22

Devenir blogueuse, ou blogueur : 27 questions importantes que vous n’osez pas poser

Vous voulez devenir blogueuse, ou devenir blogueur ?

Dans cet article, je vais répondre à la majorité des questions que se posent les personnes qui veulent démarrer un blog.

Voici comment j’ai procédé.:

Comme vous le savez, j’accorde une importance énorme au support client.

Je suis comme vous: quand j’ai une question avec un de mes achats, j’apprécie de pouvoir contacter quelqu’un capable de m’aider.

Je passe donc, chaque jour, du temps à répondre à toutes les personnes qui me contactent sur l’ensemble de mes blogs.

Cela me permet de remarquer que certaines questions reviennent continuellement. Et ce sont ces questions auxquelles j’ai décidé de répondre aujourd’hui.

Lorsqu’on veut devenir une blogueuse ou blogueur ,cela commence toujours avec une envie de changement

j’ai commencé à m’intéresser au blogging exactement au moment où ma carrière professionnelle commençait à m’ennuyer.

Vous aussi, non?
Ce n’est pas un hasard.

Je sais que beaucoup de personnes sont dans cette situation. Un jour, vous avez simplement réalisé que travailler 40 ans sur le même genre de poste, avec plus ou moins le même salaire, n’était pas pour vous.

Un jour, vous avez décidé que vous en aviez assez de recevoir des ordres. Que vous vouliez vraiment prendre votre destinée entre vos mains.

Vous avez donc commencé vos recherches sur Internet.

Et rapidement, vous avez découvert que l’on pouvait créer un site facilement, parler d’un sujet qui vous intéresse, transmettre votre savoir à votre communauté, et vendre des formations.

Il y a eu comme un déclic.

Non seulement, vous avez réalisé que vous pouviez travailler de chez vous, mais en plus vous libérer de la hiérarchie.

Que non seulement, vous pourriez choisir vos sujets, mais en plus, que votre temps de travail serait sûrement inférieur à celui des salariés.

Et que, même s' il y a un risque, on peut gagner beaucoup plus d’argent avec le blogging que ce que gagne la majorité des salariés.

Vous avez commencé à vous poser énormément de questions sur la création d’un blog

C’est généralement à ce moment-là que les problèmes commencent.

Comme vous avez besoin d’acquérir de nouvelles compétences, vous vous êtes abonnés à des chaînes YouTube et des blog. Et je vais vous dire ce qui s’est passé. Vous n’avez pas eu accès à tant de savoir que cela. En revanche, chaque jour, vous recevez plusieurs offres de produits à acheter.

Évidemment, chacun de ces produits est « révolutionnaire », et dois vous donner des résultats « de malades ».

Au bout de quelques mois, le résultat est sans appel.

Vous vous êtes surtout dispersé, vous avez commencé trop de chantiers en même temps, et vous n’avez pas vraiment eu le sentiment d’atteindre des résultats notables.

En fait, vous vous posez toujours autant de questions.

Je vais essayer de vous répondre. Je ne vais pas vous promettre des "résultats de malade". Je ne vais pas vous promettre "la grande révolution".

Je vais simplement essayer de vous informer.

J’en profite simplement pour vous indiquer un article que vous devriez lire.

Si vous voulez créer et monétiser un blog, cette ressource est de l'or en barre:

=> Comment vivre de son blog, vraiment (au minimum 1000 euros par mois)

C’est un article ultra complet qui récapitule toutes les étapes que vous devriez suivre. Si vous cherchez une feuille de route solide, fiable, et gratuite, vous devriez rajouter cet article dans vos favoris.

Passons maintenant aux questions les plus fréquentes que vous vous posez si vous voulez devenir blogueuse ou devenir blogueur.

Quel est le point clé pour réussir en blogging? Quel est le principal risque d'échec?

Sans le moindre doute, le positionnement. Le risque, c'est de choisir une mauvaise niche. C'est hyper courant.

Comme une niche dans laquelle il n’y a pas de marché. Ou, encore plus vicieux, vous allez choisir une bonne niche, mais avec le mauvais angle d’attaque, et vous n’arrivez pas à vous différencier des concurrents.

Par exemple : créer un blog sur les tournevis cruciformes, c’est choisir une niche qui n’a pas de marché. Facile.

Mais créer un blog sur le développement personnel sur lequel on apprend rien, c'est choisir le mauvais angle d’attaque.

Je vais vous donner deux conseils :

Un : faites très attention quand vous lisez que vous pouvez bloguer sur votre passion. Parce qu’il est fort possible que votre passion ne soit pas monétisable.

Deux : choisissez une thématique prouvée. Aujourd’hui, Internet est mature. Donc si vous ne voyez aucun blog qui a l’air de marcher en francophone ou en anglophone, changez d’idée. Car il y a de fortes chances que ce soit une mauvaise thématique.

Comment faire pour exister sur une niche concurrentielle

Comme vous venez de le comprendre, une niche concurrentielle est bon signe. Cela signifie qu’il y a un marché.

La difficulté pour un débutant, c’est de réussir à exister sur des niches dans lesquelles il y a des blogs qui existent depuis des années.

Tout d’abord, sachez que c’est possible. Quand j’ai créé TraficMania, il y avait déjà des dizaines de blog webmarketing. Cela ne m’a pas empêché de faire ma place.

J’ai simplement pris le contre-pied de mes concurrents. Alors que beaucoup d’entre eux se contentent de publier des articles assez creux, j’ai fait le pari de mettre en avant du contenu utile, et qualitatif.

Avec énormément de méthodologies disponibles gratuitement. Ainsi, un lecteur qui découvrait TraficMania ne mettait pas longtemps à devenir fan de ce blog, et à le privilégier.

Comment faire pour exister sur niche concurrentielle, version 2

Cette petite comparaison va vous faire comprendre énormément de choses sur le marketing. Regardez le monde de la musique.

Dans les années 50 et 60, le rock s’est répandu sur la planète.

Les premiers qui ont su jouer de cette musique sont devenus de vrais monstres sacrés. Par exemple, Elvis Presley, les Beatles, les Rolling Stones.

Aujourd’hui, il n’y a quasiment aucune chance pour qu’un groupe de rock réussisse à faire des volumes de vente de comparables.

Pourtant, il y a des tas d’artistes qui réussissent à remplir des stades. Ils ont simplement percé sur d’autres niches musicales.

Metallica, par exemple est devenu un pionnier du hard rock.

Jean-Jacques Goldman, est le pape de la variété française.

Ces artistes sont sur des niches, qui sont moins larges que celles des Beatles ou d'Elvis Presley, mais ils vendent tous très bien, et remplissent les plus grandes salles.

Pour votre blog, c’est le même principe.

Par exemple, si je voulais monter un blog sur l’investissement boursier, je me spécialiserai sur un type d’opérations financières très particulières. Comme les options.

Si je voulais monter un blog sur la mode, j’essaierai d’aller sur la mode d’une communauté particulière. Les grands. Les gros. Les gothiques.…

Quelle plateforme blogging choisir?

WordPress. C'est le standard, basta. Si vous ne choisissez pas le standard d'une industrie, à un moment où un autre, ce sera galère. Comme ceux qui avaient des mini disc Sony à l'époque de CD. C'est super comme qualité de son, mais aucun album n'était dispo.

Comment avoir des lecteurs sur son blog?

En faisant de la promotion de contenu. Pas en publiant comme un malade.

A lire: comment faire connaitre son blog.

Combien gagne-t-on avec un blog ?

C’est difficile de donner une réponse définitive à cette question. Mais en moyenne, avec un peu d’expérience et d’ancienneté sur votre thématique, vous pouvez espérer gagner un euro par mois et par inscrits.

Je vous invite à regarder cette vidéo dans laquelle je détaille la réalité des revenu blogging/YouTube en essayant de mettre en avant un discours de vérité :

Quand faut-il créer un produit sur son blog ?

Certains disent qu’il faut créer le produit dès le démarrage du blog, parce qu’avoir une boutique sans produit à vendre n’a pas de sens.

Je ne suis pas d'accord. Pour trois raisons.

1- Si vous créez un produit dès le début, vous n’avez pas encore une bonne connaissance de votre audience. Il y a donc de grandes chances que vous travailliez les heures à créer un produit qui n’est pas celui que vos inscrits attendent. Le risque de faire un flop est très grand.

2- Vous perdez tout le bénéfice du lancement. Un des moments blogging où l’on vend le plus, c’est lors du lancement du produit. Si vous mettez votre produit disponible dès le début, vous perdez le bénéfice de cette grosse vague de vente.

3- Et enfin, dernière raison, de toute façon quand vous commencez votre blog, vous n’avez pas de trafic. C’est bien beau d’avoir des produits dans la boutique, mais si personne ne passe devant la boutique, cela ne sert strictement à rien.

Je vous conseille donc de penser à la monétisation une fois que vous avez 1000 inscrits. C’est le seuil autour duquel vous allez pouvoir générer environ 1000 € par mois. Ce qui est une somme coquette.

Peut-on bloguer avec un pseudonyme, un alias, un nom d'emprunt?

Vous ne voulez pas que votre patron tombe sur votre blog? Vous envisagez alors de bloguer avec un faux nom.

Pourquoi pas. Le problème va venir avec la monétisation. Si vous faites des ventes en lignes, il faut avoir des conditions générales de ventes. Des coordonnées bancaires. Un Siret. Un numéro de contact. L’anonymat est donc compliqué...

A mon avis, pas le choix. Il va falloir assumer et mettre votre nom sur votre site. Tout au moins, au minium, dans les mentions légales. ce qui ne vous empêchera pas de continuer à signer vos articles d'un mysterieux pseudo...

Faut-il créer des e-book, ou des formations ?

C’est une question très importante. Lorsqu’on devient blogueur, ou bloggeuse, on pense souvent commencer par un e-book. Parce que cela fait moins peur que de créer une formation dans laquelle on va entendre votre voix.

Pourtant, c’est une mauvaise idée.

Le problème des e-book, c’est qu’ils sont économiques. Si vous voulez générer 2000 € par mois avec des e-book, de façon stable et pérenne, il va vous falloir un trafic énorme.

Le problème, c’est que lorsque vous démarrez vous n’avez pas un gros trafic. Mettre en vente des e-book est donc généralement très décevant lorsqu’on démarre.

Les e-book sont en fait des produits pour les blogs bien établis, avec une grosse audience.

Là, effectivement, ils peuvent rapporter des fortunes. En effet ils sont faciles à vendre à cause de leur faible prix, la TVA est moins importante, donc vous ferez une plus grosse marge.

Et en plus, ils vous posent en référence de votre thématique.

Je vous recommande donc de créer des formations, même encore mieux : des coaching. En gros, vous vendez une heure ou deux de consultation téléphonique en tête-à-tête, pour résoudre un problème d’une personne de votre audience.

C’est assez facile à vendre, avec un prix de départ de 99 €. Il suffit de réussir en vendre une dizaine chaque mois pour se dégager 1000 € de chiffre d’affaires.

Faut-il faire du satisfait ou remboursé avec un blog?

Le satisfait ou remboursé terrorise les blogueurs et blogueuses débutants.

Et si les gens demandaient le remboursement en masse....ce serait... la ruine!

Mais dites moi: votre produit est-il bon? Si oui, alors je vous rassure. Les gens sont honnêtes et respectent le travail d'autrui. Il n'y aura pas de vagues de remboursement. Et ce sera un argument de vente pour ceux qui hésitent à acheter.

Par contre, si votre produit est mauvais...et cher en plus...les gens vont demander le remboursement....OK ALORS: vous n'allez pas créer un produit mauvais, de toute façon! Réfléchissez: de toute façon, si vous vendez de la daube, les gens se vengeront sur Facebook. Vous aurez une réputation pourrie. Ne jouez pas à cela.

Ce que je vous déconseille aussi, ce sont les clauses de remboursement abusives: "du genre, mon produit est satisfait ou remboursé pendant 90 jours, mais uniquement si vous me prouvez que vous avez créé un blog, écrit 50 articles, et créé 4 produits. Là, si vraiment ca ne marche pas, je rembourse"

...Euh... en gros tu rembourses jamais.... Mmm. Très bien. C'est très honnête.

Faut-il créer une chaîne YouTube ou un blog, ou les deux ?

Je commence à avoir du recul sur la question. En effet TraficMania s’appuie sur le blog, et une chaîne YouTube. Et un de mes derniers sites, Dojo en Ligne, s’appuie essentiellement sur YouTube.

Ma conclusion c’est que le blogging a un avantage décisif: il permet de capturer des inscrits facilement. Et c’est là que les ventes se font.

Par exemple certaines des vidéos de ma chaîne YouTube sur le judo dépassent les 70 000 vues . Pourtant, les résultats financiers de ce blog sont très loin de TraficMania.

Mon conseil c’est de d’abord créer un blog.

Tout simplement pour faire grandir votre liste d’inscrits en priorité. Quand vous aurez quelques milliers d’inscrits, posez-vous la question d’aller sur YouTube. Mais ce n’est absolument pas obligatoire.

Et si votre contenu se prête mieux à la vidéo, je pense que vous devriez avoir un blog dans lequel vous hébergez vos vidéo YouTube, toujours dans l’idée de maximiser votre nombre d’inscrits.

Quand faut-il se lancer sur les réseaux sociaux ? Quels sont les réseaux sociaux à privilégier ?

L'ennemi du blogueur est la dispersion. Au début, vous avez énormément de choses à mettre en place. Le site. Le bonus. L’auto-répondeur. Et j’en passe.

Si en plus, vous essayez de créer une communauté Facebook, Twitter, et Instagram en en même temps, vous courez à l’échec.

Au début, n'utilisez les réseaux sociaux que pour démarcher. Par exemple, vous pouvez utiliser Twitter trouver des gens potentiellement intéressés par votre thématique, pour présenter votre blog et votre bonus. C’est une façon d’avoir des inscrits quand on part de zéro.

Mais ne commencez pas à être un ultra-actif des réseaux sociaux, dans le but de vous créer une communauté. Parce que vos clients ne se trouvent pas parmi vos abonnés Facebook.

Encore une fois, vos clients sont sur votre liste d’inscrits.

Combien coûte un blog ?

Je blogue de façon 100 % professionnelle depuis 2013, et c’est vrai que j’utilise une quantité d’outils, de plug-ins, et de logiciels. C'est un budget important, mais mon entreprise peut se le permettre.

Lorsque l’on débute, il faut limiter les investissements à ce qui est vraiment utile.

  • Un nom de domaine : quelques euros par an
  • Un hébergement simple mais de qualité : quelques euros par mois
  • 50 € pour commander un logo
  • 200  € pour acheter quelques plug-in WordPress qui facilitent bien la vie
  • Un auto répondeur : une vingtaine d’euros par mois
  • Une vraie bonne formation complète, qui vous montre comment créer le blog, comment le positionner, comment rédiger, comment vous faire connaître et comment faire des ventes (par exemple, la formation « comment créer un blog rémunérateurs deux A à Z », disponible sur ce blog) : 315 €

Il faut donc moins de 600 € d’achat uniques, et une trentaine d’euros par mois pour pouvoir se lancer en blogging de façon professionnelle. Avec un tel budget, vous serez à l’aise.

Si cela vous semble beaucoup, comparez simplement cela à d'autres business. Restaurateur, au minimum 50 000 € d’emprunt.

C’est clair : le blogging est une activité qui ne coûte quasiment rien à créer.

En revanche, elle demande une vraie dose d’expertise et il faut être très judicieux sur le choix des formations.

Le blogging est-il mort ?

Jean Rivière, il y a trois ans, a publié une vidéo annonçant que le blogging était mort. Il a ensuite basculé sur YouTube pendant quelques années. Puis il est parti sur le podcast.

Et il y a deux ou trois mois, il a recréé une nouvelle formation expliquant que créer de l’écrit c’était l’avenir!

D'autres ont suivi le même chemin. D’abord un blog, une chaîne YouTube, puis un podcast, puis le retour à l’écrit.

Lol.

En réalité, vous avez des gens qui annoncent la fin d'un support et l’avènement d'un autre dans le but de promouvoir des nouveaux produits.

La réalité c’est que sur Internet vous avez trois façons de faire.

  • La vidéo. Avec par exemple chaîne YouTube.
  • Le podcast. En audio.
  • Et le blogging, en écrit.

On trouve de belles réussites sur chacun de ces supports. Ils coexistent. Tout comme les livres coexistent avec la télé.

Aucun de ces trois supports ne mourra jamais.

En revanche, il y aura sur chacun de ces supports des gens qui font les choses correctement et qui s’en sortent. Et des gens qui font n’importent quoi, et qui se plantent.

Relisez ce que je vous ai dit plus haut : j’ai des chaînes YouTube et les blogs.

Pour commencer, je vous recommande chaudement le blogging, parce que c’est ce qui permet de se constituer une liste d’inscrits au plus vite. Et que vous ferez la majorité vos ventes avec vos inscrits.

Comment créer une entreprise, et être raccord avec le fisc lorsqu’on est blogueur ?

Le plus simple est de créer une auto entreprise.

Cela se fait sur Internet, très rapidement.

C’est idéal pour commencer, parce que cela vous permet de rester salarié. Et aussi parce que vous ne paierez des charges que sur le chiffre d’affaires. C’est-à-dire que si vous ne faites pas de vente, vous ne versez rien à l’État.

C’est ce qu’il y a de plus souple.

Et ensuite, lorsque vous gagnerez plus de 30 000 € par an, vous pourrez vous adresser à un expert-comptable qui vous guidera dans la création d’entreprise « classique ».

Comment payer ses charges fiscales quand on blogue?

Si vous êtes auto entrepreneur, chaque mois ou chaque trimestre, vous déclarez votre chiffre d’affaires et vous payez le montant de charges associées, en ligne.

Notez qu’en France il y a énormément d’aides à la création d’entreprise, si vous êtes au chômage,vous serez quasiment exonérés de charges pendant une longue période de démarrage.

Si vous avez une entreprise classique, il sera compliqué de vous passer des services d’un expert-comptable puisque les paiements de TVA, et de cotisations diverses, sont tout de même assez compliqués à gérer.

Faut-il expatrier son blog et son activité dans un paradis fiscal ?

Tout d’abord, chacun est libre de vouloir travailler et de vivre là où il le souhaite. C’est aux pays de décider s’ils sont d’accord pour vous accueillir.

En revanche, il faut être très prudent sur les montages foireux qui promettent de vous faire échapper aux impôts.

Le jour où j’ai parlé de la théorie des cinq drapeaux avec un fiscaliste, il m’a dit que les petits malins qui jouent à ce jeu peuvent prendre très, très cher.

Il y a donc ce qui est légal, et ce qui ne l’est pas.

Par exemple, oui, vous avez le droit de résider en Estonie, d’y créer une société, et d’y construire votre vie.

C'est en zone Euro, donc c'est assez simple pour un Français. Et dans ce pays, c’est vrai, vous payerez moins d’impôts qu’en France. À vous de voir si cela vaut le coup, en prenant tout en compte (santé, éducation, protection sociale, cadre de vie, loyer, retraite...)

Par contre, vous ne me ferez pas croire qu’avoir à la fois: une société immatriculée à Hong Kong, résider physiquement à Dubaï, avoir son compte bancaire en Géorgie et sa résidence fiscale en Serbie est 100% légal. Mon oeil. Pas d’impôts peut-être, mais gros risque à terme.

Dans le même genre, j'ai des concurrents qui ne réclament plus l'adresse sur les bons de commande. A mon avis, ils font cela pour échapper à la TVA qui doit être versée dans le pays de l'acheteur. Ils sont barjots. Là encore, risque pénal énorme.

Il se pose également la question du retour. Si vous décidez un jour de rentrer de votre paradis fiscal vers la France, il faudra expliquer d’où viennent les sommes que vous ramenez. Et si vous avez triché sur l’impôt et la TVA...gare à vous.

Autre point. Voici pourquoi tout cela est stupide:

Réfléchissez: le blogging est une activité où rien ne peut être caché. En effet, tous les paiements sont faits avec des sites comme PayPal ou Stripe. Toutes les transactions sont tracées et stockées dans un serveur, à jamais.

Tout est portée de clic, pour le fisc. Angoissant, non?

Ce n’est pas comme si vous filiez un billet de 100 balles à  votre voisin pour qu’il repeigne votre salle de bains.

Il est fort possible qu’un jour ou l’autre, tous les blogueurs trop gourmands qui ont joué au jeu dangereux de la délinquance fiscale, qui ont "oublié" la TVA, les charges, s’en mordent les doigts.

Ils devront payer les sommes non perçues, les pénalités de retard, et les amendes. Et ils s’exposent a de la prison avec sursis, voire ferme. L'Etat manque d'argent, il est donc sans pitié avec ceux qui le volent.

Regardez:

Chacun a sa vision de l’intérêt général, du coût des services publics, et de la nécessité de les financer. Ce sont des choix de société.

Maintenant, quand vous verrez un kéké qui exhibe sa montre ou sa voiture, vous vous direz qu'il n'a aucun mérite. C'est juste la récompense de l'illégalité.

Faut-il publier un article tous les jours ?

Tournons la question autrement. Êtes-vous capable d’écrire un très bon article par jour ? Je suis certain que non.

Il y a du monde dans toutes les thématiques rentables. Si vous voulez faire votre place, il va falloir faire mieux que les autres. En clair, vous devrez écrire des articles minimums 1500 mots, orientés résultats. Et une fois que vous les aurez écrits, il faudra les promouvoir, pour qu’ils soit lus par un maximum de monde.

Si vous tombez dans le piège de créer un court article chaque jour en espérant que cela suffise pour faire des ventes, il y a 90 % de chances que vous échouiez.

Je vous recommande plutôt d’écrire peu, mais bien, et de promouvoir beaucoup.

Faut-il un programmeur ou un graphiste pour créer un blog?

C’est vrai que lorsqu’on commence, la partie technique semble insurmontable. Pourtant, créer un blog n’est absolument pas compliqué. Aujourd’hui, les outils permettent à n’importe qui de créer un site.

Il y a de nombreux tutoriels sur Internet, et certaines formations blogging montrent comment s’occuper de toute la partie technique, comme celle que vous pouvez trouver ici.

Faut-il faire du référencement SEO ?

Le référencement à un avantage décisif : mieux vous êtes référencé sur Google sur des mots-clés compétitifs, plus vous obtenez un flux de trafic gratuit et constant depuis les moteurs de recherche.

Toutefois, le référencement est une stratégie moyen terme. Cela ne produit pas beaucoup de résultats avant plusieurs mois. Si vous êtes en phase de démarrage de blog, il est donc plus rentable de vous focaliser sur d’autres tactiques de croissance de blog, comme par exemple les articles invités, où les concours.

Le référencement, oui, mais plus tard.

Faut-il bloguer en plusieurs langues ? Comment avoir un blog en plusieurs langues ?

Je suis toujours surpris, mais cette question revient régulièrement dans les messages que je reçois. Les gens veulent se lancer directement dans les blogs multilingues, avec des versions traduites de leurs articles, en français, en anglais etc.

Je suis sceptique sur cette démarche. Pourquoi ? Parce qu’à à moins d'être parfaitement bilingue, il est extrêmement difficile de bien rédiger en anglais.

De plus, cette stratégie n’a de sens que si vos produits sont également en anglais.

Or, si vos formations sont à base de vidéos, il va falloir les retourner, ou au minimum rajouter des sous-titres (et les anglophones n’ont pas l’habitude).

Je vais vous dire une chose. Le marché francophone est déjà un marché assez important. Si vous êtes performant sur le marché francophone, vous pouvez faire vraiment des chiffres de vente intéressants.

Le marché anglophone est terriblement compétitif, bien plus que le marché français.

Donc je réserverais les blogs multilingue à ceux qui ont déjà une énorme expérience en la matière, parce que le risque de se planter est réel.

Faut-il un design de blog original ?

Vous n’avez pas besoin de dépenser des sommes folles avec un graphiste . Ce qu’il vous faut, c’est un blog responsive (c’est-à-dire qui s'adapte aux écrans des smartphone, des tablettes, des ordinateurs).

Moins on a de compétences graphisme, et plus on doit faire simple. TrafiMania est un blog en deux colonnes, avec un logo basique dans la barre de menu.

Sachez également qu’il y a une génération d’outils très intéressants qui arrivent, qui permettront de paramétrer tout le design d'un blog sans connaissance technique. La société Thrive est en train de créer un gros outil...c'est en cours.

Faut-il utiliser PayPal, ou Stripe ?

Les deux fonctionnent bien, mais je préfère Stripe. Les commissions sont un peu moins importantes. Et de plus, je trouve la gestion des abonnements et des paiements en plusieurs fois beaucoup plus faciles avec Stripe, que sur PayPal.

Quel auto-répondeur choisir: Aweber, Get response, SG autorépondeur, Mailchimp?

Le marché des auto-répondeurs est aujourd’hui devenu ultra concurrentiel. Faites attention, les coûts des auto-répondeurs peuvent vraiment beaucoup varier d’un système à l’autre.

Aweber offre le premier mois gratuit, et ensuite l’abonnement dépend uniquement du nombreux d’inscrits à la liste, quel que soit le nombre d’e-mails envoyés.

D’autres auto-répondeurs ont des tarifications plus compliquées, qui vont dépendre des fonctionnalités plus ou moins Premium que vous choisissez, et du nombre d’e-mails que vous envoyez. Il est donc difficile au début de savoir exactement combien ces solutions vous coûteront.

Personnellement, j’aime beaucoup Aweber. Tarification très simple. Et des fonctionnalités suffisantes, comme par exemple la possibilité de "taguer" certains utilisateurs, ce qui est très utile si vous voulez faire du marketing ciblé.

Ce ne sont pas des tactiques de débutants, mais un jour ou l’autre, lorsque votre blog se développera et que vous aurez un catalogue produit assez important, cela aura du sens.

Faut-il utiliser un auto répondeur gratuit, sous la forme d’un plug-in Wordpress ?

Je ne le recommande pas. Votre liste d’inscrits est le principal actif de votre blog. Si vous utilisez un plug-in, elle n’est pas assez sécurisée.

Autre problème, ces plug-ins offrent des fonctionnalités bien moins évoluées que celle des auto répondeurs.

Oui, l’auto répondeur est cher, mais c’est un investissement vraiment nécessaire.

Sachez toutefois que lorsque vous avez environ 2000 inscrits, votre auto répondeur ne vous coûte même pas une trentaine d’euros par mois. Alors qu’un blog avec une telle audience peut déjà largement rapporter 1500 à 2000 € tous les mois.

lorsqu’on prend la totalité du business en compte, le coût de l’auto-répondeur est assez négligeable.

Faut-il utiliser Kooneo, ou faut-il utiliser Learny Box ?

J’ai testé énormément de système de gestion de vente dans mes débuts blogging.

Le jour où j’ai essayé Kooneo, je ne l'ai plus quitté.

C’est le système le plus simple, le plus économique, et le plus complet du marché. En plus c’est une solution française, avec un support extrêmement réactif.

C’est vrai, Learny Box propose d’autres fonctionnalités, mais pas vraiment utiles. Je reste assez sceptique sur leur auto-répondeur, par rapport à des sociétés qui sont vraiment spécialisées. Pourquoi le payer deux fois.

Si vous cherchez un outil qui permet de faire de l’affiliation, qui gère les taux de TVA des pays, qui vous permette de faire des orders bumps, gérer les espaces abonnement, la facturation, et vous délivre une quantité impressionnante de statistiques, n’hésitez pas : Kooneo est fait pour vous.

Quelles méthodes de vente faut-il choisir pour vivre de son blog ?

Il existe des quantités incroyables de manière de vendre. Avec des promotions, sans promotions. Avec des offres bonus. Avec des campagnes de vente. Avec des méga lancements, de l’affiliation,avec des tunnels automatisés

Vous pouvez utiliser les webinaires, les séminaires, vous pouvez présenter vos produits dans vos articles, ou dans vos vidéos, ou uniquement sur des pages de vente.

Si vous vous sentez perdus, voici ce que je vous recommande.

Faites simple.

Créez un blog avec du bon contenu. Faites-en la promotion pour fédérer une audience fidèle. Créez un lien de confiance qui fera que les gens auront envie d’acheter vos produits.

Puis créez vos formations (ou votre offre coaching), et une page de vente. Et utilisez votre auto répondeur pour présenter votre produit à vos inscrits.

Basique, mais toujours efficace.

Faut-il choisir un hébergeur haut de gamme ? Quel hébergeur choisir pour son blog wordpress?

Non, du moins, pas au début.

Une solution d’hébergement basique est suffisante. Les offres entrées de gamme chez OVH par exemple, sont largement suffisantes pour 95 % des blogueurs.

Le jour où vous aurez vraiment un énorme trafic, et besoin d’une solution extrêmement rapide, vous pourrez choisir des solutions d’hébergement plus performant et plus coûteuse.

Comme par exemple celle que j’utilise pour TraficMania: WP serveur.

Le tout est de commencer

Commencez, mais ne le faites pas n’importe comment. Réfléchissez bien à votre positionnement. Ayez déjà une petite idée du type de produit que vous pouvez vendre.

Si vous ne trouvez pas d'idées de produits, faites attention. Il est alors probable que vous n’ayiez pas plus d’idées dans six mois.

Faut-il acheter une formation ?

Je suis moi-même vendeur de formations, donc vous n’êtes pas obligé de me croire, mais voici ce que je pense.

J’ai commencé le blogging il y a vraiment des années, en mode loisirs et amateur. J’ai énormément tâtonné, j’ai obtenu des résultats au bout de 3 ans de tentatives, et d’échecs.

Durant cette période, je me suis offert quelques formations. Hélas, le plus souvent elles étaient bidons, et les résultats très éloignés de ce qui était annoncé dans les pages de vente.

Toutefois, le marché c’est quand même professionnalisé.

Il y a des gens qui travaillent correctement. Qui proposent des formations qualitatives, qui aident vraiment,  et qui permettent de gagner un temps précieux. Elles permettent d’augmenter réellement vos chances de succès.

Selon moi, le meilleur moyen de juger si les formations d’un blog valent le coup, c’est de se pencher sur les articles.

S'ils sont qualitatifs, si vous apprenez des choses en les lisant, il y a fort à parier que les formations seront intéressantes. L'in verse est vrai: si le contenu est "bateau", approximatif, déjà vu ailleurs si c'est juste un vernis qui fait rêver, méfiance.

Alors lancez- vous.

Si par hasard il y a des questions auxquels je n'ai pas répondu dans cet article, posez-les en commentaires. J'essayerai de vous éclairer.

André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Cliquez ICI pour commenter 22 commentaires
SB

Bonjour André,

Merci beaucoup pour cet article très complet
Je blog ( blog de cuisine) depuis 2012 mais cela ne fait que quelques mois que je le prends très au sérieux. J’ai changé de nom, de logo, de thème, travaillé avec une webmaster pour le mettre aux normes. J’ai mis en place mon autorépondeur, un ebook gratuit pour les inscrits…Je me suis même formée sur plusieurs thématiques. J’ai hâte de voir comment cela va se passer surtout que c’est un domaine très concurrentiel.

J’ai également créé un blog pour les femmes célibataires de plus de 35 ans pour parler d’amour et de sexualité (il y a aussi un podcast associé) –> http://www.35piges.com

Ce blog est anonyme

La question que je me pose c’est de savoir s’il est judicieux de me dévoiler sur 35 piges alors que j’ai déjà une bonne communauté engagée sur les réseaux sociaux et qui me donnait pour le cuisine. J’ai peur que les gens se sentent perdus ou pire qu’ils pensent que je mélange les torchons et les serviettes alors que je prends les deux sujets très aux sérieux.
Autre question: comment arriver à faire connaître un blog dans un milieu concurrentiel quand FB me censure sans cesse lorsque j’aborde des thèmes importants sur la sexualité des femmes par exemple ? Attention: il ne s’agit nullement de choses inadaptées mais de l’informations simplement.
Merci d’avance pour ton retour et merci pour tout le contenu que tu partages avec nous.
A bientôt

Répondre
    André Dubois

    Salut
    si tu veux faire des ventes sur 35piges, il faudra bien quee tu fasses les choses de façon cadrée, on te demanderas des factures par exemple. Donc anonymat compliqué. Ensuite, il ny a pas que FB pour se faire connaitre. C’est undes sujets les plus abordés sur mon blog et chaine, il y a quantité de stratégies qui permettent de faire connaitre un blog.

    Répondre
Benjamin

Le seul regret de cet article…est qu’il est trop court (oui oui j’abuse car il est déjà très long :D) Mais plus c’est long plus c’est bon comme on dit !

Et là, vraiment, du régal.

Petite question : Tu parles de poster des articles techniques et utiles.
Typiquement, lancer un blog qui explique techniquement dans ses articles la mise en place d’un business en ligne.

Cela ne risque t il pas de « limiter » l’apport de valeur ajoutée technique justement que tu retrouve en formation ?

Je te pose la question car j’ai en effet remarqué qu’en général les articles sont orientés stratégie ou du moins assez vague sur la partie technique et les formations orientées technique (quoi que parfois c’est de l’air, mais on se comprendra je pense 😉 )

Merci à toi !

Répondre
    André Dubois

    Ah oui, il faut que je parle de ce point. La différence entre le gratuit et le payant.

    C’est assez simple. Pour avoir du trafic, je peux te donner 2 solutions: les articles invités et les concours. Je peux m^me expliquer le principe. C’est le quoi.
    Le payant, c’est le comment. Comment organiser un concours de A a Z. Avec toutes les astuces. Donc oui, tu peux donner des infos utiles sans concurrencer ton payant.

    Répondre
      Mat

      Tu m’avais répondu sur ce point j’y ai réfléchi. Je pense même à concevoir une formation stratégique là dessus dans le futur, en allant plus loin que la dichotomie quoi/comment. Merci à toi.

      Répondre
      André Dubois

      de rien!

      Répondre
      Benjamin Doumerc

      Très clair, merci beaucoup, bonne soirée !

      Répondre
      André Dubois

      merci Benjamin!

      Répondre
Mat

Excellent article André où 99% des lecteurs auront des réponses à plusieurs questions qu’ils avaient en suspens.

Par contre il y a une bétise :

« J’ai simplement pris le contre-pied de mes concurrents »

Ta personnalité à l’écrit et en vidéo joue un bon rôle dans ton succès. Je te lis avec plaisir et souvent jusqu’au bout alors que les articles sont long. Tu as un vrai talent de copywriter et je t’en félicite.

Répondre
    André Dubois

    ok mais où est la bêtise?

    Répondre
      Mat

      Dans le « simplement ». Je ne pense pas que cela aurait suffit de faire de longs et bons articles si il n’y avait pas un talent certain d’écriture qui permet de captiver le lecteur un long moment. Je pense que ton style d’écriture et ta personalité sont pour beaucoup dans ce qui te démarque de la concurrence.

      Répondre
      André Dubois

      Oui, mais cela s’apprend. L’écriture, c’est surtout une question de pratique régulière.

      Répondre
Jennifer

Bonjour André,

Merci pour ce super article, très complet…comme tous tes articles. J’ai pris la formation que tu a créée sur le montage du blog de A à Z, hâte d’attaquer, je suis certaine d’y trouver la même qualité de contenu
Ta réponse au commentaire précédent répond à une des questions que je me posais, donc le quoi/comment est une image bien parlante ! Je vais maintenant chercher sur ton blog des éléments sur comment promouvoir un blog.
Bonne journée

Répondre
    André Dubois

    oui, je pense que je vais rajouter ce point dans l’article!

    Répondre
Luc

Salut André,

Cette mise au point est très utile et motivante.
Concernant le budget de départ pour un blog, je pense qu’il faut aussi prévoir un budget pour de la pub Facebook. Les articles invités sont un super levier pour attirer des inscrits mais ils peuvent être difficiles à trouver lorsque l’on blogue dans une micro-niche avec peu de blogs existants. Dans ce cas, construire une liste sans acheter de trafic est très long et dépend du degré de patience du blogueur :-).
En tout cas, merci pour cet excellent article (comme toujours).

Répondre
    André Dubois

    Oui, la pub Facebook est un plus, tout comme les concours, mais ce n’est pas 100% obligatoire…ce sont des accélérateurs.

    Répondre
Yves

Bonjour Dubois, c’est la première fois que je visite trafic mania, je voudrais intégrer à vôtre newsletter mais je ne trouve pas de formulaire pour cette fin.
merci pour votre aide

Répondre
    André Dubois

    Bonjour Yves, la popup apparait dès que tu lis un article.

    Répondre
Nadhir

Salut André,

Merci pour cet article très complet. C’est des questions qu’on pose justement ^^

T’en pense quoi de l’achat de backlinks? La plupart des blogueurs ne répondent pas ou disent « NON ».
Je les comprends, ils veulent pas voir un autre concurrent monter.

Répondre
    André Dubois

    ce n’est pas une histoire de concurrence, ce sont des pratiques que Google sanctionne, voilà tout.

    Répondre
rey

Je suis toujours aussi intéressée par ton contenu. on apprend sur le fonctionnement du blogging.. les règles surtout où plutôt la réglementation en France. je suis également toujours surprise de découvrir des mentalités de personnes tricheuse.. menteuses ect.
il y a de tout pour faire un monde et dans le blogging aussi.
j’admire ton expérience et ta faculté de travail.
bravo
Marie-caroline Rey

Répondre
    André Dubois

    Merci Marie Caroline… en effet, en blogging comme ailleurs, il y a de tout!

    Répondre

Commenter: