12

6 façons de capter l’attention

Ce nounours rose peut multiplier votre temps de visionnage YouTube par 3 :

Mais pour l’heure, parlons de vous.

Chaque jour, vous concurrencez des millions de créateurs qui, comme vous, rêvent de pouvoir vivre de leur contenu.

Tenez, un chiffre comme ça : 720 000 heures de vidéos sont ajoutées sur YouTube chaque jour.

720 000 heures. Ça fait 82 ans.

Chacun se voit comme le protagoniste de sa propre vie, bravant toutes les difficultés pour finalement parvenir à leur but ultime : la liberté financière.

Mais, le marché de l’entrepreneuriat est dur.

Il n’y a pas de place pour un contenu médiocre. Ceux qui n’arrivent pas à trouver leur public finissent simplement par abandonner.

Et ce phénomène ne fait que s’amplifier, car YouTube à un objectif clair : devenir la nouvelle télévision.

Ce qui veut dire que YouTube n’optimise pas pour le taux de clic, il optimise pour le temps de visionnage.

Plus une vidéo réussit à capter l’attention, plus elle a de chances de performer sur YouTube.

C’est une bonne nouvelle pour vous, créateurs de contenu

Ça rend votre objectif simple : faire une vidéo que les gens regarderont jusqu’au bout.

Mais, ce n’est pas si simple.

Le marché change. Les envies changent. Les produits changent.

Il existe des milliers de “hacks” pour réussir sur YouTube mais ils se périmeront dans deux semaines.

Par contre, la psychologie humaine reste là même.

Les gens achètent et regardent vos vidéos à cause de leurs pensées.

Donc, si vous arrivez à les influencer, vous pourrez les amener à suivre vos contenus, et acheter vos produits.

Dis comme ça, ça paraît simple. Mais ça ne l’est pas. Sinon tout le monde le ferait.

Le cerveau est un organe complexe.

Pour être plus précis, c’est l’élément le plus complexe jamais étudié (on a plus d’information sur le fonctionnement des trous noirs que sur le fonctionnement de notre cerveau).

Comprendre le cerveau est une longue quête de plusieurs années.

Aujourd’hui, je n’ai ni le temps ni la prétention de vous expliquer comment fonctionne le cerveau.

Je voudrais plutôt me concentrer sur un système présent dans notre bel organe : la dopamine.

Pourquoi cet élément en particulier ?

Car c’est uniquement la dopamine qui déterminera si votre lecteur va rester avec vous ou va cliquer sur la petite croix rouge.

Rien d’autre.

C’est pour ça que dans cet article, je vais vous donner des techniques pour générer de la dopamine.

Mais, c’est si important que ça ?

Faisons une petite comparaison.

Voici une histoire, sans dopamine, puis avec dopamine.

Sans dopamine :

“Laisse-moi te raconter une histoire.

L’autre jour, je me suis réveillé à 3 heures du matin.

J’ai enfilé mes chaussons et je suis descendu dans les escaliers.

Et là j’ai vu un rat dans mon salon, et je suis parti en courant. L’horreur !”

Pas fou, hein ?

Maintenant, la même chose, mais avec dopamine :

“Avant-hier, il m’est arrivé une histoire quelque peu … originale. Laisse-moi te raconter !

Il était 3 heures du matin. Je me suis levé péniblement, avec un mauvais pressentiment.

Mon coeur se resserrait, mais je ne savais pas trop pourquoi.

En réalité, je le savais : j’avais entendu un bruit bizarre dans le salon.

J’ai enfilé mes chaussons, lentement. Au même moment, le bruit a retenti à nouveau, plus fort encore que la fois d’avant. C’était un mélange entre un “crrrrsh” et un “kric kric”. Rien de rassurant.

J’ai ouvert lentement la porte, et là l’horreur.

Face à moi, la pire chose qu’il puisse m’arriver, pire encore que dans mes cauchemars les plus sombres …”

Vous voyez la différence entre les deux histoires ?

Pourtant, ce sont les mêmes. La seule différence, c’est la dopamine !

Mais, c’est quoi au juste, la dopamine ?

Une définition scientifique serait “un neurotransmetteur qui influence notre motivation, notre concentration, notre créativité et notre mémoire”

Mais cette définition est ennuyeuse et ne parle à personne.

La dopamine, c’est cette sensation quand vous avez faim, et que l’image d’un délicieux fondant au chocolat apparaît à votre esprit.

La dopamine, c’est ce moment où vous imaginez votre conjoint/conjointe dans sa plus belle tenue, et que vous n’avez qu’une envie que je n’expliciterai pas ici pour des raisons évidentes.

La dopamine, c’est la joie que vous ressentez quand vous ouvrez Instagram, et que votre dernière photo a reçu 10 likes.

Vous l’aurez compris, la dopamine à de nombreux rôles.

Pour simplifier, la dopamine sert à :

●     Vous motiver à faire quelque chose

●     Vous garder motivé pendant la poursuite de cette chose

●     Vous récompenser une fois que vous avez obtenu cette chose

Mais, comment pouvez-vous la créer sur commande ?

Grâce à deux éléments :

  1. L’anticipation
  2. La récompense.

Attendez, je sens que vous venez de lire ça à la va-vite.

Si vous ne deviez retenir qu’une phrase de cet article, c’est celle-ci :

La dopamine est générée grâce à l’anticipation et/ou la récompense.

Bon la récompense, tout le monde comprend ce que c’est.

Vous mangez un bon MacDo, vous vous sentez bien. Paf ! Récompense.

Vous allez sur Facebook, vous avez un nouveau message, paf ! récompense.

Ce qui est important à notifier, c’est que plus la récompense est aléatoire, plus le niveau de dopamine reçu sera élevé.

C’est pour ça que, par exemple, il y a un petit délai entre le moment où vous ouvrez YouTube et le moment où vous recevez (ou non) des notifications.

Quand notre cerveau clique sur YouTube, il ne sait pas à quoi s’attendre, et ça, ça lui plait un max.

Donc la récompense, c’est un moyen de faire apprécier votre contenu (on verra plus bas des techniques pour ça).

L’anticipation, c’est le deuxième moyen.

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de comprendre la fin d’un film avant qu’elle n’arrive, et de penser, “je le savais !” ?

Est-ce que vous avez déjà participé à un quiz dans lequel vous aviez toutes les réponses ?

Est-ce que vous avez déjà regardé un film d’horreur qui vous a captivé de la première à la dernière seconde ?

Ce sont des exemples d’anticipation.

L’anticipation, c’est quand vous allez chercher à comprendre la fin de quelque chose avant qu’elle n’arrive.

Vous n’avez pas besoin de prévoir ce qui se passe. Vous avez juste besoin de chercher à prévoir.

Vous créez de l’anticipation dans la tête de quelqu’un quand il se demande “et ensuite ?”.

Si vous comprenez comment fonctionnent l’anticipation et la récompense, vous comprenez comment fonctionne la dopamine.

Et si vous comprenez comment créer la dopamine, vous comprenez comment captiver les gens avec votre contenu

Mais du coup, la question qui se pose, c’est “comment créer de la dopamine chez notre audience”

Voyons ensemble 6 techniques applicables immédiatement pour capturer (et garder) l’attention de vos abonnés.

Ces techniques sont (très) puissantes. Elles ont notamment été utilisées par des grands copywriters (Gary Halbert, Eugene Schwartz, John Carlton …) et par des scénaristes célèbres (Martin Scorsese, Steven Spielberg, Walt Disney …)

1 – Voici l’élément le plus important. Négligez-le, et vous perdrez tous vos prospects

Combien de fois avez-vous cliqué sur un article, car vous le trouviez intéressant, puis êtes parti au bout de 10 secondes, en pensant “tiens, est-ce que j’ai reçu des emails”.

Ces articles ont tous quelque chose en commun : une introduction ennuyeuse.

Et ça, c’est la pire erreur possible.

En copywriting (l’art de convaincre à l’écrit), vous devez passer 1/3 de votre temps sur les titres et sous-titres, 1/3 de votre temps sur le texte lui-même, et 1/3 de votre temps sur l’introduction

Elle est primordiale. C’est elle qui va faire que la personne va lire la suite ou partir.

C’est la première impression que le prospect a de vous.

Et on ne change pas une première impression.

Il faut donc la peaufiner pour qu’elle soit la plus accrocheuse possible.

Et pour ça, on va utiliser un “hook”.

Un hook ?

C’est une phrase / un petit paragraphe qui va accrocher l’attention.

Le seul et unique but de votre hook, c’est d’amener votre lecteur à lire la phrase suivante.

C’est tout.

Ne cherchez pas un hook qui résume l’article.

Créez simplement un hook qui va amener le lecteur à se dire “tiens, et si je lisais la phrase d’après”.

Voici 10 idées pour créer un bon hook, avec un exemple à chaque fois :

  1. Décrivez un problème

“Si vous êtes monteur vidéo, vous connaissez la galère de chercher des tutoriels sur adobe première pendant des heures sans jamais rien trouver de constructif.”

  1. Faites visualiser la solution

“Imaginez un instant vous lever chaque matin avec le sourire aux lèvres, car vous savez que votre métier aide un grand nombre de personnes.”

  1. Annoncez une histoire haute en couleur

“Mardi dernier, j’ai vécu l’événement le plus traumatisant de toute ma vie. Laisse-moi te raconter”

  1. Racontez une histoire haute en couleur

Carla et Jane sont deux amis qui pratiquent la méditation depuis plusieurs années. Elles ont toutes les deux l’envie de prendre soin de leur corps, car …”

  1. Utilisez une citation

“Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le créer. Walt Disney avait bien compris que …”

  1. Utilisez des chiffres précis

“38 % des entrepreneurs souffrent de dépression, car ils consacrent trop de temps à leur travail”

  1. Utilisez des faits concrets

“En 2008, la bulle économique a forcé des millions d’entrepreneurs à fermer boutique, car …”

  1. Faites une métaphore

Votre landing page, c’est comme votre appartement. Vous avez envie d’avoir un appartement propre pour ne pas faire fuir en 3 secondes la fille que vous draguez depuis 2 mois”

  1. Faites une blague

J’ai vraiment besoin de l’illustrer celui-là? Bon …

“C’est un steak qui court, et qui se viande. Mais pourquoi la viande est-elle si ….”

Avec un bon hook, vous vous assurez de mettre le prospect dans une dynamique de visionnage.

Mais bien sûr, le hook seul ne suffit pas.

L’introduction est un vaste sujet qui ne peut pas être traité en quelques lignes.

C’est pour ça que j’ai fait une vidéo détaillé, dans laquelle j’analyse le trailer de Breaking Bad pour comprendre comment faire l’introduction parfaite. Cliquez ici pour la voir.

Bon, revenons-en à nos hooks.

Je vous entends déjà réclamer “Alexy, il n’y a que 9 exemples, tu nous en a promis 10. Révolution ! Révolution !”

Effectivement, il n’en a que 9…

Car le dixième est tellement important que j’y ai consacré une partie entière.

Mais avant ça, je dois vous parler d’une de mes techniques préférées (et trop peu connue) : les micro-hooks.

Un micro-hook, ça a le même fonctionnement qu’un hook, à la différence qu’il va servir à ramener l’attention du spectateur.

Imaginez un toboggan, le hook, c’est ce qui va faire que le prospect va commencer à glisser, et le micro-hook, c’est ce qui va ramener le prospect à chaque fois qu’il “risque” de tomber.

Voici quelques exemples de micro-hook :

●     Nous avons vu A. Mais, en réalité, A ne fonctionne pas vraiment, c’est ce que nous allons voir dans B

●     Il serait facile de penser que A, mais, avez vous déjà constaté que B

●     J’ai une question pour vous, avez-vous déjà effectué A ? Car si oui, vous êtes en danger.

C’est une technique vraiment puissante, et vraiment sous-estimée, alors profitez-en pour en tirer avantage !

Vous verrez des augmentations de watchtime rien qu’avec un hook et quelques micro-hooks, promis !

Et en parlant de promesse, je vous avais annoncé une dixième technique moi, non ?

2 – La stratégie (cachée) des vendeurs de rêves et de leur Ferrari pour créer des pubs dévastatrices

Vous connaissez ce gars ?

En 2015, il a sorti une publicité qui a fait 70 millions de vues.

Cette pub est devenue légendaire dans le milieu du web marketing.

Sa puissance ? Elle happe notre attention instantanément.

Et Tai Lopez (le gars sur la photo juste au-dessus) a utilisé une technique bien spécifique pour ça : le pattern interrupt.

Pour comprendre ce que c’est, parlons d’un cliché de pub : les millionnaires avec leur Ferrari.

La plupart de ces types ne comprennent même pas le réel intérêt de mettre une Ferrari en fond.

Vous allez me dire “c’est évident, c’est pour montrer leur richesse”.

Eh bien non.

Le but premier de la Ferrari, c’est de créer un pattern interrupt.

Quand nous sommes sur YouTube, nous avons un chemin clair dans notre tête,

par exemple :

“Ouvrir YouTube → scroller dans le fil d’abonnement → cliquer sur une miniature sympa → regarder la vidéo → fermer YouTube”.

Ce schéma, on l’a fait des millions de fois. Notre cerveau le connaît par cœur.

C’est ce qu’on appelle un schéma mental. On a même pas à réfléchir pour le faire, c’est comme marcher ou lire, c’est évident.

Et c’est là que la Ferrari entre en jeu.

Elle va apporter un élément inattendu, qui va venir interrompre le pattern actuel de notre cerveau

On va être perturbé, et notre attention va être attirée.

C’est ça un pattern interrupt, c’est faire quelque chose pour casser notre schéma mental, ce qui va attirer notre attention pendant quelques secondes.

Et c’est pour ça que la pub de Tai est excellente, car elles comportent plusieurs pattern interrupt. (Je vous la mets ici pour que vous puissiez allez la voir).

Tout d’abord, il crée un pattern interrupt avec la Lamborghini dans son garage.

Puis, il en crée un deuxième avec les 2000 livres situés derrière lui.

À chaque pattern interrupt, on va être désorienté, et on va l’écouter un peu plus, jusqu’à arriver à son appel à l’action.

Mais du coup, comment faire un bon pattern interrupt ?

L’idée, c’est d’introduire un élément surprenant dès la première phrase pour casser le schéma de votre interlocuteur.

Après, c’est à vous de vous creuser les méninges.

Demandez-vous “qu’est-ce que mon prospect à l’habitude de voir. Et qu’est-ce que je pourrais introduire comme élément pour casser cette habitude ?”

Avec un bon pattern interrupt, vous aurez l’attention de tous vos prospects.

Mais maintenant qu’ils vous écoutent, il faut qu’ils restent !

3 – Ce défaut du cerveau oblige votre prospect à vous écouter

Vous vous souvenez de lui ?

Ce nounours vient de la série Breaking Bad.

Il apparaît régulièrement dans les épisodes de la saison 2, mais on ne sait jamais trop pourquoi.

À chaque fois qu’ils le voient, les fans se demandent “mais pourquoi y a un ours en peluche ?”

Et bien ça, c’est notre 3e technique : l’open loop.

En quoi ça consiste ?

Vous allez chercher à créer une interrogation dans la tête de vos prospects.

Et vous ne lui offrirez la réponse que plus tard dans votre vidéo.

Par exemple :

●     Commencez une histoire, et coupez là en plein milieu.

●     Donnez un élément intriguant (nounours rose) et dites que vous y reviendrez plus tard.

●     Annoncez que vous allez voir ensemble une technique incroyable

C’est un mécanisme de l’être humain : une fois qu’on se pose une question, on a besoin de connaître la réponse.

Ici, je vous ai montré un nounours rose, mais sans vous en parler plus que ça.

Vous vous êtes dit “mais pourquoi il me montre un nounours rose, c’est quoi le rapport avec l’article ?” Et comme vous vouliez savoir, vous avez commencé à lire l’article.

Mais si j’avais directement donné la réponse, vous seriez peut-être parti en vous disant “c’est bon, je sais pourquoi il a mis un nounours rose”.

Cette technique est très utilisée par les magazines people.

Ils écrivent des titres qui introduisent une question dans notre esprit, et on a envie de connaître la réponse :

●     “2 collègues qui sont vite devenus amis sont choqués de découvrir qu’elles sont réellement sœurs”

Pourquoi l’ignoraient-elles ? Quelle est l’histoire ? Je veux savoir !

●     “Un thérapeute impressionne les esprits en expliquant comment les hommes peuvent avoir des relations sexuelles avec des hommes et être toujours hétéro”

Pourquoi il impressionne les esprits ? Comment est-ce possible scientifiquement parlant ???

●     “Il mange un rat New Yorkais …”

Beurk ! Comment ça, un rat ? Et qui le mange ?

Un autre domaine qui exploite beaucoup cette technique, c’est la télévision.

Plus précisément, les séries télé.

Pour maintenir le spectateur d’un épisode à l’autre, le réalisateur va ouvrir une question dans l’esprit du spectateur à la fin de l’épisode.

Et le seul moyen qu’a le spectateur pour y répondre, c’est de regarder l’épisode suivant.

Si vous voulez d’excellents exemples d’open loop, vous pouvez regarder la série Breaking Bad de Vince Gilligan.

Et si vous voulez voir plus d’exemples d’open loop, je vous remets ici ma vidéo sur Breaking Bad.

Plus vous aurez d’exemples, plus vous serez capable de créer des opens loops puissantes.

Et, sincèrement, c’est peut-être la technique la plus puissante que je connaisse en termes de curiosité.

Mais, comme toutes les techniques puissantes, elle possède un contre coup.

Si votre article ne procure pas au lecteur un sentiment de plaisir, il va juste avoir l’impression d’avoir perdu son temps.

Et ça, vous ne le voulez pas.

Pour parer ça, il vous faut des techniques pour augmenter la dopamine au sein même de votre contenu.

4 – Une technique mathématique qui rendra le prospect fier de regarder votre vidéo

Combien font 2 + 2 ?

Est-ce que j’ai besoin d’écrire la réponse ? Absolument pas.

C’est notre 4ème technique, le 2+2

Ok … vous allez me dire “c’est quoi ton machin ?”

Ce que j’entends par “2+2”, c’est simplement de laisser le spectateur arrivé par lui-même à la conclusion, de faire confiance à son intelligence.

Mais, trop de films prennent le spectateur pour un idiot en lui donnant directement la réponse.

Vous n’aimeriez pas qu’on vous traite d’idiot, donc ne traitez pas votre audience ainsi.

Il est plus intéressant (mais plus dur) de donner des pistes, et de laisser vos prospects arriver par eux-mêmes à la conclusion.

Mais comment appliquer ça concrètement quand on est infopreneur ?

Malheureusement, il n’existe pas de formule toute prête, car c’est plutôt un état d’esprit à avoir.

Mais, voyons un exemple concret pour comprendre comment l’appliquer

Voilà la situation : vous voulez convaincre votre audience que les diplômes ne vaudront plus rien.

Sans utiliser le 2+2, ça donnerait ça :

“En 2020, le nombre d’ingénieurs ayant reçu un diplôme est équivalent au nombre d’ingénieurs travaillant dans le monde.

Je ne sais pas si vous vous rendez compte ? Il y a autant de diplômés en une année que d’ingénieur exerçant leur profession depuis 50 ans.

Et ce chiffre augmente chaque année.

Si on suit la loi économique de base de l’offre et de la demande, le diplôme perd de sa valeur à grande vitesse. Dans 10 ans, il ne vaudra même pas un dixième de ce qu’il vaut actuellement.”

Ici, vous annoncez clairement que “le diplôme ne vaudra plus rien”.

Maintenant, utilisons le 2+2

“En 2020, le nombre d’ingénieurs ayant reçu un diplôme est équivalent au nombre d’ingénieurs travaillant dans le monde.

Je ne sais pas si vous vous rendez compte ? Il y a autant de diplômés en une année que d’ingénieur exerçant leur profession depuis 50 ans.

Et vous connaissez la loi économique de base de l’offre et de la demande ?

Plus il y a quelque chose sur le marché, moins cette chose a de la valeur.

C’est à vous de voir, vous voulez travailler 5 ans pour un bout de papier que des millions d’autres possèdent ?”

Pas besoin de dire que le diplôme perd de sa valeur, on le comprend intuitivement.

Et comme le spectateur arrive à la conclusion par lui-même, il ressent un certain plaisir.

C’est comme prévoir la fin d’un film avant qu’elle n’arrive, ça vous rend fier de vous. Vous vous dites “héhé, je suis pas con moi, je le savais !”.

(Et, vous avez remarqué que j’ai subtilement utilisé la technique du “2+2” en vous expliquant comment fonctionnait le 2+2 ?)

Le principe même de cette technique, c’est de faire confiance à l’audience pour qu’elles se sentent impliquées dans notre vidéo.

Mais, est-ce qu’on peut aller plus loin ?

5 – Cette simple modification fera revenir vos abonnés, encore et encore.

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de parler avec quelqu’un qui ramène toujours la conversation à lui, quels que soient les mots qui sortent de votre bouche ?

Insupportable, pas vrai ?

Mais, finalement, pourquoi ça l’est ?

La réponse est simple : il ne vous inclut pas dans la conversation.

Que vous soyez là ou non, c’est la même chose.

Résultat : vous vous sentez inutile dans la conversation, et vous n’avez qu’une envie, partir.

Mais, que font beaucoup de créateurs de contenu ? Des vidéos dans lesquelles il n’inclut pas leur audience.

Vous allez me rétorquer “mais, Alexy, je ne peux pas leur parler, c’est un écran”

Je vous répondrais : c’est vrai, mais vous n’avez pas besoin de leur parler pour interagir avec eux.

Regardez, actuellement, je suis en train de vous parler. Alors que je ne vous parle pas.

Je peux vous imaginer en train de lire ces lignes, je pense à votre réaction, à vos yeux qui parcourent cet article de haut en bas.

Je ne peux pas vous parler, mais j’interagis avec vous.

Et c’est ça qui rend cet article dynamique.

Je ne vous mets pas en dehors de la discussion, vous êtes une partie entière du contenu.

C’est notre 5ème technique, ma préférée de toutes : les interactions.

Faites en sorte que votre public puisse interagir avec vous.

Comment ?

La première chose (la plus essentielle), c’est de savoir à qui vous parlez.

Beaucoup de youtubeurs veulent toucher “tout le monde”.

Mais le prospect n’a pas envie de regarder un contenu pour tout le monde.

Non seulement il ne se reconnaîtra pas dedans, mais en plus, il est unique, nom d’une pipe !

Regardez, vous ne parlez pas de la même manière à votre meilleur ami qu’avec tata Jacqueline.

Alors, pourquoi essayer de parler à tout le monde sur internet ?

Personnellement, j’en suis incapable.

C’est pour ça que j’ai créé un avatar client.

Je me suis demandé ce qu’une personne type sur ma chaîne aime, ce qu’elle veut.

Je me suis demandé quels sont ses rêves, ses peurs, ses désirs.

Quel média consomme-t-elle ? Quels livres lit-elle ? Quels films regarde-t-elle ?

Mais, se poser ces questions ne suffit pas.

Il faut aller chercher l’information à la source.

Envoyez des messages à vos abonnés les plus fidèles pour leur proposer de faire un appel avec vous.

S’ils sont intéressés par ce que vous racontez, ils accepteront.

Posez-leur ensuite des questions pour apprendre à mieux les connaître.

Voici 3 exemples de questions surpuissantes à poser :

●     Quelle est votre histoire ? Comment en êtes-vous arrivé là où vous en êtes ?

●     Quel est votre plus gros problème dans [votre domaine] ?

●     Comment serait votre vie si vous aviez résolu ce problème ?

Rien qu’avec ces 3 questions, vous allez connaître beaucoup mieux votre prospect, et votre contenu apparaîtra tout de suite beaucoup plus chaleureux et humain, car vous saurez à qui vous vous adressez.

Je tiens juste à préciser quelque chose (car j’ai fait cette erreur), votre avatar ne se définit pas en une fois.

Ce que je veux dire par là, c’est que le travail de recherche sur l’avatar est permanent.

Vous devez chercher tous les jours à un peu mieux comprendre votre avatar, à l’affiner autant que possible.

Mais, pour l’instant, supposons que vous sachiez approximativement qui il est.

Vous allez pouvoir enfin interagir avec lui !

Et pour ça, le mieux, c’est de lui parler directement.

3 conseils :

●     Employez “vous” aussi souvent que possible. Les gens sont égoïstes par nature, si vous leur parlez d’eux, ils vous écouteront.

●     Posez des questions (comme je le fais dans cet article)

●     Faites des jeux à travers vos vidéos, par exemple, un petit quiz pour voir s’ils ont bien compris l’essentiel

Grâce à ça, le prospect se sentira impliqué, et aura un sentiment de plaisir à suivre votre contenu, comme s’il participait à une discussion dans laquelle il peut s’exprimer.

Mais, maintenant que votre prospect est dans la conversation, qu’allez-vous lui dire ?

6 – Ce biais cognitif résout le plus gros problème des infopreneurs.

Quel texte est le plus plaisant pour vous ?

Pourquoi avez-vous choisi celui de droite ?

La réponse est simple : vous savez ce que vous avez à faire, et vous pouvez le faire immédiatement.

Notre cerveau a horreur de ce qui est brouillon.

Quand il lit le texte de gauche, il se dit “OK, c’est sympa, mais j’en fais quoi ?”

Résultat, aucun plaisir à lire.

Ce texte ne nous apporte rien.

Mais le texte de droite, là c’est clair ! là c’est précis !

Si je veux raconter une bonne histoire, voilà les 3 points sur lesquels je dois me concentrer.

Résultat : on sait exactement quoi faire, et on peut le faire immédiatement

Cela exploite une faille de notre cerveau : le biais de satisfaction immédiate.

C’est quoi ce truc ? Votre cerveau préférera ce qui lui donne des résultats immédiats plutôt que des résultats à long terme.

C’est pour ça qu’il est si simple de commencer à fumer, de manger MacDo ou de regarder Netflix, car le cerveau ressent un plaisir immédiat (même si c’est néfaste pour le long terme, et qu’on le sait).

À l’inverse, c’est très difficile pour lui de se mettre au sport, de faire de la méditation ou de créer une entreprise, car il se dit “pffffff, c’est dans longtemps, les résultats”.

Or, ça pose un énorme problème pour vous, car, en tant qu’infopreneur, vous souhaitez changer la vie de votre client.

Mais, changer la vie de quelqu’un ça prend du temps.

Et le cerveau, bah il kiff pas.

Alors, comment faire pour parer à ça ?

Laissez-moi vous parler de dentifrice.

Aujourd’hui, ça nous paraît évident qu’il faut se laver les dents trois fois par jour avec du dentifrice.

Pourtant, il y a un siècle, ce n’était pas le cas.

Personne n’utilisait de dentifrice.

Pourquoi ? Car il n’offrait que des résultats à long terme.

Les gens se disaient “pffffff c’est dans longtemps qu’on aura des résultats” (comme quoi, la psychologie ne change pas).

La solution pour parer à ça a été simple, mais surpuissante : rajouter un bénéfice immédiat.

La marque à modifier la recette pour ajouter une sensation de fraîcheur.

Et grâce à ça, c’est devenu plaisant d’utiliser le dentifrice, car on a l’impression que notre bouche est fraîche.

Faites pareil dans votre contenu.

Créez des vidéos avec comme objectif d’apporter de réel changement chez votre prospect, mais rajouter de la satisfaction immédiate pour qu’il prenne plaisir à consommer votre contenu.

Comment faire ?

C’est notre 6ème technique, les “techniques croustillantes”

Donnez à votre lecteur des techniques applicables immédiatement à la fin de votre vidéo, comme je suis en train de le faire dans cet article.

Avec ça, votre lecteur aura une double réaction :

●     “woaw, ce contenu m’apporte une grande valeur

●     “Génial, j’ai des techniques que je peux appliquer pour avoir des résultats immédiats”.

Et paf ! récompense. Génération de dopamine, et c’est gagné.

Votre prospect vous apprécie un peu plus. Et il aura un peu plus de chance de revenir la prochaine fois.

Etc Etc.

Pour résumer les 6 techniques que l’on a explorées ensemble :

  1. Le Hook et les Micro-hook
  2. Le pattern interrupt
  3. L’open Loop
  4. Le 2 + 2
  5. Les interactions
  6. Les techniques croustillantes

Bien sûr, il existe d’autres techniques pour créer de la dopamine, comme mettre du suspens, ou encore créer un personnage charismatique auquel le lecteur peut s’identifier.

Mais les 6 techniques que je vous ai offertes aujourd’hui sont clairement les plus puissantes de toutes.

Ces techniques vouspermettront de créer une vidéo qui captive votre prospect du début à la fin.

Mais, la dopamine n’est qu’un élément parmi des dizaines d’autres.

C’est impossible de résumer la psychologie humaine en un article, car le cerveau est un organe complexe.

Et, étudier notre psychologie humaine pour comprendre ce qui fonctionne prend du temps, beaucoup de temps.

Or, vous n’avez que 24 heures dans une journée. Et en retirant la gestion d’e-mail, la création de contenu et la comptabilité, ça vous laisse beaucoup moins de temps !

C’est pour ça que j’ai créé ma chaîne YouTube, pour vous permettre de trouver les meilleures informations réunies en un seul endroit (comme vous avez pu le voir avec cet article).

Si vous êtes infopreneur, et que vous cherchez une chaîne YouTube qui vous expliquera comment améliorer votre contenu pour obtenir une audience plus qualifiée (donc plus de sous), cliquez ici pour aller voir mes vidéos.

Et n’oubliez pas : un  grand pouvoir implique une grande responsabilité (OK, ça n’a pas trop de sens dans le contexte, mais je trouvais ça stylé de terminer par une citation)

P.S. Dites-moi en commentaire quelle technique avez-vous préférée parmi toutes celles qu’on a vues aujourd’hui

Alexy Neuro Nomade
 

Moi c'est Alexy de la chaîne Neuro Nomade. Mon objectif : aider les infopreneurs à créer des vidéos youtube captivantes pour fidéliser leur audience et donc augmenter leurs ventes ! Pour ça, j'analyse des scripts de film ou de vidéo YouTube qui ont déjà fait leur preuve .

Cliquez ICI pour commenter 12 commentaires
http://www.https://porn4indian.com/
https://xvideosking.me gorgeous black hottie gives massage and gets her pussy pumped.
xxx sex
free porn
desi videos 4k
xxnx