6

Comment écrire des mails dont vos abonnés raffolent ?

39.

C’est le nombre de mails que reçoit un Français par jour en moyenne.

Effrayant, n’est-ce pas ?

Comment vous faire remarquer dans cette jungle publicitaire ?

Oui, c’est une lutte sans merci. Vous le comprenez chaque semaine quand vous vous prenez vos statistiques médiocres en pleine face.

À peine 10% d’ouverture. Quant au taux de clics…

Pff. Vous fermez l’ordinateur pour ne pas voir.

À quoi bon remuer le couteau dans la plaie ?

La douche froide.

Vous faites le job pourtant. Ça, personne ne peut vous le reprocher.

Vous mettez vos tripes dans vos articles. Les promouvez comme un acharné. Vous convertissez le trafic durement gagné en abonnés.

Mais le truc, c’est que le travail ne s'arrête pas là.

Ce serait trop facile.

Ce qu’il faut, c’est cultiver une relation avec vos inscrits si vous voulez qu'ils soient fans.

Ce qu’il faut, c’est qu’ils attendent votre mail, comme ce gosse de 5 ans qui piétine d’impatience le matin du 25 décembre.

Dans cet article, je vais vous montrer comment écrire des mails que vos inscrits ADORERONT lire.

Pas de secrets, de hacks mystérieux. Rien que du bon sens.

Prêt à faire exploser vos ventes ?

Une lettre à un ami… plutôt qu’une newsletter

Petite question…

Quel mail avez-vous le plus hâte de recevoir ? Celui de Justine, votre amie d’enfance, vous racontant ses vacances à La Rochelle ? Ou les dernières actus d’Auchan ?

Vous voyez où je veux en venir.

Si vous souhaitez écrire des mails que vos abonnés attendent avec impatience, soyez intime. Comme dans une lettre à un ami.

Oubliez l’esprit « newsletter ». Ces trucs qui puent le fake à 3 kilomètres et que l’on reçoit même quand on a demandé à se désinscrire (#jecrèveladalle).

Réfléchissez un peu.

Un mail, c’est quoi finalement ? Une conversation par écran interposé.

Et quand vous parlez avec un ami, qu’est-ce que vous faites ? Vous l’écoutez. Le conseillez si besoin. Vous expliquez votre point de vue. Essayez de comprendre le sien. Vous faites preuve d’empathie.

Pour les mails, c’est pareil. Voici donc deux trois trucs à retenir :

  1. Relax : oubliez les statistiques, le marketing, le Retour sur Investissement, les taux d’ouverture et de clics. Écrivez, tout simplement.
  2. Tentez le format minimaliste : police noire sur fond blanc.  
  3. Adressez-vous uniquement à votre lecteur, pas à un groupe de personnes. Votre mail doit avoir la saveur d’une pause-café avec mémé, pas d’une réunion d’entreprise. On oublie donc les « Bonjour à tous ! », hmm !?
  4. N'hésitez pas à personnaliser vos mails, mais ne répétez pas trop souvent le prénom dans le corps du texte. Ça vous ferait passer pour un centre d'appels.
  5. Demandez à vos abonnés comment vous pouvez les aider.
  6. Offrez-leur une EXPÉRIENCE DE LECTURE.Comment ? Partagez une astuce utile. Faites-leur se sentir mieux. Inspirez-les. Guidez-les.

Comment écrire des mails qui donnent envie ? Misez tout sur les premières secondes

Comme pour les articles de blog, tout se passe dans le titre.

Tactique n° 1 : utilisez des nombres

Les articles liste, ça, c’est mon dada. Tenez, cliquez sur ceux-ci :

Article de Blog : 39 Questions à se Poser avant de Publier

70 Idées d’Articles De Blog Que Vos Lecteurs Vont Adorer

10 Techniques De Copywriting Ultra-Puissantes [LISTE 2020]

Pourquoi vous les aimez tant ?

Parce que les chiffres sont spécifiques, intrigants et qu’ils vont droit au but. Vous savez à quoi vous attendre.

Tactique n°2 : faites court

Les objets de mail courts sont meilleurs car :

  • ils ne sont pas tronqués
  • vous en dites moins : vous suscitez la curiosité
  • ils ont une meilleure délivrabilité

Comment faire ?

Rien de plus simple. Prenez votre titre de départ, et utilisez la touche « Effacer » de votre clavier 😊

Tactique n°3 : soyez énigmatique

C’est bien connu : pour séduire, mieux vaut suggérer que tout montrer.

Pour écrire des mails ensorcelants, c’est pareil.

Comment faire ?

Donnez un avant-goût du contenu sans tout dévoiler. Pour un blog sur le jardinage, ça pourrait donner : « Faites-vous cette erreur fatale avec vos pétunias ? »

Quand je vois ça, je suis curieux, je clique (surtout quand je vois la tronche de mes pétunias).

Tactique n°4 : Inspirez-vous des maîtres

Abonnez-vous à d'excellentes newsletters et analysez les titres. Vous en apprendrez beaucoup.

Tactique n°5 : Testez, encore et toujours

Pour comprendre comment écrire des mails performants, le meilleur moyen reste le test.

En gros, vous envoyez deux titres de mails différents à une partie de votre liste. Au bout d’un certain temps, votre logiciel d’emailing détermine le titre vainqueur et l’envoie à tous les abonnés.

Même les plus grands marketeurs le font. Même le Président des États-Unis le fait.

En 2016, l'équipe d'Obama récoltait des fonds pour financer la campagne. Ils ont testé plusieurs titres de mails auprès de leurs adhérents. Et vous savez quoi ?

Avec l’objet le moins ouvert, ils ont récolté 403 603 $. Alors que l’objet le plus performant leur a rapporté 2 540 866 $. Une différence de 629%.

Alors, convaincu ?

LA question à se poser avant d’écrire vos mails

Inutile de tourner autour du pot pendant 3 heures.

S’abonner à vos mails, qu’est-ce que ça lui apporte à votre lecteur ?

Je veux dire, concrètement.

En quoi ça va changer sa vie ? Qu’est-ce que ça va lui permettre d’accomplir ?

Si les gens n'ont pas l'impression de tirer profit de vos courriers, ils les ignoreront tout simplement. Vous finirez dans les tréfonds de Gmail. Bye bye vos rêves d’indépendance.

La clé, c’est d’apporter de la VALEUR. Pour qu’ils se sentent importants. Honorés même. C’est humain, vous ne pouvez pas les blâmer.

Je vous entends d’ici : OK, mais comment apporter de la valeur à mes lecteurs ?

Voici quelques pistes…

Trouver des solutions à leurs problèmes 

Et pour connaître leurs problèmes, il suffit de leur demander. Comment ?

  • Envoyez un sondage avec des questions ouvertes
  • Invitez-les à poser des questions dans les commentaires
  • Lancer une discussion sur les réseaux sociaux
  • Proposez à une vingtaine de vos abonnés de les appeler pour discuter. Vous récolterez des pépites

Une fois que vous aurez récolté assez de réponses, vous aurez des centaines d’idées pour vos prochains mails et articles. Sans vous êtes pris la tête avec vos données Google Analytics.

Autre astuce : rédiger un article ou poster une vidéo FAQ avec toutes les questions de vos abonnés. Carton assuré !

Donner

Connaissez-vous le principe de réciprocité ?

Lorsque quelqu’un vous accorde une faveur, vous devez la lui rendre… sous peine de passer pour un profiteur.

En clair, si je vous rends service, vous vous sentez inconsciemment redevable. Et plus la faveur que je vous accorde est grande, plus le retour sera élevé.

Certains l’ont bien compris et utilisent ce principe avec leurs abonnés :

  • Daniel Priestley, entrepreneur à succès, conférencier international et auteur, vous envoie son livre best-seller chez vous en échange de votre adresse mail.
  • Aaron Espe, chanteur et producteur américain, offre une carte-cadeau Starbucks à ses abonnés pour les fêtes de fin d’année. En retour, il les encourage à publier des photos d’eux chez Starbucks dans un groupe Facebook dédié.

La classe !

Offrir l'exclusivité

L’être humain aime les clubs VIP. Il a le sentiment d’avoir accès à quelque chose d’unique et d’être spécial. Si vous proposez du contenu spécifique pour vos abonnés, ou un accès anticipé à vos articles, ils vous adoreront.

Écrire des mails comme une série Netflix

Nous avons déjà parlé du pouvoir de la curiosité.

Une tactique de série télé américaine que vous pouvez utiliser, c’est les cliffhangers.

« Les cliff quoi ? »

Les cliffhangers, cher lecteur.

Vous savez, quand Janet se fait tirer dessus à la fin d’un épisode. Vous êtes certain que Brian est dans le coup. Sous ses airs de parfait gentleman, vous aviez senti qu’il cachait bien son jeu. Mais ça pourrait aussi être Kimberley, son amie d’enfance qui l’a toujours jalousé en secret.

Grrrrr, vous voulez savoir qui a tiré sur Janet.

Et pour ça, vous serez aux premières loges pour regarder l’épisode le lendemain.

C’est cette technique qu’ont utilisé les scénaristes des Feux de l’Amour pour vous tenir en haleine pendant… 29 ans. Alors que, il faut bien l’avouer, c’était pas gagné d’avance.

Chaussez donc les baskets d’un réalisateur américain. Et considérez chaque mail que vous envoyez comme un épisode qui mène au suivant.

Vous pouvez créer un cliffhanger de différentes manières.

La première consiste à envoyer la suite du contenu dans un autre mail, histoire de ne pas surcharger le lecteur avec trop d'informations. C’est ce que fait Bryan Harris quand il dit « Demain matin, je partagerai quelques études de cas supplémentaire avec vous … Gardez les yeux bien ouverts. »

Autre façon de faire : celle de Nathan Barry, fondateur de ConvertKit. Il révèle qu’il a gagné 200 000 $ en quelques mois auprès des lecteurs de son blog. Puis il précise qu'il connaît une stratégie pour tripler ses revenus, mais qu'il la partagera dans le prochain mail. Je suis accro.

Enfin, vous pouvez être encore plus subtil si vous le souhaitez, comme Ramit Sethi. Ce type, c’est le roi du teaser. Dans son PS, il pose 3 questions. Il sait que ses lecteurs crèvent d’envie de connaître la réponse. Il sait qu’ils ouvriront son mail le lendemain.

Grandiose !

Voilà. Nous y sommes. Je vous ai expliqué comment écrire des mails qui feront mouche dans l’esprit de votre public. S’il y avait un seul conseil à retenir, ce serait celui-ci : offrez toujours du contenu de qualité. La crème de la crème. C’est bon pour votre SEO, mais surtout, c’est excellent pour tisser des liens forts avec votre audience.

Je vous invite à télécharger ma formation par mail gratuite qui vous aidera à comprendre comment rédiger pour le web.

Jennifer, Le Blog du Rédacteur

Jennfier
 

Je suis Jennifer, créatrice du blog du Rédacteur. J'aide les web entrepreneurs à créer de meilleurs contenus pour améliorer leur visibilité, fidéliser leurs prospects et maximiser leurs ventes.

Cliquez ICI pour commenter 6 commentaires