fbpx

Je m’achète une maison : on m’a traité d’idiot

Je vous en parle régulièrement depuis quelques mois : j’ai envie de revendre mon appartement lyonnais et de m’acheter une maison avec jardin, piscine, et tout le tralala.

Ma femme et moi avons eu un coup de cœur, et nous avons acheté un grand mas à Perpignan. Nous sommes en train de finaliser cet achat, c’est une histoire de jours. Et j’avais partagé cette nouvelle avec vous, dans une newsletter, il y a quelques jours.

Beaucoup d’entre vous m’ont écrit des messages très sympathiques. Merci aux nombreux catalans qui m’ont souhaité la bienvenue dans la région. C’est très rigolo, cette relation que l’on a avec son audience via sa newsletter. On se connaît tous un petit peu, sans jamais se rencontrer. Et en tout cas, ça fait chaud au cœur.

J’ai reçu également des messages bien moins sympathiques.

Ce n’est pas grave. Quand on a une grosse liste, il y aura forcément des gens qui ne sont pas d’accord avec vous. Je dois dire que certains e-mails m’ont interpellé.

Mon fils Louis fait le tour de sa future piscine, bâchée.

On m’a dit que j’étais stupide d’acheter une grande maison

Je ne vais pas recopier le message ici, mais en gros voici ce qu’il disait.

« André, toi qui es entrepreneur, tu me déçois, car tu es en train de prendre une décision idiote. En effet, acheter une maison n’est pas un acte très rationnel d’un point de vue économique. Cela va te coûter beaucoup d’argent. Une maison n’est pas un actif. Tu ferais mieux de louer, et d’utiliser ton cash pour investir etc. »

Je dois dire que c’est une réflexion que je me suis faite. En effet, le débat « faut-il acheter sa maison ou la louer » est aussi vieux que l’investissement immobilier.

C’est aussi un des points clés du livre « Père riche, père pauvre » de Robert Kiyosaki.

L’auteur y explique que posséder sa résidence principale est un mauvais calcul, puisqu’en réalité elle n’est pas un actif. Une maison ne rapporte pas de l’argent, mais en coûte via l’entretien et les taxes.

Par-dessus le marché, le remboursement du crédit paralyse votre capacité à investir dans de vrais actifs : des actions, des appartements à louer, etc.

Je pense que la personne qui m’a fait cet e-mail a raison de ce point de vue. Ma décision n’est pas un optimum économique.

J’aurais pu prendre une décision qui m’enrichit encore plus

J’aurais pu, par exemple, décider de rester à Lyon. Les prix y flambent. J’ai acheté mon appartement il y a quatre ans, il a déjà pris plus de 140 000 €. Je paye des mensualités qui sont très raisonnables.

Il y a fort à parier que les prix lyonnais continuent à monter, car la ville accueille des milliers de nouveaux habitants par an, et les biens sont rares.

J’aurais pu aussi revendre mon appartement lyonnais, et chercher une maison à louer dans le sud. J’aurais pu trouver quelque chose de correct à 1500, 1600 € par mois. Et de cette façon, j’aurais pu investir l’argent de la vente de mon appartement dans des actions, et des studios.

J’aurai pu louer un T4 à Alençon, et investir encore plus.

Et augmenter ainsi encore mes revenus passifs.

J’aurai pu. Je ne l’ai pas fait.

Voici pourquoi je n’ai pas pris ces décisions.

Je pense qu’on ne peut pas mener sa vie de façon purement économique

Il faut regarder l’image d’ensemble. Penser uniquement aux euros, chercher l’optimum à tout prix, cela vous dévie d’autres choses qui comptent également de votre vie.

Je ne voulais plus rester en appartement. Parce que mon fils handicapé grandit, et que j’ai bien remarqué qu’il aime être à l’extérieur. Faire des randonnées. Nager. Il adore les chiens.

Évidemment, il vivra avec nous le plus longtemps possible. Il sera mieux dans une maison. Cela éliminait l’option de rester dans mon appartement.

J’aurais pu également essayer de trouver une location. Mais j’ai vite abandonné ce scénario.

Parce qu’être chez soi c’est beaucoup plus agréable, tout simplement. Bien sûr cette maison va me coûter cher en entretien. Le jardin de 7000 m² va nécessiter un jardinier. Les 290 m² habitables, une personne pour le ménage.

Oui, ce n’est pas un optimum économique. Et alors ? C’est justement parce que je gagne bien ma vie, que j’ai le choix.

Cela m’amène forcément à réfléchir sur ce qu’est la richesse, et sur ce qu’est la bonne utilisation de son argent.

Voici ma définition du luxe

Je ne pense pas que le luxe c’est de pouvoir se payer une montre en or. J’aime bien ma Lip, fabriquée en France, qui ne coûte que 300 €.

Le vrai luxe, c’est d’avoir assez d’argent pour faire des choix de confort et de temps.

Voici un contre-exemple qui va vous faire tout comprendre :

Dans mon ancienne société, il y avait un directeur commercial qui faisait partie des personnes les mieux payées de l’entreprise. Gros salaire. Jolis costumes italiens. Grosse voiture allemande.

J’ai appris plus tard que cette personne demandait sans arrêt des avances sur salaire, parce qu’il était à découvert à chaque fin de mois.

Tout simplement parce qu’il affichait un train de vie qu’il ne pouvait pas se permettre.

Ça, voyez-vous, c’est clairement la définition du faux luxe. C’est juste de l’affichage, alors que la personne est complètement prisonnière.

Prisonnière de son travail et de son boss, prisonnière de son emploi du temps, prisonnière de son banquier.

J’ai la chance d’avoir une entreprise qui me permet de très bien gagner ma vie. Mais je ne veux surtout pas devenir dépendant d’un train de vie.

J’ai la liberté de faire des choix. Un de ces choix, c’est de m’offrir une maison fantastique, dans laquelle je vais passer des dizaines d’années avec ma femme et mon fils.

Et tant pis si cela me coûte plus cher que le loyer d’une location.

Je veux dire : à quoi ça sert de gagner beaucoup d’argent, si c’est pour construire sa vie 100 % autour des choix économiques.

Au contraire, cet argent doit me permettre de créer une vie dans laquelle je me sens bien, et c’est exactement ce que je vais faire.

Il ne peut pas y avoir de situation type

Si j’étais célibataire et sans enfant, ou si mon fils n’était pas handicapé, je me serais peut-être expatrié en Estonie, en faisant les choses légalement.

Oui, dans 10 ou 15 ans, j’aurais eu un patrimoine de 30 à 40 % supérieur à ce que j’ai en restant en France.

Mais franchement, me peler dans 40 cm de neige six mois par an me tente assez peu.

Je vais avoir la mer. Je vais avoir les Pyrénées et les Albères. Je vais recevoir mes amis et faire des barbecues entourés de palmiers, d’un platane, et d’orangers. Je vais avoir le plaisir de voir mon fils heureux, en train de jouer avec son chien.

Je trouve ça infiniment plus luxueux que des actions, une voiture de sport, une montre en or. D’autant plus qu’en continuant à faire grandir mon entreprise, je vais bien évidemment continuer à investir en bourse et en immobilier.

Je suis toujours étonné d’avoir des e-mails de blogueurs débutants qui me demandent combien je paie d’impôts, et qui me demandent quel pays ils doivent partir. Ils n’ont même pas encore vendu une seule formation qu’ils se créent déjà des problèmes de millionnaires.

La vraie question, ce n’est pas combien d’euros vous pouvez empiler en plus dans un compte offshore, c’est de savoir comment vous voulez vivre pour être heureux.

Cette maison que je m’offre, c’est ma réponse. Comme tous les cadeaux, ce n’est pas un optimum économique. J’en conviens. Mais ce sera sûrement un optimum de vie.

Photo of author

L'auteur:

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

32 réflexions au sujet de “Je m’achète une maison : on m’a traité d’idiot”

  1. Je suis toujours un peu étonné par les donneurs de leçon.

    Tu fais le meilleur choix pour toi et ta famille: c’est l’essentiel.

    Répondre
    • Oui, c’est l’idée, construire une vie dont on a envie. Si pour d’autres, c’est être dans le calcul économique permanent, pourquoi pas… Mais très peu pour moi, si je peux me permettre de financer cette vie.

      Répondre
  2. Oh oui André !!! Profite, profite. C est ça le luxe suprême : se créer la vie qui nous fait lever du bon pied chaque matin.
    Je suis super contente pour toi. Tu travailles assez fort pour profiter de tes actifs temps, plaisir, famille le plus longtemps possible. Bisous à ton fils et calinou au chien.

    Répondre
  3. Les gens qui disent écoutent bêtement ce que disent les gourous du web et surtout se sont souvent des jeunes qui n’ont pas d’enfants et qui vivent du coup dans des petites surfaces pour économiser et avoir plus de capacité d’endentement (ce qui n’est pas un mauvais calcul dans ce cas là).

    La rp n’est pas un actif, pendant des années j’ai pensé ça moi aussi très naïvement. ça coute plus cher d’acheter que de louer, faux!!!

    C’est un calcul à faire c’est pas à 100% le cas parfois et même bien souvent c’est l’inverse il vaut mieux être propriétaire que locataire.

    Quand j’ai vu mes voisins vendre leur RP et faire 50 000€ en 1 an c’est là que j’ai compris que la rp c’est de l’or. J’ai d’autres voisins qui ont vendu un appartement avec 65 000€ de plus value, j’ai des amis qui ont fait en 4 ans + 40 k€ (sans compter ce qu’ils ont remboursé à la banque, sachant qu’il y a 0% d’impôts ( c’est l’une des meilleurs niches fiscales).

    La résidence principale c’est comme de l’épargne forcée, on épargne chaque mois sans le voir, c’est indolore, on paye pour se loger et on épargne car on rembourse chaque mois une partie du capital.

    Sur du moyen/long terme on est « quasi » sûr de faire une plus-value non imposable, donc ce n’est pas un investissement au sens propre du terme mais à la revente on peut partir avec gros. Surtout sur les maisons, c’est de plus en plus recherchés les gens veulent habiter en maison, il y a de moins en moins d’espace les prix vont s’envoler.

    Et puis merde on a le droit d’habiter dans la maison de nos rêves avec notre famille, de pouvoir faire les travaux que l’on veut car c’est à nous, de Peter une cloison si on a envie, enfin bref juste d’être heureux chez soi.

    Répondre
  4. Je suis tellement d’accord avec toi… On ne fait pas de l’argent pour faire de l’argent. On gagne de l’argent pour permettre à notre bonheur de s’épanouir et on est le seul décisionnaire de à quoi il doit ressembler. C’est un piège de vouloir toujours cumuler sans profiter de rien car amasser sans objectif humain n’apporte qu’une jouissance fictive.

    Répondre
  5. Bonjour André,
    la VIE, c’est le meilleur choix. Donner du bonheur maintenant, pas dans 10 ans ! Profitez de votre famille maintenant, tout ça est très fragile, un rien peut tout arrêter et le bonheur qu’on s’est donné aujourd’hui, c’est toujours ça de pris ! Je vous dirais la même chose, même si vous n’aviez pas un fils handicapé qui ne se sent bien surtout dehors.
    Je suis veuve depuis 27 ans et lorsque je pense à nos 20 ans de mariage, je suis si heureuse d’avoir fait la fête, d’avoir « profité » de la vie. Je me dis aujourd’hui : « heureusment qu’on a fait de belles javas ! » Et notre choix ça a été d’acheter notre maison, où je suis encore aujourd’hui, bien à l’abri !
    Félicitations de parier sur la vie et pas sur les comptes en banque !!!

    Répondre
  6. J’avoue que j’étais aussi réticent face à cette maison. Pas pour l’aspect économique. Comme dit le proverbe, ça ne sert à rien d’être le plus riche du cimetière. Accumuler des liasses de billets n’est pas utile. Le bonheur avant tout.

    Ma réticente était plus au niveau de la responsabilité. 290 m² d’habitation, 7000 m² de terrain, c’est beaucoup d’entretien. Des heures à trouver la bonne personne. Des travaux à faire. Comme c’est grand, on a envie de remplir l’espace, et donc on accumule plus. Et donc c’est plus de charge mentale également.

    Mais c’est ton choix. Et je pense que tu en as besoin. Je pense que ta famille en a besoin. Puis avoir un jardin avec piscine et palmier, c’est quand même plus cool qu’un appartement dans un ville ^^.

    Profite bien André, et merci pour tout ce que tu fais pour nous 🙂

    Répondre
    • Pour les personnes, je vais juste faire bosser ceux qui travaillaient là avec l’ancien proprio. Pour le remplissage, oui, surement, ca sent la table de ping pong et le panier de basket!

      Répondre
  7. Félicitation pour cette décision, je partage tout à fait ce point de vue et je doit dire que quand j’ai lue les réactions que vous avez reçu, j’ai tout de suite été interpellée par cette façon de réfléchir. Certes on veut gagner sa vie correctement et être « libre » financièrement, mais faire des choix avec lesquels nous sommes en accord est bien plus important que l’appât du gain.

    Comme vous dites, le vrai luxe, c’est d’avoir assez d’argent pour faire des choix de confort et de temps. Et si l’on à les moyens de pouvoir s’offrir ce que le l’on souhaite (ce qui est quand même généralement une des raisons pour lesquelles on cherche à gagner des sous) pourquoi ne pas en profiter !?

    Répondre
  8. Évidement André…

    « La vraie question n’est pas combien d’euros on peut empiler en plus dans un compte offshore, c’est de savoir comment on veut vivre pour être heureux. »

    À quoi sert-il d’être le plus riche du cimetière lorsqu’un sait que la vie se vit sur terre ?

    C’est en étant heureux, ici et maintenant, qu’on peut se projeter plus sainement dans le futur.

    Merci pour ce rappel de ce qui est essentiel.

    Répondre
  9. Je comprends tout à fait ta décision. On a un certain point de vue quand on est célibataire ou en couple, un tout autre dès qu’un enfant pointe le bout de son nez et encore un autre j’imagine, quand notre enfant est handicapé.

    De plus, avec la crise du covid et les licenciements qu’il risque d’ y avoir, il y aura surement de plus en plus d’impayés de loyers, donc je plains les petits investisseurs avec un ou 2 apparts à louer qui tomberont sur des locataires qui rentreront dans la précarité. Car cela arrivera davantage dans les mois qui viennent.

    Autre chose aussi, quand on a une famille avec tout ce qui va avec (école notamment), pas très envie de se programmer un déménagement avec tous des changements de structure (carte scolaire oblige) lorsque ton proprio décide de récupérer l’appart. C’est une épée de Damoclès que personnellement j’aimerais ne pas avoir au dessus de la tête !

    Répondre
  10. André, tu es un sage. Tu choisis le bonheur de ta famille, et ça en dit long sur l’homme que tu es. Merci pour ce que tu partages.

    Répondre
  11. C’est exactement ce que j’appelle « écouter sa petite voix intérieure »! 🙂
    Quand tu es aligné avec ce que tu veux, qui tu es, tes valeurs et tes envies profondes il n’y a pas de mauvais choix. Il n’y a qu’un choix de vie pleinement assumé, pleinement vécu, pour son bonheur et le bonheur des siens.
    Donc bravo à toi de l’exprimer ainsi !
    JF

    Répondre
  12. Ah sacré André il est bon dans la storytelling non, si
    mais pour en revenir à la RP ou pas RP

    le principe de base que l’on a oublié c’est bien entendu de l’acquérir en premier

    d’ailleurs on signalait qu’il fallait la payer cash ou avec le plus d’apport possible.
    Evidemment, maintenant avec les taux très bas ça se discute sérieusement

    Il faut aussi reconnaitre, que beaucoup de gens gagnent correctement mais n’ont pas toujours la possibilité d’acquérir (ou de payer un loyer, cher en France) et d’épargner en même temps

    je ne parle même pas des personnes qui bouclent à peine leur fin de mois(En France on estime à 10 millions les « pauvres » ça fait réfléchir non !,)

    1°) tout, ne pas pas être ramener en permanence au fric, le plaisir, le confort ou tout simplement penser autrement que les autres est permis !

    2°) modestement moi aussi j’ai une petite histoire à raconter pour éclairer les points de vue :

    mes 2 frangins ont fait construite il y une vingtaine d’année (ben ouai on est des vieux lol) je suis même l’ainé

    plus de crédit ni pour l’un ni pour l’autre

    pour un la retraite depuis quelques mois et pour l’autre dans 1 an

    des situations professionnelles normales avec des salaires dans la moyenne donc des retraites aussi moyennes, en tout cas en dessous de leurs salaires

    La flambée de l’immobilier aidant, un a plus que correctement vendu et l’autre à une perspective agréable aussi

    Ils sont bien contents d’avoir eu cette RP car maintenant il s vont se retirer, dans le Morbihan en se faisant construire des maison ossature bois sur 1000 m de terrain chacun

    avec assez d’argent pour ou a peu prés pour finir tout ce qui n’est pas compris (portail, clôture et des finitions dans la maison…)

    Compte tenu de leurs retraites ne plus avoir de loyer à payer et une maison neuve correcte à quelques kilomètres de la mer est une aubaine

    je signale par ailleurs que leurs maisons vendues n’étaient pas des châteaux mais des biens classiques dans des prix tout à fait standards

    C’est un autre éclairage, il est vrai que la jeunesse pour certaine ne pense pas à la retraite et c’est tant mieux il faut vivre mais ….

    Comme quoi les expériences de vie peuvent être multiples, elle s ne sont ni bien ni mal, elles sont point

    Patrick

    Répondre
  13. J’ai aimé lire ton article André, c’est tout le travail que tu as fais et que tu fais qui permet de t’offrir cette belle propriété, c’est bien mérité,
    Peut être que tu nous feras une petite visite virtuelle lors d’une prochaine vidéo , hâte de voir la suite lorsque tu auras ton studio vidéos . Bravo à toi.

    Répondre
  14. J’ai aimé lire ton article André, c’est tout le travail que tu as fais et que tu fais qui permet de t’offrir cette belle propriété, c’est bien mérité,
    Peut être que tu nous feras une petite visite virtuelle lors d’une prochaine vidéo , hâte de voir la suite lorsque tu auras ton studio vidéos . Bravo à toi.

    Je me suis lancé depuis septembre 2020 en créant mon blog (merci pour ta formation) il me reste encore du chemin à parcourir, mais j’ai de bonnes chaussures .

    C’est motivant de voir ta réussite, et j’espère parvenir à atteindre mes objectifs.

    Jay,

    Répondre
  15. Je connais la théorie dont on t’a parlé et c’est ok. Mais ce n’est pas l’avis de Sébastien Ascon, spécialiste de l’immobilier. Vis à vis des banques être proprio est aussi une garantie ( selon ton crédit ou ta pleine propriété bien sûr).
    Comme tu le dis très bien, c’est parce que tu en as les moyens que tu as le choix.
    Et puis de toute façon, que foutent les trollers sur ton site à donner leur avis sur un thème perso que tu as eu la gentillesse de nous faire partager ?
    J’adore la photo, les palmiers, la mer, la montagne avec, j’ai longtemps vécu dans cette région mais côté espagnol ( catalan )tu vas kiffer ta life. 🙂

    Répondre
  16. Voilà un garçon qui partage son projet avec son audience et qui devrait presque rendre des comptes !? et s’il n’en avait pas parlé …qu’aurait on dit ? tes vrais fans sont heureux pour toi et ta famille André …la voila la vérité…

    Répondre
  17. Bonjour André,
    Toutes mes félicitations pour l’acquisition de ta nouvelle maison. Le choix que tu as pris est très raisonnable et confirmera un bel avenir pour toi et pour tes proches en général. Celui qui pense ou te dit que c’est idiot, je lui demande de réfléchir un peu en utilisant le dicton de la liberté individuelle et collective.
    Bon séjour dans votre nouvelle maison.
    Portez-vous bien
    Salut

    Répondre
  18. Sympa de me déculpabiliser alors que je pense réinvestir une part des revenus de mon blog dans l’achat d’un voilier hauturier. A quoi bon gagner de l’argent si on ne se fait pas plaisir?
    J’ai fait pareil pour ma maison. Quand j’ai compris que c’était un mauvais calcul financier de m’être endettée ainsi, j’ai choisi… de ne rien changer. Pour mes enfants qui s’y sentent bien, j’attendrai pour la revendre (et encore…) qu’ils soient parfaitement autonomes, car même étudiants ça les rassure de pouvoir revenir dans leurs chambres quand ils ont le blues de la famille. En plus j’habite à deux pas du port de plaisance 😉
    On n’a qu’une vie!

    Répondre
  19. Génial! un article d’André sur le fameux débat: « acheter ou ne pas acheter sa résidence principal ».

    C’est marrant, beaucoup de gens pensent que le message de Robert Kyosaky dans Père Riche Père Pauvre c’est:

    « les gars, n’achetez JAMAIS votre résidence principale, c’est une très grosse connerie »

    Alors que son message c’est plutôt:

    « Les gars, l’argent mis dans votre résidence principale ne vous rapporte pas de revenue passif, faites attention à ça et faites attention à votre situation financière quand vous l’achetez, et acheter votre résidence principale n’est pas non plus une obligation ».

    Dans son deuxième livre « le Quadrant du Cash-flow », il avoue que son message a mal été compris et que beaucoup de gens ont cru qu’il conseillait en effet de ne JAMAIS acheté sa résidence principal.

    Enfin bref, très sympa ton article qui mélange finance personnelle et news de toi.

    Je te souhaite beaucoup de bonheur dans ta nouvelle maison!

    Répondre
  20. Ah là là les mauvaises langues ! J’y ai eu le droit aussi quand j’ai quitté une grande ville où j’etais expatriée depuis 14 ans pour retourner dans ma petite ville natale, tout près de mes proches. Aujourd’hui, je ne regrette absolument rien car le bonheur simple, y a rien de plus exaltant. Belle et longue vie à vous.

    Répondre
  21. Quelque soit la taille du bien immobilier et son usage (en locatif ou en RP), vous avez raison d’investir. Avec le temps, vous serez forcément gagnant. Vous vous faites plaisir ainsi qu’à vos proches et en plus vous aurez un outil de travail plus adapté, cela va vous changer du salon !

    Si le bien est grand et permet de recevoir du monde, vous pourriez peut-être organiser des séminaires de quelques jours sur le blogging ? A condition d’avoir un contexte sanitaire plus favorable…

    Répondre
  22. Bonjour André,
    Je n’ai qu’une chose à dire : soyez les bienvenus dans notre superbe département ! Qualité de vie juste extraordinaire.
    Les investisseurs du dimanche iront donner leurs conseils aux personnes intéressées.

    Belle continuation

    PS : mari artisan maçon si besoin ☺️

    Répondre
  23. Bonjour à toutes et à tous.
    Moi je n’ai pas d’avis et je ne me permettrais pas de juger André sur des choix de vie qui lui sont personnels.
    Il fait comme il veut et c’est très bien comme ça !
    En tout cas merci André pour tout ce que j’ai appris dans vos vidéos et articles excellents.
    Christian

    Répondre

Laisser un commentaire