70

Comment trouver le nom de domaine idéal: le guide complet

Et si le nom de votre blog frappait les esprits et s’imprimait dans les mémoires de vos lecteurs, ne croyez-vous pas que vous auriez une arme supplémentaire pour percer sur la toile ?

Je plante le décor : vous avez fait une recherche Google. Une dizaine de résultats s’affichent en première page. Vous les parcourez rapidement, en faisant rouler votre doigt sur la molette.

Quand soudain, sans savoir pourquoi, vous faites votre choix. Etait-ce à cause du titre de l’article ? Oui, en partie. Mais pas que. En fait, le nom du site vous a tapé dans l’œil.

Clac. En 2 secondes, vous avez pris une décision et choisi un blog parmi d’autres.

Si vous bloguez, vous savez que le bon contenu est essentiel. Vous savez qu’un design bien lisible est un avantage. Vous savez que vous devez faire connaitre votre site.

Mais si en plus, vous avez le nom de domaine parfait, alors vous avez toutes les chances de réussir.

Le problème ?

Beaucoup de noms de blogs sont très, très mal choisis.

Et c’est un handicap qui va coller à jamais à votre blog. Un peu comme si vous faisiez une course cycliste avec un vélo deux fois plus lourd que les autres. Ce n’est pas impossible de grimper le Mont Ventoux, mais un million de fois plus dur.

Alors autant choisir un nom de blog idéal. C’est ce que je vais vous montrer dans ce guide complet.

Le vrai but d’un nom de blog bien choisi

Reprenons le film depuis le début, en commençant par vos lecteurs.

Leur état psychologique?

Les internautes n’ont pas le temps, et sont un peu égoïstes. Si nous parcourons le net, c’est parce que nous cherchons une information qui nous concerne en priorité.

Et gare : si nous ne trouvons pas rapidement quelque chose qui colle à notre intérêt, nous aurons vite fait d’aller voir une vidéo de chatons sur YouTube.

Intérêt.

C’est le mot clé. Vous n’avez qu’une fraction de seconde pour dire à l’internaute : « Ici, il y a quelque chose qui matche avec ton besoin ».

Et plus le nom de votre blog correspond aux besoins des internautes, plus vous aurez de trafic. Plus vous ressortirez des résultats Google, même si vous n’êtes pas premier de la page.

Le plus simple ? Avoir LE nom de votre thématique.

Imaginez que vous bloguiez sur entrepreneuriat, et que vous possédiez « Business.com ». Ou que vous soyez coach de tennis et que votre blog s’appelle « Tennis.fr ».

La partie serait plus facile.

Mais hélas, plus aucun nom de ce genre n’est disponible depuis des années. Et ils sont revendus à prix d’or. Le nom « Insurance.com » a été vendu 35 millions de dollars en 2010. « Casino.com », pour 5.5 millions. « Ebola.com », 200 000 dollars.

Mais ce n’est pas si grave. Les gens ne tapent pas les noms de domaines dans les moteurs de recherche. Ils tapent des requêtes. Ils suivent des recommandations des réseaux sociaux. Ils cliquent sur des liens.

Alors si les mots clés exacts de votre thématique sont déjà pris, pas de panique. Un simple blogueur avec des moyens limités peut encore trouver un nom qui fasse instantanément comprendre aux internautes que son site colle avec leur besoin.

Il suffit pour commencer d’éviter les grandes erreurs.

Les 8 pires erreurs quand on choisit le nom de son blog

Erreur n°1 : choisir un nom trop proche d’un concurrent direct

Imaginons que vous ayez un blog sur la photo animalière et que vous vouliez vendre des cours en ligne sur ce sujet.

Il se trouve que photonature.com est pris. Mais également photonature.fr. Mais aussi photo-nature.com. Et de même pour photo-nature.be. J'ai vérifié

Le résultat ? Un véritable embouteillage sur Google.

Si vous choisissez un nom proche de « Photo Nature », vous aurez des concurrents qui seront devant vous sur les moteurs de recherche.

Mais pire encore : vous aurez un mal fou à vous différencier. La situation sera confuse pour vos lecteurs. S'ils parlent de vous sur les réseaux sociaux, vous avez une chance sur 2 que leurs followers n'arriveront pas sur votre blog. Autant essayer de nager avec un sac à dos rempli de briques.

Erreur n°2 : chercher un nom de domaine cool

Flickr c’est un nom de domaine cool. Google aussi. Amazon aussi, c’est sympa. On s’en souvient. Ça sonne bien. C’est moderne. Tellement Silicon valley, quoi.

Une bonne idée pour vous ? Jamais de la vie.

Parce que aucun de ces noms ne fait comprendre au lecteur que vous collez à son besoin. Ces entreprises ont levé des millions de dollars pour se faire connaitre.

Elles ont pu imprimer leur nom dans l’inconscient collectif. Tout le monde sait ce que fait Google, bien que rien dans son nom ne fasse comprendre que c’est un moteur de recherche. Et Flickr? La majorité des gens ne savent pas ce que c'est.

Vous n’avez pas ce genre de moyens. Cela vous prendrait un temps fou pour que votre lectorat potentiel associe son besoin avec votre nom.

A éviter.

Erreur n°3 : choisir un nom de blog avec une promesse intenable

Voici la grande spécialité des blogs qui vendent des remèdes miracles.

fairedusportsanssefatiguer.com

gagnerpleindargentsanstravailler.fr

methodereferencementpremiergoogle.com

etc etc.

J’invente ces exemples, mais je vous assure qu’en passant un peu de temps sur la toile vous trouverez quantité de ce genre de nom de domaine. Surtout dans les thématiques de l’argent, du régime, ou de la bourse. En général, de mauvais blogs, qui pigeonnent leurs lecteurs sans vergogne.

Le plus drôle est que les auteurs de ce genre de blog croient qu’ils vont être premier sur Google car leur nom de domaine est bourré de mots-clés. En fait, même si ce facteur compte toujours, son poids tend à diminuer de plus en plus.

Si vous avez un peu d’ambition en termes de crédibilité, évitez absolument ce genre de nom de blog.

Erreur n°4 : ne pas vérifier les double sens

Comment tuer son blog dans l’œuf ? En ne vérifiant pas si son nom de domaine peut être mal interprété.

Voici un exemple hilarant : Pen Island est un site qui vend des stylos plumes. Vous l’écrivez comme ceci : « Penisland.net ». Je vous laisse trouver le problème. Je me demande s’ils ne l’ont pas fait exprès.

Donc attention aux esprits mal tournés qui se feront un plaisir de vous vanner sur les réseaux sociaux.

Erreur n°5 : prendre autre chose qu’une extension .fr ou .com. pour nommer son blog

Aujourd’hui, le choix est vaste. Vous pouvez choisir des extensions .tv, .xyz, .pro, .info, .eu…Il y en a pour tous les gouts.

Le problème ?

Ce n’est pas impact référencement. C’est plus subtil.

Les gens sont habitués aux sites en .fr, .com, .org et .net. Et ne pas utiliser ce genre d’extension vous rend suspect comme un site russe volant les codes de carte bleue.

Toute originalité déplacée nuirait à votre crédit. Vous n’avez pas idée du nombre de gens qui se méfient pour faire leurs achats en ligne. Et malgré toute votre bonne volonté, vous n’êtes qu’un petit blogueur pas très connu, alors essayez de montrer patte blanche avec des signaux qui rassurent les lecteurs.

Erreur n°6 : choisir un nom de domaine avec des tirets

Vous avez déjà vécu cette scène ? Vous êtes au téléphone avec une personne et vous lui demandez son email. Et là, on vous sort du « tiret du 6 », « tiret du 8 », paulo_dupont_service@client.rhone-alpes.com, en veux-tu en voilà.

Une galère. Vous une chance sur deux de ne pas avoir le bon email et de perdre un contact important.

Epargnez cela à votre blog.

Evitez les trucs de ce genre :

  • Cuisine-antillaise.com
  • Apprendre-la-petanque.fr

Ce n’est tout simplement pas pratique. Les gens feront des erreurs en tapant votre nom de domaine. Et si un site comme cuisineantillaise.com existe, là encore, vous allez avoir des problèmes d’embouteillages dans les résultats de Google et perdre du trafic au profit de vos concurrents.

Erreur n°7 : choisir un nom avec une plateforme de blogging gratuit

Crédibilité.

Un des socles qui va faire tenir votre blog. Cette valeur, difficile à chiffrer, va créer la confiance avec vos lecteurs.

Alors faites les choses professionnellement.

Oubliez les over-blog.com, skyblog et autres nomdedomaine.wordpress.com. Je sais bien que cela ne vous empêchera pas d’écrire du bon contenu. Mais c’est comme si au lieu de laisser une belle carte de visite à un prospect, vous lui mettiez un coup de tampon sur un post-it.

Pas très sérieux.

Allez chez un hébergeur sérieux, souscrivez à son offre, et prenez un vrai beau nom de domaine comme les grands.

Erreur n°8 : ne pas avoir assez de noms dans votre liste

Je vous conseille de lister le plus de noms possibles. L’idée est d’avoir une centaine de propositions (je vais vous montrer comment faire juste en dessous).

Pourquoi se creuser autant la cervelle ? Parce que votre nom de blog va durer des années. Vous pouvez rater un article. Cela arrive. Vous pouvez rater un produit, ou une page de vente. C’est rattrapable. Mais si votre nom est mauvais, il collera à votre blog comme un vieux pansement qui flotte dans une piscine.

Prenez votre temps. Pour TraficMania, ce fut un vrai casse-tête. L’idée m’est venue bêtement sur un parking de supermarché alors que j’allais faire mes courses. Je planchais sur le sujet depuis 15 jours. Pour autant, aurais-je dû attendre le « flash », l'idée qui surgit d'on ne sait où ?

Non.

Parce que sans ce travail intense de préparation et de recherche, l’idée ne me serait sans doute pas venue. Les idées germent. Et pour cela, il leur faut un terreau de travail préparatoire.

Maintenant que nous avons vu ce qu’il ne faut pas faire, voici à quoi ressemble un nom de blog réussi.

Alors, comment trouver le nom de domaine idéal pour son blog ?

Le but de votre nom de domaine : indiquer immédiatement à un lecteur potentiel que votre contenu colle à ses besoins. Vous devez rassembler les internautes intéressés par votre message. Votre nom de blog est une sorte de filet de pêche.

Et pour y arriver, vous avez 3 grandes options :

Option n°1 : rassembler autour d’un résultat

La promesse. Voilà de quoi montrer à un lecteur qu’il va trouver ce qu’il cherche sur vos pages. Si votre nom de blog ressemble à un résultat, c’est tout bon :

Quelques exemples :

Devenir musclé

Progression tennis

Vivre de son blog

Apprendre le vin

Monter son business

Option n°2 : rassembler autour de votre thématique

La clé d’un blog lu ? Trouver un thème intéresse et avoir 80% de vos articles qui tournent autour. Cela vous pose en spécialiste de la question, et si ce point représente une vraie difficulté pour vos lecteurs, ils vont devenir fans. Trouver un nom qui tourne autour d’une thématique précise est un excellent moyen de fidéliser.

Quelques exemples :

Traficmania

Conseils marketing

L’école des finances personnelles

Le monde patissier

Objet connecté

Option n°3 : rassembler autour d’une communauté

Faites immédiatement comprendre aux internautes que votre blog leur est destiné, en nommant les gens intéressés par ce sujet. Toujours simple à faire, et diablement efficace.

Quelques exemples :

Social Media Pro

Le journal du geek

Trucs de mecs

Première fois maman

Option n°4 : choisir votre nom

Cela reste une possibilité. Il y a des blogs qui fonctionnent très bien en mettant en avant le nom de leur auteur. Mais attention. Si vous faites ce choix, vous devenez la marque. Revendre votre blog sera impossible.

Quelques exemples :

Olivier Lambert

Garance Doré

Gregory Pouy

Maintenant que vous avez une idée de ce qui marche le mieux, voyons comment vous devez vous y prendre. C’est assez facile à faire, en 5 étapes.

Contenu Bonus : les erreurs fatales quand on lance un blog

Une fois que vous aurez trouvé votre nom de blog, il faudra éviter les erreurs blogging les plus courantes, les voici en vidéo (n’hésitez pas à vous abonner à ma chaine Youtube, au passage):

Comment procéder pour trouver le meilleur nom de blog possible

Etape 1 : faites-le à l’ancienne (ou pas)

Prenez une feuille et un crayon. Divisez votre feuille en trois colonnes. Une colonne sera pour les noms qui tournent autour du résultat. Une autre pour les noms qui tournent autour des thématiques. La dernière pour les noms qui tournent autour d’une communauté.

Vous pouvez aussi le faire avec un fichier Excel, comme dans cet exemple pour un blog immobilier. Balancez les idées qui vous viennent. Partez sur une trentaine de noms minimum.

fichier excel montrant des idées de noms de bogs

Etape 2 : Re-combinez

Vous allez avoir un souci à ce moment-là. Vos noms préférés ne seront peut-être plus disponibles.

L’astuce ? Utilisez un dictionnaire de synonymes et trouvez des équivalents.

Ainsi, pour appartement :

synonymes de noms pour un blog immo

Et pour investir :

03-synonime-2

Ici pour argent :

03-synonymes

Les synonymes sont pratiques car ils permettent de contourner facilement les noms de domaines déjà achetés. Faites des nouvelles combinaisons et enrichissez votre tableau de départ.

Par exemple :

« Placer dans les meublés », ou « miser sur le logement ». Ou « s’engager dans la pierre ». Ou alors « mon trésor immobilier ». « Mieux investir ». Les possibilités sont infinies, surtout si vous passez chacune de vos premières idées dans un dictionnaire des synonymes.

Etape 3 : trouvez d’autres sources d’inspiration

Un moyen imbattable de trouver un nom de domaine très bon ? Les sites de ventes de nom de domaine, par exemple.

Allez sur Sedo et faites quelques recherches avec vos mots-clés de thématique. Voici ce que cela donne pour appartement. Evidemment, certains noms sont très chers, mais honnêtement, vous pouvez aussi faire des offres pour 200 ou 300 euros. Si le nom de domaine est vraiment bon, c’est de l’argent bien dépensé.

trouver un nom de blog avec sedo

Et de toute façon, cette technique est un excellent moyen de vous donner des idées, en recombinant les résultats avec le dictionnaire des synonymes en ligne comme décrit à l’étape 2.

Autre piste : racheter un nom de domaine d’un blog qui a l’air à l’abandon. Vous n’avez pas idée de la quantité de gens qui se lancent dans le blogging pensant faire de l’argent facile et qui lâchent au bout de 6 mois car ils ont fait n’importe quoi. Vous pourriez simplement envoyer un email au blogueur en question et lui proposer de racheter son site (et sa liste, par la même occasion). Bien des blogueurs seront ravis de se débarrasser de leur site pour 100 euros, croyez-moi.

Etape 4 : choisissez vos noms de blog préférés

Reprenez votre liste qui doit maintenant contenir des dizaines d’idées. Notez-les. Maintenant, allez voir un ami qui ne connait rien au blogging et rien à votre thématique. Demandez-lui à quoi lui font penser vos idées préférées.

S’il ou elle vous dit : « c’est un site de conseil en immobilier, à tous les coups », c’est gagné. Cela voudra dire qu’instantanément, l’internaute lambda saura si votre blog colle à son besoin. CQFD.

Quelques indices si vous hésitez :

  • En général, le plus court c’est, mieux c’est.
  • Essayez de prendre un nom qui sonne bien, qui est facilement mémorisable. C’est pour cela que j’ai pris TraficMania.
  • Au final, regardez surtout si l’indentification du besoin lecteur est claire et limpide.

Mais vous n’êtes pas au bout de vos peines.

Etape 5 : validez la disponibilité de votre nom de domaine

Utilisez un site comme OVH ou GoDaddy pour voir en 2 secondes si un nom de domaine est disponible ou non.

go daddy pour trouver un nom de site

S’il ne l’est pas, pas de panique !

  1. Utilisez le dictionnaire des synonymes pour trouver une alternative, en re-combinant.
  2. Allez sur Sedo et faites une offre pour le racheter. Beaucoup de noms sont à vendre pour des sommes assez modiques. Par exemple, « comment investir » est disponible à la vente, à vous de faire une offre. Imaginiez que vous puissiez l’avoir pour 50 euros, ce serait génial.

Et si votre nom actuel est mauvais ?

Beaucoup, beaucoup de blogs ont un nom mal choisi. C’est un handicap certain. Je ne dis pas que cela va vous faire échouer (sauf si vous avez un nom avec un résultat miracle genre « argentfacilesurinternet »). Mais vous devriez peut-être penser à changer votre nom de blog.

Ne changez pas si vous avez déjà un gros site. Mais si votre liste est petite, avec moins de 1500 inscrits, je vous suggère de le faire.

Techniquement parlant, ce n’est pas si compliqué, et le support technique de votre hébergeur peut vous indiquer la marche à suivre. Je l’avais fait pour un de mes sites, ça m’a pris quelques minutes sur OVH.

Vous avez enfin un bon nom de blog : et maintenant ?

J’aimerais vous dire que vous avez fait le plus dur et que votre nom de trafic va vous garantir le succès.

Il n’en est rien.

C’est un plus. C’est vrai. Mais le gros morceau reste devant vous.

Il va falloir vous positionner correctement pour toucher une audience large. Il va falloir bosser la crédibilité du contenu pour créer un lien de confiance. Et il va falloir promouvoir votre blog.

Voici quelques articles de TraficMania qui devraient vous aider :

Vous venez de franchir une première étape, et c’est vraiment cool. Votre blog est bien nommé.

Si vous êtes capable d’éviter les grosses erreurs que font les débutant, vous avez vraiment de bonnes chances d’y arriver.

Le blogging, en tant que métier, est possible. Il y a des milliers de personnes qui vivent cette réalité. C’est autant un art qu’une science. Cela demande du travail (beaucoup), et du talent (une pincée seulement), mais cette vie vaut la peine.

A vous de mettre le maximum de chance de votre côté. Et le bon nom de domaine est un moteur supplémentaire pour propulser votre blog vers les sommets.

André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Cliquez ICI pour commenter 70 commentaires