61

Sur l’argent, la liberté, le bonheur, et les blogueurs qui veulent rouler en Porsche

heureux et libre avec un blogJ’ai posé le crayon. Estomaqué.

J’ai soufflé longuement, regardé la feuille, et j’ai réalisé en un instant que mon existence allait changer.

Vous avez sans doute déjà vécu des moments comme celui-là. Des moments rares, qui se produisent quand vous prenez le temps de vous poser les bonnes questions. Et quand la réponse vous saute au visage, vous vous demandez comment vous avez fait pour nier l’évidence aussi longtemps.

En fait, vous le saviez déjà.

Mais vous n’aviez simplement pas le temps d’y penser. Parce que vous étiez trop occupé à gagner votre vie, à faire vos courses, à vous occuper de vos proches et du quotidien. Cet exercice vous fera agir, ou vous tétanisera sur place, voilà tout.

Qu’est ce qui se trouvait sur cette feuille ?

Des croix. 90 croix, réparties en 5 lignes.

  1. xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx
  2. xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx
  3. xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx
  4. xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx
  5. xxxxxxxxxx

90 croix pour 90 années.

Le temps d’une vie humaine, si vous êtes en bonne santé. A 37 ans, je suis déjà au bout de la deuxième ligne.

Mettez le doigt sur la croix qui correspond à votre âge. Regardez ce qu’il vous reste, et encore, s’il ne vous arrive rien d’ici là. La première ligne est votre enfance et votre adolescence. La ligne 2 et 3 sont celles de votre vie d’adulte. Et la ligne 4 et 5 celles de votre vieillesse.

Vous voyez ? Le temps passe vite, et la vie est courte.

Ça a l’air angoissant au premier abord. En fait, ça ne l’est pas. Une fois que vous réalisez à quel point le temps file, vous commencez à agir intelligemment.

Parce que ce qui comptera au final, c’est d’avoir été heureux. Tout simplement.

Pourquoi est-ce que je vous en parle aujourd’hui ?

Parce que j’ai l’impression que nous sommes tous devenus dingues. Nous voulons la réussite, nous voulons l’argent, nous voulons la célébrité, nous voulons la position sociale, nous voulons consommer, parce que nous sommes persuadés que cela va nous rendre heureux.

Rien de tout cela n’est vrai. Je pense même que c’est complètement l’inverse.

Alors j’ai décidé de partager avec vous ce que je pense du bonheur. Pour vous aider à mieux disposer de ces années qu’il vous reste. Je ne prétends pas détenir la vérité sur le sujet, mais en tout cas, voici ce que je crois.

De simplement gagner sa vie…à trouver sa place

J’ai suivi la même route que la plupart d’entre vous. J’ai fait des études, décroché un diplôme et trouvé un travail.

Et ma carrière a décollé. Promotions. Voiture de fonction. Bon salaire, participation et intéressement, primes, treizième mois. A 30 ans, je dirigeais un gros service, dans une grosse boite.

Pourtant, quelque chose clochait.

Je ne me rendais pas compte qu’il y avait une tâche dans le tableau. Une petite chose qui aurait dû m’alerter : je changeais d’entreprise très souvent.

7 fois en 10 ans.

Oh, il m’est arrivé de rester 3 ans dans deux boites différentes.

Mais la plupart du temps, je me rendais vite compte qu’un truc ne me plaisait pas et je préférais dire : « merci pour tout, mais comme j’ai un bon parcours et que je n’ai aucun risque de me trouver au chômage, je ne vais pas rester dans votre boite de dingues. »

En gros, je restais entre une semaine et 6 mois, et quand je trouvais un environnement professionnel qui me convenait, je restais 3 ans.

3 ans, c’est tout de même peu.

Je plaide non coupable : j’ai simplement un caractère trop indépendant pour être salarié, et naturellement, je ne peux pas le changer. Très vite, les décisions aberrantes, les collègues qui font des coups dans le dos, les réunions inutiles et les 120 emails par jour m’insupportent. Je l’ai compris trop tard.

Le métier que j’ai fait le plus longtemps est blogueur professionnel, puisque je vis à 100% de mes sites depuis 4-5 ans.

Ce n’est même pas une question d’argent. J’ai toujours gagné ma vie en blogging, mais les 2 premières années, je générais moins que mon précédent salaire.

Et vous savez quoi ? Je m’en foutais complètement. Tant que les factures étaient payées, pas de problème. J’ai compris qu’un type roulant en BMW n’est pas plus heureux qu’un type conduisant une Renault.

Pour tout vous dire, je n’ai quasiment jamais ressenti la moindre lassitude avec le blogging. Et je pense que je vais rester dans l’enseignement en ligne et l’écriture jusqu’au bout. Je me vois encore très bien écrire des articles de blog à 80 ans. Une sorte de vieil auteur du numérique.

Maintenant, repensez à votre passé. Vos parents, l’école et la publicité vous ont fait croire que la clé du bonheur est la position sociale, et l’argent. « Travaille dur, pour réussir ! ». C’est cela, une vie accomplie ? Le salaire et le pavillon payé sur 25 ans ? C’est faux. C’est l’accomplissement qui rend heureux, pas l’argent ni votre rang.

J’aime le blogging car je gère mon temps. J’aime le blogging car je choisis mes sujets. J’aime le blogging car je transmets un savoir. Je suis le commandant de bord. C’est pour moi le meilleur métier au monde. C’est parce que j’adore ça que je peux écrire des articles de 4000 mots, ou enregistrer des formations de 11 heures.

Aujourd’hui, j’ai plus de temps pour moi que la plupart des gens, et des revenus supérieurs à la majorité des salariés. J’apprécie le confort que procure l’argent, mais je ne fais pas une fixette dessus. Je sais que ma liberté est plus précieuse. Quand je me prends 3 ou 4 jours de break, je pense à mes anciens collègues qui entrent en réunion, et je souris.

Conseil gratuit pour les blogueurs qui veulent s’acheter une Porsche

Le problème du blogging, c’est que c’est un aimant extrêmement puissant.

Oui, vous pouvez vraiment gagner votre vie avec un blog. Et oui, bien que le démarrage du site risque de vous prendre du temps, une fois que votre audience est construite, vous bosserez entre 15 et 30 heures par semaine.

Vous pourrez faire du sport, vous cultiver, vous occuper de vos proches. Vous pourrez bosser dans votre salon, depuis une terrasse en Corse, ou dans un petit hôtel du Chili.

C’est irrésistible.

Et cela attire donc une quantité incroyable de gens qui pensent voir trouvé un moyen de faire de l’argent facile. Ils cherchent une solution miracle et rapide pour assouvir leur soif de vacances et de consommation. (Certains webmarketers répondent parfaitement à cette demande).

Ils n’ont que ces mots à la bouche :

  • « Je veux l’astuce ultime pour faire du trafic »
  • « Je veux plus d’inscrits »
  • « Je veux faire plus de ventes »
  • « Je veux rouler en Porsche »
  • « Je veux faire le tour de monde et je veux du temps et faire plein d’argent. »

Je veux, je veux, je veux.

Vous savez quoi ? Ils n’auront rien. Parce qu’ils n’ont rien compris à ce métier.

Le blogging, ce n’est pas vouloir plus, c’est donner plus. La majorité de vos lecteurs ne seront pas des clients, et 90% de votre contenu sera gratuit. Si vous n’êtes pas prêt à donner, pour rien, le meilleur de vous-même, vous n’y arriverez pas.

Si vous n’êtes pas capable de produire du contenu meilleur que celui de vos concurrents, vous vous planterez. Si vous n’êtes pas capable de créer des liens respectueux avec vos pairs, vous vous planterez. Si vous n’êtes pas capable de donner des solutions efficaces à vos lecteurs, vous vous planterez.

Vous pensez qu’il suffit de créer un produit en un week-end, d’enregistrer une vidéo de vente poussive et de balancer dessus du trafic acheté sur Facebook pour y arriver ?

Tant pis pour vous.

Vous apprendrez à vos dépends que la vente de formations en ligne repose sur le marketing de contenu. C’est-à-dire votre capacité à créer un lien de confiance au travers de vos articles ou de vos vidéos gratuites.

Si vous bloguez pour avoir la vie cool et l’argent, passez votre chemin. La vie cool et l’argent sont la récompense, pas le but. Et d’ailleurs, votre but, c’est quoi ?

C’est de créer un bonus si utile que les gens s’inscrivent. Votre but, c’est d’écrire des articles si bons que vos lecteurs les partagent. Votre but, c’est de concevoir des produits qui marchent si bien que vos fans les achètent parce qu’ils ont confiance en vous.

Et tout cela demande une vraie maitrise, qui malheureusement ne tombe pas du ciel.

Un cours accéléré sur le bonheur

Trouver le travail qui vous plait vous rendra forcément plus heureux. Mais il y autre chose dans le blogging, qui le rend encore plus attractif.

Pour le découvrir, laissez-moi vous raconter une petite histoire.

Je dois reconnaitre mes torts.

Aux débuts de TraficMania, je regardais mes chiffres de trafic avec attention. Mes taux d’ouvertures d’emails, de clics. Je passais de longues heures à définir ma stratégie de monétisation. Je me suis focalisé entièrement sur la popularité de mon blog et ses ventes.

Le résultat ?

Financièrement, très bon. Très vite, j’ai gagné beaucoup d’argent.

Et humainement ? Une catastrophe. Parce que je m’étais fixé un résultat financier trop ambitieux. Ne pas l’atteindre m’a mis en colère contre moi-même. C’est fou quand on y pense : j’ai réussi mon lancement, j’ai créé un super blog marketing, j’ai eu des clients très vite, et éclaté mon niveau de rémunération. Et j’ai été déçu parce que je voulais faire encore plus.

C’est un des rares moments où le blogging m’a énervé.

J’étais tellement préoccupé que ma femme m’a dit que j’étais insupportable, comme les mois suivant l’annonce de l’autisme de mon fils.

C’est ce qui m’a mis une claque.

Comment je vois les choses désormais ?

Je me dis tout simplement que mon blog est comme je le souhaitais. Il contient les tous meilleurs articles de sa thématique. C’était mon but. Certains blogueurs génèrent plus de cash que moi ? Bravo à eux.

Pour ma part, TraficMania est parfait ainsi. Je préfère continuer à miser sur la qualité, c’est ce qui me fera durer. Car sur les réseaux sociaux, les gens partagent leurs bons plans.

En fait, j’ai compris que le blogging est une histoire d’altruisme.

C’est logique : vos lecteurs viendront si votre contenu gratuit les aide à régler leurs problèmes. Et devinez quoi : aider les autres est ce qui rend le plus heureux. Parce que c’est gratifiant. Tenir un bon blog, c’est comme donner un peu de son temps à une association.

Depuis que mon objectif est d’aider au maximum mon audience, mon niveau de bonheur est remonté en flèche. Vraiment, j’ai le meilleur job du monde.

Cela ne m’empêche pas de proposer du contenu payant, parce que j’en ai besoin. De toute façon, sans payant, je ne pourrais pas passer autant de temps sur ce projet. Sans payant, les articles gratuits de TraficMania ne pourraient pas exister. Et vous êtes libre de ne pas acheter, de toute façon.

Finalement, qu’est-ce que je préfère dans ce métier ?

Me dire que grâce à mes articles, vous prenez des décisions importantes, comme vous lancer. Vous créez vos sites. Vous les améliorez. Et en donnant beaucoup à votre audience, vous réussissez votre monétisation. Et votre vie change à votre tour.

Et je fais tout cela depuis mon salon, sans vous connaître. J’ai apporté une petite pierre à l’édifice. Je me sens bien.

La bonne nouvelle, pour vous ? C’est absolument à votre portée, si vous voulez en faire autant. Vous pouvez aussi changer la vie de vos lecteurs, en les aidant.

Alors oubliez vos statistiques trafic, vos taux de conversion et votre chiffre d’affaire. Oubliez les résultats hallucinants des gros blogs. Les comparaisons rendent malheureux, et vous n’avez pas besoin de 40 000 euros par mois, ni d’une Porsche. Vous avez simplement besoin d’être libre et de vous sentir utile.

Commencez déjà par donner. Puis faites des ventes, et amenez votre blog doucement au niveau de votre salaire. Et enfin, bloguez plein temps.

Vous avez le bonheur d’avoir des lecteurs qui attendent vos conseils. Remerciez simplement votre bonne fortune, car vous aussi, vous faites le meilleur métier du monde.

Partagez les bonnes pratiques, merci!
  •   
  •  
  •  
  •  
André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Cliquez ICI pour laisser votre commentaire 61 commentaires
Adrien

Merci André pour cet article qui fait bien et qui remet les pendules à l’heure 🙂

Répondre
    André Dubois

    Merci Adrien, et au plaisir de se voir bientôt sur Lyon.

    Répondre
Paul

Hello André,

Entièrement d’accord avec toi ! Comme d’habitude c’est un très bon article. Etre Blogueur PRO c’est : « Tu donnes, tu reçois ».

Concernant les biens matériels, personnellement je pense que moins on possède et plus on est LIBRE ! Le minimalisme est la clé !

Bien à toi.
Paul

Répondre
    André Dubois

    Merci Paul, je suis d’accord avec toi pour le minimalisme. L’accumulation ne rend pas plus heureux. par exemple, lorsque j’ai explosé mon CA j’ai été content pendant…_une heure ou deux; Puis très vite je me suis dit qu’il fallait faire encore mieux. Alors que l’altruisme gratifie bien plus, bien plus longtemps. Mais il faut aller à contre courant du message de conso dont on nous matraque du matin au soir.

    Répondre
Mehdi

« Vous avez simplement besoin d’être libre et de vous sentir utile. »

C’est la phrase que je retiens de cet article. C’est ma vision de la vie, merci André tu donnes la patate 😉

Bon courage pour tes projets 2017 😀
Du bonheur <3

Répondre
    André Dubois

    Merci Mehdi, je suis content d’avoir pu te donner un peu te courage pour aujourd’hui. A+ et bonne année 2017 à toi aussi.

    Répondre
Jean-Luc Durand

Bonjour André,

Pardon pour ce commentaire banal, mais je me retrouve dans ton article. La quête du bonheur est la seule qui vaille le coup.

A bientôt.

Répondre
    André Dubois

    Merci Jean-Luc, je pense que beaucoup d’entrepreneurs se retrouvent dans cette quête. Entreprendre (avec un blog ou autre) c’est souvent plus une histoire de liberté que d’argent.

    Répondre
Thomas

Article excellent. Comme d’habitude.

Très rafraichissant et très vrai : donner beaucoup et donner de la qualité pour pouvoir recevoir.

Bonne continuation.

Répondre
alex

Bonjour André,

votre article est une véritable pépite.

Répondre
Pascale BARBAUD

bonjour André,

Encore une fois, je dis BRAVO ! et merci…
Chez vous, c’est sûr, les sujets sont toujours fouillés, travaillés, argumentés bref ils tiennent la route, et c’est pour cela que je reviens.
Au plaisir.
Pascale

Répondre
    André Dubois

    Je suis content de voir mes efforts récompensés, Pascale. Merci de me suivre.

    Répondre
stephany cloysil

J’adore! J’adhère 🙂

Répondre
Odile

Voilà ce qui s’appelle une bonne mise au point, merci.

Ce qu’il y a d’intéressant c’est cette approche de personnes ayant suivi le parcours habituel (études, travail et ce qui en découle dans l’article), car pour ceux n’ayant pas suivi ce parcours, donc ceux n’ayant pas eu d’activité professionnelle (mère au foyer pendant plus de 20 ans, par exemple), l’approche s’en trouve modifiée, à savoir peu de regards sur les statistiques et autres chiffres et beaucoup de cogitations/écritures sur justement cette grande différence. Une personne ayant depuis quasi toujours donné aux autres, aux siens, à sa famille connait déjà ce qu’est le bonheur de donner, il lui faut apprendre ce que les autres savent déjà, arriver à gagner de l’argent avec tout son savoir. ^^

Répondre
    André Dubois

    Très intéressant, ce point de vue Odile, je n’y avait pas pensé. En effet, ceux qui donnent déjà à leurs familles sont sans doute plus heureux que ceux qui recherchent la réussite. Merci.

    Répondre
Stéphane

Tout est vrai André dans ce que tu dis. Je m’aperçois avec bonheur que plus j’écris de bons articles, plus mes lecteurs cliquent avec plaisir sur mes liens d’affiliation.

Certains m’écrivent même en disant qu’ils passeront par mes liens pour leur prochain achat, parce qu’ils ont aimé mes conseils. Les gens ne sont pas tous ingrats, et c’est tant mieux. Oui, le conseil gratuit fait gagner de l’argent s’il est bon et s’il aide les lecteurs.

Je ne roule pas sur l’or, ni en Porsche d’ailleurs, et je m’en tamponne. Mais je commence à gagner un petit salaire qui ne peut que grossir si je reste généreux. C’est une des choses que j’ai gardé de tes nombreux conseils (gratuits et payants).

MERCI !

Répondre
    André Dubois

    Je suis ravi que cela commence à payer. Oui, le blogging n’est pas une affaire de trucs et d’astuces, mais de qualité, de partage, et d’un peu de contenu payant.

    Répondre
PAul

Salut André,

et merci pour cet article… Ça fait du bien de lire ce type d’article! On te sens sincère, comme d’habitude! ! Je suis d’accord avec toi: beaucoup de blogueurs cherchent trop rapidement à vouloir gagner de l’argent avec leurs blogs. Je suis inscrit sur plusieurs blogs d’immobilier et cela se ressent de manière trs désagréable….Malheureusement, beaucoup de gros blogueurs jouent sur cette illusion de gagner beaucoup ( voir énormément) d’argent….on les voient « heureux » au bord d’une piscine…souvent à l’île Maurice: il y a le soleil mais aussi….un paradis fiscal! Donc complètement d’accord avec toi, tout cela est très écœurant et symptomatique de notre societe de consommation.
C’est d’ailleurs ton côté simple et honnête qui m’a plu quand j’ai acheté ma première formation chez toi ( j’en suis maintenant à 3!). C’était une des premières fois que j’entendais un bloggueur marketing vanter les mérites d’un blog sans dire qu’il faisait le tour du monde, des sauts en parachutes, des restaurants étoilés en Australie ou encore de la plongée dans l’océan pacifique….si l’accomplissement de sa vie était de pouvoir réaliser tous ses désirs, ca se saurait….
Bonne continuation à toi!
Amicalement,
PAul

Répondre
    André Dubois

    Je crache pas sur les voyages, et c’est vrai que notre fiscalité est lourde. Mais avec un gamin handicapé, je pense quand même à la chance d’avoir un système social solide, qu’il faut bien financer.C’est vrai que ce côté je blogue à la piscine fait croire que le blogging est facile et sans efforts. En fait, bien bloguer est difficile. Trouver la bonne idée, savoir écrire, savoir vendre intelligemment, fidéliser, le tout avec une concurrence terrible…cela demande un vrai apprentissage.

    Répondre
      PAul

      Effectivement, moi non plus je ne crache pas sur les voyages. Je voulais dire que ce sont les techniques marketing autour de tous cela que je trouve vraiment écoeurantes.
      A bientôt!

      Répondre
Sophia

Salut André,
Wow, merci pour ce super article. Ton inspiration est géniale. Bravo à toi pour ton honnêteté, ta voix et ta franchise. Le mythe de la Porsche, c’est comme celui de Séguéla et de la Rolex. Difficile d’emmener une Porsche dans sa tombe, par contre, ça prend trop de place 🙂
Bravo pour la qualité de tes articles et ta sincérité. Je connais ton site depuis une quinzaine de jours et ça me fait un bien fou de lire un blogueur francophone aussi talentueux et engagé. Enfin de bons articles ! Dans le marasme de la médiocrité ambiante, des articles de blogs écrits comme des dissert’ de Terminale L, de la chasse aux mots-clefs, tu as remis au centre le seul et le vrai mot-clef, celui qui fait tout changer : les gens. L’audience. Le cœur des gens et le fait de les aider.

A bientôt André et merci encore 🙂

Sophia

Répondre
    André Dubois

    Sophia, tu as tout compris: la chasse aux mots clés et ma médiocrité du contenu, c’est l’autoroute direction l’échec. Les gens veulent lire des bons blogs. Tant mieux pour ceux qui l’ont compris!

    Répondre
Loic

Bonjour André,

Merci pour cet article qui remet en question et les choses en place.
Moi qui souvent me compare alors que je suis conscient que cela n’est pas bon… Grâce à des articles comme ça, on ouvre les yeux, on se recadre et on apprécie la vie.
Merci

Répondre
Guilhem

Salut André,
Je voudrais proposer une réflexion par rapport aux arguments que tu soumets.
Je lis avec attention depuis quelques temps déjà tes articles que je trouve effectivement de grande qualité. Etant adepte de l’inbound marketing depuis longtemps déjà je suis tout à fait d’accord avec toi que l’objectif du blogueur et de n’importe quel webmarkéteur qui se respecte doit être d’apporter du contenu de grande qualité avant de penser à devenir milliardaire (si tant est que l’on puisse y arriver en bloguant).
Cependant tout en lisant tes articles, je vois dans la sidebar de droite un message « Comment avoir assez de trafic pour en vivre ? » que tu utilise, et c’est bien légitime, pour agrandir ta liste d’emails et ainsi mieux vendre à long terme.
Selon moi ce message renvoi, notamment à ceux qui se font chier à leur boulot et qui veulent leur indépendance, l’argent comme valeur première du blogging. Il n’appuie pas sur les notions de qualité de contenu et de difficulté pour y arriver.
Ceci n’est pas une critique négative car je suis moi même client de ta dernière formation mais il est vrai que cela démontre un certain paradoxe dans ce milieu de devoir utiliser des ressorts psychologiques notamment dans la façon de formuler les titres, basés sur nos instincts primaires et nos préjugés pour affirmer et informer du contraire au sein des articles.
Au plaisir de te lire.
Guilhem

Répondre
    André Dubois

    Pas forcément. Vivre d’un blog ce n’est pas faire fortune avec un blog.

    Répondre
Landry

Salut Trafic Mania,

Voilà un bon bout de temps que je lis tes articles, que je regarde tes vidéos.. vraiment je les trouve vraiment très intéressants et riches. Ce matin encore je parcourais mes notifications facebook et je suis tombé sur cet article : « Sur l’argent, la liberté, le bonheur et les blogueurs qui veulent rouler en porche »; quelle sincérité et quelle altruisme tu dégages dans ce chef œuvre.

Je suis très fan de votre contenu et chaque jour je fais des petits pas pour réaliser un jour des choses aussi magnifiques que celles que vous faites..

Bien amicalement,
Landry.

Répondre
Pascal Le Cossec

Je suis blogueur, tout débutant, et je travaille actuellement dans le soin à la personne (non, je ne suis pas médecin, loin de là). Alors donner beaucoup pour un salaire par extra, je sais ce que c’est. Mais ce métier, tout comme le bloguing tel que tu le décrit André, quel bonheur, quel richesse humaine.

Donner beaucoup, sans en attendre autant… Juste l’essentiel (Et tant mieux s’il en reste pour le superflu, mais… Ce n’est pas essentiel).

Ma contribution a ton article : une citation de Marshall Rosenberg :

« Quoi que vous fassiez, faites-le avec le désir de servir la vie. Servez les êtres humains avec compassion, et si votre but est de contribuer à leur bien-être et que vous faites cela de plein gré, cela rencontrera alors votre besoin de contribuer, et quand nous donnons de cette manière là, il devient très difficile et très subtil en fait, de dire qui donne et qui reçoit. »

Merci André pour cet article.

Pascal Le Cossec

Répondre
zzaza

j’adore !!!! c’est tout ce que j’aime dans le blogging!!! on se réalise par le don de soi, et on ne s’empêche pas de vendre un produit pour payer le contenu de la marmitte !!!
Quel bel article !!Je vais le partager !!!! et merci ça fait du bien et ça nous aide à continuer !!!!

Répondre
    André Dubois

    Merci pour le partage. En effet, la majorité du contenu est gratuite en blogging. Cela n’empêche pas de temps en temps de faire une offre payante. Et ce qui est le mieux, c’est que plus vous donnez, et plus vos offres payantes convainquent.

    Répondre
Astree

Salut André! J’ADORE!
Ton article est parfait. Je suis entièrement d’accord avec toi. Je vois le bonheur de cette façon et non avec une Porsche.
Le blogging est, en effet, le plus beau des métiers et je veux le réaliser pleinement comme toi.
Je te remercie encore pour tout ce que tu nous offres par le biais de tes articles.
Si seulement, tout le monde pouvait penser comme toi, la vie serait plus facile.
Merci d’être là pour nous!
A nous de jouer maintenant!
A bientôt!
Astrée

Répondre
    André Dubois

    Astree, je suis content si j’ai pu te motiver à passer à l’action. Merci

    Répondre
Helene

Bonjour André,

Merci pour la tanche de rire que je viens de me taper.
J’aime beaucoup ton style aérien. Écrire sur ton blog jusqu’à 80 ans ? (c’est là que j’ai ris) Ca sent la passion et je me retrouve complètement dans cette idée. En ce qui me concerne, j’espère bien même écrire encore bien au delà.

Il y a belle lurette que je ne crois plus aux balivernes de ceux qui nous en mettent plein la vue. Je préfère construire mon bonheur en suivant ce que me dicte mon intuition.

9 mois que je suis à la retraite après une vie plus que bien remplie, je peux enfin prendre plus de temps pour fignoler mes articles. Je publie moins tout en essayant de fignoler avec des articles plus longs. Bah oui, j’essaie d’appliquer les enseignements de tes formations. Je prends cela comme un jeu, je teste. Curieusement mon trafic a tendance à grimper un peu. Faut dire aussi que je me donne du mal (dans l’écriture).

J’en suis à la phase (phase qui dure) ou je donne. Un hameçon timide pointe son nez car le moment est venu d’offrir mes services.

Pour en revenir au bonheur : j’ai pour habitude de prendre la vie comme elle vient et de profiter ce qu’elle m’offre. C’est vrai que les millions ne suivent pas dans la tombe.

Je te suis depuis un bout de temps, voilà j’ai osé faire un coucou. Faut dire que le sujet de ton article m’inspire et m’interpelle. J’aurais très bien pu l’écrire aussi tant je suis d’accord.

Répondre
    André Dubois

    Merci Helene. Voici un conseil écrire des articles qualitatifs, c’est nécessaire, mais le trafic viendra surtout de la promotion que tu en fais. En tout cas, merci.

    Répondre
Nathalie

Encore un excellent article ! Franchement tu as la capacité d’entrer dans le vif du sujet avec philosophie et un brin d’humour et ça c’est génial ! La qualité de tes écrits est indéniable on sent qu’il y a effectivement beaucoup de taf et d’investissement personnel. Cette empathie fait que tu attises la curiosité du lecteur ; à quant l’écriture d’un livre?

Répondre
    André Dubois

    Ah, j’y pense. D’abord les articles, puis des ebooks sur des thématiques que je maitrise (je m’y suis mis le mois dernier, surprise à venir), puis un jour, sans doute un vrai roman…Mais j’avoue que je trouve la construction d’un récit très difficile pour le moment. Je connais mes limites, je ne suis pas écrivain.

    Répondre
Fabien

Salut André,

Bon maintenant c’est sur. Je sais pourquoi je te suis. Pourquoi je lis tes articles. Et pourquoi j’achète (certains) de tes produits.
Tu as toujours les mots justes et tubes humain.
Tes solutions sont concrètes, pragmatiques et éthiques. Bravo et merci.

Un très bon livre sur le bonheur c’est « Flow » (« Vivre – la psychologie du bonheur » dans sa version Française) de Mihaly Csikszentmihalyi (à tes souhaits !).
Pas franchement facile à lire mais tellement vrai. Je recommande 🙂

Longue vie à traficmania et à tous les blogueurs à grand coeur !

Répondre
    André Dubois

    Je ne connaissais pas flow. Je le lirai, merci pour le conseil Fabien

    Répondre
Aurore

Que dire… Je me reconnais dans chacun des mots que tu emploies ça me fait presque peur.
J’ai un blog depuis quelques mois. Au début, je voulais « beaucoup de visite » et très vite. Je suis très exigeante avec moi-même. Mon trafic n’est pas extraordinaire (voir pas du tout) mais j’aime tellement m’occuper et alimenter ce site ! C’est mon bébé, mon premier pas vers l’indépendance car comme toi le travail en entreprise ce n’était pas pour moi. Je l’ai créé après avoir quitté mon job parce que je n’étais pas à ma place justement.
Aujourd’hui, j’ai pris énormément de recul et ma place est complètement ailleurs. Ce blog c’est un cadeau pour les autres. Depuis peu, je n’accorde plus d’importance au trafic que je génère parce que j’ai enfin compris que ce n’était pas mon objectif. Mon but c’est d’aider les autres et quand je reçois des mails d’encouragements et de remerciements, j’ai vraiment le sentiment d’avoir accompli ma mission. Je ne me sens que plus heureuse. Bien sûr j’ai encore du chemin à faire mais j’y arriverais.
Merci pour cet article plein de bons sens et pour tes conseils avisés 😉

Répondre
    André Dubois

    Je pense que beaucoup de blogueurs sont dans la même perspective que toi, Aurore.

    Répondre
Steve

Bonsoir André,

Cela fait à peine une semaine que j’ai découvert votre blog et j’ai trouvé énormément de conseils utiles. Beaucoup relevaient du bon sens (comme miser sur la qualité des articles) mais que j’avais oubliés.

J’avais ouvert et fermé beaucoup de blogs photo-culinaires dans mon parcours. 4 blogs en 10 ans et je suis actuellement sur mon 5eme, créé depuis quelques mois seulement.

Les sentiments de tiraillement entre vouloir tenir une ligne de conduite droite et vendre son âme au diable, entre vouloir avoir du succès quitte à raconter n’importe quoi (en échange de plus de visibilité) et souhaiter que les lecteurs me suivent pour ce que je suis vraiment, et bien ces sentiments ont engendré beaucoup de doutes et de coups de blues qui expliquent les fermetures de mes blogs… lorsque je parle de tentations, c’est peanuts comparé à l’exemple de la Porsche : un chèque cadeau de 20€ pour écrire un article ventant les mérites d’une marque de condiments. Cela m’a fait cogiter durant des jours avant de décliner l’offre.
En y repensant, parfois je me dis que j’étais trop stupide de m’arrêter sur ce genre de détails et parfois, je me félicité d’être resté intègre même si mes blogs n’existent plus.

J’ouvre un blog toujours dans l’espoir de faire mieux et surtout de rester moi-même.

J’ai le sentiment de devoir recommencer encore et encore, de devoir reconstruire ce que j’ai détruit moi-même par faiblesse d’esprit. J’éprouve beaucoup de fatigue et pourtant je ressens ce besoin de bloguer car j’ai envie de partager ma vision et mon savoir. C’est en tout cas en suivant cette direction que je souhaite bloguer au jour d’aujourd’hui. Je ne vise pas forcément la richesse (c’est impossible dans mon domaine) mais je souhaiterais au moins pouvoir maintenir mon blog sans avoir à dépenser quoi que ce soit et être ainsi plus libre.

Je suis content de lire votre article ce soir car vous racontez un peu de vous et non pas que de stratégie (sujet que j’apprécie beaucoup bien entendu). Je retrouve un peu de dimension humaine. Je vois en vous un homme ordinaire et surtout un père qui se donne les moyens pour être au plus proche de son enfant.

Je suis désolé, je n’avais pas l’intention de laisser de commentaire mais finalement, j’ai étalé mes états d’âme. Tout ça pour dire que j’ai été touché par votre article qui a fait resurgir beaucoup de sentiments en moi.

Bonne soirée à vous et à très bientôt pour votre prochain article 🙂

Steve

Répondre
    André Dubois

    Ok Steve et merci pour ce commentaire. Il fallait que cela sorte, j’ai l’impression.

    Répondre
Gwendoline

Merci André pour ce que tu fais, ce que tu écris. Je me félicite d’avoir trouvé ton blog et heureuse d’avoir acheté une de tes formations.

Continues comme ça !

Répondre
Delphine

Bonjour André,
J’aime tellement lire ces lignes !
J’ai commencé le bloging il y a quelques mois , j’ai un blog sur le développement personnel. Je veille à écrire avant tout pour apporter quelque chose de vrai et de profond à mes lecteurs, une autre vision des choses, des prises de conscience, des astuces… Et même si quelques fois il est déroutant de voir le succès fulgurant de certains blogs, je sais que je ne suis pas sur ce chemin là.
Ma chance vient peut être du fait que je m’occupe de mes enfants principalement, ils sont en bas ages et je les garde à la maison. Donc je blog à coté, dans le but d’en vivre un jour oui, mais pour le moment c’est en plus, c’est comme un loisir, pour occuper les moments de libre de ma journée, pour être encore connecté aux autres dans cette période intramuros de ma vie ! Du coup je donne uniquement quand je sens que c’est important, et quand ça en vaut la peine …

Répondre
Ony

Waouu merci pour ce bel article André! C’est la première fois que je réagis, même si je suis ton blog depuis quelques mois déjà, car j’ai trouvé cet article très « être libre (d’être moi-même, encore faut-il avoir fait le travail de se chercher et de se connaître 🙂 ) et se sentir utile », comme ça me parle! <3
Quant à l'argent, le service est la racine de l'argent selon David J. Schwartz dans "la magie de voir grand", donc c'est vrai que donner et aider, c'est la base 🙂
A bientôt!

Répondre
    André Dubois

    Merci Ony, je n’ai pas lu ce bouquin de Schwartz, je le rajoute à ma liste.

    Répondre
Abdou Khadre DIAKHATE

Bonjour André,

Comme d’habitude, un article intéressant.Ça fait toujours un plaisir de te lire. Tu entres vraiment au fond des choses.

Et puis tu réponds à tous les commentaires.

Merci beaucoup.

Répondre
Florence Lambert

Merci André, je trouve excellent que tu es fait cet article. Beaucoup de personnes ont besoin d’y voir plus clair. Nous vibrons trop souvent sur des rêves qui ne nous appartiennent pas. On y perd notre temps, parfois notre argent et on y gagne de nombreuses déceptions. Recentrer nos objectifs en sachant clairement ce qui nous rend heureux et qui nous convient est infiniment précieux.

Répondre
Nadeen François

Merci pour ce rappel plus qu’important

Répondre
Kelly

Bonjour André !! Ton article est vraiment génial, je suis persuadée qu’il me servira pour bientôt ! ^^
Ton blog est vraiment une petite mine d’or pour conseiller les blogueurs en tout genre, sur la manière de s’améliorer et d’augmenter son trafic, via des méthodes simples.
J’ai créé un blog de pâtisserie il y a environ 3 mois et je souhaiterai, si tu le veux bien, connaître ton avis car je souhaite vraiment progresser dans ce milieu, même si c’est avant tout pour le plaisr !!
Voilà l’adresse :http://mypastryaddiction.over-blog.com/
Et n’hésite pas à me laisser un petit commentaire si un de mes recettes te plait et pour me dire ce que tu en penses ! 🙂 C’est super motivant !!!
J’espère ne pas t’avoir trop dérangé et je te remercie d’avance ! 😀

Répondre
    André Dubois

    je pense qu’il te manque avant tout un bonus attractif en échange de l’inscription, et un formulaire pour le mettre en valeur.

    Répondre

Laisser un commentaire: