commence à rentrer de l’argent ! C’est sympa… très sympa
à bientôt !

Répondre
    André Dubois

    C’est génial. Gagner ses premiers euros avec son blog est fantastique.

    Répondre
CLAIRE JEANNEAU

Zut, il faut bosser alors? Et en plus pour un blog qui n’a rien à vendre, c’est ballot, c’est tout moi ça…Trêve de plaisanteries, j’adhère complètement: qualité et personnalité sont les deux mamelles d’un bon blog…
Mais, une chose à la fois: j’ai déjà fais un effort sur les titres suite à ton article et je m’en vais de ce pas travailler mon « à propos » qui est encore moribond. Vu que j’ai une personnalité extra riche, ( si, si!), difficile de faire un choix… Après les mamelles, les chevilles, je m’en vais avant que l’envie de m’arracher les cheveux ne vous prenne !
PS: normalement, j’aurais dû répondre en 3000 mots, gare aux conseils que l’on donne …
Merci encore

Répondre
Djpingouin

Ah ah ! Et si on blogue juste parce qu’on aime ça ! Super article

Répondre
Chloë

Merci pour tous ces articles. Une grande première pour moi de rester autant de tant sur un blog.

Répondre
Chloë

temps*

Répondre
LE SAUX Yannick

Mon site se compose de poèmes plutôt triste, pour beaucoup, et de mes photos qui accompagne le texte. Je n’ai pas vraiment l’âme d’un poète, et mon style d’écriture n’est pas très élaboré (comparé à d’autres poètes), d’ou la remise en question ? Mes textes sont trop déprimants!! Pourtant il me semble faire passer des messages, parfois tristes, défois beaux, avec une pointe de délirium qui peut-être font que le « contenu » et « le fond » sont peu compréhensibles..?
Merci de me répondre.
Amicalement.

Répondre
    André Dubois

    Oui, vous pouvez chercher à faire passer de l’émotion dans vos textes.

    Répondre
Julie Lucazeau

Bonjour André, merci pour cet article instructif ! Je vous avoue que j’ai commencé à le lire avec appréhension. J’ai commencé mon blog il y a quelques jours et la dernière chose que je voulais entendre, c’est que mes articles sont ratés. Mauvaise nouvelle : ils le sont certainement d’après cette liste. Bonne nouvelle : je vais pouvoir imprimer cet article et en faire une checklist à relire avant chaque publication.

Merci !

Répondre
    André Dubois

    si tu a commencé ton blog et qu’il y a déjà des articles dessus, tu es mal barré. Fais toi connaitre, fais grandir ta liste, puis ensuite publies.

    Répondre
Jérôme

Bonjour,

merci beaucoup pour cet article très intéressant. J’ai du coup plein d’idées pour améliorer d’anciens articles (à la fois leur fond et leur forme) mais comment faut-il procéder:

– modifier l’article « sans rien dire à personne » et laisser google et les visiteurs apprécier ?
– modifier l’ancien article et publier un petit article pour dire « Je viens de republier l’article XXXX, allez vite le voir ! »
– ou bien publier un nouvel article tout neuf et supprimer l’ancien, en faisant une redirection d’url ?

Amicalement

Répondre
    André Dubois

    e sais que le re publication fonctionne bien. Refaire une mise a jour d’un article liste est une excellente piste.

    Répondre
Christine Kerverdo

Ahahah André, je me suis bien reconnue dans certains défauts, particulièrement les points 5 et 12. Par contre, je vais souvent dans les musées et je lis plus que je ne regarde la télé, na. Donc, pas de raisons de désespérer. Merci pour tous ces conseils, simples à comprendre, et à exercer de façon vigilante!
Bonne journée!

Répondre

Laisser un commentaire: