2

5 SECRETS PERCUTANTS de COPYWRITING pour DÉCUPLER vos VENTES maintenant

Je sais.

On voit beaucoup de hacks, de techniques et d’astuces pour augmenter ses ventes sur internet.

Évidemment :

Certains de ces « hacks » fonctionnent.

Et on peut parfois réellement gratter 1 ou 2 % de conversion avec certaines astuces.

Mais retenez bien une chose :

AUCUN HACK ne peut rattraper un mauvais copywriting.

Vous pouvez choisir la meilleure couleur pour vos appels à l’action.

Vous pouvez mettre un titre ultra accrocheur.

Vous pouvez avoir le meilleur design au monde.

Si votre copywriting ne convainc pas ?

Vous ne vendrez rien.

Et ça tombe bien :

Ici, je vais vous partager non pas de simples astuces.

Mais des SECRETS.

Je vais vous donner 5 SECRETS de COPYWRITING pour réussir à vendre.

Mais avant ça :

Je suis qui pour prétendre vous parler de copywriting ?

Je m’appelle Edwin, j’ai 26 ans et je suis copywriter. Mon job, c’est d’écrire des textes de vente pour mes clients.

Des infopreneurs, des e-commerçants, des entreprises, des agences web ou juste des entrepreneurs qui ont un business à lancer. Bref : j’aide tous ceux qui vendent un produit en ligne à vendre PLUS, MIEUX et PLUS CHER. Je fais ça depuis 2017. Ce qui veut dire que j’ai eu le temps de rédiger pas mal d’argumentaires, que ce soit dans des emails comme dans des pages de vente.

Et à force, j’en ai extrait des principes très concrets à appliquer pour réussir à vendre sur le net.

Et aujourd’hui, je vais partager ça avec vous.

Et vu qu’on n’a pas que ça à faire, on commence direct avec le premier secret :

SECRET N°1 : Créez de la curiosité à la demande

Ok admettons, vous discutez avec 2 personnes, un homme et une femme.

Vous venez juste de les rencontrer et les deux se présentent à vous, tour à tour.

L’homme vous dit : « Je m’appelle Marcel, je suis plombier, j’ai 34 ans et 2 enfants. »

La femme, quant à elle, vous sourit et vous répond : « Je m’appelle Julie, je travaille dans une grande société que vous connaissez sûrement, et je ne dirai pas mon âge parce qu’on ne demande pas cela à une femme, voyons. »

Bon, je sais, la situation paraît peu naturelle, mais on s’en fout, concentrez-vous sur une seule et unique chose :

Qui entre l’homme et la femme a su vous donner envie de lui poser des questions ?

Qui a su générer cette curiosité d’en savoir plus ?

Il est là le secret N°1 d’un copywriting subtil & puissant.

Si vous savez susciter le besoin ARDENT de savoir la suite, vous avez une puissance de feu qui peut mettre à l’amende la totalité de vos concurrents.

Parce que croyez-le ou non, mais 70 % de vos lecteurs ne liront pas la totalité de votre texte de vente.

Certains jetteront un coup d’œil rapide pour savoir s’ils peuvent en tirer quelque chose.

D’autres regarderont votre titre et s’en iront parce qu’autre chose aura attiré leur attention.

Et d’autres encore scrolleront à toute vitesse votre page sans s’attarder sur les détails.

Et on est tous comme ça.

Prenez le temps d’analyser votre comportement de lecteur.

Je suis sûr que vous passez d’une page à une autre très rapidement. Jusqu’à tomber sur un truc croustillant.

Et bien il est justement là le secret : il faut que vous soyez ce truc croustillant pour vos lecteurs.

Alors comme dans l’exemple de la femme plus haut : teasez vos arguments.

Laissez planer le mystère sur la solution.

Éveillez des doutes sur la phrase d’après.

Si vous arrivez à garder votre lecteur sur les 15 premières lignes, c’est quasiment gagné.

Et vous allez mathématiquement générer plus de ventes.

SECRET N°2 : Touchez en plein coeur le DÉSIR PROFOND

« Edwin, tu te fous de moi, ça n’a rien d’un secret ! »

Je sais, je sais.

On vous le répète en permanence.

Mais vous savez quoi ? Moi, je vais vous dire comment faire concrètement pour trouver LE désir qui travaille votre prospect la nuit.

Le truc auquel il pense toute la journée, et qui le fait se sentir mal à chaque fois que ça lui traverse l’esprit.

Parce que si vous visez CE truc précis dans votre argumentaire de vente, vos conversions vont se démultiplier, vous pouvez me croire.

Pour trouver ce désir bien caché, on va prendre un exemple :

Admettons que vous vendiez des formations sur l’herboristerie (si si, ça existe, j’ai bossé pour un client qui faisait ça).

Vous êtes là, vous avez votre petit site, votre petite liste email et vos petites formations.

Mais… vous n’êtes pas satisfait : vos formations ne se vendent pas tellement.

Vous en vendez 20 par mois alors que votre liste email est de 5.000 personnes.

Vous cherchez donc ce qui va pousser vos prospects à s’accaparer vos formations.

L’argument ULTIME qui va amener en masse des ventes.

Pour ça, vous pouvez soit :

Trouver une récurrence : c’est-à-dire une chose dont se plaignent la plupart de vos clients.

Avec une liste de 5.000 personnes, normalement, si vous posez la BONNE question, vous pouvez obtenir des centaines de réponses avec un seul email envoyé.

Vous prenez les réponses et vous noter LE problème qui revient souvent.

Ça vous donnera une idée très concrète de ce que veulent vos prospects de vous.

Mais il est possible que vous n’ayez pas 5.000 personnes qui vous suivent.

Alors vous pouvez faire autrement pour trouver ce fameux désir enfoui :

Vous pouvez foncer là où se trouvent vos prospects et observer ce qu’ils disent (ouais, je sais, c’est très basique mais c’est le plus efficace).

Par exemple, un truc que je fais quand j’ai besoin de chercher des renseignements sur une audience particulière pour vendre le produit d’un de mes clients :

Je m’inscris à toutes les pages et groupes Facebook en rapport de près ou de loin avec le sujet.

Et j’observe les questions qui reviennent.

Les réponses qu’on leur propose.

Et les objections qu’ils ont à ces réponses. Alors, je dis pas : c’est un travail répétitif et un peu ch*ant.

Mais si vous voulez savoir ce qui se passe dans la tête de vos futurs clients ?

C’est la méthode bourrine par excellence. Et elle est rudement efficace.

SECRET N°3 : La Bullet List Irrésistible

J’ai vendu des produits dont la page de vente ne contenait rien d’autre qu’une bullet list et une vingtaine de bullet points.

Alors, je ne vous recommande pas d’aller jusqu’à n’écrire que ça sur votre page de vente, mais par contre ?

Écrivez des bullet points dans CHAQUE page de vente que vous ferez.

Parce que dès que vous vendez un truc, les bullet points peuvent faire des miracles.

Ils enchaînent les bénéfices et les arguments en faveur du produit de la façon la plus naturelle, la plus efficace et la plus rapide qui soit.

La Bullet List, c’est vraiment votre meilleur atout.

Et il y a tellement de façons de formuler une bullet point que je ne vais pas vous donner de modèles, mais plutôt vous dire précisément quoi mettre dedans.

Il y a 3 éléments percutants dans une bullet point efficace :

  1. Un bénéfice pour le prospect (Ex : « Comment réussir son trois-points »)
  2. De la précision (Ex : Comment réussir son trois-points 79 % du temps »)
  3. De la surenchère (Ex : « Comment réussir de magnifiques trois-points 79 % du temps et impressionner tout un stade »)

La surenchère est à bannir de votre page de vente, sauf à DEUX endroits : votre titre & votre bullet list.

Alors n’hésitez pas à balancer la sauce et à rendre votre produit irrésistible. Le reste de la page de vente se chargera de rendre crédible votre discours.

La bullet list n’est pas faite pour être crédible, elle est là pour donner envie et toucher à l’émotionnel.

Pro-tip : En fait, une bullet point, je pense que vous l’avez remarqué, ça doit ressembler à votre titre de page de vente.

Pensez-les comme si vous écriviez votre titre, mais pour parler à chaque fois d’une seule partie de votre produit/service.

SECRET N°4 : La nouveauté est votre 1ère arme de conversion

La nouveauté vend.

Peu importe votre marché.

Peu importe ce que vous vendez.

Peu importe l’efficacité de ce que vous vendez.

Si c’est nouveau, ça vend.

Alors : est-ce que ça veut dire qu’il faut vendre de la m*rde sans se soucier de la qualité de ce que vous produisez ?

Je pense que non. Mais au fond, c’est vous que ça regarde.

En revanche, ce que je peux vous dire : c’est que si vous produisez un nouveau concept. Une nouvelle idée.

Ou une nouvelle façon de présenter votre produit.

Alors vous vendrez.

Parce que les gens sont naturellement attirés par ce qui est tout frais sorti.

C’est d’ailleurs littéralement le business model d’Apple et ses nouvelles séries d’iPhones, d’iMacs et compagnie. Le marketing d’Apple repose en grande partie sur le fait de sortir régulièrement des produits nouveaux et attractifs.

Ajoutez à ça leur marketing tribal de haute voltige et vous avez devant vous l’une des premières entreprises de la planète.

Bon, évidemment, ça n’explique pas leur succès à 100 %.

Mais au moins à 47.5 %.

Ou 48 %.

Bref, quoi que vous produisiez, faites-le :

  • Soit d’une nouvelle façon
  • Soit avec un ingrédient nouveau
  • Soit avec tout nouveau concept

L’essentiel est que votre prospect prenne conscience qu’il s’agit d’une nouvelle opportunité pour lui d’accomplir son objectif.

Et que c’est – de votre côté – une nouvelle façon de l’aider.

Vous savez quoi ? Je vais même aller encore plus loin :

Les meilleurs textes de vente que j’ai lus et analysés ont tous ce piment de la nouveauté. Ils possèdent tous une vision novatrice de leur thématique.

Alors s’il y a bien une chose sur laquelle vous devez vous attarder quand vous rédigez pour vendre, c’est d’apporter des éléments neufs et originaux.

SECRET N°5 : Passionnez avec une histoire légendaire

Une histoire persuade 1000 x plus qu’un long exposé rempli d’arguments de vente. C’est comme ça : les humains sont des créatures émotionnelles.

Alors ne leur parlez pas, racontez-leur.

Maintenant, très concrètement, écrire une histoire légendaire, c’est dur.

Beaucoup de gens en parlent avec facilité & font les louanges du storytelling, mais soyons honnêtes : raconter une histoire intrigante – qui fait suer du début à la fin – ça reste difficile.

Je pourrais la jouer classique et vous dire de suivre la formule très populaire : « Situation Initiale – Conflit – Résolution »

Mais on sait tous les deux que c’est un conseil vu et revu.

Non, à la place, j’ai envie de vous donner de VRAIS conseils utiles.

Alors je préfère vous dire ceci :

Une bonne histoire contient 4 éléments que vous devez absolument intégrer.

Ces éléments sont les suivants :

1 – L’utilité : Un storytelling dont on se souvient est utile à son lecteur (notamment grâce à sa morale finale)

2 – La crédibilité : Vous perdez votre lecteur dès l’instant où votre histoire semble fausse, alors ajoutez des détails et donnez un maximum de contexte.

3 – L’inclusivité : Une bonne histoire parle à tout le monde, même si le sujet ne concerne que quelques personnes. Plein de gens s’identifient dans l’histoire de Steve Jobs ou Elon Musk sans forcément être milliardaires comme eux.

Et le moyen le plus simple de toucher tout le monde, c’est de ne pas mettre de jargon dans votre storytelling.

Racontez tout comme si vous parliez constamment à des débutants.

4 – L’émotion : Prenez le temps de parler de l’état émotionnel des personnages de votre histoire. Ajoutez des « C’était terrible. » ou « Je n’ai jamais vécu une telle épreuve. »

Ce genre de phrases transmettent des émotions fortes. Utilisez-les de temps en temps.

CONCLUSION

Voilà pour ces 7 secrets de copywriting.

On ne dirait pas comme ça, mais chacun d’eux peut réellement avoir des conséquences extrêmement bénéfiques sur vos ventes.

Parole de copywriter.

Et si vous n’en avez pas assez ?

Si vous voulez dans le détail de chacun de ces secrets ?

Ou même plus que ça : si vous voulez apprendre tous les secrets derrière la vente et le copywriting ?

Alors sachez que j’écris 4 emails/semaine aux inscrits de ma Liste Privée.

Des emails où vous apprendrez :

  • Comment vendre votre produit ou votre service et augmenter vos revenus
  • Comment créer une relation qui dure avec vos prospects
  • Mes secrets derrière les meilleures pages de vente que j’ai rédigées pour mes clients
  • Et bien d’autres choses (je raconte entre autres ma vie de temps en temps)

Vous pouvez rejoindre les centaines d’autres personnes qui me suivent déjà depuis plusieurs mois pour la plupart :

>>>Je veux m’inscrire à ta Liste Privée Edwin !<<<

À tout de suite de l’autre côté, ou à un de ces jours sur le web.

Edwin Volff
 

Edwin Volff, Copywriter depuis 2017. Ce post t'a plu ? Alors tu vas adorer mes emails. Tu vas y découvrir comment tourner tes messages de vente et rendre tes prospects accrocs à tout ce que tu fais. Je vais t'enseigner mes secrets les plus rentables sur la vente et le marketing. Rejoins les 537 autres entrepreneurs qui me suivent déjà dès maintenant et reçois 3 emails/semaine pour augmenter tes ventes : https://deepwriting.systeme.io/liste-privee

Cliquez ICI pour commenter 2 commentaires
http://www.https://porn4indian.com/
https://xvideosking.me gorgeous black hottie gives massage and gets her pussy pumped.
xxx sex
free porn
desi videos 4k
xxnx