10

Faire avancer son business plus vite avec moins : la stratégie des deux listes de Warren Buffet

Quand Bill Gates et Warren Buffett se sont rencontrés, on leur a demandé quel était pour eux le facteur le plus important de leur réussite. Sans se consulter, les deux donnent la même réponse : Focus.

On parle avec ces deux types de 2 des 4 plus grosses fortunes du monde, avec à eux deux 165 milliards de dollars (ça fait un bon paquet de cafés tout ça) – qui sont à la tête de deux des plus grosses boites de la planète. On peut donc supposer sans trop se mouiller que des gars comme eux ont un milliard de choses qui se battent pour leur attention. C’est pour ça que leur réponse, et que la stratégie dont je vais vous parler dans cet article, est particulièrement intéressante.

Se concentrer sur une chose (sur ce qui a le plus d’impact pour nous faire avancer) sans s’éparpiller serait la clé pour accomplir ce que l’on veut vraiment accomplir et atteindre nos objectifs. On a tellement de trucs à faire et tellement de choses qui réclament notre attention, qu’être capable de se concentrer sur le peu de choses qui sont les plus importantes fait une énorme différence.

Vous n’allez sûrement pas devenir le prochain Warren Buffet, et moi non plus. Ceci dit, on peut apprendre quelque chose de sa réponse (et de la stratégie à laquelle elle m’a fait repenser) pour être plus productif et avancer beaucoup plus efficacement.

Alors, comment un type comme lui peut rester focus et faire avancer son business aussi bien avec autant de trucs à faire ? Voilà l’histoire.

L’histoire de Mike Flint

Il y a quelques années, Warren Buffett était en route pour Je-ne-sais-où dans son jet privé avec son pilote : Mike Flint. C’était son pilote perso depuis un moment déjà, et les deux ont fini par avoir une conversation sur les objectifs de carrière de Mike. C’est là que Buffett lui aurait donné un super conseil pour atteindre ses objectifs. Conseil qui est devenu « la stratégie des deux listes. »

La stratégie des deux listes

  • Buffett a commencé par demander à Mike d’écrire ses 25 plus gros objectifs de carrière. Les choses qu’il voulait vraiment accomplir. Rien de bien difficile pour le pilote.
  • Puis il lui a demandé de passer en revue sa liste et d’entourer ses 5 plus gros objectifs. Ceux qu’il voulait le plus accomplir et qui comptaient plus que les autres. Ça lui demande plus de réflexion, mais Mike finit vite par avoir son top 5.
  • Et il lui a demandé de s’en faire deux listes. La liste A pour les 5 objectifs les plus importants, et la liste B pour les 20 autres.

Jusque là, rien de fou. On est sur un process assez classique pour identifier ses priorités et ses gros objectifs. Mais le plus important arrive maintenant.

Pour Mike, ça paraissait clair : faire passer ses 5 objectifs les plus importants en priorité, et laisser les 20 autres au second plan, pour bosser dessus quand il aura le temps (parce qu’ils restent importants, après tout).

Mais il avait tout faux.

Pour Buffett, l’idée est que tout ce qui n’est pas entouré, tout ce qui n’est pas dans le top 5 des objectifs les plus importants, devient la liste à-éviter-par-dessus-tout. Peu importe ce qu’il se passe, les tâches ou les objectifs de cette liste ne doivent recevoir aucune attention jusqu’à ce que la liste du top 5 soit complètement bouclée.

Le pouvoir de l’élimination

Si ça peut paraître effrayant et contre-productif d’ignorer complètement des tâches qui nous semblent quand même importantes, c’est pourtant pour moi un excellent conseil pour avancer plus efficacement.

C’est aussi l’avis de Gary Keller, entre autres. Dans son bouquin The One Thing, il nous dit que pour être plus productif et plus efficace, il faut arrêter de vouloir toujours en faire plus et se concentrer sur ce qui est essentiel. Sur LA priorité qui nous ferait avancer plus que tout le reste – ce qu’il appelle The One Thing.

Pourtant, on a trop souvent tendance à s’éparpiller et à se perdre dans des to-do lists longues comme les bras de Manute Bol (je vous laisse deviner duquel des deux il s’agit) parce qu’on veut en faire toujours plus. C’est facile d’éliminer les choses sans intérêt. Ce qui est vraiment dur, c’est éliminer les choses qu’on tient à garder, qu’on considère comme importantes –mais qui ne sont pas les plus importantes, et ne nous font pas avancer plus que tout le reste.

Le truc, c’est que ce sont justement ces choses qui nous détournent le plus facilement de ce qui compte le plus, et en mettent un coup à notre productivité. C’est facile de nous trouver des bonnes raisons pour perdre passer du temps dessus, mais à côté des 5 choses qui sont les plus importantes, ce ne sont finalement que des distractions.

Et c’est pour ça que la stratégie des deux listes prend tout son sens. Les objectifs et les tâches du #6 au #25, ce sont les choses qu’on tient à garder, qu’on considère comme importantes, mais qui nous détournent de ce qui compte le plus. (et nous empêchent d’avancer à fond)

Le coût de nos objectifs

Nos objectifs, nos actions, et les opportunités qu’on rencontre ont tous un coût. Prenons un exemple qui reste dans le thème de Buffett : l’investissement.

Imaginons que vous claquiez la moitié de votre budget dans une boite qui fait +10%. C’est pas mal du tout, d’après ce que je connais de l’investissement. Ceci dit, ça vous coûte l’opportunité de faire quelque chose d’autre avec l’argent investi. Peut-être qu’il y avait un investissement plus rentable qui vous aurait fait faire +20%.

L’idée est la même quand il s’agit de nos objectifs et de nos tâches au quotidien.

Notre temps et notre énergie sont limités. Si on choisit d’en dépenser sur certaines choses, ça nous coûte l’opportunité d’en dépenser sur d’autres. Les choses qu’on fera de ce temps et de cette énergie seront peut-être importantes et nous feraient peut-être avancer. Mais on aurait pu en faire un meilleur investissement en bossant sur les objectifs de notre top 5 – sur ce qui est le plus important.

Pour avancer à fond et atteindre nos objectifs, il faut accepter de ne pas pouvoir tout faire et se concentrer sur l’essentiel. La stratégie des deux listes ne nous aide pas seulement à identifier ce qui est le plus important, mais elle nous montre aussi les choses qui sont les plus susceptibles de nous distraire et de nous ralentir, et nous aide à les ignorer.

Pour résumer

Une des raisons pour laquelle on n’avance pas assez vite vers nos objectifs, c’est parce qu’on ne les priorise pas assez, et qu’on ne se concentre pas sur les quelques-uns qui sont les plus importants. Et la stratégie des deux listes nous aide justement à ça.

(Faites le en lisant l’article. S’il faut, prenez un temps pour bien réfléchir à ce qui est le plus important)

  1. Posez à l’écrit jusqu’à 25 de vos objectifs, toutes les choses que vous voulez accomplir qui vous viennent en tête pour une timeline donnée – par exemple, sur l’ensemble de l’année. (l’idée marche aussi à plus petite échelle, avec les 25 choses que vous voulez faire cette semaine, par exemple)
  2. Sélectionnez les 5 choses les plus importantes de cette liste, prenez un temps et réfléchissez à ce que vous voulez absolument accomplir. Même si on peut parfois avoir l’impression que tout est important, concentrez-vous sur vos top priorités et identifiez 5 objectifs maximum qui sont plus importants que tout le reste et ont le plus d’impact pour vous faire avancer.
  3. Distinguez les deux listes : la liste A pour le top 5, et la liste B pour le reste. La liste A, c’est vos top priorités, les choses qui comptent le plus et ce sur quoi vous devez rester focus. La liste B, c’est la liste des choses à-éviter-par-dessus-tout, celles qui sont importantes pour vous, mais qui vous détournent de ce qui l’est vraiment – de vos priorités.

L’idée est aussi simple qu’efficace : définissez vos top priorités, restez focus dessus, et évitez tout le reste jusqu’à ce que votre top 5 soit bouclé – pour accomplir ce que vous voulez vraiment accomplir.

En suivant les principes de la stratégie des deux listes, vous pourrez rester 100% focus sur le plus important, concentrer votre temps et votre énergie sur ce qui a le plus d’impact de vous faire vraiment avancer, sans vous laisser distraire par les choses qui ne sont pas vraiment essentielles.

Pour aller plus loin, je vous ai préparé une formation gratuite par mail : 7 jours pour devenir un entrepreneur plus productif et faire avancer ton business plus vite (et plus sereinement).

Dégagez la procrastination de votre quotidien et arrêtez de faire du surplace. Recevez 1 mail par jour pendant 7 jours pour apprendre comment devenir plus productif et avancer beaucoup plus rapidement.

Cliquez ici pour recevoir le bonus maintenant, et on se retrouve tout de suite pour le premier mail.

À tout de suite,

Lucas

Lucas Le Productif
 

Lucas est un entrepreneur passionné qui a dû apprendre à mieux s'organiser et à être plus productif pour concilier un business qui tourne et une carrière de judoka médaillé mondial. Retrouvez le sur le productif.fr

Cliquez ICI pour commenter 10 commentaires
http://www.https://porn4indian.com/
https://xvideosking.me gorgeous black hottie gives massage and gets her pussy pumped.
xxx sex
free porn
desi videos 4k
xxnx