7

Le modèle froid, l’autre façon de créer un blog rentable

Quand je repense au salariat, quelle purge. Purée, j’ai fait çà 10 ans, et ok, cela n’a pas toujours été insupportable, j’avais la chance d’avoir des responsabilités, des projets intéressants et un bon salaire…

Mais qu’est-ce que cela m’a souvent gonflé.

Les chefs qui s’en cognent, ou alors pas exemplaire pour deux sous. Les réunions à rallonges qui ne servent à rien. Les tâches absurdes et répétitives. Les collègues, pas toujours sympa. Le responsable qualité qui vous pond un questionnaire de 600 questions à retourner pour lundi. L’entretien annuel qui ne sert à rien. Le vocabulaire en franglais, pour faire « winner ».

Le manque de reconnaissance. Le manque de sens.

Pour rien au monde je ne retournerai là-dedans.

Et vous êtes des millions, piégés, à ressentir exactement la même chose. A rêver d’une grande évasion.

A rêver de votre Grand But. Gagner de l’argent en ligne, en aidant votre audience, en ayant la main. Au revoir, Président.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Le loto, oubliez. Une chance sur 19 millions de gagner le gros lot. Cela ne vous arrivera pas. Je sais que vous avez votre petit shoot d’espérance quand vous validez les tickets, mais laissez tomber. Vous perdez votre temps.

Agissez. Car là, la probabilité de réussite est réelle.

Vous pouvez créer une entreprise en ligne. Et en vivre très confortablement, en faisant les choses intelligemment.

Et il y a tant de business internet à créer !

Cela existe depuis des années, mais bizarrement…

…Les gens ne comprennent pas bien comment cela marche

Je suis en train de chercher une maison dans le sud de la France.

Comme je bosse chez moi, autant vivre au soleil et proche des plages. On verra si je trouve la perle rare, mais j’ai déjà commencé à sonder quelques banquiers. Pour avoir une idée de budget.

Les banquiers sont toujours intéressés quand je leur montre mes chiffres. Ils salivent à l’idée de récupérer mes comptes personnels, mais surtout professionnels.

Par contre il y a toujours une incompréhension de mon métier. Les mecs ne captent pas le modèle. Pour eux, internet, c’est de la monétisation par de la pub, car on ne peut pas y vendre de l’information. Youtube, c’est Norman qui fait des sketchs dans sa chambre.

Ils passent à côté de l’essentiel.

On peut monétiser tant que l’on veut, sur n’importe quelle thématique, même si du contenu gratuit existe déjà, si on a su créer un lien avec son audience. C’est ce que j’explique dans ce long cours complet vidéo, absolument fondamental :

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Oui, si vous êtes patient. Oui, si vous tissez une relation. Oui, si vous pensez long terme, vous pourrez monter des business qui tournent au-delà de vos espérances. Parce que la vente de formations sous-entend que votre marge est élevée. Juste un blog ou une chaine YouTube, juste un autorépondeur, un système de gestion de vente…Et c’est parti.

Problème de ce modèle ?

C’est du travail, et il demande de vous impliquer personnellement.

Si vous choisissez de créer du lien via le contenu, il faudra mettre vos tripes dans vos articles. Il faudra être là pour vos clients.

Mais la récompense se monte en dizaines de milliers d’euros de ventes, chaque mois.

Mais peut-être que vous n'avez pas envie de faire autant d’efforts

Peut-être que vous livrer autant dans vos contenus, pour vous lier avec une audience qui vous suivrai jusqu’en en enfer, ce n’est pas pour vous.

Vous, vous voulez juste quelques milliers d’euros par mois. Et ce serait déjà fantastique.

Et qu’au lieu de partir sur un sujet passion, vous avez une approche plus froide, plus business.

Eh bien j’ai un bon nouveau pur vous. Je pense que c’est possible.

Voici comment

L’autre façon de gagner de l’argent en ligne (la façon froide)

Voici comment je procéderai pour gagner quelques milliers d’euros par mois, en ligne, sans trop me fatiguer.

  1. Identifier une petite niche peu concurrentielle, mais avec des pratiquants passionnés. Par exemple, la plongée sous-marine.
  2. Vous former. Lire 20 bouquins sur le sujet, et toutes les ressources utiles, films, DVD.
  3. Créer un produit plongée sous-marine. (« Débuter en plongée », par exemple)
  4. Monter un blog (un blog, pas une chaine : pourquoi ? Parce que sur un blog, vous pouvez sous-traiter la création d’article plus facilement qu’en vidéo).
  5. Réfléchir à des idées d’articles plongée sous-marine, orientés mots clés.
  6. Trouver de bons rédacteurs, et leur demander d’écrire 2 bons articles (1500/2000 mots) par semaine, selon votre liste de sujets.
  7. Doper un peu le trafic avec une campagne Facebook pour choper des inscrits plus facilement.
  8. Publier, sur une base régulière.
  9. Ecrire une page de vente pour le produit.
  10. Le proposer au bout de quelques mois à votre liste.
  11. Créer d’autres produits : « réussir le diplôme machin bidule plongée sous-marine », « prendre de belles photos sous-marines », « chasse sous-marine : la formation complète »)
  12. Continuer

Le gros du taf, c’est d’identifier la niche, de se former, de créer un produit, et d’animer des équipes de rédacteurs.

Bref, pas besoin d’avoir fait Normale Sup.

Ce modèle marche.

Par contre, il marche moins bien que le premier. Parce que des rédacteurs feront essentiellement des articles informationnels. Vous n’engagerez pas l’audience de la même façon, donc vous aurez des résultats plus faibles.

Mais ce sera une affaire rentable, malgré tout.

Et vous pouvez ainsi monter un business en ligne sur un nombre hallucinant de thématiques. Sans écrire votre contenu. Avec une mise de départ faible (moins de 1500 euros, je pense).

Et ensuite ?

Monter un deuxième site. Puis un troisième. Plaquer le putain de salariat, une fois pour toute. Se libérer.  A terme, rouler en Maserati, si c’est votre truc. Ou faire le tour du monde. Ou acheter une maison dans le sud, à 10 minutes de la mer, et profiter de la belle vie.

Comme vous voulez. Ce que vous aimez.

Franchement, tentez l’affaire

La beauté de la chose ?

Son cout de démarrage. Faible. Faites quelques mois d’économie pour faire les choses correctement.

La faible énergie demandée : avec les campagnes Facebook, plus de travail de promotion. Avec les rédacteurs, plus de travail d’écriture. Il vous reste juste à créer la formation. Et encore, pourquoi ne pas imaginer d’aller la monter en collaboration avec un prof de plongée sous-marine, que vous rémunérez à la commission, ou alors avec un joli chèque.

Ce que je vous demande de faire : la prochaine fois que votre job vous saoule, la prochaine fois que vous vous ennuyez en réunion, ou que vous avez marre de faire la même chose pour la centième fois de la journée, pensez à cet article.

Pensez à cette information, là, juste sous votre nez… et qui peut changer le cours de votre vie. Il suffit juste d’arriver d’y rêver, et de s’y mettre, durement, chaque soir, et chaque week-end.

Allez ! Action ! Bougez ! Je suis certain que vous allez vous lancer. Car on vit qu’une fois.

André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Cliquez ICI pour commenter 7 commentaires