2

Comment utiliser SEM Rush pour trouver des mots-clés et analyser vos concurrents

(Note d'André: ceci est un article invité d'Adrien Houizot, de Niche Détective)

Aujourd’hui je vais vous parler d’un de mes meilleurs amis… Il est très important pour moi, vous savez.

Il est toujours disponible, ses analyses sont extrêmement pertinentes, il a une grande connaissance du web, et il peut me donner un plan d’action au pied levé en quelques heures.

Je suis tellement content de l’avoir rencontré. Il me fait toujours de belles surprises, et me dit toujours la vérité !

On aimerait tous avoir un ami comme lui n’est-ce pas ?

Cet ami c’est Semrush.

Je vous parlerai dans un autre épisode de son cousin : Ahrefs.

Mais restons sur Semrush aujourd’hui.

Il existe une version gratuite, qui vous permet d’avoir accès à un nombre limité de recherches, de résultats, et de fonctionnalités.

Vous pouvez également souscrire à l’abonnement, pour un mois seulement, le temps de faire toutes vos recherches (environ 85 euros pour un mois).

C’est un petit investissement certes, mais si vous exploitez bien l’outil, vous obtiendrez une grande liste de mots clés, des idées de contenu à la pelle, la liste de vos concurrents, et un plan d’actions pour bien démarrer votre blog.

C’est qui est indispensable.

D’autres outils sont disponibles sur le net, mais Semrush est souvent le plus précis. J’ai travaillé dans une agence SEO avec une équipe R&D qui prend régulièrement le temps d’étudier les outils du marché pour analyser la cohérence et la pertinence des résultats.

Revenons à nos moutons.

Que vous soyez infopreneur, consultant, coach, thérapeute… si vous avez un blog, je parie que vous allez adorer avoir du trafic organique.

Pour la suite de cet article, je ne suis plus Adrien HOUIZOT de Niches-Détective, mais je vais me mettre dans la peau de Marie, une psychothérapeute qui souhaite lancer et monétiser un blog sur l’insomnie.

Pour mettre en place une stratégie de contenu, j’ai besoin de trouver des mots clés pour comprendre les intentions et les problèmes de ma niche et d’autre part pour identifier les opportunités de référencement naturel.

J’ai aussi besoin de connaître mes concurrents pour comprendre leurs stratégies, et pour identifier des mots clés auxquels je n’aurai pas pensé.

Il est difficile d’avoir des résultats sans stratégie claire et définie.

 Allez c’est parti.

Trouver des mots clés avec SEM Rush:

Pour commencer rendez-vous sur le tableau de bord :

Je clique à gauche sur “Vue d’ensemble des mots clés

Puis au centre, je rentre le mot clé principal de ma thématique : “insomnie

Je clique ensuite sur “Analyser”

Voici ce que j’obtiens :

J’obtiens le volume sur ma requête principale : 33100 recherches par mois en France, et 69700 en ajoutant les volumes de recherche des autres pays (provenant de francophones hors France)

Ce qui donne déjà une première idée de la taille de la demande.

C’est important d’avoir un certain volume pour le mot clé principal (au moins 1000 rech / mois)

Au-delà de 20 000 rech / mois mon objectif n’est pas de me positionner sur cette requête (pas que je n’en ai pas envie, mais c’est juste impossible pour un blog tout frais, sans lien et sans ancienneté).

La difficulté du mot clé est relativement élevée, et il faudra des efforts conséquents pour se positionner en top3.

D’expérience, au-delà de 70% de difficulté, c’est compliqué pour un “petit” blog.

Je vais donc aller chercher des mots clés moins concurrentiels, dits de “longue traîne” afin de me fixer des objectifs de positionnement plus réalistes, et atteignables.

J’obtiens tous les mots clés qui contiennent le mot “insomnie

Je peux appliquer de nombreux filtres (requête large, expression exacte, mots clés associés.. etc)

Il y a également des filtres avancés pour inclure ou exclure des mots clés.

A noter que pour chaque mot clé, j’ai une petite icône tout à droite.

En cliquant dessus, je suis redirigé vers la page de résultats Google sur cette requête, ce qui vous permet de voir immédiatement qui se positionne sans avoir à retaper le mot clé dans un nouvel onglet. Pas indispensable, mais c’est pratique.

Maintenant je veux trouver des mots clés “problèmes” c’est-à-dire des internautes qui tapent des mots clés avec l’intention de trouver une solution.

Ici j’en ai déjà identifié un “insomnie que faire”.

Je clique sur l’onglet “inclure des mots clés

Et je vais taper “solution” et “solutions

Voici le résultat :

130 mots clés !

Avec des sujets clairement identifiés : “naturel”, “grossesse”, “enfant”, “stress”, “anxiété

Ces sujets pourront être des catégories dans mon futur blog.

Autre fonctionnalité extrêmement importante : l’onglet “question”.

Il va me ressortir tous les mots clés en forme de questions.

J’obtiens 586 mots clés !

Et des questions pertinentes auxquelles je vais répondre en créant du contenu.

“Que faire en cas d’insomnie”

“Comment lutter contre l’insomnie”

“Que faire contre l’insomnie”

“Comment guérir de l’insomnie”

Ces questions expriment une grande maturité des internautes face aux problèmes : ils sont conscients d’avoir un problème, et recherchent activement une solution.

Trouvez des concurrents avec SEM Rush

Allons maintenant voir qui sont les blogs déjà positionnés.

Je tape une requête qui m’intéresse, cohérent à ma stratégie. Par exemple : “insomnie début de grossesse

Dans l’onglet “analyse des SERP” (les SERP sont les pages de résultats de recherches), je vais identifier un concurrent.

Je n’ai volontairement pas sélectionné les sites généralistes comme Passeportsanté, puisqu’ils ne traitent pas uniquement de l’insomnie (je pourrais les étudier dans un second temps, mais je préfère choisir un concurrent “plus ciblé”).

J’exclus également les sites hors de ma niche (allobebe, bebecenter etc)

Dans cette liste je vais garder un site qui me semble être dans le coeur de ma niche “therasomnia.com

Je me rends dans “vue d’ensemble du domaine” et je rentre l’url du site.

J’obtiens des informations très importantes :

Le trafic provenant du SEO : 23 200 visites par mois.

Plus bas rendez-vous dans l’onglet “Meilleurs mots clés organiques

J’obtiens tous les mots clés sur lesquels se positionne ce concurrent.

L’onglet “principaux concurrents organiques” ressort tous les concurrents le plus proches d’un point de vue SEO. C’est-à-dire ceux qui ont le plus de mots clés en commun avec Therasomnia.

Il y a plusieurs colonnes intéressantes : la position, le pourcentage de trafic que représente le mot clé sur le trafic total, le volume de recherches du mot clé, et la page qui se positionne.

Cette dernière est indispensable pour identifier le contenu qui se positionne (format de l’article, présence d’image / de vidéo, nombre de mots, et la manière dont est traité le sujet)

On peut facilement conclure qu’une page qui se positionne dans le top 3 voir dans le top 5 a été sélectionnée par Google pour sa capacité à répondre à la requête de l’internaute et si je souhaite me positionner il va falloir que je fasse au moins aussi bien, et même plus. (300 à 500 mots supplémentaires minimum, mais ce n’est pas tout). En effet ce qui compte beaucoup pour le référencement c’est le nombre de backlinks.

Et ça, on peut l’identifier facilement.

Sur la page des mots clés de vos concurrents, cliquez sur l’onglet “Pages”

Puis je clique “afficher” et ensuite le nombre de backlinks va s’afficher. Je clique sur ce nombre.

Quand je clique sur le nombre, la liste des backlinks s’affiche :

J’obtiens une liste de sites sur lesquels je vais devoir aller chercher des backlinks (via des articles invités ou autres) si je veux me positionner dans Google.

Revenons rapidement dans l’onglet “Pages” de notre concurrent.

J’ai ici la liste des pages, avec le trafic pour chaque page.

J’obtiens des idées de contenus et des sujets pertinents pour mon audience.

J’espère que ce guide vous aura plu et servira votre business.

Je vous encourage fortement à utiliser Semrush pour faire le point sur vos mots clés et vos concurrents.

A bientôt,

Adrien de Niches-detective.com

Adrien Houizot
 

Retrouvez Adrien sur Niches Detective: https://niches-detective.com/

Cliquez ICI pour commenter 2 commentaires