27

Vendre en affiliation : 1038 euros avec un seul article de blog

comment trouver et vendre un bon produit affiliéIl y a des chiffres qui donnent le tournis.

Croyez-moi, je ne cherche pas à vous inquiéter, mais cela concerne votre argent. Alors vous devriez jeter un œil, car chaque mois, vous en perdez. A cause de votre blog.

Faites simplement le total de ce que votre site vous a coûté. Vous avez investi dans un hébergeur. Un auto-répondeur. Des plugins premiums. Peut-être même dans des formations, de la pub en ligne, ou du développement informatique.

Ça commence à ressembler au prix d’un beau week-end en amoureux, pas vrai ?

Maintenant: combien vous-a-t-il rapporté?

Vous grimacez. Est-ce que je déclenche une prise de conscience ?

Je ne le fais pas pour le plaisir de vous brusquer, croyez-moi. C’est simplement parce que tous vos efforts méritent une compensation.

Vous ne pouvez pas rester comme çà, le cul entre deux chaises. Entre le blogging amateur et le blogging professionnel. A un moment, il va bien falloir que vous vendiez quelque chose.

Pour équilibrer vos comptes, mais aussi pour réaliser que, oui : on peut gagner sa vie avec un blog.

Vous en voulez la preuve ?

Ok. Aujourd’hui, je vais partager quelques chiffres avec vous. Je suis un peu gêné, mais je vous ai menti.

En fait, je n'ai pas gagné 1038 euros avec un seul article. Mais plus de 1938 euros. Je ne voulais pas le mettre en titre, je trouvais que cela faisais trop, et j'avais peur que vous ne me croiyiez pas.

Ce montant de 1938 euros n’est pas colossal. C'est un salaire moyen dans notre pays. En fait, ce qui intéressant, c’est que j’ai gagné cette somme sans trop me fouler. Cela ne m'a pas pris un mois de labeur, mais juste 6 heures de rédaction d'article.

Dans lequel j’ai vendu un produit en affiliation.

Une preuve?

Voici une impression écran de mon compte affilié pour ce produit.

résumé de mes ventes affiliation

 

Ce sont les commissions que j’ai touchées sur le vente du plugin Thrive Leads. Cela fait 1938 euros. Pas mal pour un seul article, que vous pouvez lire ici :

Vous aimeriez en faire autant sur votre blog ?

Eh bien, c’est votre jour de chance, car je vais vous expliquer exactement comment faire.

De A à Z, et gratuitement.

Non pas que je sois devenu le bienfaiteur de l’humanité, mais je sais que plus je vous en donne, plus je reçois à long terme. Horrible homme d’affaires que je suis 🙂

Voici donc la méthode efficace et complète  pour vendre des produits affiliés.

Pourquoi l’affiliation est cool, en 3 raisons

Raison 1 : c’est tranquille pépère

Méfiez-vous des marketers qui vous disent que le blogging est sans effort. C'est généralement faux. Mais je dirais quand même que la principale raison pour laquelle vous devriez considérer l’affiliation, c’est que cela demande très peu de travail. Car vous n’avez pas de produit à concevoir.

Et avouons-le : gagner de l’argent est assez agréable, d’autant plus si vous évitez de vous défoncer à la tâche comme un mineur de fond Kazakhe.

Le principe ? Vous recommandez un produit sur votre site. Et à chaque vente, vous êtes commissionné. Vous monétisez votre trafic pour un tiers, en quelque sorte.

Vous êtes un apporteur d’affaire.

Raison 2 : vous vendez… sans vendre

Vous savez, quand vous commencez à vendre vos premiers produits, une certaine partie de votre audience est souvent critique. Les gens qui sont habitués au 100% gratuit ne sont parfois pas tendres quand vous allez leur dire « en fait, voici le meilleur de mon blog, mais pour l’avoir, il faut payer ».

Eh bien, l’affiliation permet de limiter fortement les critiques. Parce qu’au lieu de fourguer votre ebook ou votre formation comme un VRP, vous allez faire les choses plus intelligemment.

Vous allez recommander un bon plan. Comme si vous parliez à un ami de ce nouveau téléphone que vous avez, et qui est très cool.

Ce n’est pas du tout la même relation, et cela évitera bien des remarques acides. Et en passant, ceci facilitera aussi la bascule vers le payant. C’est magique.

Raison 3 : ça peut rapporter gros

Le dernier aspect très sympa de l’affiliation est que si vous mettez le paquet, cela peut rapporter de petites fortunes.  Pat Flynn dépasse les 100 000 dollars mensuels de CA, et l'affiliation pèse sacrément dans son bilan.

Vous n’avez besoin que de trois choses pour vous lancer.

  • du trafic qualifié
  • un compte PayPal
  • un produit en affiliation à proposer

Ok?

C’est parti, plongeons dans les méandres de l’affiliation. Voici la méthode à suivre.

Etape 1 : trouvez le produit idéal à proposer en affiliation

Il y a deux règles d’or pour que cela marche.

  • Règle d’or n°1 : ne proposez en affiliation que des produits que vous utilisez vraiment. 
  • Règle d’or n°2 : ne proposez en affiliation que des bons produits.

En effet, internet regorge de produits réels et virtuels en affiliation. Et beaucoup sont vraiment merdiques.  Des exemples? Les formations miracles pour devenir riche. Les programmes minceur sans efforts. Etc.

Alors faites attention.

Votre crédibilité est précieuse. Ne proposez jamais une daube, ou vous vous exposez à une tempête de clients insatisfaits.

Pour le produit qui m’a rapporté 1938 euros, c’était facile. C’est un plugin fantastique qui permet de créer des formulaires de capture d’emails  (lien affilié). Je l’utilisais depuis longtemps. J’avais eu le temps de le tester. Je savais que cette entreprise est sérieuse et ce produit excellent.

Je prenais aucun risque.

Mais où trouver des produits à vendre en affiliation ?

Voici quelques pistes que vous pouvez utiliser. Vous devriez trouver des produits quelle que soit votre thématique en utilisant ces quelques ressources:

  1. Sur Amazon

Idéal pour les produits réels. Il suffit de s’inscrire au programme d’affiliation sur cette page. Les commissions sont faibles, mais vous ne prenez pas de risques logistiques et le service client est nickel. De plus vous trouverez à peu près n’importe quel type de produits.

  1. Sur des plateformes spécialisées

Voici quelques plateformes qui mettent en relation les créateurs de produits et les affiliés. Vous devriez y trouver quelque chose d’intéressant en y passant un peu de temps.

CJ affiliate

Club affiliation: c'est ici

1TPE

Click Bank

Zanox

Afilinet

  1. En direct.

Le principe?

Vous connaissez déjà des entreprises qui vendent via l’affiliation, et vous vous inscrivez à leur programme, sur leur site. C’est la piste que j’ai choisie avec TraficMania.

Vous vous demandez quel genre de choses vous pourriez proposer à vos lecteurs?

9 exemples de produit en affiliation que vous pouvez vendre sur un blog :

  • Un super mixer haut de gamme si vous bloguez sur la cuisine
  • Un drone si vous bloguez sur le modélisme
  • De la hi-fi si vous bloguez sur la high-tech
  • Un appareil de musculation si vous bloguez sur le fitness
  • Un plugin ou un service web utile si vous bloguez dans le webmarketing
  • Un bouquin de votre thématique, que vous avez adoré
  • Une formation de qualité trouvée sur 1TPE
  • Une banque en ligne si vous bloguez sur les finances
  • Une crème si vous bloguez sur la beauté

En fait, vous pouvez promouvoir des produits dans quasiment toutes les thématiques possibles et imaginables.

Les critères de choix pour trouver un produit affilié qui rapporte:

  • Choisissez un produit qui aide vraiment votre audience. Demandez-vous quelles sont les pires difficultés de vos lecteurs, et trouvez le produit qui permet de tuer le problème. Par exemple, sur TraficMania, je suis aussi affilié à une solution anti-piratage qui s’appelle Sucuri (lien affilié)et qui protège mon site des hackers malveillants. Pourtant, ce n’est pas le produit que j’ai choisi pour mon article. J’ai mis en avant un plugin qui permet d’avoir plus d’inscrits à sa liste, parce que c'est un bien plus gros problème pour les blogueurs que la sécurité. Je n’aurais pas fait autant de ventes avec le produit anti-piratage.
  • Choisissez un excellent produit.
  • Choisissez un produit avec une forte commission.

Etape 2 : testez votre produit

Une fois que vous avez choisi le produit que vous allez recommander, je vous recommande de le tester.

Pourquoi ?

Parce que ce test va vous donner les éléments de rédaction de votre article. Pour que vos lecteurs aient envie d’acheter le produit après avoir lu votre article, il va falloir prouver qu’il tient vraiment la route.

Comment faire?

Commencez par définir le point de départ. Réunissez un maximum de données qui montrent où vous en êtes quand vous commencez à utiliser le produit. Par exemple, pour un programme fitness, votre poids de départ, des photos, tour de taille de cuisse etc.

Puis, utilisez le produit, et testez ses différentes fonctionnalités. Là encore, il faut documenter. Chiffres, images. Mais notez également ce que vous ressentez. Est-ce que vous sentez une différence ? De quel ordre ? Quel sont les points les plus positifs du produit, ceux à améliorer ?

Collectez toutes les données, photos, chiffres, au fur et à mesure et gardez les dans un dossier de votre ordinateur. Vous aurez tous les éléments pour rédiger votre article et convaincre vos lecteurs.

Par exemple, pour mon article affilié, j'ai gardé et présenté des donnés sur mes nombres d’inscrits et mes taux de conversion (voici un des print-écrans qui illustrent mon article):

1-base-de-donnees

Etape 3 : rédigez votre article pour vendre en affiliation

Voyons voir.

Comment rédiger un article qui ne vous fasse pas passer pour un blogueur qui veut fourguer sa came comme un vendeur de foire expo?

Il existe un moyen tout simple. Un moyen qui va vous permettre de vous positionner comme quelqu’un qui recommande un produit.

Ce moyen, c’est l’étude de cas.

L’étude de cas a une sorte de superpouvoir : c’est le type d’article de blog qui est le plus crédible. Et quand on y pense, c’est logique.

Parce qu’une étude de cas présente des données réelles. Pas besoin de formule de persuasion, les chiffres parlent pour eux-mêmes.

Vous avez utilisé un banc de muscu et vos biceps ont pris 4 cm de circonférence ? Vous avez les photos ? Vous avez testé du maquillage qui permet d’avoir un visage rayonnant ? Vous avez mis en œuvre un système de rangement et vous avez diminué le bazar de votre chambre de moitié ?

Parfait.

Reprenez les données et les preuves de votre phase de test. Et rédigez votre étude de cas. Voici comment faire.

Orientez le sujet vers le problème du lecteur

Ce qui va faire le succès de votre article, c’est son contenu mais aussi l’ angle d’attaque que vous trouvez. L’angle d’attaque, c’est la manière dont vous présentez les choses. Ce qui va donner envie à votre audience de passer une dizaine de minutes sur votre page.

Ce qui marche bien, c’est de mettre en avant la résolution du problème que vous avez identifié. En mettant un chiffre en avant.

  1. 8 fois plus d’inscrits en 4 semaines, la méthode.
  2. De 200 euros de frais bancaires à 0, en 3 mois.
  3. Le robot cuisine qui me fait gagner 2 heures par semaine.

Une fois que l’angle d’attaque et le sujet sont trouvés, vous allez rédiger votre article affiliation.

NOTE : pour vraiment choisir un titre qui attire les clics, vous pouvez appliquer la méthode Transformers (c'est une méthode qui a boosté mon trafic de 136 % sur un article). Il s’agit de vos ventes, alors le moindre clic compte. Tout est expliqué ici, dans cet article.

Rédigez une intro qui pose le problème

Commencez votre article en décrivant ce que ressent votre lecteur. Décrivez la problématique.

Voilà un mini-script très basique que vous pouvez reprendre en brodant un peu autour.

« Aujourd’hui encore, vous faites face à ce problème... Vous ressentez ceci. Vous voudriez que cela change mais quand vous essayez de régler la situation, voici ce qui ce passe. Figurez-vous que j’ai découvert un moyen de… »

Ensuite, amenez votre test et votre résultat :

« Regardez la situation dans laquelle je me trouvais aussi {image-preuve}. Et regardez le résultat que j’ai obtenu {image-preuve}. Je vais vous montrer comment j’y suis parvenu. »

 Là je vous le mets en condensé, sur une phrase, mais vous pouvez claquer 300-400 mots sur une intro de ce genre.

Vous ne parlez que de l’ensemble "problématique-résultat". Il n’est question ni d’achat, ni de promotion, ni de quoi que ce soit de commercial. La vente vient plus bas.

