2

Webinaire: 11 erreurs qui vont ruiner vos efforts

erreur à éviter pour un webinaireJe peux vous promettre qu’il y a une sensation que vous allez adorer. C’est celle d’aller vous coucher en vous disant qu’en une journée, vous avez gagné plus que ce que font la plupart des gens en un mois.

Même si l’on n’est pas quelqu’un d'obsédé par le fric, il faut admettre que la sensation est très agréable.

Car vous sentez enfin tous vos efforts blogging récompensés. Et vous avez la certitude que même si vous n'êtes qu'un petit indépendant, vous êtes plus en sécurité que la plupart des salariés.

Ils croient que leur contrat de travail les protège. Ce n’est pas vrai. Tous les jours, des entreprises ferment. Tous les jours, on licencie des gens qui se pensaient intouchables.

Alors que le blogueur qui gagne sa vie maîtrise un art précieux : celui de commercialiser des idées. La robotisation ne pourra jamais supprimer votre poste.

À titre personnel, j’ai surtout deux journées en mémoire. Celle où j’ai fait 12 heures de soldes sur le site. Et celle où j’ai réalisé mon meilleur webinaire.

Ce webinaire, c’est ce qui m’a généré le plus d’argent par inscrit.

Parce que j’ai réussi à faire un webinaire quasiment parfait. Sur le sujet. Sur le taux de participation. Sur les techniques de persuasion utilisées. Sur le suivi des ventes.

C’est pour cela que chaque année, je fais toujours quelques conférences en ligne.

Si vous voulez développer vos ventes, je vous encourage vraiment à sauter le pas et faire un webinaire.

Et pour vous aider, voici 11 erreurs à éviter lorsque vous faites vos conférences en ligne.

1. Ne plongez pas sans avoir appris à nager

Faire son premier webinaire est un moment un peu stressant. Parce que vous allez parler devant plusieurs dizaines, ou plusieurs centaines de personnes.

Je vous conseille simplement de préparer le script de chaque diapositive. Ne faites surtout pas un discours complet que vous allez lire, car vous avez endormir votre auditoire.

En revanche c’est intéressant de connaitre chaque grande idée directrice que vous allez développer. Cela vous permettra d’avoir une branche à laquelle vous raccrocher si vous perdez le fil. Notez juste le point clé.

De plus, ces quelques notes peuvent vous servir de répétition. Ce que je vous conseille, c’est de faire un webinaire à blanc, la veille. Prenez votre présentation, prenez vos notes, et faites comme si vous étiez en direct. Cela vous aidera beaucoup avant le jour J.

2. Ne soyez pas radin

Pour faire un bon webinaire, il faudra que vous utilisiez un service spécialisé. Alors c’est vrai, il existe des solutions gratuites comme Google Hangouts. Le problème ?

Ce sont plus des outils de communication que des outils conçus pour la vente.

Un petit webinaire peut rapporter facilement 1000 ou 2000 €. Il ne faut donc pas hésiter à utiliser des solutions professionnelles. Je recommande chaudement Webinar Jam. Non seulement cette solution est relativement économique, mais elle a vraiment été conçue pour la vente, contrairement à la plupart de ses concurrents.

Vous pourrez faire des offres avec des comptes à rebours pendant les webinaires, mais vous pourrez aussi faire des sondages auprès de votre audience. Vous pourrez inscrire les participants dans votre auto-répondeur (ce qui est vraiment génial d’un point de vue trafic), et vous aurez à une batterie de stats utiles, comme le moment où les gens décrochent par exemple.

Ces quelques fonctions feront la différence en termes de vente.

J’ai testé plusieurs plates-formes de webinaire, les résultats que j’ai obtenus avec Webinar Jam sont bien meilleurs.

3. Ne croyez pas que les gens resteront jusqu’au bout sans raison valable

Vous savez, la plupart des gens quittent les pages de vente au bout de quelques lignes. Pareil: la plupart des gens quittent les vidéos de vente au bout de quelques minutes.

Votre audience n’est pas dupe. Les gens se doutent que vous avez envie de leur vendre quelque chose. Ils n'aiment pas cela.

Votre but ?

Vous assurer qu’un maximum de personnes restera jusqu’au bout du webinaire, afin de voir votre offre. Le meilleur moyen est donc de préparer un petit cadeau, un petit bonus, que seuls les gens qui seront restés à la fin pourront télécharger.

De cette façon, un grand nombre de personnes restera jusqu’au bout et verra votre offre.

4. Ne faites pas le marchand de soupe :

La plupart des blogueurs qui font des webinaires s’y prennent mal. Au début, ils donnent du contenu gratuit. Puis, ils enfilent le costume de vendeur. Voilà, merci d'être venu, maintenant, voici mon produit!

Les gens le sentent, et ils détestent cela: "ce type était sympa, mais en fait, il a simplement cherché à nous appâter pour nous vendre sa formation. Je n’ai plus rien à apprendre dans ce webinaire, je m’en vais."

Redoutable.

J’ai testé une autre approche que j’appelle le webinaire doux.

Cette technique permet d’amener la phase de vente de façon beaucoup plus naturelle. Vous n’avez même pas besoin d’enfiler le costume de vendeur. Les gens vont accepter votre offre comme étant une partie intégrante du webinaire.

Cette méthode est d’une efficacité thermonucléaire et fait partie intégrante de ma formation sur les webinaires. Elle donne des résultats trois fois supérieurs, selon mes tests.

5. Ne croyez pas que votre webinaire, c'est l’événement de la semaine

Vous avez commencé à proposer les inscriptions à votre conférence la semaine précédente.

Entre-temps, il va se passer des tas de choses dans la vie de ceux qui se sont inscrits. Leur travail, leurs enfants, leurs activités, leurs problèmes, tout cela prend bien plus de place dans leur emploi du temps que votre conférence.

Ne croyez donc pas que les gens vont se pointer à votre webinaire comme si c’était la chose la plus importante de la semaine.

La plupart des blogueurs hésitent à envoyer des rappels. Je vous conseille d’en envoyer au moins quatre. De cette façon, vous pouvez doubler le nombre de participants, donc doubler le résultat de vos ventes.

Évidemment, il faut utiliser les bons scripts pour cela. Avec quelques e-mails bien pensés, vous pouvez littéralement exploser le taux de participation à votre conférence.

6. Ne faites pas le robot

Ma femme participe à énormément de conférences sur l’autisme. Cela l’aide à trouver des idées pour faire progresser notre fils, et cela l’aide également pour son travail.

Elle me parle souvent d'un des après-midis les plus barbants de toute sa vie.

La conférencière avait écrit l’intégralité de son speech sur le slide. Un véritable roman était projeté au mur. Et elle se contentait de le lire d’une voix monotone. Vos paupières se font lourdes, très lourdes.

Ma femme s’ennuyait tellement qu’elle s’est mise à discuter avec sa voisine. Surprise, elle cherchait aussi à tromper l’ennui. Cette personne est devenue une de nos meilleures amies.

Si vous faites des diapositives surchargées de mots, et que vous les lisez, les gens vont s’enfuir.

Ma femme est restée jusqu’au bout de cette conférence ennuyeuse, car le sujet la passionnait, et en plus, elle était dans une salle. Cela n’aurait pas été poli.

Pour les blogueurs, c’est plus difficile. Les gens qui assistent à votre webinaire sont chez eux. Ils ne se gêneront pas pour fermer leur ordinateur et faire autre chose si vous les ennuyez.

Gardez donc en tête que les diapositives sont là pour illustrer votre propos. Elles ne doivent contenir que quelques idées clés, c’est à vous de les développer à l’oral comme si vous parliez à quelqu’un.

7. Évitez l’effet Garcimore

Vous vous souvenez de ce magicien? A chaque spectacle, il partait en éclats de rire plus ou moins voulus, parce qu’il y avait des problèmes dans ses tours.

Maintenant, imaginez ce moment de solitude. Il est 14 heures : des centaines de personnes vous attendent. Et là, vous êtes devant votre logiciel de webinaire, et vous n’arrivez pas à vous connecter.

Je vous assure que vous allez vivre un grand moment d’énervement.

Pour éviter de vous retrouver le bec dans l’eau, faire quelques tests. Invitez votre maman, votre tante, et votre voisin, par e-mail. Et faites une répétition générale la veille.

Cela vous évitera de perdre en crédibilité devant votre audience la plus fidèle.

8. Soyez le Jean-Pierre Foucault du webinaire

L’être humain a du mal à se concentrer plus d’une vingtaine de minutes sur un sujet compliqué. Le cerveau est fait ainsi. Vous en avez déjà vécu l’expérience, à l’école. Vous vous souvenez du nombre de fois où vous avez décroché, parce que le professeur n’était pas très intéressant.

C’est un art de réussir à capter l’attention, dans la durée.

À sa grande époque, Jean-Pierre Foucault adorait faire des surprises à ses invités. À cette époque, ses émissions réunissaient le tiers des téléspectateurs du pays.

Les surprises. C’est la clé.

Essayez toujours d’introduire une ou deux surprises dans votre webinaire. Quelque chose qui va tenir les gens éveillés. Insérez une vidéo. Insérez de l’humour. Peu importe.

Mais faites le show. Cassez le rythme.

9. Ne gardez pas les questions pour la fin

Lorsque vous avez plus de 100 personnes qui assistent à un webinaire, les questions défilent. C’est une excellente chose.

Lors de mes premiers webinaires, je gardais les questions pour la fin. Je pense que c’est une erreur.

En effet, la force du webinaire, c’est de pouvoir créer du lien sur une longue durée avec l’audience. Et quoi de mieux pour créer du lien que de répondre aux questions, aux interrogations.

Webinar Jam permet justement de garder un œil sur le fil de questions. Vous pouvez de cette façon répondre très facilement et rapidement.

Cela incite les autres personnes à poser des questions. Un effet d'entrainement se crée. C'est bon pour les ventes.

Si le nombre de questions est vraiment trop important, faites-vous aider par quelqu’un qui fera le tri, et qui vous amènera les questions les plus intéressantes. Ce n’est pas parce que vous traitez les questions au fur et à mesure qu’il y en aura moins à la fin, c’est même l’inverse qui se produira.

10. Ne faites pas le professeur, faites plutôt la conversation

Tout ce qui va tenir votre audience éveillée et active est bon à prendre.

Plus votre webinaire ressemble à un cours d’école, et moins les gens seront dans l’optique d'achat. Plus vous serez dans l’échange, plus vous posez des questions aux auditeurs, plus vous les encourager à participer, et plus vous les tiendrez actifs jusqu’au bouton de commande.

Le meilleur moyen d’y arriver? Posez des questions. Demandez-leur si ça leur plaît. Demandez-leur s’ils ont compris. Demandez-leur ce qu’ils en pensent.

Cette interaction est fondamentale, surtout si votre webinaire dure plus de 45 minutes.

11. Les ventes ne s’arrêtent pas à la fin du webinaire

Il y aura des gens qui se sont inscrits à votre conférence et qui ne seront pas venus, parce qu’ils ont eu un empêchement. Il y a aussi des gens qui vont assister à votre conférence, et qui vont devoir la quitter en plein milieu. Il y a aussi des gens qui sont intéressés par votre produit, mais qui sont encore un petit peu hésitants.

Si vous voulez vraiment obtenir des chiffres de vente significatifs, il est fondamental de continuer vos offres quelques jours après la fin du webinaire.

Commencer par renvoyer les gens vers le replay de votre conférence. Renvoyez-leur des e-mails pour leur rappeler l’offre du moment.

Vous verrez, vous pourrez refaire 15 à 30 % de vente rien que sur ses messages post webinaires

Les webinaires sont des machines à cash

Si vous en avez assez des résultats moyens de vos pages de vente, les webinaires peuvent vous sauver la partie.

Non seulement ils vous posent en blogueurs vivants, quelqu’un de réel, dont on entend la voix, qui répond aux questions, mais en plus de cela, ils vous donnent l’opportunité d’avoir plus d’une heure d’attention auprès de centaines de personnes intéressées par vos produits.

Les webinaires permettent de gagner en une après-midi ce que vous mettez parfois plus d’un mois à générer.

Je sais que cela fiche un petit peu le trac. Je vous garantis que la première fois, au début, vous aurez la gorge sèche.

C’est normal.

Mais je peux vous faire une autre promesse. À la fin de votre webinaire, vous serez heureux. Parce que pendant plus d’une heure vous aurez parlé d’un sujet qui vous intéresse. C'est gratifiant. Et accessoirement, vous aurez gagné de l’argent.

Toutefois, réussir à attirer des centaines de participants, les intéresser, les convaincre d’acheter, c’est un art. Je peux vous dire que les pièges sont nombreux.

Plus vous essaierez de faire de la vente, et moins cela marchera. Je vous propose donc de découvrir ma structure webinaires doux. Cette approche est basée sur les techniques de persuasion, qui permettent d’amener la vente en douceur. Sans jamais devoir endosser le costume du marchand de foire.

C’est ce que j’explique dans ma dernière formation. Si vous voulez augmenter les revenus de votre blog. Si vous voulez vous différencier de vos compétiteurs en devenant « réel», les webinaires sont une solution idéale.

Évidemment, il n'y a aucune obligation. Vous pouvez vous contenter de lire cet article et de tenter le coup de votre côté. Il est cependant fort probable que vous ne tiriez pas le maximum de votre conférence en ligne. Mais après tout, vous faites ce que vous voulez.

Pour ceux qui sont motivés, et qui veulent découvrir cette manière de vendre si efficace, rendez-vous de l’autre côté. En tant que formation faisant partie de l'espace membre, les conditions sont imbattables.

André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Cliquez ICI pour commenter 2 commentaires
rosa

bonjour André,

Cela fait un petit bout de temps que je te suis et c’est parce-que je comprends bien ce que tu expliques, je te remercie pour ça.
Cela fait un petit bout de temps aussi que je galère avec toutes les choses que je dois apprendre à faire, déjà si je veux commencer à bloguer (aider les hispanophones avec le français)
1- Je ne comprends RIEN à la technique
2- j’ai commencé à écrire des articles que je n’ai pas encore publiés.
j’ai acheté une formation de marketing web en 2016 qui n’a pas répondu à mes questions.
Quels seraient les premiers pas à suivre selon toi? mon atout étant d’être une bilingue non experte.

Répondre
    André Dubois

    1) pour la technique, regarde les tutos sur youtube. Il y en a des tonnes. Simplifies toi la vie avec un theme premium comme ceux de thrive
    2) pour la suite, consulte la formlation trafic gratuite de traficmania. Cela t’aidera a comprendre comment t’en sortir.

    Répondre

Commenter: