16

Comment écrire un article de blog intéressant

Lorsque vous relisez vos articles, vous les trouvez ok. Pas mal. Corrects. Bien foutus.

Je vais vous dire : je m’y attendais un peu. Lire TraficMania, c’est déjà avoir compris le message essentiel : on lira votre blog parce que son contenu est bon.

C’est pour cela que je parle autant d’écriture sur ces pages. Et c’est pour cela que vous faites l’effort de bien écrire.

Mais je vais vous dire autre chose.

Avoir des articles corrects, bien fichus, pas trop mauvais, ce n’est pas suffisant.

Parce qu’il y a trop de monde sur le net.

Tous vos concurrents font du bien fichu, du pas trop mauvais. Enfin, presque tous...

Mais si vous voulez percer, il va falloir faire beaucoup, beaucoup mieux.

Il va falloir être intéressant. Il va falloir être magnétique. Il va falloir détonner. Être comme Elton John qui déboule à une soirée, déguisé en marquis de la grande époque.

Les articles de blogs sont comme les gens, dans la vraie vie.

Les gens ennuyeux ne font rien.

Demandez-leur ce qu’ils lisent, ils vous répondront : « Les livres, ce n’est pas mon truc ».

Demandez-leur ce qu’ils pensent des gilets jaunes, ils vous répondront : « Rien de spécial, je n’ai pas d’avis sur la question ».

Demandez-leur ce qu’ils font de leur weekend, s’ils sortent, font du sport, testent des expériences, ils vous répondront : « Rien de particulier. Quand je ne suis pas au boulot, j’aime bien regarder la télé ».

Bon, ben merci d’être venu, je vous laisse assis au fond de la salle, sur le canapé.

Les articles de blogs ennuyeux ne font rien non plus.

Ils ressassent une information valable, mais déjà lue ailleurs. Ils n’ont pas de point de vue original.

Ils n’ont pas le « truc ».

Ils ne donnent pas envie d’en lire plus. Encore moins de s’inscrire à la liste, ou d’acheter quelque chose.

Vous voulez quitter le salariat ? Fédérer une audience qui vous aime, et qui achète vos formations ? Il faudra faire plus que des articles informatifs.

Il faudra épicer votre contenu. Pour qu’il mette le feu. Pour qu’il réveille vos lecteurs.

Vous avez compris l’idée ?

Alors pour rendre vos articles de blog intéressants, suivez le guide.

Même si le sujet est déjà vu, présentez-le autrement

Regardez : l’article que vous lisez en ce moment n’est qu’une millionième version de « comment écrire un bon article de blog ». Mais pourtant, il est unique. Puisque j’ai décidé de le traiter sous l’angle de l’intérêt humain.

Conclusion : ce n’est pas parce qu’un sujet est largement traité que vous ne pouvez pas le traiter différemment.

Imaginons que votre blog parle de régime. Vous avez ces centaines de concurrents. Au lieu d’expliquer encore une fois les bienfaits des haricots verts, expliquez quel régime aurait pu suivre Louis XIV.

Les aliments de l’époque, les modes de cuisson dans les fours de Versailles, etc. Et profitez-en pour rappeler l’importance des légumes.

Exemple de sujet (je prendrai le fil conducteur d’un blog muscu pour les exemples) :

10 conseils pour ne pas se blesser à la musculation, par un déménageur d’objets lourds

Pour écrire un bon article de blog, expérimentez et racontez

Les gens ennuyeux ne font rien. Les gens intéressants font des choses.

Ce n’est pas plus compliqué.

Une personne qui fait des randonnées tous les weekends peut vous parler des plus beaux panoramas de votre région. Même pas besoin d’avoir fait de la pirogue sur l’Amazone.

Un blogueur en manque d’inspiration peut tout simplement se mettre à faire des tests. Et les partager dans ses articles.

Vous bloguez sur le golf ? Que vaut la dernière application golf disponible sur smartphone ? Pourquoi ne pas l’installer et la tester pendant 30 jours ?

Vous bloguez sur la mode ? Pourquoi ne pas faire un défi shopping 100 euros et relooker un ou une ami(e) ?

Exemple de sujet :

Challenge 30 jours : alimentation protéinée et travail sur les biceps, le résultat !

Pour écrire un article meilleur encore, testez ce qui sort des sentiers battus

Vous pouvez pousser la logique du précédent conseil.

L’idée est très simple. Testez simplement quelque chose qui s’éloigne de votre thématique, mais qui à quand même un rapport, histoire de ne pas larguer vos lecteurs en route.

Vous bloguez sur le marathon et la course d’endurance ? Pourquoi ne pas faire un entrainement avec un sprinter, et partager cela avec vos lecteurs ?

Vous bloguez sur l’investissement immobilier ? Pourquoi ne pas interviewer un spécialiste de la bourse, et partager ses meilleurs conseils ?

Ma dernière vidéo est une interview avec une directrice artistique de talent, qui explique comment créer vous-même votre identité visuelle.

Ce n’est pas du tout un sujet habituel sur TraficMania, mais honnêtement, cet échange était super intéressant pour n’importe quel infopreneur.

Exemple de sujet :

Un bodybuilder suit un entrainement Judo : je vous montre tout.

Ne vous prenez pas trop au sérieux, et montrez vos failles

Un des pièges du blogging ?

On se positionne en monsieur ou madame je-sais-tout.

Normal.

Vous êtes censé maitriser votre thématique. Aider les gens. Ne jamais vous tromper.

Le risque s’appelle l’arrogance.

Et la différence entre être intéressant et être frimeur est parfois assez fine.

Mon conseil ? Partagez vos échecs. N’ayez pas peur. Vous êtes humain. Dites ce que vous avez foiré. Je l’ai fait dans cet article.

J’ai planté de nombreux blogs avant d’y arriver. Il m’a fallu quelques années de pratique pour commencer à maitriser mon activité. Je n’ai pas gagné ce que je gagne aujourd’hui immédiatement.

Et alors ?

Partager ses échecs est toujours intéressant pour celui qui vous écoute. Admettre ses erreurs est une qualité appréciée. C’est une des bases de la sincérité.

Cette sincérité rendra votre contenu attachant, et différent de ceux qui n’échouent jamais. Ou plutôt, qui tentent de faire croire qu’ils n’échouent jamais.

Exemple de sujet :

Les 7 fois où mon coach de musculation m’a engueulé parce que je prenais des risques pour ma santé

Cherchez ce qui tracasse votre audience

Les gens intéressants ne tirent pas la couverture à eux. Ils savent admettre leurs échecs…mais surtout, ils savent écouter et comprendre.

C’est toute la différence avec les beaux-parleurs.

En blogging, ou en vidéo, c’est exactement la même chose.

Cela ne tourne pas autour de vous.

Cela tourne autour de votre audience.

De leurs problèmes. De leurs préoccupations.

Vos tests sont là pour les faire progresser.

Vos conseils sont là pour les guider.

Votre réussite n’est rien d’autre qu’un chemin à suivre.

Par exemple, le but de TraficMania n’est pas de vous en mettre plein la vue, en vous racontant la vie géniale de l’entrepreneur qui réussit. Même si de temps en temps, c’est un discours qui peut vous motiver.

Le but de TraficMania est de répondre à vos questions. Comment mieux écrire ? Comment convaincre ? Comment monétiser ? Comment trouver son audience ?

Ce sont celles que tous les infopreneurs se posent. Même si c’est moi qui m’exprime, article après article, vidéos après vidéos, je ne fais que répondre à ce qui vous pose problème.

Parce que je me glisse sans arrêt dans votre peau, et j’essaye de comprendre ce qui vous bloque sur le chemin de la réussite en ligne.

Prenez 30 minutes. Réfléchissez à ce qui empêche votre audience de dormir. Et essayez d’y répondre, avec le maximum de franchise.

Exemple de sujet :

Les 3 seuls exercices qui vous feront des abdos dessinés, à 40 jours des vacances à la plage

Lisez des blogs qui n’ont rien à voir avec le vôtre

Vous vous souvenez du « Diner de cons » ? Évidemment.

Vous savez quel est le problème avec François Pignon ? Selon moi, ce n’est pas qu’il fasse des maquettes en allumettes.

Le problème, c’est qu’il ne parle que de cela. C’est pour cela que les autres le prennent pour un demeuré.

Je fais du Jujitsu Combat. Ça me passionne. J'ai monté une chaîne et un blog sur ce sujet. Si je ne parlai que de cela à mes potes, ils finiraient vite par trouver que je suis devenu un gros blaireau.

Tout le monde n’a pas le même centre d’intérêt que vous. Donc pour avoir une conversation intéressante, c’est bien de pouvoir discuter de quelques sujets. Pas d’un seul.

Idem avec contenus.

Nourrissez votre esprit avec des sujets qui n’ont rien à voir. Lisez de tout. Autres thématiques de blog, bien sûr. Mais aussi, romans, magazine, BD. Regardez des films, des séries. Allez en centre-ville, intéressez-vous aux évènements locaux.

Cela va nourrir vos contenus. Enrichir votre point de vue. Faire apparaitre une écriture plus vive, avec des comparaisons surprenantes. Comme celle avec le Diner de cons, qui n’a pourtant rien à voir avec le blogging.

Exemple de sujet :

J’ai interviewé un professeur d’art sur le bodybuilding, voici ses réponses sur la beauté (ou non) de nos corps.

Ne changez pas ce que vous êtes

Aimez-vous les gens qui font semblant d’être ce qu’ils ne sont pas ?

Moi non plus.

Je suis en général calme et posé. On le voit dans mes vidéos. C’est comme çà. C’est le fruit de ma personnalité, et de mon histoire.

Vous êtes peut-être excentrique. Ne le changez pas.

Parce que vous allez dénaturer votre contenu. Vous ne l’aimerez pas. Votre audience le sentira.

Oui, c’est vrai : affirmer ce que l’on est, c’est clivant.

Certains n’accrocheront pas, et ils ne resteront pas sur vos articles de blog. Ce n’est rien. Le but de la manœuvre, ce n’est pas d’être lu par tout le monde.

Cela n’existe pas.

L’objectif, c’est que ceux qui ont les mêmes valeurs que vous puisse vous retrouver. Ce sont eux qui vous seront fidèles, et qui deviendront des clients.

Exemple de sujet :

Je n’arrive pas à m’entrainer sans miroir. C’est énervant pour certains, mais indispensable pour moi. Voici pourquoi.

Soyez positif, même si le sujet est difficile

Il y a 2 schtroumpfs qui me gonflent. Le schtroumpf à lunettes, ce gros fayot.

Et le schtroumpf grognon. (Oui, ma fille s’est mise à regarder les épisodes sur Netflix, souvenirs souvenirs).

Personne n’aime parler avec les gens ultras-négatifs. Ça saoule.

Alors imaginez un blog, qui traite par exemple d’actualité, et qui verrait le monde en noir. Quelle purge à lire (mais attendez…c’est la presse française çà 😊 !).

Il y a des sujets ardus. Qui ne font pas rigoler. Vous pouvez les aborder. Pas de problème. Mais au lieu de rajouter une couche de peinture noire, essayez de mettre une touche de couleur. D’optimisme. De motivation.

Votre audience a besoin d’être motivée.

Vous avez un blog sur les études de médecine ? Arrêtez de raconter à quel point c’est un métier épuisant, et un examen quasi impossible à réussir.

Parlez plutôt de sauver des vies, et de techniques de mémorisation pour se souvenir du nom des 206 os du corps humain.

Exemple de sujet :

Pourquoi je continue à faire de la compétition alors que le dopage est le fléau du culturisme

Ecrivez un article de type bucket list

En bon français, une bucket list est la liste des choses que vous voudriez faire avant de mourir.

Par exemple, j’aimerais beaucoup faire une sortie en mer sur un voilier de compétition, genre trimaran transatlantique. Ça doit être grisant. Même si cela n’a rien à voir avec le marketing en ligne.

Pour commencer, écrivez la bucket list de votre thématique.

Vous bloguez sur la cuisine ? Proposez la liste des 20 restos que vous voudriez essayer durant votre vie.

Vous bloguez sur l’immobilier ? Racontez les 15 choses que vous ferez quand vous serez rentier.

C’est un super moyen d’interagir avec votre audience. De les faire rebondir dans les commentaires. Comme dans une bonne conversation.

Exemple de sujet :

10 bodybuilders avec lesquels je voudrais faire une séance d’entrainement…et vous ?

Branchez vos articles sur le 380 volts

Imaginez votre lecteur.

Il est chez lui, après sa journée de boulot.

Fatigué. Passif.

Il veut se poser, et oublier sa journée de travail…Se reposer un minimum, avant de recommencer.

Autant vous dire que si vous voulez écrire des articles de blogs intéressants, vous avez intérêt à le réveiller.

Comment ?

En utilisant des techniques de copywriting. Mots d’influences. Phrases courtes. Images. Humour. Appels à l’action.

Bref. Ce blog regorge de conseils :

Comment vendre plus sur internet : 320 mots influents pour doper votre écriture

Comment écrire un article de blog inoubliable : 13 astuces explosives

9 conseils d’écriture de Guy de Maupassant que vous pouvez appliquer au blogging

Exemple de sujet :

Comment un gringalet a fini par lever 135 kg de fonte, avec la rage

Vous pouvez le faire

Vous n’avez pas le choix. Il va falloir faire votre place dans un internet ultra-encombré.

Mais devinez quoi.

Il y aura toujours de la place pour ceux qui essayent d’amener quelque chose de différent. Pour ceux qui ont une voix particulière.

En appliquant juste 2 ou 3 conseils de cet article, et en faisant un peu de travail de promotion, vous allez étonner votre thématique.

Vous verrez, petit à petit, vous commencerez à recevoir des emails de remerciement.

Vous ne serez pas forcément le plus gros de votre thématique, mais vous aurez un taux de conversion plus élevé. Votre audience sera une composée de fans, et pas de simples touristes qui ont voulu gratter votre bonus.

Il suffit juste d’aller vers eux, et d’être fidèle à vous-même. Et pour beaucoup, votre contenu résonnera.

André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Cliquez ICI pour commenter 16 commentaires