6

Réussir son positionnement de blog avec le concept d’Ikigaï

(Note d'André: ceci est un article invité de Julien Thomas de trouverma voie.fr)

Blogueur, Web entrepreneur; débutant ou pas, avez-vous déjà eu ces doutes sur l’orientation donnée à votre blog ou votre business ?

  • Est-ce que je suis légitime à parler de ce sujet ?
  • Est-ce que je vais avoir assez de choses à dire ?
  • Est-ce que je pourrais gagner ma vie avec ?
  • Est-ce que mon blog va intéresser les gens ?
  • Est-ce que je pars sur la bonne voie ?
  • Est-ce que je vais avoir envie de bloguer sur cette thématique ?

Voici quelques questions que tout le monde se pose à un moment. Et que je me suis moi-même posées alors que mon site existait déjà depuis un bon moment.

Bien positionner son blog est in-dis-pen-sa-ble si on souhaite vivre du blogging.

Et en même temps, l’aspect sans doute le plus compliqué pour avoir un blog à succès.

Personnellement, j’ai galéré pour définir mon positionnement.

J’ai failli tout laisser tomber !

Pourtant, j’avais la solution sous les yeux, tous les jours même.

En fait, j’utilise depuis des années un concept original pour aider mes clients à se découvrir et à se reconvertir dans un métier qui va les épanouir.

Mais il y a quelques temps, je me suis aperçu qu’on pouvait très bien l’utiliser aussi pour définir ou affiner son positionnement de blog et avoir très vite une vision beaucoup plus claire de son projet.

Dans cet article, je vous propose de découvrir ensemble ou redécouvrir le concept de l’ikigaï, mais adapté aux blogueurs. Cette philosophie japonaise, simple et accessible, aide à mieux se connaître et à révéler ce qui vibre réellement en chacun de nous.

Vous voulez la confirmation que vous démarrez votre blog sur la bonne voie ?

Vous aimeriez vivre du blogging mais vous ne savez pas si votre thématique est porteuse ?

Vous vous demandez si depuis tout ce temps vous ne faites pas fausse route avec votre blog ?

Alors l’ikigaï est certainement un moyen efficace et original de vous en assurer.

Découvrons ensemble dans ce qui suit comment répondre concrètement à ces questions.

L’ikigaï : c’est quoi ?

L’ikigaï est une philosophie japonaise que l’on pourrait traduire par « ce qui a de l’importance dans la vie », « ce qui vaut la peine de se lever le matin ».

Chacun possède un ikigaï dans lequel il est doué. Vous aussi, même si vous ne savez pas encore lequel.

Trouver son ikigaï, c’est en gros « trouver sa voie », « sa place dans le monde » celle qui nous rendra heureux et épanoui.

Ce concept existe depuis des centaines d’années. Il vient de l’île d’Okinawa, réputée pour la longévité de ses habitants, notamment grâce à l’ikigaï.

Là-bas, la relation au travail et au bonheur est indissociable.

En résumé, pour être heureux dans sa vie personnelle, il faut pratiquer une activité qui fait SENS pour soi et qui apporte du positif aux autres.  

C’est aussi  comme ça que l’ikigaï permet de trouver un équilibre entre la vie professionnelle et personnelle. Simplement en mettant en lien ces quatre grands principes :

  1. aimer son travail,
  2. être bon dans ce qu’on fait,
  3. avoir un impact positif sur les autres
  4. … et pouvoir en vivre.

Au croisement de ces 4 grands principes, se trouve votre ikigaï.

Je me suis complètement retrouvé dans cette idée, que j’ai développée et enrichie dans la formation que je propose en reconversion professionnelle.

Trouver son ikigaï permet avec une méthode concrète d’être aligné avec soi-même tout en vivant de ce qu’on aime.

Mais ce n’est pas tout !

En tant que blogueur aussi, l’ikigaï peut vous apporter beaucoup. Notamment la confirmation que le positionnement de votre blog est le bon.

Voyons tout de suite « comment » dans ce qui suit

Comment définir les 4 grandes étapes de son ikigaï pour réussir sur le Web ?

1ère étape : Prendre en compte ce qu’on aime pour choisir l’orientation de son blog

Logiquement, vous aurez créé votre blog sur un thème qui vous plaît et sur lequel vous avez des choses à dire.

En effet, il vaut mieux aimer bloguer sur le sujet que vous avez choisi.

Cela peut sembler évident !

Pourtant, êtes-vous sûr d’écrire sur LE sujet qui va vraiment vous convenir ?

N’avez-vous pas été influencé par la concurrence existante, par l’avis de votre entourage, par la peur de ne pas pouvoir vous démarquer des blogueurs déjà installés dans cette thématique ?

Ou au contraire,  vous avez plutôt opté pour un positionnement « classique » pour assurer vos arrières…

Mais est-ce vraiment ce que vous vouliez ?  

Prenez le temps d’y réfléchir.

Car si je vois juste, vous pourriez finir par vous sentir découragé par la gestion de ce blog, vous lasser de votre sujet, avoir le sentiment qu’il n’y a plus rien à dire, que vous êtes démotivé…

N’en arrivons pas là !

Sur le Web, il y a de la place pour tout le monde, pour peu que l’on soit sérieux, pro et surtout sincère envers soi-même et donc envers ses abonnés.

Voilà pourquoi il est important que votre blog reflète votre véritable envie, votre personnalité !

Le conseil de Julien :

A ce stade-ci : listez un maximum d’idées sans vous limiter, vous pourrez toujours éliminer les moins intéressantes par la suite.

Et surtout détaillez un maximum de ce que vous aimez faire. Ça va stimuler votre créativité.

Par exemple : Ne vous contentez pas d’inscrire simplement « j’aime lire », « prendre des photos » ou « j’aime voyager » mais plutôt « j’aime partir à la montagne l’été pour être au contact de la nature ». Une fois que vous avez votre liste de 10 à 15 propositions, regardez un peu comment elles pourraient se combiner entre elles.

Mais attention, si bloguer dans le domaine de votre passion peut être un atout, ça ne suffit pas à assurer le succès de votre blog.

Comme l’explique André dans sa formation gratuite : « Toutes les passions ne sont pas porteuses sur Internet »

Vous ne pouvez donc pas tout miser sur votre passion pour réussir votre positionnement de blog

Ce serait un pari risqué!

Voyons alors ce que les autres dimensions de l’ikigaï peuvent apporter à votre positionnement de blog

2ème étape : Différencier ce qui nous plaît de ce en quoi on est bon

Trouver le sujet sur lequel on a envie d’écrire, c’est bien !

À présent, il faut déterminer si c’est celui où vous aurez des choses (intéressantes) à dire.

En effet, il y a une différence entre faire ce que l’on aime et avoir une expertise dans ce qu’on fait. Et en tant que blogueur, vous devez absolument apporter de la qualité dans vos écrits.

Sinon pourquoi vous lirait-on ?

Vous ne pouvez pas vous permettre d’être approximatif, hésitant, ou pire encore, écrire sans vérifier vos dires ! Il en va de votre crédibilité et donc du succès de votre blog !

Par exemple, si vous proposez des séances de coaching, vos clients vous poseront des questions pointues au téléphone et vous devrez être capable de leur répondre correctement

Je vous propose deux exemples pour montrer la différence entre écrire sur ce que l’on aime et écrire à la fois sur un sujet que l’on aime et que l’on maîtrise :

  1. Imaginons que vous vous preniez de passion pour l’escalade.

C’est un thème qui vous plaît et sur lequel vous vous êtes un peu renseigné et avez lu quelques articles. Pour autant, vous n’en avez jamais fait et avez finalement peu de connaissances sur le sujet.

Vous décidez malgré tout de lancer votre blog sur le sujet. En lisant d’autres blogs sur l’escalade, vous vous dites que ça pourra le faire. 

Pas forcément !

Et les risques peuvent être grands pour vos abonnés, qui liront vos avis et vos conseils, et qui eux pourront se lancer en vrai à l’assaut des roches escarpées.

  • Autre exemple : vous souhaitez, comme moi, accompagner des personnes dans la reconversion professionnelle. Vous aimez la relation aux autres, l’échange et avez bouquiné sur le sujet.

Mais, comme tous les autres, c’est un thème qui ne peut pas se contenter de quelques conseils « bateaux » qui inondent déjà le net. L’avenir de vos clients est en jeu. Vous devez savoir de quoi vous parlez !

Dans tous les cas, sur la toile, le manque de professionnalisme est vite démasqué…

Mais que faire si vous êtes débutant complet, alors ?

Formez-vous, faites des erreurs et apprenez !

Vous comprendrez d’autant mieux les difficultés et les blocages de votre audience en étant passé par là récemment.

Quand vous aurez dépassé le stade débutant, vous pourrez proposer votre formation.

Mis à part les professions protégées (docteur, avocat,..) vous pouvez conseiller votre audience sans nécessairement avoir un diplôme dans le domaine, avoir été autodidacte ET obtenu des résultats suffit

La bonne nouvelle, c’est qu’on a tous des talents et qualités personnelles qu’on n’exploite pas et qui ne demandent qu’à être mises en valeur

Je le vois à chaque fois avec mes clients, ils se découvrent des talents qu’ils ignoraient jusque-là.

Mon conseil : sortez du cadre et de la sphère purement professionnelle. On est souvent trop formaté par notre CV.

Pensez « out of the box ».

Pour ça, bloguer, même en amateur, est un excellent moyen de se découvrir des talents pédagogiques, créatifs, techniques,…

Si votre premier blog a échoué, peut-être avez-vous pris goût à la rédaction et pourriez-vous devenir un Top rédacteur sur le web ?

Autant vous donner à fond dans quelque chose où vous pourrez vraiment vous démarquer positivement et vous épanouir sur le long terme.

Vous voyez donc l’intérêt de puiser dans vos expériences, votre vécu, vos qualités pour créer un blog qui parlera à vos lecteurs… et pouvoir vous positionner en tant que référence à suivre.

3ème étape : Quelle est la contribution de mon blog à la communauté ?

Cette troisième dimension est selon moi fon-da-men-tale pour bien penser votre positionnement

Elle fait référence à la valeur que vous apportez aux autres.

Concrètement : Quels sont les besoins de votre audience ? Quel(s) problème(s) avez-vous envie de résoudre ?

Et pourquoi voulez-vous résoudre ces problèmes en particulier ? Pourquoi êtes-vous sensible à ces besoins ?

Réfléchir à cette question sous l’angle du marché ou du « potentiel business » est bien sûr important pour vivre de son blog.

Mais votre message sera d’autant plus impactant, si résoudre le problème de votre audience fait écho à vos valeurs, à votre histoire.

Si vous avez comme valeur la liberté, que vous bloguez pour être plus libre et que vous aidez les gens à devenir eux-mêmes plus libres, vous êtes aligné.

C’est le fameux « WHY » de Simon Sinek

Pourquoi vous faites ce que vous faites ? Quelle est la raison profonde derrière tout ça ? 

Et c’est plus qu’une simple question d’argent.

Le blogueur n’est rien sans ses abonnés, ses lecteurs. Il écrit autant pour lui-même que pour les autres.

Un blog réussi est un blog avec une communauté active qui lit les articles, les commente, s’abonne aux newsletters, achète des formations, des produits, etc.

Vous devez donc vous montrer à l’écoute de votre audience, de leurs besoins et pas seulement vous contenter d’écrire sur un sujet porteur pour espérer faire des sous.

Votre avis, vos conseils, vos coups de gueule et vos coups de cœur peuvent créer une relation avec les internautes.

Avez-vous réussi à créer un blog qui vous ressemble suffisamment pour le faire vivre en toute sincérité et transparence ?

4ème étape : Comment puis-je gagner ma vie grâce à mon blog ?

Voilà une étape excitante, n’est-ce pas ?

Beaucoup de blogueurs souhaitent vivre de leur blog. Mais comment ça marche ?

Ça parait simple et compliqué à la fois.

L’ikigaï n’est pas un concept mercantile, qui vous garantit le succès et la richesse. Pour autant, c’est un concept réaliste car on ne vit pas que d’amour et d’eau fraiche.

C’est pour cette raison que la dernière dimension est consacrée à la question : « comment je me rémunère ».

Si vous avez des talents recherchés avec lesquels vous êtes capable de résoudre un besoin, l'argent suivra.

En trouvant votre « raison de vous lever le matin » grâce à l’ikigaï, vous avancez avec assurance vers la réussite.  

Pourquoi ?

Parce qu’en trouvant votre ikigaï, vous avez la certitude d’être en adéquation avec votre personnalité, votre vrai vous.

À partir de là, qu’est-ce qui peut vous arrêter ?

Vous avez peur de ne pas réussir à vous démarquer avec votre blog parce que des concurrents existent sur le même thème ? Rien n’est moins sûr !

Si vous écrivez avec passion et sincérité, si vous proposez à vos internautes toujours plus de valeur, d’originalité, de nouveautés, pourquoi ne réussiriez-vous pas ?

Je suis persuadé qu’il existe une place pour chacun sur la toile, pour vous aussi donc !

Interrogez-vous bien entendu sur le marché existant, sur ce qui est proposé par les autres blogueurs, sur ce que vous pouvez apporter, offrir, vendre, mais toujours avec votre patte personnelle.

Et vous aurez toujours plus d’idées pour le faire vivre. C’est là que vous verrez que le positionnement de votre blog est le bon.

Si après avoir fait cet exercice, vous remarquez que vous avez pris la mauvaise direction avec votre blog, si finalement le thème choisi n’était pas celui qui vous convenait, dites-vous bien que les erreurs sont formatrices et que rien n’est définitif, vous pouvez encore rectifiez le tir !

Quand vous aurez bien défini votre positionnement de blog avec l’ikigaï, je suis convaincu que vous n’aurez aucune difficulté à le faire vivre, et longtemps.

Mon expérience perso : ce que l’ikigaï m’a apporté en tant que blogueur/web entrepreneur

Je vais à présent vous parler, un peu de moi, et surtout vous expliquer en quoi l’ikigaï a transformé positivement ma vie de blogueur.

Psychopédagogue, doctorant et expert en orientation professionnelle tout au long de la vie, je pratique mon activité depuis 2008.

A ce jour, j’ai pu aider pas mal de personnes à trouver leur voie et ça, c’est mon ikigaï, ma raison de me lever le matin

Il y a quelques mois, alors que mon blog était déjà lancé et monétisé, je me suis rendu compte,malgré tout, que ce blog était mal positionné depuis le début !

Le message de mon site n’était pas suffisamment en adéquation avec ce que je proposais. Ce n’était pas moi.

Au fil du temps, je m’étais un peu dispersé… .

De fait, les personnes potentiellement intéressées ne me trouvaient pas ou ne comprenaient pas bien où elles tombaient !

C’est alors que j’ai réalisé que l’ikigaï pouvait aussi aider les blogueurs !

C’est fou.

Depuis tout ce temps, la solution était devant mes yeux.

J’utilisais l’ikigaï depuis plusieurs années pour mes clients et je ne pensais pas à l’appliquer pour moi !

L’ikigaï m’a permis de voir plus clair, de reprendre le chemin qui me convient le mieux et que j’avais un peu perdu avec le temps.

En somme : de simplifier une réflexion qui peut vite devenir complexe.

En plus de m’aider à redéfinir plus précisément mon positionnement, l’ikigaï m’a recentré sur l’essentiel, sur ce que je voulais vraiment offrir aux gens.

Aujourd’hui, j’ai créé un nouveau site !

Le positionnement de mon blog est meilleur.

Trouvermavoie.fr est à destination des personnes qui cherchent une nouvelle voie professionnelle, un nouvel élan, pour être heureux dans ce qu’ils font, tout simplement !

Pour conclure :

Quel que soit l’état actuel de votre blog, vous aurez tout à gagner en faisant ce petit exercice d’analyse avec l’ikigaï.

Avant de lancer votre blog ou pour vérifier que vous ne vous êtes pas égaré.

En tant que blogueur et expert en reconversion professionnelle, je suis persuadé que le concept de l’ikigaï peut être un atout dans votre réussite sur le Web.

Tout comme dans votre nouveau projet de vie.

Et je suis tout aussi convaincu qu’il n’est jamais trop tard pour vivre de ce qu’on aime !

N’hésitez pas à faire un tour sur mon site https://trouvermavoie.fr/ et pourquoi pas, à participer à mon cours gratuit pour vous familiariser avec le concept de l’ikigaï.

Je suis dispo pour échangersur le concept de l’ikigaï si vous avez des questions.

En vous souhaitant de belles découvertes sur vous-même.

A votre réussite !

Julien

Julien Thomas
 

Bonjour ! Et merci à André de m’avoir invité chez lui. Je suis Julien Thomas, psychopédagogue et spécialisé en reconversion professionnelle depuis 2008. Je partage chaque semaine des conseils dans ma newsletter pour trouver votre ikigaï ou vous reconvertir, et vivre de ce que vous aimez ! Vous pouvez me retrouver sur mon site trouvermavoie.fr

Cliquez ICI pour commenter 6 commentaires