Passez au développement et retracez votre test

Ça va être le gros morceau de votre article.

Le but est simple : détailler, étape par étape, pas à pas, comment vous avez atteint le résultat. En utilisant le produit en question.

C’est pour cela que j’ai insisté lourdement sur le fait de choisir un produit que vous utilisez et dont vous êtes satisfait. Vous ne pourriez jamais rédiger une bonne étude de cas sur un produit médiocre. Du genre :

« j’ai acheté cela, ça ne marche pas bien, mais achetez-le quand même (bande de cons). »

Impossible, et malhonnête. Tout ce que je déteste dans un certain type de blogging.

Ce qui amènera une vente, c’est l’inverse: la démonstration irréfutable d’un résultat.

Donc, le développement doit contenir trois choses, au minimum :

  1. Comment vous avez atteint le résultat, preuves à l’appui.
  2. Une description de plusieurs fonctions de votre produit. Vous n’avez pas besoin d’être exhaustif, mettez en avant les meilleures caractéristiques, les points forts.
  3. Une analyse critique des points faibles, s’il y en a, ou un comparatif par rapport à des produits concurrents.

Et le tout largement illustré, chiffré, documenté. Plus vous amènerez d’éléments concrets, plus vous vendrez. Vous pouvez aussi mettre une vidéo de démonstration, comme je l’ai fait dans mes articles affiliation.

Mettez le paquet. 1500 mots pour le développement.

Une fois que votre développement est terminé, vous allez pouvoir faire votre offre.

Concluez en faisant une offre intelligente

C’est le moment important de votre article. Vous allez annoncer que ce produit est à vendre, et combien il coûte. Et c’est assez facile à faire.

Faites-le tout naturellement, en utilisant ce script.

Commencez par rappeler le résultat :

« Comme vous l’avez vu, ce produit permet d’atteindre des résultats significatifs. Ce qui m’a frappé c’est surtout… et… »

Ensuite, amenez le prix et relativisez-le :

« Vous vous demandez peut-être combien coûte ce produit. Et c’est vrai, le prix est assez élevé : il coûte (prix). Mais si on y regarde à deux fois, je pense que c’est une affaire. Pour les raisons suivantes (rappelez le problème de départ, et décrivez la vie du client une fois que ce problème est résolu).

C’est donc un prix raisonnable par rapport au résultat. »

Expliquez que vous êtes affilié, par souci de transparence et d’honnêteté pour vos lecteurs :

« J’utilise ce produit personnellement depuis… et comme vous l'avez vu,  j’en suis vraiment satisfait. C’est pour cela que j’ai décidé de vous en parler, et que je suis le propose en affiliation. Vous pouvez le commander en cliquant sur ce bouton, je précise en toute transparence que je serai commissionné sur la vente ».

Mettez le bouton ou le lien de commande.

Et voilà.

Vous allez faire des ventes et empocher vos commissions.

8 conseils importants pour bien vendre en affiliation.

  1. Je répète ce point crucial : ne vendez que des bons produits.
  2. Ciblez plutôt des produits haut de gamme avec les prix qui vont avec.
  3. Evitez de faire une page avec 50 produits et des boutons d’achats en dessous. Vous êtes le blogueur, celui qui aide, qui guide. Choisissez un produit, décrivez-le, vendez-le. S’il y a trop de choix, les gens se sentent perdus et n’achètent pas.
  4. Ne faites pas trop d’articles proposant un produit affilié. Un sur 10, un sur 15, c’est une bonne moyenne. Sinon, vous lasserez votre audience.
  5. Dites toujours que vous touchez une commission. Personne ne vous reprochera la transparence.
  6. Veillez à choisir des fournisseurs sérieux qui assurent un support client de qualité.
  7. Promouvez votre article. N’hésitez pas à renvoyer un email à votre liste quelques jours après pour relancer les ventes. Il suffit de choisir ceux qui n’ont pas cliqué sur le lien (votre auto-répondeur peut le faire).
  8. Pensez long terme : les gens n’achèteront que s’ils ont confiance en vous. Soignez l’article et mettez le paquet sur les preuves. La clé, c’est l’étude de cas.

Rappel : les excellents produits que je recommande en affiliation sur TraficMania

Sucuri : la solution premium anti-piratage. Indispensable pour protéger votre gagne-pain. Présentation ici.

Thrive Leads : le meilleur rapport qualité prix du marché pour créer des formulaires de captures d’emails et faire grimper votre liste 2 fois plus vite. Voir la démonstration des incroyables possibilité de ce plugin ici.

WP Custom Display : le plugin pour faire du marketing comportemental. Voir la démonstration ici (avec des vidéos).

Thrive Theme : j’utilise depuis quelques semaines le Thème WordPress Focus de Thrive Theme. Je trouve leurs thèmes excellents,  pas trop chers et assez faciles à configurer.

Thrive Landing Page : le plugin ultime pour faire des landing page qui capturent des emails. Comme ici.

Ce ne sont que des produits excellents (beaucoup de produits de la société Thrive dont je suis un vrai fan), assez chers. Je les utilise tous, et ils dépotent.

A vous, maintenant.

C’est possible de rentabiliser un blog

Bon d’accord, pour cela, il faut avoir du trafic composé de gens qui vous font confiance, et c’est vrai, ce n’est pas aussi simple que cela. Mais TraficMania est là, non? Il y a beaucoup de ressources (gratuites et payantes) sur ce site pour vous aider.

Lorsque votre audience est suffisante, vous devez monétiser. Pas pour l’appât du gain, mais parce que vos efforts méritent une récompense.

Et honnêtement, voir ce blog sur lequel vous suez tant générer enfin des revenus, c’est le pied.

L’affiliation vous évite de perdre du temps à créer un produit que ne plairait pas forcément. C’est un bon calcul au début, tout comme le coaching personnalisé. C'est un bon moyen de gagner de l'argent avec une petite liste.

Franchement. Mon article sur Thrive Leads ne m’a pris qu’une demi-journée de boulot et m’a rapporté plus que le salaire moyen en France. Vous connaissez beaucoup de jobs aussi rentables ?

Mais vous voulez que je vous dise ?

Il y a un truc encore mieux que tout cela: faire un bon article affilié démarre un nouveau cycle. Parce que lorsque vous voyez que vous commencez à gagner vos premiers euros, vous réalisez que c’est possible. Si vous avez fait une vente, et bien vous pourriez en faire une seconde. Puis une troisième. Puis 10. Puis 100.

Vous mettez le doigt dans le délicieux engrenage des affaires en ligne. Et même si nous sommes un pays dans lequel l’argent est un tabou, je vous assure que voir son compte PayPal grimper est une super sensation.

Et le mieux dans tout cela ?

C’est que plus vous serez sincère et transparent avec vos lecteurs, plus vous vendrez. L’affiliation, c’est tout sauf essayer de fourguer une daube avec des argumentaires poussifs. L’affiliation, c’est simplement dire : « voilà ce que j’ai découvert. Voilà ce que cela fait. Et si vous êtes intéressé, vous pouvez aussi le faire. Moi, je toucherai une commission ».

C’est ainsi que vous vendrez. En partageant vos bons plans.

Alors voici ce que vous allez faire maintenant.

Vous allez passer 30 minutes sur Google et vous allez chercher un bon produit d’affiliation, qui colle à votre thématique. Vous allez le commander, et le tester.

Et s’il est vraiment bon, vous reviendrez lire cet article et vous commencerez enfin à rentabiliser vos efforts.

Lancez-vous, la réussite en blogging est une affaire de ténacité.

Partagez les bonnes pratiques, merci!
  •   
  • 7
  •  
  •  
André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Cliquez ICI pour laisser votre commentaire 27 commentaires
Fabien

Salut André,

Comme toujours, article excellent ! Bien détaillé, bien expliqué, bien écrit. Un vrai plaisir à lire 🙂

Je te rejoins parfaitement sur le fait qu’il faut absolument un BON produit qu’on a testé soi-même.
De mon côté, j’affilie essentiellement mes clients en direct. Ceux qui me commandent des prestations.
Mais j’ai commencé l’aventure des articles sur mon site pour proposer des produits que j’adore et que j’utilise.

Il y a encore du travail pour y faire venir le trafic qualifié mais heureusement traficmania est là pour donner ses meilleurs conseils !

J’aurai bien trouvé une petite critique constructive pour cet article… mais je n’ai rien à dire. Tout me plait 😀

Répondre
    André Dubois

    Merci Fabien. C’est vrai, le nerf de la guerre est avant tout le trafic.Difficile de vendre sans audience. Consulte le blog ou achètes y des produits, tu trouveras les stratégies trafic qui fonctionnent. En tout cas, merci pour ton commentaire.

    Et tu as raison:ne propose jamais que des bons produits. Non seulement un client déçu est irrécupérable, mais en plus, il te fait généralement une mauvaise pub sur les réseaux.

    Répondre
      Fabien

      Je te suis déjà le début en fait mais je n’avais jamais pris le temps de commenter (oh pas bien !).

      Et j’ai déjà acheté ta formation sur le trafic qui est vraiment exceptionnelle.
      On est (très) loin des formations à XXXX€ souvent creuses 😉
      Là t’es concret, t’es précis, j’aime le style, merci !

      Répondre
      André Dubois

      Merci, je suis content que ma formation trafic t’aide. J’ai essayé de faire quelque chose qui marche, une fois pour toutes.

      Répondre
Abdou Khadre DIAKHATE

Merci André pour cet article complet et détaillé.

Pour des personnes qui ont un blog et à rentabiliser comme moi, cet article est fait pour eux.

Répondre
Mehdi

André t’es relou.
J’vais passer pour un spammeur de commentaire à force.
Mais.. j’peux pas m’empêcher d’commenter. Tu élèves tellement le débat.

Le marketing a changé. Le monde a changé.
Pour vendre aujourd’hui, il faut être honnête et sincère.

Les lecteurs ont un détecteur de bullshit et c’est tant mieux.
Le web va voir fleurir la qualité et faner les escroqueries.

Super article, merci André 😉

Répondre
    André Dubois

    Ca n’a jamais changé. Les vendeurs poussifs n’ont jamais réussi. Les meilleurs vendeurs sont ceux qui savent faire des offres intéressantes.

    Répondre
Marie Da Cruz

Bonjour André,
Intéressant votre article mais pourriez vous nous expliquer comment déclarer ces revenus lorsque l’on n’a pas d’entreprise ni, par conséquent, de numéro de Tva à fournir? Du coup, l’inscription sur Cj par exemple est impossible!
Cordialement
Marie Da Cruz de Mon Blog est un roman

Répondre
    André Dubois

    Vous parlez de la déclaration des revenus affiliés ou de l’obligation d’avoir une société sur certaines plateformes?

    Si vous êtes en autoentrepreneur, vous déclarez ces revenus comme du chiffre d’affaire. Il faut ensuite appliquer le taux de prélèvement habituel.

    Si un n° de TVA est exigé, il faut une entreprise « normale » pour s’inscrire. Pas le choix. Si vous n’avez pas de société, ne prenez pas cette plate forme d’affiliation…La encore, l’affiliation doit être intégrée dans votre comptabilité au même titre que vos ventes.

    Si vous êtes un particulier, vous déclarez vos commissions comme du revenu, qui sera imposé.

    De toute façon si vous voulez gagner de l’argent avec un blog, une entreprise est nécessaire, au minimum une auto-entreprise.

    Répondre
      MARIE DA CRUZ

      Bonjour André,

      Merci infiniment pour votre réponse. Effectivement, l’inscription demeure compliquée lorsque l’on est un particulier.

      Par conséquent, j’envisage fortement de créer mon auto-entreprise grâce à vos conseils avisés !

      Bonne fin de journée et merci pour votre excellent blog !

      Répondre
      André Dubois

      il y a un article sur le blog « comment monétiser un blog », que vous pouvez lire. Tout se passe sur le site officiel http://www.lautoentrepreneur.fr/.

      Répondre
Jean-Luc Durand

Bonjour André,

Bon article, il donne envie de gagner quelques sous sans trop de complexe. Pas facile dans notre culture française où « vendre » est presque un gros mot.

J’ai regardé par curiosité : le programme d’affiliation de Thrive Leads est clos. Temporairement j’espère ?

A bientôt,

Jean-Luc

Répondre
    André Dubois

    Le mieux serait de leur poser la question. je sais que Thrive a eu un développement énorme car beaucoup de gros blogs ont relayé leurs produits. Peut-être qu’ils calment le jeu. Ils ont peut etre atteint une taille critique où ils ne veulent plus se reposer sur des afilliés.

    Mais il y a une quantité énorme d’autres solutions affiliation à part Thrive.

    Répondre
Gwendoline

Intéressant comme retour, je me demandais justement combien cet article t’avait rapporté.

J’avais déjà fait un article de ce style sur mon blog mais sans trafic, peu de résultat ! Donc la clé est bien là : BON produit + trafic !

Heureusement je suis ta formation et ça commence à augmenter 😉

Merci pour tes précieux conseils.

Répondre
Stéphane

André, tu sais déjà tout le bien que je pense de tes articles. Mais tu me tues aussi.

J’ai de plus en plus de retours positifs, encourageants, voire même touchants de mes lecteurs. Mais je dois être une bille pour vendre (25 articles par mois pour Amazon). Avec 10000 lecteurs par mois et un liste d’abonnés qui ne cesse de croître ! J’ai honte d’être mauvais comme ça.

Résultat : j’ai le revenu moyen du mineur de fond Kazakhe dont tu parles dans l’article. Bon, mes conditions de travail sont quand même meilleures !

Je vais encore me retrousser les manches pour ne pas me laisser décourager.

Merci encore de nous transmettre un peu de ton savoir, comme tu sais bien le faire.

Répondre
    André Dubois

    Les retours positifs, encourageant, c’est un bon début. cela montre que le lien avec ton audience se tisse. Pour la monétisation, Stéphane, nous avons échangé par mail, tiens moi au courant de tes progrès.

    Répondre
Paul

Bonjour André,

Excellent article comme d’habitude. Je monétise moi même mes sites sur les chiens via l’affiliation Amazon et 1TPE. C’est un bon moyen de ne pas être en déficits à cause des charges comme l’hébergement, l’autorépondeur etc…

En plus comme tu le dis, c’est un bon moyen de vendre sans vendre :).

Je vois quand même un point négatif à l’affiliation :

Ca peut s’arrêter du jour au lendemain. Exemple quand on fait la promotion d’un plugin WP qui se fait dépasser par un concurrent qui lui ne fait pas d’affiliation. Fini les revenus et on se retrouve avec un article périmé :(.

Merci pour tes articles.
Paul

Répondre
    André Dubois

    Oui, c’est vrai, en étant apporteur d’affaire, tu dépend d’un produit , tu n’es pas maitre à 100% de ta destiné, c’est un point négatif

    Répondre
JisséBro

Bonjour,

Excellent article mais avant de pouvoir vivre de n’importe quel bon produit d’affiliation il faut s’appuyer sur une liste de prospects en béton tant quantitativement que qualitativement. Pour la construire patiemment ce sera de longs mois d’efforts constants en évitant le découragement dû a cette fichue traversée du désert… et sans argent pas facile de faire son chemin… Merci pour cet article et bravo pour votre réussite.
Cordialement
JisséBro

Répondre
    André Dubois

    Quelle traversée du désert? La traversée du désert, c’est le mot employé par certains marketers qui justifient ainsi que leurs formations ne marchent pas. Si tu fais connaitre ton blog le faisant AVANT de publier chez toi avec des articles invités par exemple,il n’y aucune traversée du désert. Tu as des inscrits dès ton premier post. Sujet abordé souvent sur plusieurs articles du blog.

    Répondre
Michael

Entièrement d’accord concernant le sérieux et la qualité des produits Thrive.

Je ne suis pas surpris qu’un blog de la qualité de Trafic Mania utilise de tels outils.

Merci pour ces conseils André.

Répondre
Stephanie

Chapeau bas. J’admire le développement marketing. Merci.

Répondre
marouane

Bonjour André
désolé pour le dérangement mais je cherche un partenaire influant pour la promotion de mon produit mis en vente sur 1tpe.
mon produit est « Formation Windows Server2012 »
prix du produit est de 66 euros (j’ai mis exceptionnellement à 33 euros pour 3 jours pour gagner les indécis de cette fin de mois )
en à peine 1 semaine j’ai déjà effectué 2 ventes . c’est un excellent produit qui aidera beaucoup de gens à évoluer dans leur domaine.
la commission est de 50%
nom du produit sur 1tpe: Formation Windows Server2012
rubrique:informtique/service/logiciel

lien de ma page de vente:http://marouaneb.1tpego.net/marouaneb/formation-windows-server2012.php

ce que je demande c’est de faire ensemble un magnifique partenariat.

merci encore André pour votre super blog

Répondre

Laisser un commentaire: