16

Comment durer en blogging (ou dans le business internet en général)

Internet est plein de fausses promesses, de fakes, d’exagérations et d’arnaques en tout genre.

Surtout si l’on s’intéresse à la thématique « gagner de l’argent en ligne ».

Dès que je me balade sur YouTube, je vois des pubs de soi-disant experts (dont on n’a jamais entendu parler) qui vous expliquent comment faire fortune. C’est toujours « rapide », « facile », et basé sur des « secrets ».

Des caricatures.

Et même les formations vendues par certains gros du webmarketing vous laissent parfois un gout amer. Je le sais. Vous me le dites chaque semaine, dans les emails que je reçois. Ouah, j’en ai appris de belles sur les pratiques des « stars » de la thématique.

Résultat : les gens se méfient. Ils réfléchissent à deux fois avant de commander. Idem dans votre thématique.

Tant mieux pour vous.

Parce que si vous êtes capable d’inspirer confiance à votre audience, vous aurez alors toutes les chances de faire votre place dans votre niche.

Inspirer confiance n’est pas si dur. Cela aura un impact significatif sur vos ventes. Voici quelques idées que vous pouvez suivre, puisque vous avez choisi la voie de l’éthique.

Faites du Churchill, pas du Trump.

Le principe :

La nature humaine nous pousse à choisir la facilité. Et nous chercherons toujours le raccourci, le résultat sans effort. Certains l’ont bien compris et usent de cette tactique, jusqu’à l’os.

Progrès rapide. Fortune facile. Corps de rêves en 8 semaines. 7 jours pour trouver la confiance. 6 mois pour être rentier.

Sauf que.

La réalité est différente.

Gagner sa vie en ligne est un travail prenant, qui demande des compétences. Devenir bon dans un sport demande un entrainement régulier et intense. Investir dans l’immobilier se fait sur des années.

Conséquence : il y a obligatoirement un décalage entre la promesse, et le résultat. Cette façon de « sur-vendre » la facilité est donc improductive à long terme. Vous ferez une vente, pas deux.

Faites plutôt ceci :

Dites que progresser demande du travail. Dites que le risque d’échec existe. Dites que ce sera dur.

Ne faites pas du Trump : « Vous gagnerez tellement que vous en aurez marre de gagner, et vous viendrez me voir en disant, M Le président, s’il vous plait, on a marre de gagner autant ! » - 2016, en meeting à Albany.

Faites du Churchill : « Je n’ai rien d’autre rien d’autre que du sang, de la sueur, et des larmes » - 13 mai 1940, à la chambre des Communes.

Il va se passer plusieurs choses.

  • Vous serez le blog qui respecte ses lecteurs car vous dites la vérité.
  • Vous vous différencierez de vos concurrents qui promettent la lune.
  • Vos promesses de résultats seront acceptées, car vous ne cachez pas le revers de la médaille…et donc vous vendrez plus.

Répondez aux emails

Votre audience a besoin d’aide.

Vos concurrents s’en tapent, le plus souvent. Pour eux, les emails et le support client, c’est une perte de temps.

Ma salariée et moi, nous répondons à tous les emails.

Cela prend du temps. Parfois, les demandes sont farfelues. Parfois, on me redemande ce que j’ai déjà expliqué dans mes articles ou mes vidéos.

Ce n’est pas grave. Parce que répondre aux emails m’a permis de conclure un nombre hallucinants de ventes de formations et de coachings.  Parce que c’est un gage de sérieux, tout simplement.

Pour en savoir plus :

Comment faire le support client de votre blog ou chaîne YouTube

Prouvez ce que vous avancez

Plongeons dans l’esprit d’un débutant qui parcoure un blog musculation :

« Après tout, pourquoi pas.

Peut-être qu’on peut avoir un corps de rêve en 8 semaines. Je n’y connais rien. Avec l’alimentation et l’entrainement adapté, on arrive peut-être à quelque chose. »

Ma foi.

Je n’y connais rien en muscu, je me poserais exactement les mêmes questions !

Mais alors, au blogueur en question de me prouver que c’est possible.

Comment ?

Dans ce cas, avec des photos datées, ou une vidéo.

Regardez :

Je vends une formation concours. J’ai organisé 2 concours sur 2 blogs distincts, et fait plus de 2000 inscrits en 30 jours, à chaque fois. Donc je sais que ça marche et que ma promesse est réaliste.

Je vends une formation YouTube. Il y a18 mois, j’ai créé une chaine sur un sujet qui n’a rien à voir avec le webmarketing, et la plupart de nos vidéos font des dizaines de milliers de vues.

Je vends une formation sur le blogging. J’ai aujourd’hui 4 blogs parfaitement rentables, sur des thématiques variées. Donc je sais un peu de quoi je parle.

Je vends une formation sur l’écriture. Etje soigne mes articles.

Je vends une formation sur les pages de vente : mais mes taux de conversion sont dans le haut du panier de ma thématique.

Je vends une formation sur les coachings… et la première année de TraficMania, je ne faisais que cela et gagnais plus de 5000 euros par mois.

Bref, je fais tout pour prouver ma crédibilité.

C’est cette cohérence qui créé la confiance et les ventes. Vous ne pouvez pas être McDonald’s et faire des formations sur la haute cuisine.

A vous de commencer, créez votre bibliothèque de résultats, par exemple avec un outil de capture d’idées comme Evernote.

Dès que vous avez un témoignage positif, dès que vous atteignez un résultat significatif, archivez vos données. Vous pourrez les réutiliser, et prouver vos promesses.

Assumez vos échecs et vos failles

Comment créer un fort sentiment d’identification avec votre audience ? En affichant des points communs.

Or, ceux qui lisent les blogs et parcourent les chaines YouTube cherchent des solutions à leurs problèmes. Que ce soit pour investir en bourse, ou pour fabriquer des cosmétiques maison.

Par conséquent, affichez vos faiblesses.

Comme eux, vous avez eu du mal parfois.

Comme eux, vous avez misé sur une action que s’est effondrée.

Comme eux, vous avez galéré au tennis avant de commencer à gagner quelques matchs.

Vous mettrez en avant votre humanité. Cela vous rendra beaucoup plus attachant que la fausse réussite, souvent « Fake ».

Je vous invite d’ailleurs à lire cet article édifiant sur les fakes YouTube et Instagram. Jet loués, locations de villa de rêve, montage faisant croire à la présence dans des évènements prestigieux…

De quoi relativiser les discours de réussite!

Maintenant, prenez le chemin opposé. De temps en temps, confiez vos doutes. Vos échecs. Cette sincérité sera appréciée.

C’est une des clés du succès en blogging

Je suis dans le blogging depuis 2010. Alors je commence à avoir un peu de recul. Honnêtement, il n’y a pas beaucoup de gens qui durent vraiment. Sur les webmarketeurs qui marchaient il y a 9 ans, il doit en rester moins de 10 encore actifs.

Ce n’est pas que le blogging est instable ou condamné.

C’est que la plupart des gens ont fait n’importe quoi.

Si vous regardez un marché mature, comme le marché américain, il y a vraiment du monde qui dure.

Mais ils respectent beaucoup plus leur audience que les Français. Ils sont professionnels. Ils considèrent que l’on doit répondre aux clients. Que le contenu qualitatif vaut tous les hacks du monde.

Ce ne sont pas des conseils anodins. Ce sont des conseils qui vous permettront d’aller voir un banquier, et de lui demander un prêt sur 20 ans, même si vous êtes blogueur.

Ce sont des conseils qui vous permettront d’inscrire vos enfants dans de bonnes écoles, et d’avoir accès aux belles vacances, à une vie aisée.

Ce sont des conseils qui vous permettront un jour de quitter ce job qui ne vous plait pas, et d’avoir confiance dans l’avenir.

Et je finirai sur cette citation : « Gagner en ligne l’équivalent d’un salaire n’est pas si compliqué. Ce qui est compliqué, c’est de le faire tous les mois. » - Moi-même 😊

Avoir la confiance de vos lecteurs et l’autorité qui va avec, vous aidera.

PS : au passage, je remercie SEM Rush, qui encore fait figurer TraficMania dans son top 100 des blogs marketing à suivre. 16ème cette année. Ça ne veut pas dire grand-chose, mais j’apprécie !

André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Cliquez ICI pour commenter 16 commentaires
Benjamin

Hello André !

C’est exactement la réflexion que j’ai pu lire sur un forum hier.

On parlait de qualité et surtout de ce que sont devenus certains « poids lourds » de la thématique en francophonie.

On en a conclu que pour certaines thématiques (et en particulier celle du make money online) c’est une aubaine que certains aient joués à Trump comme tu le soulignes car, d’une certaine manière, cela ouvre des portes immenses pour de nouveaux acteurs orientés « Churchill » pour reprendre ton analogie.

Les fausses promesses ont éduqués les clients a devenir plus sensible a un autre type de marketing, bien plus éthique.

P.S : Je note tes précieux conseils, c’est décidé je saute le pas grâce a toi

Merci !

Répondre
    André Dubois

    Merci Benjamin. On a le m^me point de vue. la baisse de qualité est dangereuse, car elle t’expose à la concurrence. Par contre, je peux te dire qu’il y a 5, 10 ans, de nombreux gros faisaient déjà « du merdique ». C’est compliqué de sortir une nouvelle formation par semaine, et qu’elle soit vraiment utile et qualitative…

    Répondre
Sandrine

Bonjour André, j’adore ta citation, elle m’a bien fait rire. C’est tellement vrai !! Très bon article encore une fois. Merci pour tes conseils, grâce à tes formations, mon blog perdure depuis 2013

Répondre
    André Dubois

    Tu fais partie de ceux qui durent, on devient des vétérans! 🙂

    Répondre
Edward

Bonjour André

Merci pour cet article plein de valeurs comme d’habitude.

C’est vrai beaucoup de webmarketeurs jouent à la trump mais comme vous le dites si bien.

c’est bien beau de jouer à la trump mais ça permet pas de perdurer dans le temps.

Répondre
    André Dubois

    Oui, tu t’exposes dès qu’un concurrent qualitatif arrive.

    Répondre
Jonathan

Tout à fait d’accord.
« Occupe toi de ton client comme si c’était ton meilleur ami »
Merci André

Répondre
Michel

Avé André ! (Cela change un peu du traditionnel « Bonjour » ou « Salut ». Se différencier paraît-il ?) 🙂

Effectivement, c’est bourré de vendeurs de rêves aux promesses hallucinantes.
Énormément de débutants se sont faits happés par leurs paroles, leur vidéos…Leur marketing en général qui extrêmement bien ficelé. Ce marketing de « l’argent facile ».

Mais je pense que le monde change. C’est à dire que je ressens clairement une nouvelle direction, que ce soit dans la vie de tous les jours, ou en blogging.

Les gens veulent de la qualité tant dans le produit qu’ils achètent que dans les services qu’ils reçoivent.

Les clients en ont marres (moi le premier) de tomber sur des services clients qui te balancent des phrases « toutes faites », ne répondent pas à tes mails, ou t’envoie même balader. Et ceci, tous types d’entreprises confondues

Je pense que cette mode du low-cost est amenée à disparaître ( Ou non, à se réduire, car il y aura toujours un besoin du moins cher (donc moins bonne qualité) pour un type de client ) et qu’un retour à la qualité est de plus en plus présent.

Combien de 205 roulantes encore à ce jours (époque qualité) VS les Laguna 2 du plein boom du low-cost ?!
C’est un exemple qui n’est pas en rapport avec le blogging forcément mais représentatif de 2 périodes.

enfin bref, il y a tellement de choses à dire sur les vendeurs de rêve.

Je pense un jour créer une équipe/association de blogueurs (du genre Avangers) qui s’appelleraient « Realgers » VS « Rêvagers » (Je choisi l’armure d’IronMan et oui je sais le nom de l’équipe est pourrie !!) haha !

bon allé, j’arrête de déconner.

Merci André !!

Répondre
    André Dubois

    En tout cas, la faible qualité t ‘expose à la concurrence, c’est certain!

    Répondre
      Michel

      En tout cas, j’essaie. Et un jour j’atteindrais le Maître André 🙂 !!

      J’ai commencé avec cet article qui est différent de mes premiers 🙂

      [url]https://impyrade.fr/demarrer-un-blog-sans-etre-un-expert/ [/url]

      La route est longue mais pas impossible !

      Répondre
      André Dubois

      Répondre
Mathieu

Bonjour André,

C’est ce que je me suis toujours demandé. Au début quand on découvre le blogging, on est en admiration devant X ou Y. On a même envie d’économiser à fond pour se payer des formations à des tarifs excessifs proposées par X ou Y. Puis avec le temps, on les voit de moins en moins jusqu’à ce qu’on n’entende plus parler d’eux ou qu’on les voit ramer sur YouTube avec les mêmes titres qu’il y a 3 ans … Aujourd’hui, mieux vaut rester un petit peu moins gourmand et voir long terme. L’audience n’est plus naïve, elle connaît le truc one shot. Très bon article.

Répondre
    André Dubois

    Oui, d’autant plus que les 3/4 des mecs qui sont dans la frime ne gagnent pas tant que cela au final, crois moi.

    Répondre
Marc

Bonjour André,
du sang et des larmes, beau programme 🙂
la profusion de nouveaux prophètes de WEB génère aussi beaucoup de doute et de confusion, car en même temps (sic!) on a envie d’y croire et on sait bien que tout ce qui brille n’est pas or…
Ceci dit, j’envisage quand même de me lancer à mon tour, avec ton aide :), et la question à 100 euros est l’estimation de la valeur du contenu que l’on propose aux yeux du visiteur…
Bravo pour ton blog, continue à nous délivrer de l’info de qualité !

Répondre
    André Dubois

    merci Marc, si tu comprends que l’essentiel est dans la qualité de contenu, c’est déjà une belle étape.

    Répondre

Commenter: