21

Lettre ouverte aux blogueurs qui pensent qu’ils peuvent réussir en restant seuls dans leur coin

créer des relations entre blogueursRien n’est plus solitaire que d’écrire.

Vos idées, votre clavier. C’est presque suffisant pour monter un business en ligne. Si votre environnement professionnel actuel vous déplait, si votre chef est un démon autoritaire, si vos collègues sont les pires faux-culs de la galaxie, vous allez adorer le blogging.

Dites au revoir à tous ceux qui vous étouffent.

Vous aurez la liberté totale de choisir vos sujets et votre rythme de travail. Vous aurez l’impression de respirer un air plus pur que celui des volcans d’Auvergne. Seul avec votre projet.

Et hélas, très probablement, vous échouerez. Je préfère vous prévenir.

Non pas que vous n’ayez pas de talent. Non pas que vous manquiez d’ambition, de courage, ou de force de travail.

Non, rien de tout cela.

Mais simplement parce que les blogueurs isolés n’ont pas de lecteurs. Seul, vous aurez un mal fou à percer.

Pourquoi les ermites n’arrivent pas à faire connaitre leur blog

Plantons le décor.

Nouveau blog, nouvelle vie, jour 1.

Vous voilà en train de mettre en ligne votre bonus, vos premiers articles. Vous êtes excité par ce nouveau challenge. Rien que la possibilité d’entrevoir le succès vous a fait sourire ce matin.

Nouveau blog, nouvelle vie, jour 2.

Vous consultez vos stats. Quelques visiteurs, rien de plus. Vous décidez de publier encore quelques articles, les visiteurs finiront bien par découvrir votre contenu génialissime.

Nouveau blog, nouvelle vie, jour 60.

Vous avez bossé dur. Et presque personne ne vous lit. Vous avez la popularité d’un président en fin de mandat. Vous avez pourtant ouvert un compte Facebook et un Twitter, mais on dirait que l’univers a décidé de faire comme si vous étiez transparent. L’abattement prend le pas sur l’enthousiasme. Adieu nouvelle vie, ce ne sera pas pour cette fois.

Cela vous rappelle quelque chose, pas vrai ?

Allons, séchez vos larmes, et maintenant, faisons un flash-back.

Réfléchissons :

Et si au lieu de publier, vous aviez fait les choses différemment. Et si vous aviez contacté les gros de votre thématique et que vous ayez pris le temps de créer un lien avec eux.

Ils auraient pu partager vos articles à leurs milliers de followers. Ils auraient accepté de publier un article invité qui aurait dévié du trafic sur votre blog. Ils auraient accepté que vous les interviewez. Vous auriez eu 1001 opportunités de vous faire connaitre des internautes.

Car voilà la vérité : les relations que vous tissez avec les autres blogs sont parmi les éléments les plus précieux de votre patrimoine blogging, avec votre liste d’inscrit. C’est la goutte de nitroglycérine qui va propulser votre site.

Retenez : sans vos pairs, vous n’y arriverez pas.

Le problème : je sais que les débutants sont terrifiés à l’idée d’approcher les grands poissons qui nagent dans les mêmes eaux qu’eux.

Alors je me suis dit que je pourrais vous expliquer comment je m’y étais pris avec TraficMania.

Comment n’importe quel blogueur anonyme peut percer en osant utiliser le facteur humain

Il y a 18 mois, je n’étais personne dans la thématique du webmarketing. Pas d’articles publiés. Pas de connexions. Pas de blog. Monsieur Personne.

Comprenez-moi bien, je vivais déjà depuis 3 ans de mon autre blog de niche. Je savais ce qu’il faut faire pour vivre d’un blog. J’avais testé assez de choses et planté assez de sites pour être crédible sur le marketing en ligne.

Crédible, mais terriblement anonyme.

Ce que j’ai décidé de faire ? Copier ce que font les groupes de rock qui débutent.

Laissez-moi enfiler un perfecto et des Ray-bans miroir, je vais me lancer dans ma fameuse imitation de l’encyclopédie de la musique, Philippe Manœuvre :

Savez-vous comment le groupe U2 a décollé vers 1978 ? En faisant la première partie de groupes plus célèbres, comme the Stranglers, qui jouaient déjà devant des milliers de personnes. C’est à cette occasion qu’un public nombreux a découvert et aimé Bono et sa bande.

Si U2 et leur agent n’avaient pas fait l’effort créer des connexions avec de plus gros groupes de rock, ils joueraient encore dans les bars sombres de Dublin, pas au Stade de France.

La leçon ?

Pour lancer TraficMania, j’ai créé des connexions avec d’autres gros blogueurs. Qui m’ont tweeté. Facebooké. Publié mes articles invités. Comme U2 s’est appuyé sur the Stranglers, je me suis appuyé sur les gros webmarketeurs pour faire mon trou. Et un an après, je gagnais plus que ce que j'espérais.

Voici par exemple ce que j’ai fait avec Grégory Lagrange de Lifestylers.

TraficMania et Lifestylers, de l’article invité au partage de liste

Ça commence toujours par un blog que vous aimez bien

Je jette  un œil régulièrement sur le blog de Greg, depuis ses débuts. Il a réussi à percer dans le webmarketing il y a plusieurs années, sans jamais perdre sa touche très authentique et sincère.

C’est naturellement qu’un beau jour j’ai contacté Greg pour lui proposer un article invité. En expliquant ma démarche : créer un nouveau blog webmarketing ultra qualitatif.

Touchdown.

Greg a gentiment accepté de publier mon post, que vous pouvez toujours lire ici. Ce qui a donné un vrai coup de fouet à ma liste d’inscrits.

Ça continue avec des partages réguliers

Je n’allais pas m’arrêter en si bon chemin, bien décidé à faire découvrir TraficMania à un maximum de monde.

Pour cela, une question : quelle est la base d’une relation respectueuse qui dure ?

La réciprocité. Donnez et vous recevrez.

Greg ayant sympathiquement publié mon post, je n’ai pas manqué de parler de Lifestylers sur TraficMania, en insérant des backlinks. Comme dans ces articles sur les plugins wordpress.

backlink-vers-lifestylers-dans-article-sur-plugins

ou la rédaction de billets.

backlink-vers-lifestylers-dans-article-sur-redaction

Je reçois, je donne.

Bon pour le référencement de Greg. Mais je ne me suis pas arrêté là. A chaque fois que je citais Greg dans un article, je lui passais un petit mail pour l’avertir et lui demander s’il était d’accord pour partager. Ce qui m’amenait de l’exposition supplémentaire.

Réciprocité à nouveau : j’ai aussi spontanément partagé sur Facebook ou Tweeter des articles de Greg, comme sa dernière escapade en Polynésie. (désolé pour la faute de frappe sur mon FB)

parage-de-lifestylers-sur-traficmania

Et … jusqu’au partage de liste d’inscrits !

Lifestylers étant un des bons blogs de la thématique du webmarketing, je ne voyais pas de raison de ne pas aller plus loin.

Et si nous partagions… nos listes ?

Il y a environ un mois, j’ai demandé à Greg s’il serait d’accord pour sauter le pas. L’idée : j’envoie un email à mes inscrits pour présenter un article Lifestylers, et Greg ferait la même chose de son côté avec un article TraficMania.

Gagnant, gagnant. Une sorte de mini lancement orchestré, mais sans produit. Juste avec du bon contenu à faire découvrir à nos audiences respectives.

Greg a accepté, mais il a eu l’idée d’aller encore plus loin.

Et si en plus de faire un simple email, nous faisions aussi une vidéo, ensemble, que nous mettrions en ligne dans un article quelques jours après avoir présenté les blogs à nos audiences ?

Vendu.

Voici donc comment les choses se sont calées :

Vendredi 21 octobre : enregistrement de la vidéo via Google Hangout. Le sujet ? La promotion de blog évidement. (Retrouvez la vidéo un peu plus bas).

Mardi 26 octobre : envoi d’un email à nos listes présentant un article du blog de l’autre. Boum, pic de trafic. Des centaines ou des milliers de nos lecteurs découvrent le travail de l’autre.

Jeudi 28 octobre : on enfonce le clou avec la publication de l’article et de la vidéo. Celui que vous êtes en train de lire en ce moment même les amis.

Voici donc cette vidéo qui va être montrée sur nos deux blogs, bel exemple de "promotion croisée".

[youtube_sc url="https://www.youtube.com/watch?v=yzGymyHOhWY&feature=youtu.be"]

Bon pour notre trafic, à tous les deux.

Il y a quatre types de blogueurs. Lequel êtes-vous ?

La rockstar aussi joignable que Rihanna

Certains blogueurs ont choisi de construire une bulle autour d’eux. Vous voulez leur envoyer un email ? Il y a intérêt à ce que ce soit du support après-vente, sinon ils n’ouvriront même pas votre message. Ils ont tellement d’inscrits qu’ils n’ont pas de temps à perdre avec vous.

Ok. Je comprends. Je plaiderai peut-être coupable un jour, moi-aussi. Pas facile de gérer des centaines de mails quotidiens.

Mais ils oublient juste d’où ils viennent. Eux aussi ont fait des posts invités à leur début. Eux aussi ont sollicité d’autres blogueurs dans des carnavals d’articles.

Et une fois qu’ils ont réussi à percer, ils ont décidé qu’ils voleraient dans les hautes couches de la blogosphère, portés par un melon bien gonflé.

Le constipé qui pense que chaque service rendu va lui couter sa réussite

D’autres voient la menace partout. Partager l’article d’un concurrent ? Jamais. Publier un blogueur avec un article invité ? Plutôt mourir que d’aider un site qui pourrait me faire de l’ombre un jour.

Ces petits boutiquiers sans vision oublient juste deux choses :

  • Aucune audience n’est captive. Les internautes vont sans cesse d’un site à l’autre. Personne ne possède ses lecteurs autrement que par la qualité de son contenu. Retenir ses lecteurs, c’est comme essayer de retenir un torrent avec une fourchette.
  • Les blogueurs que vous refusez d’aider s’en souviennent et ils ne vous renverront jamais l’ascenseur. Pas de réciprocité, pas de relation. C’est humain.

En général, ces blogs ne vont jamais bien loin.

Celui qui griffe au lieu de tendre la main

Espèce rare mais hautement nuisible.

Ces blogueurs ont compris tout le profit qu’ils peuvent tirer des polémiques et ne manquent jamais une occasion de dézinguer leur têtes de turcs, avec une régularité et une ténacité qui appelle un certain respect. Évidemment, le trafic est au rendez-vous, un peu comme les cercles qui se forment autour des bagarres dans les cours d’écoles.

Fatiguant. Redondant. Court-termiste. Juridiquement risqué.

Celui qui passe d’ermite à communautaire

Celui-ci a compris qu’il faut oser.

Oser se présenter. Oser demander. Oser rencontrer. Oser partager et tendre la main. Il a compris que les blogueurs forment une communauté. Qui doit être soudée.

Ce n’est pas de l’hypocrisie. Parce que l’objectif est connu de tous : se faire connaitre. Personne n’est dupe. Ça n’empêche pas de créer des liens sincères. La collaboration professionnelle qui marche est celle qui est respectueuse.

J’ai été aidé à mes débuts par des gens qui ne me connaissaient pas. Ils l’ont fait par altruisme. Merci à eux.

Désormais, je reçois à mon tour des messages me demandant de partager un post. Je ne les partage pas à chaque fois, mais cela m’arrive très régulièrement. Et je ne travaillerai sans doute jamais avec la plupart de ces blogueurs. Et alors ? Pourquoi ne pas faire maintenant ce que de nombreux gros blogueurs ont accepté de faire pour moi ? Ce n'est qu'un tweet.

Mon point de vue :

Que chacun puisse présenter son travail aux internautes. Ce sont eux qui décideront au final, en lisant ou pas. Mais ce qui est sûr, c’est que plus nous parlons les uns des autres, plus nous nous aidons, et plus nous augmentons tous nos chances de succès.

Ce que vous devez faire aujourd’hui

Vous envisagez peut-être le blogging à titre professionnel. En tout cas, si vous publiez en ligne, c’est bien pour être lu. Sinon, autant gratter un cahier que vous mettez dans un tiroir.

Vous n’irez peut-être pas aussi loin que Greg et moi. Présenter des articles d’un autre blog à ses inscrits, c’est un aboutissement. Le résultat d’une relation qui s’est tissée, petit à petit, respectueusement, dans le temps.

Mais comprenez bien que vous n’êtes pas seul. Le blogging est tout sauf un travail d’ermite. J’ai sollicité Greg comme j’ai sollicité des dizaines de blogueurs de ma thématique.

Ce qui est le plus rassurant, c’est que très peu ont refusé de jouer le jeu. Et certains avaient plus de 30 000 inscrits à leur liste.

Alors osez. Parce que ce gros blogueur est comme vous. C’est un être humain qui appréciera sans doute d’échanger avec vous. C’est juste le besoin de se socialiser, de se sentir reconnu parmi les siens. Dans le groupe.

Votre blog ne marchera que si vos pairs vous donnent une sorte de laisser passer, sous la forme d’un retweet ou d’un like.

Repérez les blogueurs qui ont une « patte communautaire ». Ce qui sont respectueux, qui répondent, qui se soucient de leurs lecteurs. Partagez leur contenu.

Puis, écrivez votre plus bel article et demandez à trois de ces blogs s’ils seraient d’accord pour y jeter un œil, et éventuellement, le partager.

Allez-y. Posez leur la question, poliment, sans insister. Vous avez 8 chances sur 10 qu’ils vous aident.

Donnez, recevez. Recevez, donnez.

Entretenez les relations. Prenez des nouvelles. Remerciez les auteurs des articles qui vous transportent. Cela rendra votre contenu meilleur encore.

Soyez les bienvenus sur TraficMania. Si votre thématique et la mienne sont proches, n’hésitez pas. Je ne promets pas que je partagerai tous vos articles, mais j’y jetterai un œil et il y a de bonnes chances pour que je vous retweete. Parce que mes lecteurs sont toujours à la recherche de bon contenu. Et que je suis ici pour les aider à en trouver.

Sortez de votre grotte d’ermite et tissez des liens. Internet n’est qu’immense réseau.

A vous d’oser vous y connecter.

Partagez les bonnes pratiques, merci!
  •   
  • 8
  • 6
  • 1
André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Cliquez ICI pour laisser votre commentaire 21 commentaires
Gwendoline

C’est un de tes plus bel article ! Je ne peux être que d’accord avec toi !
Il est super important de nouer des relations avec d’autres blogueurs. Parce que :

« Seul on avance plus vite, mais ensemble on avance plus loin » (proverbe africain)

A très vite,

Répondre
Jean-Luc Durand

Bonjour André,

Excellent article, d’autant plus vrai pour nous francophones qui avons une audience plus limitée que les anglo-saxons. Donc pas le choix, il faut se la partager et s’entraider.

A bientôt,

Jean-Luc.

Répondre
    André Dubois

    Les blogueurs américains n’hésitent pas, en effet. Exemple a suivre.

    Répondre
kamel

Bonjour,

Un bel article comme d’habitudes qui doit dépasser les 3 000 mots. C’est bien d’aider les autres et comme vous dîtes celui aidé aujourd’hui pourra aider les autres ensuite. C’est tout à fait humain. Il faut savoir renvoyer l’ascenseur.

Il faut oser aller vers l’autre, même si c’est pas toujours facile à cause des refus.

Merci

Répondre
David

J’étais justement à Dublin au début du mois.

Et c’est super sympa d’aller déguster quelques bières et Whiskies au Temple Bar !

…Mais je n’ai pas envie de rester dans l’ombre.

Grâce à toi, comme U2, j’oserai sortir de l’ombre et faire décoller mon P***** de blog pour faire exploser mon activité !

Merci pour ces articles SYS-TE-MA-TI-QUE-MENT (ça en fait des syllabes !) de super qualité et hyper motivants !

Bravo André

Répondre
Anita

Merci André
Superbe article. C’est bon de constater que tout ce que tu évoques est réel .
Conseils , reco top!!
J’ai également apprécié la web conf . Je cherche ( et ne trouve plus) la formation de 11h.
Bon week end
Anita

Répondre
    André Dubois

    Envoies moi un email pour la formation. Et merci pour ce commentaire Anita.

    Répondre
Mehdi

Les rencontres font les voyages.
J’aime penser que le blogging est un voyage 🙂

Super esprit André, merci d’être toi ahah 😉

Répondre
Rémi Lemaire

Je farfouillais sur l’internet ce dimanche à la recherche de quelques bons articles et je ne regrette pas ma lecture 🙂 Merci pour ces conseils, je tâcherai de m’en souvenir quand je souhaiterai passer à la vitesse supérieure en termes de visibilité !

Répondre
kriss-tell

Merci André pour ce super article.
J’en suis au jour 2 / 3 et je me reconnais.
J’ai voulu créer un site de divertissement avec un concept différent et je n’ai pas encore trouvé d’autres site où proposer un article ni eu le courage de le faire.
Lorsqu’on débarque dans ce type d’activité (pour ma part extra professionnelle ) on a peur de déranger les autres et de ne pas intéresser même si on croit à fond à son concept.
Ton article m’a donné espoir. MERCI à toi

Répondre
Abdou Khadre DIAKHATE

Merci André pour cet article passionnant.

Tu as raison, tous les blogueurs à succès ont été un débutant, connu de personnes. D’autres blogueurs les ont poussé. Alors pourquoi ne pas accepter de pousser les nouveaux venus?

Répondre
(Infographie) Augmenter le trafic de son blog : 37 astuces à copier

[…] le résultat du partenariat entre André (Traficmania) et Greg […]

Répondre
Valentin

Un grand merci pour cet article André, c’est toujours un plaisir de vous lire !

En tant que blogueur débutant il est vrai qu’il est facile de se laisser intimider par les plus gros joueurs de notre secteur !
Mais effectivement, après 9 mois dans l’ombre il est temps de passer à l’action, je vais donc suivre vos conseils ! 🙂

Répondre

Laisser un commentaire: