18

9 façons d’augmenter les ventes de votre blog

blog qui gagne de l'argentVous savez quel est le pire moment de la vie du blogueur ?

Le jour où vous recevez un mail d’insulte, ou un vomi de haine sur Facebook ?

Non. Car je suis certain que pour un message de ce genre, vous recevez 50 emails de remerciement. Et puis, le bouton « supprimer » est là.

Même pas la peine de répondre.

Quoi donc alors ?

Le jour où vous faites une mise à jour, et votre site plante lamentablement ? Non plus. Si vous faites des sauvegardes régulièrement, vous êtes à l’abri.

C’est autre chose.

Le pire moment de la vie d’un blogueur, c’est lorsque vous créez un produit, envoyez un email à votre liste, et que vous ne faites que 2 ventes.

C’est plus qu’une douche froide, c’est un uppercut au menton.

Parce qu’en une seule seconde, votre relevé Paypal vous a fait redescendre sur terre.

Oui, le blogging est plus difficile que ce que vous pensiez. Oui, le discours dominant sur Youtube – devenez riche en 12 semaines, bande de nazes – est très exagéré.

La vérité, c’est que réussir sur internet n’est pas plus facile, ou difficile que de réussir une entreprise « réelle ».

Calmez-vous. Ce n’est peut-être pas si grave. J’ai aussi connu des échecs et des plantages en blogging. Des lancements ratés. Des produits qui devaient me changer la vie, et qui m’ont juste rapporté de quoi faire 2 pleins d’essence.

Ça arrive.

N’empêche, je suis toujours là. Et année après année, mon chiffre d’affaires progresse.

Des douzaines de raisons peuvent freiner vos ventes. Audience trop petite. Contenu faiblard. Mauvais positionnement. Prix mal fixé. Absence de demande… Lire TraficMania en détail vous permettra de comprendre ce qui ne fonctionne pas dans votre blog, et de le régler.

La seule chose à éviter, c’est d’appliquer des méthodes qui ne marchent pas. Analysez, et agissez. Car il existe des solutions pour augmenter vos ventes.

Je vais vous en donner 9. Mais avant, laissez-moi vous expliquer pourquoi vous ne serez jamais vraiment en échec total.

Comment la traversée d’une étendue de glace au péril de sa vie prouve qu’il y a toujours une solution pour s’en sortir

Il y a 16 000 ans, Homos Sapiens explora les froids arctiques, traversa la pointe de la Sibérie et arriva en Alaska. Le niveau de la mer était si bas que la traversée à pied était faisable.

Il faut imaginer le danger. Les animaux sauvages, le froid, la glace qui cède sous vos pas. Puis, partants de l’Alaska, les humains colonisèrent le reste de l’Amérique en se répandant progressivement vers le Sud.

Ce qui est intéressant, c’est que c’est l’espèce d’homme la moins adaptée au froid qui a vaincu la Sibérie et l’Alaska.

L’homme de Néandertal était plus costaud, et mieux adapté au froid. Pourtant, il n’a jamais poussé l’exploration dans le Grand Nord sibérien. Trop froid. Trop dangereux.

C’est l’autre espèce, Sapiens, qui l’a fait. Alors que son corps était plus adapté au climat chaud de l’Afrique.

Pourquoi ?

En un mot, Homo Sapiens est plus malin. Les hommes de l’époque ont fait progresser leur technologie pour survivre au grand froid. Vêtements. Techniques de chasse. Chaussures plus chaudes. Nouveaux outils. (Lisez Sapiens de Yuval Harari).

Le message que je veux vous faire passer : creusez-vous la tête et vous trouverez toujours un moyen de vous en tirer. Vous en êtes capable. L’évolution vous a fait ce cadeau. L’art de trouver des solutions.

C’est valable pour les ventes de votre blog. Oui, vous devez explorer de nouvelles voies pour les faire progresser.

Les voici.

1 : Si vous osez, voici un hack illégal : testez le prix idéal de vos formations

Soyons clairs : proposer un produit au même moment à des prix différents est interdit. Malgré cette interdiction, je suis certain que vous posez cette question.

Quel est le meilleur prix pour ma formation ?

57 €, 77 €, 97 € ? Quel est le plus rentable ?

C’est presque impossible de donner une réponse sans faire un test.

Si vous sentez le courage d’outrepasser la loi, c’est pourtant extrêmement facile à faire.

WordPress propose de cloner des pages. Il suffit donc de rédiger une page de vente avec un prix, de la cloner, et de faire une autre version avec un autre prix.

L’étape suivante ?

Rendez-vous sur votre autorépondeur, et créez deux groupes dans votre liste d’inscrits. Envoyez un e-mail à la première moitié avec un lien qui envoie vers le produit à 57 €, et envoyez un e-mail à l’autre moitié de votre liste avec un lien qui renvoie vers la page avec le prix à 77 €.

Il sera très facile pour vous de voir le prix qui génère le plus gros chiffre d’affaires.

Vous ne voulez pas sortir des clous ? Je vous comprends, je fonctionne de la même façon.

Bonne nouvelle, il existe un moyen de faire ce test de presque proprement.

Attention, je ne garantis pas que c’est 100 % légal, à mon avis on se trouve ici dans une zone grise. Au lieu de proposer le même produit à de prix différents, vous allez rajouter un bonus dans le second produit.

De cette façon, vous pourrez justifier de proposer un prix différent.

Vous avez donc la version A à 57 €, et la version B avec bonus supplémentaire à 77 €.

Pour la suite, c’est exactement le même principe : envoyer la moitié de votre liste vers le produit B, et l’autre vers le produit B.

De cette façon, vous pouvez vérifier le prix le plus rentable pour vous.

2 : Les webinaires sont des machines à vendre des formations

Lorsque je me penche dans mes statistiques, il y a trois moments qui sont les plus rentables.

  1. Lorsque je lance un produit
  2. Lorsque je fais des promotions générales ultras-limitées sur le site
  3. Lorsque le je fais un webinaire

En 2017, j’ai réalisé une bonne douzaine de webinaires et je vous confirme que cela marche très, très, très fort.

Le problème ? J’en voie deux.

  1. Cela fout les jetons.
  2. Et cela demande énormément de travail.

D’abord, la pétoche :

Imaginez. Vous savez que dans 15 minutes, vous allez devoir parler en direct pendant près de deux heures à plus de 500 personnes. Vous voyez le compte à rebours qui s’égrène, il n’y a plus d’échappatoire, les gens sont inscrits.

Ils vous attendent.

Vous espérez que la technique ne plante pas. Vous croisez les doigts pour qu’il n’y ait pas de trolls dans l’assistance. Vous avez le trac comme un chanteur avant de monter sur scène. Je ne suis pas du genre à m’affoler facilement, mais dans la demi-heure qui précède un webinaire, j’ai les mains moites et je me demande pourquoi j’ai organisé cela.

La bonne nouvelle ? C’est que dès que vous aurez parlé pendant une dizaine de minutes, le trac aura disparu. Et je vous assure que vous prendrez du plaisir. Je vous garantis également, après les deux heures de webinaire, vous serez crevé.

Il faut être sacrément dynamique pour que les gens restent attentifs devant leur écran pendant un aussi long laps de temps.

Le bon côté, c’est que cela vous donne une opportunité incroyable pour présenter votre produit, répondre aux questions, et vendre en masse.

Ensuite, le travail :

Lorsqu’on organise un webinaire, le mieux est de préparer une présentation dont vous allez suivre la trame.

Vous n’êtes pas assez fort pour le faire en impro.

Au contraire, construisez une présentation qui utilise des techniques de persuasion afin d’amener la vente sans brusquer. Les miennes font presque 100 slides, c’est un travail énorme de préparation.

Une astuce bonus ?

J’annonce toujours en début de webinaire que je ferai une proposition commerciale. Et je conditionne cette proposition à une chose : que mon contenu soit intéressant.

Au moment fatidique, avant de commencer à présenter mon produit, je demande toujours à mon audience s’ils ont été contents du contenu. Comme mes webinaires sont bons, les réponses positives fusent. Alors, je leur annonce que je vais prendre une vingtaine de minutes pour leur présenter un produit en rapport avec le webinaire.

C’est la meilleure façon de procéder. C’est bien mieux que d’expliquer la moitié des choses, et de dire ensuite aux gens si vous voulez tout avoir, il faut acheter ma formation. Bonjour la frustration.

Pourquoi est-ce que j’ai arrêté les webinaires pour le moment ?

Par manque de temps.

Entre la préparation de la présentation, l’envoie des e-mails, les rappels, et le webinaire en lui-même, cet événement monopolise pendant plus d’une semaine. Cela avait donc un trop gros impact sur mon calendrier de publication et de vente.

J’ai donc renoncé. Il faut faire des choix.

Mais sachez que si vous voulez avoir un pic de vente, les webinaires déchirent.

Pour info, une des formations de l’espace blog rentable et 100 % dédié à cette question, avec une formation extrêmement complète à disposition.

3 : Organisez un atelier chez vous, filmez-le, vendez-le

Il ne se passe pas une journée sans que je reçoive ce genre de mail :

« André, j’aimerais que tu me guides, est-ce que tu proposes encore des coachings ? J’ai vraiment besoin d’avoir des conseils personnalisés pour mon projet blogging. Quel est ton prix ? ».

Conclusion : dans n’importe quelle thématique, il y a des gens qui veulent être suivis en tête-à-tête, qui sont prêts à payer pour cela.

La contrepartie : votre temps n’est pas infini, et à un moment faire des coachings n’est plus rentable. Avec une grosse liste (au-delà de 4000 inscrits, disons), il vaut mieux faire des formations téléchargeables.

Il y avait une alternative. Les ateliers.

L’idée est très simple : vous envoyez un e-mail à votre liste, et vous expliquez que vous allez organiser un atelier filmé gratuit durant deux ou trois jours, chez vous.

Les participants financent simplement leurs déplacements, et leurs nuits d’hôtel. En ce qui concerne les repas, réserver un resto dans votre quartier, et demandez une participation aux frais.

Déroulement de l’atelier : 6 à 8 personnes sont chez vous, vous les coachez et leur donnez des actions à réaliser. Vous filmez le tout (dès le départ, prévenez les participants que le tout sera filmé et diffusé).

Mais pourquoi feriez-vous un atelier gratuit ?

Tout simplement, pour pouvoir ensuite vendre le film comme un produit sur votre blog. Il suffit d’expliquer à vos inscrits que le nombre de places était limité à 6 participants, mais que le film des 20 heures de séminaires est disponible à un prix intéressant.

Je vous garantis que vous allez faire des ventes de vidéos.

4: créez un mini-produit pas cher

Flash-back en mai 2018.

Le calendrier me donne des sueurs froides. En effet c’est une année spéciale viaducs, avec des ponts dans tous les sens.

Et je sais par expérience que ce sont de très mauvais moment pour les ventes en blogging. Je me suis déjà fait avoir par le passé.

Alors j’ai anticipé mon coup.

Et à 500 € près, j’ai réussi à faire le même chiffre d’affaires en mai qu’en avril.

Comment ai-je fait ? Je me suis dit que la période serait mauvaise pour la vente de formation chères, parce que les gens voulaient surtout garder leur cash pour partir en week-end prolongé.

Alors j’ai utilisé la technique des mini-produits en vente flash.

Pendant une semaine, chaque jour, j’ai extrait et proposé un seul produit de l’espace abonnement, et à un prix très bas. Comme j’ai environ 25 formations dans cet énorme espace, c’est facile d’en choisir 3 ou 4 et de les vendre en solo.

Whaaaaat? Prix très bas et durée limitée à une seule journée ?

Vous imaginez le résultat en termes de volumes de ventes. La folie.

Puisque le prix était très bas, je n’ai pas eu à faire de pages de vente très compliquée. Un simple argumentaire vidéo qui reprenait les points principaux était suffisant, vu le prix très bas auquel je le vendais (17 €).

Ce que vous pouvez faire : enregistrez une formation audio.

C’est ce qu’il y a de plus rapide, et vous pouvez le faire avec un simple téléphone portable. Un petit cours d’une heure sur un sujet très précis de votre thématique.

Par exemple, si vous êtes dans le fitness, ce sera un podcast spécial biceps, ou spécial tour de cuisse.

Puis, enregistrez une petite page de vente en vidéo, qui récapitule simplement les objectifs du produit, les différents points abordés, et insistez lourdement sur le prix bas et la disponibilité ultra limitée (de 8 h du mat jusqu’à 20 h)

Là aussi, si vous avez eu du mal à vendre un produit à 100 €, il y a de fortes chances que vous puissiez rattraper le coup.

Une vidéo sur les différents types de produits que vous pouvez vendre sur un blog :

5: cherchez un affilié et utilisez son trafic

Une des raisons principales du manque de vente ? Un trafic trop bas. En effet, il est préférable d’avoir quelques milliers d’inscrits un blog si vous voulez vendre des formations ou des e-books.

Problème : niveau inscrits, vous n’en êtes pas encore là.

Mais il y a des blogueurs dans votre thématique qui peuvent peut-être accepter de devenir vos affiliés.

Attention : je vous déconseille fortement d’envoyer un e-mail à un gros poisson de votre thématique qui n’a jamais entendu parler de vous. Il ne va pas vous répondre.

En revanche, si vous avez pris la peine de faire du contenu ultra qualitatif, et que vous avez un bon niveau de crédibilité dans votre thématique, vous pouvez contacter des blogs de taille intermédiaire. Et leur proposer une association.

Le deal est très simple :

  1. Je t’envoie mon produit gratuitement pour que tu assures qu’il est qualitatif
  2. Je te crée un lien affilié et je t’offre 50 % de commission sur les ventes
  3. Pendant une semaine, tu envoies trois mails à ta liste afin d’envoyer ton audience vers ma page de vente.

J’ai utilisé cette stratégie avec plusieurs blogueurs (par exemple Mia de Trucs de Blogueuse), et cela fonctionne généralement très bien.

6: Ouvrez trois créneaux coaching la semaine prochaine

Je n’ai jamais compris pourquoi les blogueurs débutants se ruent sur la rédaction d’e-book. En effet, au début on ne connaît pas forcément très bien les besoins de son audience, et le risque de passer des semaines à créer le mauvais produit est grand.

De plus, pour gagner sa vie avec des ebooks (donc pas chers), il faut une audience de 1500 inscrits minimum. Pas vraiment pour les débutants donc.

Alors que pour vendre des coachings, vous n’avez même pas besoin de créer le moindre produit.

Alors si vous voulez générer du cash la semaine prochaine, voici ce que vous pouvez faire.

Prenez une feuille, et pensez au problème numéro un de votre audience.

Rédigez une page de vente très simple, dans laquelle vous expliquez que vous allez aider les gens à résoudre ce problème, avec du coaching téléphonique et du suivi personnalisé. Et que 10 places sont ouvertes ce mois-ci.

Puis, prévenez vos inscrits

Cela marche si bien que la première année de TraficMania je n’ai fait quasiment que du coaching, en le vendant toujours de plus en plus cher.

Pour en savoir plus sur ce sujet, si vous souhaitez le faire dans les règles de l’art afin de maximiser votre profit, je vous invite à jeter un coup d’œil à cette formation : comment gagner vos premiers 1200 € par mois stables avec un blog, et bien plus.

7 : Les promotions marchent. Utilisez-les.

La vente sur Internet se rapproche plus de la chasse que de la pêche.

Trop de blogueurs agissent en pêcheurs : ils mettent un produit dans le menu de leur blog, et ils attendent que les gens les achètent.

Ils se contentent de publier du contenu et de les promouvoir, pensant que cela va suffire à faire des ventes.

C’est grave erreur.

S’il y a bien quelque chose que j’ai très vite compris en blogging, c’est que le montant de votre chiffre d’affaires est directement lié au nombre d’opérations commerciales vous faites.

Et l’opération la plus simple, c’est la promotion.

En fait il y a cinq types de promotion que vous pouvez faire sur votre blog.

Les promotions sur les prix : vous allez proposer une forte remise pendant un laps de temps limité. Durant cette période, vous allez envoyer plusieurs mails à votre audience afin de bien rappeler qu’il y a une opportunité à saisir.

Les promotions sur la disponibilité : ici le principe n’est pas de faire une baisse de prix, mais de proposer le produit durant un temps limité. Il faut donc que votre audience achète maintenant, sinon le produit ne sera plus disponible avant plusieurs mois.

C’est une chose que j’ai testée au début de TraficMania qui fonctionne également très bien. Évidemment, si vous avez plusieurs produits en stock, vous pouvez les proposer en roulements de façon régulière.

Les promotions sur le contenu : durant la durée de promotion, vous allez offrir votre produit et un contenu supplémentaire gratuit. À la fin de la promotion, le produit sera toujours disponible, au même prix, mais le contenu sera moins complet. Ce type de promotion fonctionne, mais il est un peu moins efficace que les deux précédentes.

Les promotions mixées : vous allez combiner les types de promotion que je viens vous présenter. Par exemple, vous allez proposer votre produit un prix limité, avec du contenu supplémentaire, pendant une durée limitée. C’est une sorte d’arme atomique en matière de promotion.

Mais il y a encore mieux.

Les promotions généralisées : le principe est très simple, vous allez proposer une promotion prix sur tout le site pendant une très courte durée.

Concrètement, vous allez suivre le principe du Black Friday. C’est-à-dire des soldes importantes sur toutes vos références, toutes vos formations.

Évidemment, ces promotions ne fonctionnent que si elles sont très rares. Mais vous pouvez tout à fait gagner l’équivalent d’un mois de chiffre d’affaires en une seule journée si vous les faites correctement.

D’ailleurs, je me permets de vous rappeler qu’une des formations de l’espace abonnement explique comment faire.

8: Pour générer des revenus complémentaires, utilisez Amazon

Voici un moyen très efficace de générer quelques euros. La seule chose dont vous avez besoin est d’un minimum de trafic qualifié.

Je vais vous donner un exemple, cela sera plus simple.

Imaginons que vous ayez un blog sur l’équitation. Chaque jour quelques centaines de cavaliers lisent vos articles. Au fil du temps, une relation de confiance s’est installée.

  1. Vous allez vous inscrire au programme d’affilié Amazon, c’est très simple à faire, cela ne prend que quelques minutes en cliquant sur ce lien.
  2. Vous allez chercher un produit sur Amazon, plutôt cher, qui pourrait apporter un vrai plus à votre audience.
  3. Vous allez acheter et tester ce produit de façon complète
  4. Vous allez rédiger un article test extrêmement complet, qui présente ce produit. Et à la fin de l’article, vous allez tout simplement proposer aux gens de l’acheter en rajoutant un lien vers votre lien affilié sur la page Amazon. Sur chaque vente vous touchez une commission.

C’est exactement la technique j’ai appliqué dans cet article :

Avoir plus d’inscrits sur la mailing liste de son blog… Oui mais comment?

Évidemment les commissions que je touche avec Thrive sont plus importantes que celles que je pourrais toucher avec Amazon, sachez que ce simple article me rapporte 300 / 400 € par mois de façon totalement passive.

9: Créez un pack

Il se peut que vous ayez déjà sur votre blog cinq ou six formations à vendre, voire plus.

L’idée est très simple : proposer un pack complet à votre audience.

Je l’ai testé récemment sur TraficMania, en créant un pack que j’appelle la formule blogging. C’est un ensemble de formations qui permet de créer un blog et de faire des ventes. L’avantage pour le client, ce que les packs sont nettement moins chers que d’acheter les formations au prix séparé. On utilise donc un effet promotion, avec durée limitée. Pour que cela fonctionne, il faut que le prix du pack soit moitié par rapport aux formations achetées séparément.

Lorsque j’ai testé les packs avec la formule blogging il y a quelques mois sur TraficMania, j’ai fait un très gros chiffre sur un simple week-end.

C’est à vous de jouer, augmenter les ventes de votre blog

Finalement, pour développer le chiffre d’affaires un blog, vous n’avez que trois options.

Vous pouvez aller chercher plus de trafic. C’est tout à fait possible, et c’est même indispensable si vous voulez faire partit des blogueurs qui gagne beaucoup d’argent. Mais c’est long.

Vous pouvez améliorer votre taux de conversion. Un des moyens les plus simples est de retravailler vos pages de vente, ou de proposer des promotions.

Vous pouvez créer de nouveaux produits. Il est toujours plus facile de vendre un nouveau produit à un ancien client, que d’essayer de trouver de nouveaux acheteurs.

Je vais terminer en vous demandant simplement une chose. C’est d’essayer. C’est de tenter. L’entrepreneuriat ne sera jamais statique. Ceux qui y arrivent sont ceux qui s’adaptent, qui essayent, qui tentent, qui s’accrochent.

Alors à vous.

Si j’avais un seul conseil à vous donner, si vous voulez essayer de faire des ventes la semaine prochaine, c’est de tenter de faire deux ou trois coachings.

Proposez à vos inscrits de les aider avec une conversation téléphonique. Avec du support personnalisé. Vous n’avez pas besoin de produits à créer, simplement une page de vente. Ne soyez pas trop gourmands, au début mettez un prix raisonnable. Et vous verrez, vous arriverez à faire quelques ventes.

Action !

André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Cliquez ICI pour commenter 18 commentaires
drula eric

j’ai lu votre article que j’ai trouver vraiment instructive et j’ai même partager sur mes réseaux

Répondre
    André Dubois

    merci pour le partage Eric

    Répondre
Marc

Super article de blog, tout ce qu’il faut pour lancer un business avec son blog.

Les revenus passifs sont la meilleure solution pour l’instant.

Répondre
    André Dubois

    ce n’est jamais 100% passif, il y a au minimum du temps à y consacrer.

    Répondre
Bertazzo

Bonsoir,

Mille, mille mercis à vous pour ce super article et tous les autres, d’ailleurs.

Je vous remercie de tout mon coeur. Je vous souhaite le meilleur

Répondre
    André Dubois

    Merci beaucoup

    Répondre
Quentin

Bonjour André,
Très bonne article une fois encore !

Et que pensez-vous du fait d’écrire des mails de manière quotidienne avec du contenu tous les jours, l’idée serait de nouer une véritable relation avec l’audience afin de vendre plus facilement ses produits ?

Dans ma thématique j’ai le sentiment qu’il n’y a pas de véritable audience « fan » sur des blogs voisins, même gros, et que finalement la base qui est très communautaire se trouve sur youtube.

L’idée serait donc de proposer en plus d’un article chaque semaine un peu de contenu tous les jours par email pour se différencier et réussir à créer une vraie relation avec une partie de la liste email adhérent à ce type de démarche.

Qu’en pensez-vous ? Il est plus simple de se démarquer et de vendre lorsque l’on se distingue des autres et que nous avons des fans et non des personnes qui ont un avis neutre sur notre travail.

Répondre
    André Dubois

    A tenter, je sais que certains pratiquent de cette manière. Essayes sur 30 ou 60 jours et tu verras si cela fonctionne.

    Répondre
Nina Habault

Tu es l’exemple parfait qu’on peut très bien vivre de son blog en 2018 et ces astuces sont de l’or ! Le blog a encore énormément de potentiel et que tu as déceler les principales manières de bien gagner sa vie avec, bravo ! C’est toujours un plaisir de te lire !

Répondre
    André Dubois

    oui, il y a 3 formats: ecrit, audio, vidéo, ils fonctionnent tous très bien, merci Nina

    Répondre
Johann

Bonjour André,

As-tu pensé à enregistrer tes wébinaires? la question de l’éthique peut se poser mais sachant que c’est souvent les mêmes questions qui sont posées ça peut te permettre d’automatiser tout ça et de n’y consacré pas trop de temps. Tu peux même si tu veux répondre aux questions en direct, te connecter aux heures de difusion et répondre via le chat au question.

As-tu pensé à cette solution?

Merci pour cet article en tout cas 🙂

Répondre
    André Dubois

    oui, mes webinaires ont des replays auxquels ceux qui ont raté le webinaire peuvent accéder.

    Répondre
Yers

Je me lance dans le MLM et les formations, merci pour l’astuce, mais le risque est un peu élevé pour un business qui dure quand même

Répondre
lynpixx

Bonjour,
Je viens de découvrir votre blog et vos articles sont très intéressants, je commence moi aussi un blog et j’avoue que ce n’est pas du tout évident.
Je continue à vous suivre pour en apprendre davantage 😉
Merci beaucoup,
Lynpixx

Répondre
    André Dubois

    Oui, ce n’est pas evident au début de bloguer, en effet

    Répondre
AIT AMER

Bonjour André,

Super article et super blog ! C’est Sophie de contentologue qui m’a orienté vers toi. Voilà, j’aimerai vraiment me lancer dans le blogging mais je suis assez perdu, aurais-tu un mail afin que je puisse te poser quelques questions avant d’entamer une formation chez  »traficmania ».

Je te remercie.

Bonne journée.

Répondre
    André Dubois

    je suis toujours dispo par email

    Répondre

Commenter: