33

Comment monétiser un blog: le guide complet en 7 étapes

illustration de monetisationSi vous voulez monétiser votre blog et générer des profits alors vous allez adorer ce guide.

Statut d'entreprise, système de vente automatisé, prestataire de paiement, banque, protection sociale... Je vous dis tout pour faire tourner votre blog en mode efficacité et facilité.

Bref, tout ce qui est indispensable pour monétiser un blog WordPress correctement, et qui n’est pas franchement évident quand on décide de se lancer.

A la fin de cet article, vous serez capable de :

  • Vendre des produits numériques (ebooks, vidéos…) automatiquement
  • Vendre des produits réels automatiquement
  • Sécuriser les paiements, d'établir vos factures, vos conditions générales de vente
  • De gérer votre affaire en entrepreneur
  • D’être tranquille vis-à-vis du Fisc, de l’Urssaf
  • D’être protégé en cas de pépin de santé

Allons-y.

Pour faire tourner votre business il vous faut déjà une entreprise.

Etape 1: Blogueur professionnel, quel statut d’entreprise ?

Les choses sont beaucoup plus simples que ce que vous pensez. Dès que l’on parle création d’une entreprise, les français passent en mode panique.

On imagine des tonnes de paperasse. On imagine l’Urssaf qui débarque. On imagine une complexité incroyable.

Ce n’est pas (forcément) le cas.

Il existe en France un régime qui vous permet de démarrer votre boîte le plus simplement du monde.

Ce régime, c’est l’auto-entreprise. Idéal pour démarrer un petit business en ligne.

Pourquoi ?

  • Si vous êtes salarié, ce régime vous permet de le rester (et de bénéficier de la protection sociale avantageuse).
  • Vous ne payerez des charges que si vous faites de ventes. Peu de risque.
  • Une gestion administrative hyper-allégée qui ne vous prendra quasiment pas de temps.

Et s’enregistrer en temps qu’auto-entrepreneur se fait en ligne, très simplement. Votre entreprise sera créée en moins de 2 heures.

Il vous suffit de vous rendre sur le site officiel de l’auto-entreprise :

http://www.lautoentrepreneur.fr/

Une fois les formalités en ligne effectuées, vous recevrez un courrier vous confirmant la création de votre entreprise. Vous aurez aussi vos numéros de Siret, qui doivent notamment figurer sur vos factures.

Ensuite, chaque mois (ou chaque trimestre selon la formule que vous choisissez), vous devrez déclarer votre chiffre d’affaire à l’Urssaf et payer vos charges. Cela se fait en ligne, en quelques minutes.

Attention, si vous avez un emploi salarié, certaines entreprises ne veulent pas que leurs salariés aient d’autres activités. Relisez votre contrat de travail, ou réfléchissez à en parler à votre patron. A vous de voir si vous voulez garder le secret ou non.

L'auto-entreprise est limitée en chiffre d'affaire:

  • Si vous vendez des produits virtuels ou du service, vous pouvez faire jusqu’à 32900 € de vente par an.
  • Si vous vendez des marchandises, vous pouvez faire jusqu’à 82 200 € de vente par an.

De quoi se lancer tranquillement et voir ce que cela donne.

Et si vous explosez les seuils?

Si votre business décolle vraiment, C'est simple. Prenez rendez-vous avec un expert-comptable qui vous dira vers quel statut vous devez faire évoluer votre auto-entreprise.

EURL, SARL ou autre, c’est un professionnel qui vous suggérera ce qui est le plus intéressant pour votre situation particulière. Rendez-vous sur les pages jaunes et trouvez l’expert comptable le plus proche de chez vous. Un rendez-vous avec un spécialiste est nécessaire si vous voulez passer au braquet supérieur.

Ils ne mordent pas et en général le premier rendez-vous est gratuit. Cela vous évitera de vous farcir toutes les approximations que l'on trouve sur les forums.

Etape 2 : Couverture sociale du blogueur

Je sais que ce n'est pas marrant de parler de ce genre de chose. Mais personne ne connait le futur et ses aléas.

Si vous décidez d'être 100% entrepreneur, je vous conseille de prendre une mutuelle complémentaire et une prévoyance.

On ne sait jamais, demain vous pouvez tomber très malade ou vous faire renverser par une voiture, et vous retrouver en incapacité de travailler.

Le pire?

Les entrepreneurs sont mal couverts à la base. Vous n'aurez plus que les minimas sociaux et vos yeux pour pleurer.

Il faut donc souscrire des contrats qui vous protègent, au cas où.

La mutuelle, tout le monde connait. La prévoyance est un autre contrat qui vous protège si vous avez une longue incapacité de travail.

Indispensable pour vivre si vous êtes arrêté pour un problème sérieux.

Rendez vous chez n’importe quel assureur. Ils proposent tous des contrats de ce genre. Personnellement, j'ai fait appel à un courtier en assurance trouvé sur Internet, qui m'a proposé des contrats intéressants et économiques.

J'ai également une assurance décès qui couvre ma famille si le pire arrive.

Voilà, cette étape un peu sinistre est passée.

Etape 3 : les pièges à éviter quand on monétise un blog

Parmi la multitude de solutions, il y en a une qui a le mérite de la simplicité et d’être adaptée à votre situation.

Vous allez vendre des produits. Vous allez donc devoir encaisser de l’argent.

D'abord, deux pièges:

Evitez les chèques :

Vous pouvez demander à vos clients de vous envoyer un chèque. Mais franchement c’est le bazar.

  • Certains vont vouloir acheter, vont cliquer sur commander, mais ensuite ils ne vous enverront jamais le chèque.
  • Certains vont envoyer le chèque à la mauvaise adresse.
  • Certains vont vous envoyer des chèques en bois.
  • Certains vont vous envoyer un chèque et vous appeler en catastrophe en vous disant qu’ils ont changé d’avis.
  • Vous allez devoir ensuite les déposer à la banque et attendre que ces chèques soient encaissés pour livrer les produits.

Je ne vous dis pas les délais et les galères administratives qui s’ensuivent.

Evitez de passer par le site de votre banque :

Vous pouvez en effet demander à votre banque de sécuriser les transactions bancaires de votre site. Beaucoup de (gros) sites renvoient vers des pages de la Banque Populaire, du Crédit Agricole ou de la Société Générale pour effectuer le paiement sur leur site.

Le souci c’est que les banques ont des critères très rigides. Vous allez vite déchanter en voyant la quantité de documents que votre cher banquier vous demande pour installer le portail de paiement. Les frais et autres commissions vont aussi vous refroidir. Pas idéal pour un blogueur.

Voyons comment vous faire payer.

Etape 4 : Devez-vous ouvrir un compte bancaire pour votre entreprise ?

C’est mieux.

Vous devez savoir que la plupart des banques refusent que vous utilisiez votre compte courant personnel pour gérer une entreprise. Relisez vos conditions générales, elles vous ont été remises quand vous avez ouvert votre compte personnel.

Il faudra certainement que votre entreprise possède son propre compte bancaire.

Si un jour le fisc vous contrôle, cela sera beaucoup plus simple pour vous.

Personnellement, mon entreprise à un compte à la Banque Postale. Je l’ai fait pour plusieurs raisons.

  • Ils sont parmi les moins chers pour les comptes bancaires professionnels.
  • Je n’avais pas besoin de facilités de financement et autres. Un simple compte, une carte bleue, un chéquier et la consultation du compte sur internet.
  • La démarche se faisait très simplement par téléphone, sans avoir besoin de présenter des "business plan" en tout genre. En trois jours tout était fait.

Mais vous pouvez tout aussi bien en parler à votre banquier et comparer les tarifs pour les comptes pros.

Maintenant, comment effectuer les paiements?

Etape 5 : La meilleure solution pour commencer un business en ligne, Paypal.

Paypal est fait pour cela. Son métier est de sécuriser les échanges d’argent entre particuliers, ou entre petites structures. Il y a d’autres solutions, comme Paysite cash, Hipay, ou Stripe par exemple, mais je vous recommande vraiment Paypal pour démarrer.

C’est très sécurisé, et les acheteurs sont bien protégés et se sentent en confiance. Les frais et autres commissions ne sont pas exagérés.

Le chiffre exact?

J'ai fait le calcul pour cette année: les commissions Paypal représentent exactement 3.87% de mon CA. Raisonnable.

Il vous faut un compte Paypal Business. C’est le type de compte qui va vous permettre de vendre, et de faire payer vos clients par carte bancaire.

A ce stade, vous avez fait le plus dur. Vous avez une entreprise légale, un compte bancaire, et un moyen de paiement.

Il ne vous manque plus qu’une chose.

Une chose fondamentale, et qui est souvent le gros problème auxquels font face les blogueurs et entrepreneurs en lignes débutants.

A savoir, comment livrer vos produits automatiquement ?

Etape 6 : La livraison automatisée des produits digitaux et des produits « réels »

Vous allez mettre en vente des produits sur votre site. Imaginons que vous vendiez un ebook. Les gens vont aller sur votre site et cliquer sur le bouton commander. Ils vont arriver chez Paypal, ils vont payer par carte bancaire.

Il manque une étape n’est-ce pas ? Comment vos clients vont recevoir l’ebook sur leur boîte mail ?

En fait, il existe des services qui s’occupent d'envoyer automatiquement les produits à vos clients.

J’en ai testé plusieurs, pour n’en retenir qu’un, qui est sans aucun doute le meilleur outil de livraison de produits.

Et cela marche parfaitement pour les produits réels, et digitaux.

Mais d’abord, comment fonctionnent ces services ?

C’est très simple.

  1. Vous créez un compte.
  2. Vous chargez votre produit digital sur leur site.
  3. Vous fixez le prix.
  4. Et le service vous crée un bouton d’achat que vous copiez sur votre blog.

Franchement techniquement il n’y a rien de compliqué.

Ces services vont envoyer automatiquement le lien de téléchargement à votre client une fois qu’il a payé sur Paypal. Magique, non ? Cela veut dire que vous n’avez plus à vos occuper de rien.

Tout est automatique. Le client paye, reçoit ses liens de téléchargement, et vous pendant ce temps, vous êtes à la plage. Ou vous dormez. Je peux vous dire que se lever et voir que le compte Paypal a grossi durant la nuit est très agréable.

Le mieux ? Ces services marchent aussi pour les produits en dur. Bien évidemment, dans ce cas, vous devrez aussi expédier votre produit.

Mais ces services ne s’arrêtent pas à cela. Ils créent les factures, vous sortent des statistiques, vous permettent de faire des promos, de l’affiliation… C’est génial et indispensable si vous voulez faire du commerce en ligne.

Comme je vous le disais, j’ai testé 3 de ses solutions. Et je suis tombé sur LA perle.

Test 1: Pulley App.

Pulley App a l’immense avantage d’être simple à utiliser et économique.

Vous ouvrez un compte, vous stockez vos produits, vous rentrez votre numéro de compte Paypal, et dès qu’une vente se fait, Pulley App envoie le produit à votre client. Pourquoi ai-je abandonné ce produit ? Tout simplement parce que il n’y a pas de système de génération de facture dans ce service.

Test 2 : GetDPD.

Ce système a tout pour plaire. Il est parfait pour livrer vos produits. Je ne vois que deux inconvénients à Get DPD : son prix plutôt élevé et le fait qu’il soit en anglais. Mais c’est le système que j’utilise sur mes sites en anglais.

Test 3: Kooneo

C’est le système que j’utilise pour livrer mes produits sur mes sites en français depuis presque 3 ans. Je vous le recommande chaudement.

Kooneo propose un tarif compétitif, un support de qualité, et des options en tout genre. Vente par affiliation, gestion des espaces clients, formulaires de commandes, codes promos, factures, statistiques…

Vous pouvez tout faire.

Et cerise sur le gâteau : ce système va vous permettre de livrer des produits virtuels, comme des ebooks, des vidéos ou des fichiers audio, mais aussi vos produits en dur.

Si vous êtes dans ce cas, Il ne vous restera qu’à expédier votre produit à vos clients. Et en plus Kooneo vous propose des outils de gestion de stock.

Pour résumer, Kooneo fait pour vous :

  • Le stockage de vos produits numériques
  • L’envoi automatique du produit au client après paiement
  • La génération automatique de la facture
  • Permet de vendre en affiliation
  • Gère vos stocks de produits réels
  • Permet de vendre avec abonnement
  • Génère des statistiques ultra utiles
  • Compatible avec Paypal, Stripe, Paysite Cash et une multitude de solutions de paiement
  • Support technique réactif, en français
  • Ne coute que 29 euros par mois

Cadeau : Pour vous, 50 euros offert en crédit Kooneo

J’utilise Kooneo depuis quasiment trois ans. Je suis devenu affilié à Kooneo. Je ne fais pas beaucoup d’affiliation, et uniquement sur la base de 2 critères:

  • Je dois utiliser le service
  • Je dois le trouver excellent

Pourquoi ma proposition mérite que vous la considériez?

Intéressant pour vous : en choisissant Kooneo en passant par moi, vous avez 50 euros offerts crédités. Et vous utilisez un service vraiment performant et facile.

Intéressant pour moi : en tant qu’affilié, je suis commissionné sur les clients que j’amène (je le dis en toute transparence).

Comment ouvrir votre compte et être crédité de 50 euros

Rendez sur le site de Kooneo.

Monetiser son site avec Kooneo

Cliquez sur "créer un compte gratuitement".

Puis mettez votre nom, prénom et email, et le code invitation suivant pour avoir 50 euros de crédit offerts : koo276cfc1d9

Le code invitation est : koo276cfc1d9.

Beneficier de 50 euros offert sur Kooneo

Ce code vous permet d’être crédité de 50 euros offerts pour utiliser ce service.

Attention, le code est limité aux 50 premiers inscrits. Dès que 50 personnes l’auront utilisé, il ne sera plus valable.

Voilà.

A ce stade, votre site est monétisé.

Vous avez une entreprise qui va vous permettre d’évoluer dans un cadre légal. Vous avez un compte bancaire pour encaisser de l’argent. Vous avez un compte Paypal pour que vos clients payent par carte bleue, et vous avez un compte Kooneo pour envoyer vos produits à vos clients.

La monétisation de votre site est quasiment terminée. Il ne reste que quelques détails à régler, comme la rédaction de vos conditions générales de ventes.

Etape 7 : Rédiger les conditions générales de ventes pour un blog et générer vos factures

La rédaction des conditions générales de vente est très importante. Vous allez établir le mode de fonctionnement entre vous et vos clients.

Comment les rédiger ? Je vais vous proposer trois options.

  • Option1: si vous voulez être très rigoureux, faites les rédiger par un avocat spécialisé. Ce qui vous coûtera quelques centaines d’euros.
  • Option 3: lisez les conditions générales de ventes de sites qui vendent des produits similaires aux vôtres. Notez les points qui vous semblent indispensables pour votre business, puis rédigez les vôtres.

L’objectif n’est pas de recopier les CGV de vos concurrents, mais plutôt de ne pas oublier un point auquel vous n’auriez pas forcément pensé.

Vous devez également être attentif au contenu de vos factures.

Là encore, le site de la chambre de commerce de Paris est une mine d’or. Vous y trouverez les mentions que vous devez ajouter à vos factures, que vous soyez auto entrepreneur ou sous un autre régime.

Vous pouvez rajouter tous les champs que vous voulez dans votre facture Kooneo.

Ça y est.

Maintenant, vous êtes paré. Votre site est devenu une boutique. Et cela ne vous pas coûté bien cher. Le seul coût est celui de votre outil automatisé de livraison de produit, qui est de l’ordre d’une trentaine d’euros par mois, et vos frais bancaires. Paypal se paye à la commission. Tout comme l’Etat si vous êtes auto entrepreneur.

Il ne vous manque plus que des produits à vendre.

Ce n’est pas franchement la partie la plus fun

Je sais, vous préférez bloguer que de vous occuper de ce genre de détails.

Mais vous devrez passer par-là, même si vous voulez seulement des revenus complémentaires.

Vous aurez un système sécurisé, simple, efficace et autonome 24/24.

Les outils que je vous recommande ici ne sont pas les seuls qui existent, mais ce sont ceux que j’ai choisi et que j’utilise depuis 3 ans.

Je vous conseille de vous prendre une semaine pour régler tout les détails de mise en œuvre, et ensuite, vous serez vraiment paré à vendre.

Vous changerez d'état d'esprit quand votre blog sera monétisé

Quand toute la structure de votre entreprise sera mise ne place, vous ne serez plus un blogueur du dimanche. Vous serez un professionnel, vendant ses cours et ses conseils.

Vous allez changer votre regard sur votre activité. Vous allez vous projeter. Construire le futur de votre affaire, et donc de votre vie.

“Avoir le courage d’entreprendre quelque chose est l’un des principaux facteurs du succès.” - James A. Worsham

 

 

 

 

 

 

Partagez les bonnes pratiques, merci!
  •   
  • 4
  •  
  •  
André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Click Here to Leave a Comment Below 33 comments
Claire

Merci André, j’arrive justement à cette étape. Ton article tombe à point nommé comme on dit. Très complémentaire avec tout ce que j’apprends par ailleurs. Gratitude !

Répondre
Laurent

Encore un super article. En tant qu’expert-comptable, je ne peux qu’y souscrire. il n’y a que sur la mutuelle que vous n’êtes pas encore au point. Renseignez-vous, des livres ont même été écrit sur ce sujet. La mutuelle ne sert à rien, c’est une arnaque des assureurs au même titre que la loi Madelin retraite par exemple.

Répondre
Florence

Un article qui tombe à pic, justement je cherchais une solution pour mon premier produit numérique a un prix correct. Je pense que je vais prochainement tester ta solution. Encore merci pour tes conseils toujours de grande qualité et très pro 🙂

Répondre
Serge M.

Bonjour André,
Encore un très bon article.
Je ne connaissais pas Kooneo , ça n’a pas l’air mal mais
il n’y a aucune explications sur la page d’accueil du site.
Kooneo n’est qu’un site de gestion? Ou vend-il des produits physique ou digitaux
grâce à des affiliés? Je n’aime pas trop m’inscrire sans savoir où je vais, à moins
que mes yeux n’aient pas vu clair.
Autre chose, oui c’est bien de s’occuper de rien, mais pour ma part, j’aime bien m’occuper de tout.
Moi aussi je suis en entreprise et je souhaitais bien sûr faire un article sur ce sujet dans quelques temps.
J’ajouterai que j’ai fait une pub Facebook et que mon compte publicitaire a été bloqué à vie ils n’ont pas accepté les mots clés « monétiser, rentabiliser, argent etc …. ou le fait de changer la pub 4 fois en 3 jours » (article explicatif sur mon blog)
Bien joué ton post sur le mur.
Cordialement, Serge M.
(Article explicatif sur mon blog)
A très bientôt.

Répondre
    André Dubois

    Tu stockes tes produits chez kooneo et ils envoient le produit au client après le paiement. Cela permet au client de recevoir son produit dès que le produit est payé, sans que tu n’es besoin de t’en occuper. Ils ont des videos de demo sur youtube me semble t il. Pour moi, ce genre de service est indispensable si tu veux vendre des produits numériques via ton blog. De plus, tu ne t’engages pas puisque le code affiliation te donne droit à 1.5 mois gratuit.

    Répondre
      Serge M.

      Re-Bonjour,
      Je me suis inscrit gratuitement. C’est donc un site de gestion.
      Si on veut entrer un produit, il faut avoir un produit à vendre.
      D’où mes deux questions dans le post précédent :
      « Kooneo n’est qu’un site de gestion? Ou vend-il des produits physique ou digitaux grâce à des affiliés? »
      On est affilié que si on leur amène des clients pour la gestion de leur commerce. On n’est pas affilié à un quelconque produit physique ou numérique qu’ils fabriquent ou créent . C’est bien ce que je disais.
      Pour ma part, je n’en ai pas besoin. J’ai un produit que je vends moi-même,
      pas la peine de payer alors que j’ai ce qu’il faut pour le moment. Peut-être plus tard si je vends des centaines de produits mais ce n’est pas le cas.
      Cordialement.

      Répondre
Isabelle

Waouh, merci beaucoup André pour toutes les informations de qualité que tu donnes, je cherchais justement des réponses à toutes mes questions…et tu as réponse à tout !! Merci pour le temps que tu nous fais gagner, tu nous transformes les perceptions que nous pouvions avoir, bref tu nous aides à passer à l’action, à se lancer…avec la sécurité aussi, important quand on est maman et entrepreneuse !!
Merci encore ! Très belle année 2016 ! Je te souhaite tout le bonheur du monde, plein belles choses, la réussite que tu mérites, la santé et l’essentiel selon toi 😉

Répondre
Jérôme Perrin

Je suis d’accord à 100%.

C’est drôle : lorsque l’on écoute les gens, c’est comme si entreprendre en France était impossible.

« Ne jamais se laisser influencer par le bruit de l’opinion des gens »
Steve Jobs (en substance, car je n’ai pas la citation exacte, là, tout de suite)

Jérôme
http://agenceweb-jforjay.com

Répondre
Jean-Philippe

Bonsoir André,
Merci pour le code invitation. On y gagne tous les deux. Je devrais mettre mon premier produit en vente d’ici une semaine… Et je n’entends que du bien de Kooneo! Alors c’est le moment.
Bonne continuation et merci pour les conseils sur ton blog.
PS: le formation est pas mal non plus… Je n’aurais jamais pensé à envoyer du trafic sur un blog qui n’a pas encore d’article!!! Et j’ai enfin compris que écrire des articles en guest-bloging est plus important au départ que d’écrire sur son propre blog… Ne reste plus qu’à trouver des blogs « d’accueil » !

Répondre
    André Dubois

    Oui, c’est la base: construire sa liste, puis publier… Sinon tu es condamné a écrire des articles que personne ne lit.

    Répondre
Adrien

Hello André,

Merci pour cet excellent article.
Concernant la rédaction des CGV je pensais que c’était plus cher par un avocat spécialisé !
Dans ce cas est-ce que ça ne vaut pas le coup de passer par un avocat ?

Merci de ta réponse.

Adrien J.

Répondre
    André Dubois

    Je pense que le plus important, c’est de respecter ses clients, de cette façon, les CGV sont « inutiles ». Tout dépend de ton budget. Si il est important, passer par un spécialiste est plus sûr. SI il est limité, mieux vaut essayer d’en lire beaucoup, de voir ce qui est important, et de rédiger les tiennes. Le budget économisé pourra être dépensé en pub par exemple.

    Répondre
MarcelG

Bonjour

Félicitations pour cet excellent article qui éclaire ma lanterne sur le sujet.

Il confirme mon choix de me lancer dans le blogging professionnel en tant qu’auto-entrepreneur au départ.

Je me pose encore une question avant de me lancer :
faut-il créer le blog sur le compte de l’entreprise pour pouvoir déduire des impôts les frais liées à l’entretien de ce blog ou le blog appartient-il à son auteur ?

Vos articles sont une mine d’or pour moi. Merci de tout cœur de nous aider à progresser.

Continuez !

Répondre
    André Dubois

    en auto entreprise vous ne déduisez pas de frais, vous payez un pourcentage sur vos ventes.

    Répondre
Marina

Bonjour, je débute et cet article m’aide considérablement! dire que j’ai épluché des tas de blablas auparavant, ici, on est enfin dans l’essentiel, l’utile et le faire (pas dans le dire/écrire). Merci d’être pertinent et efficace!

Répondre
Afroblogging.com

Article pertinent. Beaucoup de courage.

Répondre
pat

Bonjour André

… Compte Kooneo ouvert avec ton code affiliation …
Merci

Répondre
Moliere

Merci André, j’ai acheté ta formation sur comment rédiger des ebooks et les vendre.

J’ai déja deux ebook, mais j’avais besoin d’en savoir plus sur la création d’ebook et de koonéo.

Moliere – Coach PNL

Répondre
Chris

Super article !

Je trouve vraiment des bons conseils sur ton blog. je vais le mettre dans mes favoris!

Je débute avec mon blog sur le web marketing. A côté de mon activité salarié je me forme au quotidien. Je propose en parallèle des produits en affiliation avant de créer mes propres produits.

A partir de quel montant de chiffre d’affaires conseil-tu pour utiliser KOONEO comme plate-forme de vente?

Pour le moment j’utilise mailchimp gratuitement pour promouvoir des produits en affiliation.

Merci pour ton retour!

Chris de gowebmarketing 🙂

Répondre
    André Dubois

    N’est tu pas spécialiste webmarketing? :). J’ai utilisé Kooneo depuis quasiment mes débuts.

    Répondre
      Chris

      J’ai déjà eu la remarque. Et c’est vrai que je fais les choses à l’envers par rapport au web marketing.

      Mon but à travers mon blog et de redonner ce que j’apprends au quotidien. C’est pour cela qu’il est hors de question que je vende mes propres produits dessuite.

      En tout cas merci de ta réponse ! 🙂

      Répondre
      André Dubois

      ok!

      Répondre
celine

Bonjour André,

Merci pour tes précieux conseils, ça me décide enfin à me lancer dans la création d’un blog avec pour objectif de faire de l’affiliation et vente ebook.
N’étant pas mon activité principale, la chambre des métiers me redirige vers la chambre de commerce pour la création d’ebook.
Peux-tu me renseigner si il y un code NAF de référence pour cette activité ? Est-ce que ça fait partie des achats/ventes marchandises ou services ?

Merci encore de ton aide.
Céline

Répondre
    André Dubois

    Si tu veux biorder ce point, le mieux est de demander ç=à un expert comptable. Le mien s’est occupé de tout cela. Le naf est surtout un outil stat, tant que tu payes tes charges, l’Etat est content.

    Répondre

Laissez un commentaire: