4

Comment utiliser le copywriting dans un article de blog ?

La main tremblante, vous cliquez sur « publier »…

Ça y est, vous l’avez fait !

Votre premier article de blog est en ligne.

Et vous n’êtes pas peu fier.

Les yeux rougis par la fatigue, vous vous relâchez un petit peu.

Vous avez travaillé dur et bien mérité une nuit de sommeil…

Le lendemain, fébrile, vous ouvrez vos statistiques, prêt à voir une avalanche de trafic.

Mais là…

0 vue – 0 commentaire.

Quoi ? Mais c’est injuste !

Pourtant vos conseils sont bons et le titre semble intrigant !

Mais le problème n’est pas là.

C’est dur à admettre, mais votre article manque de saveur.

Il n’est pas mauvais, loin de là. Mais il est banal (et un peu chiant).

Si vous lisez TraficMania depuis un moment, ce n’est pas la première fois que vous voyez des conseils de copywriting sur le blog.

Et aujourd’hui, il est temps de donner de la couleur à vos articles pour les rendre plus addictifs qu’un ado sur son fil d’actualité TikTok.

Partie 1 : écrire des articles qui sortent du lot

Quel est le point commun entre :

Tic tac…

Vous l’avez ?

La réponse était :

Une bonne histoire.

Depuis la nuit des temps, l’humain raffole des histoires.

L’art de raconter des histoires s’appelle le storytelling et c’est une technique de copywriting extrêmement puissante pour faire passer un message.

Mais comment raconter une bonne histoire ?

C’est simple : tout repose sur l’arc narratif.

L’arc narratif se compose de 5 étapes.

Étape 1 : On plante le décor. On présente le héros, tout va bien et tout le monde est content.

Étape 2 : Survient un élément perturbateur. La situation s’envenime et l’on découvre le méchant.

Étape 3 : L’intrigue. Le héros est mis en échec par le méchant, les enjeux sont énormes et la situation semble désespérée.

Étape 4 : Le climax. Mais la situation se débloque grâce à un élément inattendu. Le héros se débarrasse du méchant au prix d’efforts surhumains.

Étape 5 : Le dénouement. L’ordre est rétabli et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants… vous connaissez la chanson.

Vous savez maintenant comment raconter une histoire…

Mais la différence entre une histoire mémorable et une histoire juste correcte repose sur les émotions.

Personne ne veut lire des textes ennuyeux, compliqués ou déprimants…

Au contraire, vous pouvez surprendre, éclairer et divertir.

Voyons d’abord comment utiliser le copywriting pour surprendre.

La surprise est un élément très fort pour générer de la curiosité et du clic.

Ce n’est pas pour rien que les clickbaits (ou putaclics) utilisent ce genre de formule : « la vérité va vous étonner ».

Pour surprendre, vous pouvez prendre à contrepied les attentes de votre lecteur.

Ou lui présenter des informations contre-intuitives.

Par exemple :

« Tu as autant de chance de gagner au loto en jouant à la suite les numéros 1, 2, 3, 4 ,5 et 6 qu’en jouant 6 numéros au hasard ».

Ou encore :

« Quand il fait chaud, il est plus facile de s’hydrater en buvant de l’eau tiède que de l’eau très froide ».

Voyons maintenant comment éclairer votre lecteur grâce au copywriting.

Vous vous souvenez la dernière fois que vous avez vraiment compris quelque chose ?

Ce sentiment d’épiphanie devant un problème complexe où vous vous dites « Ça y est j’ai compris ! »

Eh bien, si vous pouvez susciter cette sensation chez votre lecteur, il ne vous oubliera jamais.

Comment faire ça ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, il est inutile (et même contre-productif) de faire un exposé complet du pour et du contre, en prenant en compte toutes les variables possibles.

Votre rôle, en tant que blogueur, est de rendre les choses claires et simples, même si notre monde est compliqué et teinté de gris.

D’ailleurs, il existe un paradoxe avec la connaissance : plus on apprend, plus on a l’impression de ne rien savoir.

C’est pourquoi ceux qui ont le syndrome de l’imposteur sont souvent relativement plutôt compétents…

…et c’est aussi la raison pour laquelle on a vu beaucoup d’experts du covid ces derniers temps émerger sur les réseaux sociaux.

On appelle ça l’effet Dunning-Kruger.

Heureusement pour nous, en tant que blogueurs, cet effet peut nous être favorable.

L’objectif est d’en dire assez pour donner l’impression à votre lecteur de maitriser les choses (et lui donner envie d’en découvrir plus par lui-même)…

…même si l’on sait au fond que c’est plus compliqué que ça.

Bref.

C’est inutile de faire une encyclopédie chiante à mourir, alors qu’on peut écrire des articles de blogs captivants et expliquer des notions complexes facilement en y allant petit à petit.

Voyons maintenant comment divertir dans un article de blog

L’humour rend vos contenus bien plus sympas à consommer.

Mais pas de panique, quand je dis « divertir », je ne dis pas de faire rouler par terre votre lecteur. D’ailleurs pas la peine d’être quelqu’un de drôle pour utiliser l’humour.

L’idée est surtout de ponctuer votre contenu de petites touches bien dosées.

Ma technique préférée est d’utiliser des comparaisons inattendues et des métaphores.

Par exemple, au début de cet article, je vous ai promis 4 conseils pour rendre vos articles plus addictifs qu’un ado scotché à son fil d’actualité sur TikTok…

En utilisant des métaphores pour illustrer vos idées, vous rendez vos articles uniques.

Partie 2 : 4 techniques rapides de copywriting pour rendre vos articles irrésistibles

Le copywriting s’apprend.

Et si ça vous intéresse, j’ai rédigé un guide complet à ce sujet sur mon blog, mais aujourd’hui voici 4 techniques particulièrement utiles pour rédiger de meilleurs articles de blog que vous pouvez utiliser dès maintenant.

Technique 1 : Écrire des paragraphes courts

Une étude du Content Institute a démontré que la lisibilité d’un texte (autrement dit, si un texte est facile à lire) augmente quand on fait des phrases courtes.

Ce n’est pas ce qu’on a appris à l’école, c’est vrai.

Mais vous écrivez un blog, pas une thèse.

Faites des phrases courtes.

Ou regardez votre trafic s’enfuir en courant de votre site.

Technique 2 : Écrire à la voix active

La voix active est la manière la plus simple de décrire une situation : on met en avant celui qui fait l’action.

Contrairement à la voix passive qui prend des détours pour se concentrer sur l’objet de l’action.

Bref, la voix passive est à bannir de votre blog parce qu’elle complexifie inutilement les choses.

Par exemple :

Technique 3 : Écrire comme on parle

Le copywriting est une conversation avec votre lecteur.

Pour vous assurer que votre texte est fluide, vous pouvez écrire comme vous parlez.

De cette façon, votre article se consomme beaucoup plus facilement.

Pour faire ça, je vous conseille de lire vos articles à voix haute et de réécrire jusqu’à ce que ça sonne bien.

Moi aussi j’avais l’impression d’être bizarre au début, mais ça fonctionne bien.

Essayez, vous m’en direz des nouvelles :).

Technique 4 : Illustrer (beaucoup)

Vous connaissez cet adage « une image vaut 1000 mots ».

Vous pouvez utiliser des captures d’écrans, des images, des infographies, des photos, des graphiques…

Il n’y a pas de limite tant que l’image est utile et permet de soutenir votre idée.

Mais, quel rapport avec le copywriting ?

C’est simple.

Le copywriting n’est pas que de l’écriture, il faut le voir surtout comme l’art de faire passer un message efficacement.

L’image est un formidable outil et fait une grosse différence entre un article de blog qui ressemble à un gros pavé de texte et un autre beaucoup plus vivant et bien illustré.

Un dernier mot pour la route

Écrire de bons articles n’est pas simple et il faut pratiquer.

Mais ne lâchez rien.

Il n’y a pas de secret : c’est en bloguant, qu’on devient blogueron 🙂

Si vous souhaitez découvrir d’autres techniques de copywriting, André a écrit de super articles à ce sujet :

Le guide du copywriting

La persuasion et le copywriting

Ecrire une page de vente en copywriting

Ça sera un bon complément.

Sinon, j’espère que ça vous a plu.

Laissez-moi un petit commentaire en dessous de cet article si vous connaissez d’autres techniques de copywriting pour booster vos articles de blog.

Je serais ravi de vous lire.

En attendant, j’écris des guides ultra-concrets et complet sur mon blog clementfromont.com pour aider les entrepreneurs à doper leur marketing digital.

À la prochaine !

Clement Fromont
 

Retrouvez Clément sur son site, pour d'autres stratégies et hacks ultra-concrets pour stéroïder votre marketing digital: https://clementfromont.com/

Cliquez ICI pour commenter 4 commentaires
http://www.https://porn4indian.com/
https://xvideosking.me gorgeous black hottie gives massage and gets her pussy pumped.
xxx sex
free porn
desi videos 4k
xxnx