31

12 petites choses qui peuvent considérablement améliorer votre vie.

Vous permettez que je sorte de mon sujet habituel du marketing en ligne, une fois encore ? J’ai vu dans les commentaires de certaines vidéos que vous aimiez quand je parlais un peu de développement personnel.

Alors je me suis dit que j’allais partager avec vous quelques conseils.

Non. Je ne suis pas devenu un gourou. D’ailleurs, les gourous de développement personnel sont souvent risibles. Je suis juste un humain de 42 ans, qui a traversé quelques épreuves dans sa vie, et qui a remarqué que 2 ou 3 petites choses pouvaient être utiles.

C’est simplement ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui.

Un pot-pourri de réflexions, et de conseils. Des choses testées. D’autres non, simplement des idées. Des choses auxquelles j’ai pensé, d’autres que j’ai lues ici ou là.

Voici donc 12 petites choses qui peuvent considérablement améliorer votre vie.

Parlez des sujets sérieux avant de vous marier

Le nombre divorces par an est égal à la moitié du nombre de mariages sur la même période. Donc on peut l’admettre : vivre longtemps en couple est compliqué. Il n’existe pas de formules miracles, mais voici un moyen d’éviter bien des futures engueulades.

Parlez des sujets fondamentaux AVANT de vous marier. Religion. Rapport à l’argent. Méthodes éducatives. Rapport au temps. Politique. Rêves d’indépendance. Besoins matériels, etc.

Ce sont des sujets fondamentaux. On peut très bien vivre avec quelqu’un qui n’aime pas le gigot, alors que c’est votre plat préféré… mais si vous êtes du genre épargnant, et que votre moitié est un panier percé, vous aurez un énorme problème à gérer.

Ne croyez pas qu’avec la magie de l’amour, vous ne serez pas rattrapé par les difficultés du quotidien, et que vous gérerez au fur et à mesure. Cela ne marche pas comme çà.

En parlant des sujets clés, vous pourrez vous décider en toute connaissance de cause.

Faites lire 10 pages par jour à vos enfants

J’en ai déjà parlé dans une vidéo :

Mais revoici ce conseil. Je demande à ma fille ainée (12 ans) de lire chaque jour 10 pages. Cela ne prend que quelques minutes, avant d’éteindre les lumières. Pas une BD. Ni un magazine. Un bouquin.

Mon job, c’est de lui trouver un livre qui lui plaira (et surprise, ce qu’elle semble préférer, ce sont les grands classiques, Sans famille, Les quatre filles du Dr March, Le lion, Vendredi ou la vie sauvage, Mémoire d’un âne…).

Son job, c’est juste d’accepter ces 10 pages de lecture. Soit plus de 3600 pages par an.

Pourquoi ? Parce qu’un adulte qui a le gout de la lecture possède la clé de tous les savoirs du monde. Si un sujet l’intéresse, elle pourra se documenter, progresser, peut-être y exceller. Sans parler de la curiosité intellectuelle, de la culture générale, ce qui va l’armer intellectuellement.

Évidemment, si vous n’aimez pas lire, ce conseil s’applique à vous. Quelques minutes. Chaque jour. Et en 2 ou 3 ans, vous aurez avalé une jolie quantité de bouquins, et de savoirs.

Investissez chaque mois 10% des gains de votre business en ligne en acquisition de trafic

Le trafic est le nerf de la guerre. Et l’acquérir est assez facile, si vous disposez d’un budget publicitaire. Ainsi, Google, ou Facebook seront ravis de présenter votre blog ou votre chaine à des centaines, des milliers de personnes intéressées par le sujet…

Pour peu que vous y consacriez un budget publicitaire.

Alors, à vous d’amorcer la pompe à trafic. Chaque mois, remettez 10% de vos ventes en campagnes de pub pour le mois suivant. Formez-vous (TraficMania propose d’excellents cours sur le sujet), mettez en place, testez, améliorez…

Et amenez plus de trafic progressivement. Puis les mois suivants, récoltez le fruit de cet investissement avec vos ventes. Et remettez alors 10% en pub. Etc, etc, etc.

Si vous cherchez un job, gardez en tête que le recruteur cherche aussi à vous vendre le poste

Je vous ai déjà parlé de mon licenciement, en 2013. Honnêtement, mon boss de l’époque était un drôle de gugusse. Et en réalité, je le savais, dès mon entretien d’embauche.

Par exemple, moi qui avais un poste orienté « terrain » (responsable logistique), nous n’avions pas quitté son bureau, et il ne m’avait pas montré la production, ni les zones de stockage… Bizarre ? Pas du tout, j’ai compris plus tard qu’il avait un profil 100% financier, et que les contraintes du terrain ne l’intéressaient pas.

Autre chose étonnante : il m’avait fait un speech de 10 minutes sur le fait que mon CV était étrange…non pas à cause de mes expériences précédentes, mais par ce que j’avais mis par erreur 2 espaces entre deux mots au lieu d’un seul, dans le titre d’un paragraphe. Ce qui révèle en réalité un esprit obtus, plus orienté forme que fond. L’inverse de moi…

Également : j’ai vite senti que je serai embauché, car il était en train de me « vendre » le poste… Mais sans chercher à vérifier vraiment si mon profil collait.

J’ai accepté trop vite. Grosse erreur.

Si vous sentez qu’on vous vend le poste, méfiez-vous, et posez des questions. Car c’est peut-être un bâton merdeux. En effet, si un candidat cherche toujours à se présenter sous son meilleur jour, les recruteurs…aussi.

Quel est le climat social dans l’entreprise ? Quel est le niveau d’autonomie des équipes ? Quel est le niveau de maturité des processus ? A quoi ressemble une journée type sur ce poste ? Quel est le niveau de pression ? Quel type de personnalité recherche-t-il sur ce poste ? Peut-on aller voir le terrain ?

Si j’avais posé ces questions, j’aurais surement décliné le poste. Je l’ai pris, cela s’est mal passé, et au final je suis devenu blogueur…un mal pour un bien, dirons-nous.

En tout cas, soyez toujours prêt à quitter en employeur. Ayez un plan B. Parce qu’ils sont toujours prêts à vous virer.

Pour garder la flamme avec votre moitié, essayez d’agir comme au début

Le quotidien use tous les couples. Faire les courses. Préparer à manger. Plier le linge. Laver les toilettes.

La routine s’installe, et au bout de quelques années, la relation n’est plus comme au début. C’est le fameux cap des 2-3 ans, surement…

Comment tenir ? Comment épicer le quotidien ?

En essayant d’agir comme dans les 3 premiers mois de votre relation.

Au début, vous la surpreniez, et l’autre aussi. Vous faisiez des efforts, et l’autre aussi.

Essayez juste de retrouver cet état d’esprit, de temps en temps. Histoire de balancer un peu d’essence sur la petite flamme qui étouffe.

La perte de poids est bien plus liée à l’alimentation qu’à la pratique sportive

Je suis un grand gaillard, je mesure 2 mètres. Et à 34 ans, avec les journées à rallonges, les déjeuners au restaurant, et le stress, mon poids a atteint 120 kilos. Soit 25 de plus que lorsque j’étais étudiant, jeune, mince et beau 😊.

A 38 ans, j’ai commencé à pratiquer le Judo et le Jujitsu avec assiduité. Et avec des entrainements durs, voire carrément éprouvants, 4 ou 6 heures par semaine. Mon poids est descendu 114 kilos. Un peu mieux, mais toujours un peu enrobé le pépère.

A 42 ans, avec le confinement, et la fermeture de mon dojo, je me suis dit que j’allais vraiment surveiller mon alimentation.

Résultat : juste en pesant mes doses, et en suivant les recettes d’un bouquin recette légère, j’ai perdu 11 kilos en 2 mois. Bon, encore une fois, ma carrure est un peu hors norme, 11 kilos pour moi, c’est 5 pour vous.

Si vous voulez perdre du poids, oui, faire du sport est important, mais 75% des résultats dépendent de ce que vous mangez. Pour info, voici le bouquin dont je suis les recettes : 200 menus minceur et détox

Du coup, trop hâte que le confinement prenne fin, pour retourner sur les tatamis.

Quand vous n’avez pas le courage d’avancer, pas envie, ou peur de le faire…

Alors, ne travaillez pas en « tâches », mais en minutes.

Imaginez. Vous savez que vous devez écrire un article, mais vous n’êtes pas motivé.

Au lieu de vous mettre la pression et de culpabiliser parce que vous n’avez pas fini, dites-vous simplement : « Je vais juste bosser dessus 10 minutes. Et demain, je recommencerai. »

Cela marche pour tout. Pas envie de courir 10 kilomètres ? Allez juste marcher 20 minutes.

Pas envie de repeindre la selle de bains ? Poncez le mur, juste 10 minutes.

Peur de créer une formation à cause du syndrome de l’imposteur ? Enregistrez juste 15minutes de contenu.

Car avancer un peu est toujours mieux que de ne rien faire.

On ne convainc jamais personne

Vous ne convaincrez jamais un trumpiste que Donald Trump est un personnage abject.

Vous ne convaincrez jamais une personne qui vote à gauche de voter à droite, ou inversement.

Argumenter, c’est déjà perdre. On ne convainc jamais personne. Les gens vous diront « oui, oui », mais n’en penseront pas moins.

Lorsque j’ai un avis différent de mon interlocuteur, je lui demande s’il est d’accord pour que j’explique mon point de vue.

« Je ne suis pas d’accord. Si tu es ok, je peux te donner 2 raisons ».

Si la personne ne veut pas, je laisse tomber. Si elle est ok, je ne fais pas d’illusion sur le fait de convaincre, mais au moins, j’ai en face de moi une oreille attentive.

Peut-être que c’est moi qui ait tort. Peut-être non. Mais au moins, je ne me fatigue plus en longs débats stériles.

Seul le vécu fait changer les gens d’opinion. Et encore.

Pensez à ce qui s’est amélioré dans votre vie

L’annonce de l’autisme de mon fils, âgé de 2 ans environ, fut la plus dure épreuve de ma vie. Car l’homme qu’il aurait pu devenir est mort à cet instant. Pour moi, ce fut ce niveau de violence et de drame.

Une des choses qui m’aidèrent à ce moment-là, c’est de penser à ce qui allait bien. Ma femme est à mes côtés. Mon fils est en bonne santé, et heureux. Ma fille est un rayon de soleil. J’ai un projet de monétisation de blog (à cette époque, le blogging était surtout un loisir). Mes amis me soutiennent.

Il est rare que tous les voyants soient au noir. Vous avez forcément une personne qui tient à vous. Un parent, un ami. Vous avez forcément une action positive à mener. En faisant du bénévolat, par exemple. Vous retrouverez une utilité.

Lorsque tout semble trop dur, vous avez quand même le pouvoir de regarder le côté lumineux.

Comprenez comment le charisme fonctionne, 1 :

On se fait souvent une fausse idée du charisme. On pense toujours à cette personne qui se fait remarquer, plus voyante, plus drôle, ou qui parle plus fort. Souvent, ces personnes m’ennuient.

Je n’y vois pas du charisme, mais exactement l’inverse. Les gens qui parlent fort cachent leurs faiblesses sous le volume sonore.

Pour être charismatique, prenez le chemin inverse. Ne parlez pas de vous, mais posez plutôt des questions aux autres. En découvrant les passions et les intérêts de votre interlocuteur, non seulement vous apprendrez des choses intéressantes, mais en plus de cela, on aimera votre compagnie, et on respectera votre avis.

Comprenez comment le charisme fonctionne, 2 :

Ne vous excusez pas pour vos valeurs.

Si une personne vous a froissé, ne choisissez pas la voie du « c’est pas grave », alors que vous pensez le contraire. Parce qu’un jour ou l’autre, le problème ressurgira, et si alors vous vous énervez, vous passerez pour un hypocrite, voire un lâche qui n’a pas oser affirmer ses convictions.

Quand quelque chose vous froisse, dites-le. Pas besoin de crier, mais affirmez simplement ce qui ne vous va pas. Oui, vous serez peut-être en désaccord. Oui, cela peut refroidir une relation, pour un temps. Mais au moins, vous montrez que vous êtes entier, et que lorsque vous dites quelque chose, c’est vraiment ce que vous pensez. Cela vous rend infiniment plus fiable et attachant.

Comprenez comment le charisme fonctionne, 3 :

Quand vous avez dit ce que vous avez sur le cœur, pardonnez tant que possible. C’est une belle vertu.

Acheter du bon matériel d’occasion est un meilleur plan que d’acheter du bas de gamme neuf

Je suis fan de hifi. C’est ruineux. J’ai acheté des enceintes et des électroniques haut de gamme, mais d’occasion, ou en fin de série. Pour un tiers de leur prix.

Si j’avais dépensé la même somme dans du matériel neuf, ni le son ni la qualité de construction n’auraient été de ce niveau.

Et c’est valable dans quantité de domaines. Une voiture grande routière d’occasion. Un canapé de designer. Un bon ordinateur. Un appartement. Des vêtements de marque.

Ayez des notions en finance, et apprenez cela à vos enfants

Je ne comprends pas que l’éducation financière ne soit pas enseignée à l’école.

Quand on pense que 24% des gens dépassent leur autorisation de découvert chaque mois, et les drames que cela entraine en matière de précarité, de logement, c’est hallucinant.

Avoir des notions sur l’investissement long terme, l’investissement immobilier, sur les intérêts, la fiscalité, sur les stratégies d’épargne peut avoir un impact colossal sur votre vie, et ceci à tout âge.

Mais d’autant plus si on a les bons réflexes dès la vingtaine…

Pas besoin de devenir un expert en fusion et acquisition ni en produits dérivés… Quelques livres suffisent, et ensuite, un peu de discipline, pour changer votre vie et celles de vos enfants.

Je ne suis pas au top

Ne croyez pas que je sois au top sur chacun de ces points. Loin de là. Je ne suis qu'un humain, pleins de défauts. J'ai tellement de progrès à faire.

Pourquoi est-ce que je vous dis cela?

Parce que vous avez le droit de vous tromper. Et que vous ne devez pas être trop dur avec vous. Ces idées sont des axes d'amélioration, des choses que l'on peut travailler petit à petit. Ne vous mettez pas la pression.

Aimez-vous ce genre de contenu ?

Le développement personnel est passionnant, si on le ramène à du concret. Et c’est un sujet qui m’intéresse.

Voulez-vous que j’écrive ce genre d’article de temps en temps ?

Mieux encore : avez- vous d’autres conseils de ce genre à partager avec la communauté ? Des choses qu’on peut mettre en place sans trop de difficulté, et qui avec le temps provoquent des changements de vie drastiques ? Si oui, la section commentaire est là pour vous. J’attends vos idées avec impatience.

André Dubois
 

En ce moment, André doit être encore en train d'écrire un article de 3000 mots. Tout cela pour un objectif: vous apprendre à bloguer si bien que vous pourrez en vivre.

Cliquez ICI pour commenter 31 commentaires