34

60 astuces d’édition qui rendront vos articles de blog 1000 fois plus agréables à lire

C’est la question que tous les blogueurs se posent. Pourquoi une personne lit un blog, devient fidèle, puis y achète des produits ?

Faut-il un pouvoir magique pour hypnotiser les visiteurs ?

En un mot, oui.

Ce pouvoir magique s’appelle le contenu, tout simplement.

Le contenu. Le socle de votre crédibilité. La seule et unique raison du trafic et des ventes. Ce qui motive votre audience à revenir, à vous donner du temps, et à vous aimer suffisamment pour acheter vos produits.

Le contenu est magique. Et fragile. Il peut perdre son pouvoir en un instant. Vous devez le fignoler.

Hélas, vous ne le faites pas. Vous écrivez, vous relisez, vous publiez. C’est tout.

Résultat, votre article qui devait être affûté comme un athlète est un sumo maladroit. Vous lire est digeste comme un Paris-Brest après un cassoulet.

Il vous manque une étape. Lire la suite...

36

20 choses à arrêter aujourd’hui si vous ne voulez pas que votre blog détruise votre vie

Avez-vous déjà été déçu par votre site au point de vous demander si vous ne devriez pas jeter l’éponge ?

Comme la fois où vous avez écrit ce superbe article qui devait faire décoller votre site, et que presque personne n’a lu ?

Ou cette fois où vous avez lancé ce produit, et fait seulement 3 ventes ?

Cela donne envie de balancer son ordi sur le mur, et de se dire que vivre d’un blog n’est qu’un vaste mensonge, n’est-ce pas ?

Je sais. Je suis passé par-là. Ils se trouve que le moment où j’aimais le moins mon boulot de salarié était exactement le moment où j’essayais de monétiser mes premiers blogs.

Je voulais tant réussir. J’y passais tellement de temps. Je voulais tant changer ma vie. Ces espérances vous motivent à avancer, mais peuvent aussi vous broyer.

Le pire ? Le yoyo émotionnel. Lorsque je voyais deux ventes, mon cœur décollait. Ça y est, j’allais pouvoir plaquer mon job. Et cette déception, lorsque je comprenais que le compteur des ventes ne bougerait plus malgré mes relances.

J’ai failli abandonner d’écœurement à l’époque. Je n’ai pas touché un blog pendant presque un an.

Et je suis certain que parmi les blogueurs débutants, le yoyo émotionnel est très courant. Parce que vous le nourrissez avec vos mauvaises habitudes. Lire la suite...

20

Comment coller vos lecteurs à vos articles

Il y avait des soirées étudiantes où je détestais aller.

Comme celles que les associations d’élèves des grandes écoles organisaient, dans l’arrière salle d’une boite quelconque. Vous voyez une affiche dans un couloir de la fac, et vous vous dites que vous allez y faire un tour.

Les hauts parleurs beuglaient des chansons que je n’aimais pas, les trucs que l’on met à toutes les fêtes, des tubes de l’été que l’on oublie. Quelque chose entre Ricky Martin et la macarena. Même avec quelques mojitos dans le nez, je me mettais dans un coin, et personne ne venait me parler. Je me contentais de regarder les autres s’amuser, ou faire tout au moins faire semblant.

André fait tapisserie.

Au bout d’une heure ou deux, déçu, je rentrais chez moi en me disant que j’aurai mieux fait de venir avec quelques amis.

Vous avez déjà vécu cela ?

Ne pas être remarqué. C’est dur. Pourtant, vous aimeriez discuter avec les autres. Vous savez que vous avez énormément à partager. Mais vous n’avez pas l’air intéressant. Parce que vous construisez vous-même une clôture relationnelle, et que tout le monde la ressent. Ils vous trouvent juste bizarre.

En fait, vous êtes simplement mal à l’aise, et vous restez dans votre coin.

Franchement : c’est un peu la même chose avec votre blog.

Vos articles font aussi tapisserie.

Ils sont là, et pourtant tout le monde les ignore. Lire la suite...

18

Créativité: le guide pour devenir un blogueur qui regorge d’idées

Vous avez remarqué comme le blogging donne souvent l’impression d’être un éternel recommencement ?

Chaque semaine, créer un nouveau contenu. Réfléchir à un moyen de faire des ventes. De se faire connaitre. Et une fois que le contenu est publié, recommencer.

Et ainsi de suite.

Je sais que parfois, face à cette répétition, votre fontaine à idée à tendance à s’assécher. Comment intéresser vos lecteurs, encore. Leur donner envie de passer commande, encore.

La réponse ?

Il vous faut du carburant. En clair, des idées. Idées d’articles, de produits. Idées pour vous faire connaitre. Idées d’emails. Idées de titres. Idées pour vendre. Tous les blogueurs en ont un besoin vital, comme une énergie qui souffle dans votre site.

S’il existe un job dans lequel on ne peut pas se reposer sur ses lauriers, c’est bien le nôtre.

Le hic ? C’est qu’on ne sait pas vraiment d’où les idées viennent. Ni  comment elles se créent. Il suffit de vous mettre devant une feuille de papier et d’essayer d’en pondre. Vous pouvez passer des heures à vous gratter la tête sans que rien de valable ne sorte.

Comme disait le Chat de Philippe Geluck, « Les auteurs et les constipés chroniques partagent la même angoisse : la page blanche. » Lire la suite...

51

Comment créer une belle page de vente (landing page), design, moderne et professionnelle en 10 minutes

Vous avez vu comme certains blogs ont des pages de ventes design, modernes, et qui donnent une folle envie de passer à l'achat?

Vous avez donc peut-être essayé de faire une belle page de vente, ou une page présentant votre formulaire d’inscription, avec un look professionnel, rien qu’avec WordPress.

C’est une galère.

Vous devez coder. Vous devez vous assurer que le résultat passe bien sur ordinateur, smartphone ou tablette. Vous allez y passer des heures, et le résultat ne sera pas à la hauteur de vos attentes.

Pire : votre page va vous faire passer pour un amateur. Un vrai repoussoir à ventes. Avouez que c’est ballot : vous bossez dur sur votre ebook ou votre formation, et vous allez perdre la moitié des ventes, simplement parce que votre page de vente ne convainc pas.

Pourtant, vous voyez tous ces gros blogs : eux, ils ont des pages qui donnent envie de mettre son email ou de commander, rien qu’en les voyant.

Eux, ils ont des pages de ventes, colorées, animées, que l’on prend plaisir à parcourir…et en rien de temps, votre regard se porte sur le bouton commander.

Vous voudriez en faire autant ? Lire la suite...

18

3 hacks (que vous ne connaissez pas encore) pour augmenter vos ventes de 10% avec Facebook

Note d'André: cet article invité a été rédigé par Margaux Klein, de l'équipe Wolfeo, une start-up innovante qui booste vos ventes en ligne. Je lui laisse la place!

Avez-vous remarqué comment certains blogueurs parviennent à présenter très naturellement ce qu’ils ont à vendre comme produits ou services ?

Je ne parle pas d’annoncer de but en blanc son offre comme les flyers que l’on vous distribue à la sortie du métro ou à l’arrêt de bus, en vous souhaitant rapidement une « bonne journée ».

Non, c’est quelque chose qui est présenté comme une suite logique aux conversations déjà entamées entre le rédacteur et ses lecteurs.

Parmi tous les blogs ou comptes réseaux sociaux que vous suivez, vous en avez forcément certains qui vous interpellent davantage que d’autres ?

Une écriture humoristique, une analyse ou un point de vue auquel vous n’aviez pas pensé, des astuces ou des "bons plans" qui arrivent pile au bon moment, les raisons de s’attacher à un auteur sont nombreuses.

On embarque dans son univers, on réagit en apportant des commentaires, on fait des suggestions.

Bref, ça nous fait vibrer !

Sur un blog ou sur les réseaux sociaux, le principe est simple Lire la suite...

16

Comment écrire un article de blog dont vos lecteurs se souviendront 3 mois après l’avoir lu

Note d'André: cet article a été écrit par Jean-Luc Durand. Je lui laisse la place:

Vous êtes-vous déjà demandé qu’est-ce qui fait qu’un texte, sur un livre, un journal ou un blog, retient votre attention ?

Qu’est-ce qui force le lecteur à aller jusqu’au bout ? Qu’est-ce qui le scotche littéralement à sa page, sa feuille ou son écran ?

Allez, avouez-le, vous aimeriez bien savoir. Parce que vous–même vous écrivez. Parce que vous aussi vous rêvez que votre prose ait le même pouvoir magnétique.

La solution tient dans une devinette. Qu’est-ce que l’écrivain, le journaliste et le blogueur ont en commun ?

Réponse : ils doivent captiver.

Oui, captiver. Dans ce mot, il y a « captif ». Le lecteur doit être enfermé dans votre univers. Il ne doit pas vouloir s’en échapper. Son attention doit être toute entière tournée vers votre article.

Car si le lecteur n’est pas subjugué par ce que vous écrivez, il lit en diagonale et ne revient plus jamais. Lire la suite...

71

Sur l’argent, la liberté, le bonheur, et les blogueurs qui veulent rouler en Porsche

J’ai posé le crayon. Estomaqué.

J’ai soufflé longuement, regardé la feuille, et j’ai réalisé en un instant que mon existence allait changer.

Vous avez sans doute déjà vécu des moments comme celui-là. Des moments rares, qui se produisent quand vous prenez le temps de vous poser les bonnes questions. Et quand la réponse vous saute au visage, vous vous demandez comment vous avez fait pour nier l’évidence aussi longtemps.

En fait, vous le saviez déjà.

Mais vous n’aviez simplement pas le temps d’y penser. Parce que vous étiez trop occupé à gagner votre vie, à faire vos courses, à vous occuper de vos proches et du quotidien. Cet exercice vous fera agir, ou vous tétanisera sur place, voilà tout.

Qu’est ce qui se trouvait sur cette feuille ? Lire la suite...

57

Vendre en affiliation : 1038 euros avec un seul article de blog

Il y a des chiffres qui donnent le tournis.

Croyez-moi, je ne cherche pas à vous inquiéter, mais cela concerne votre argent. Alors vous devriez jeter un œil, car chaque mois, vous en perdez. A cause de votre blog.

Faites simplement le total de ce que votre site vous a coûté. Vous avez investi dans un hébergeur. Un auto-répondeur. Des plugins premiums. Peut-être même dans des formations, de la pub en ligne, ou du développement informatique.

Ça commence à ressembler au prix d’un beau week-end en amoureux, pas vrai ?

Maintenant: combien vous-a-t-il rapporté?

Vous grimacez. Est-ce que je déclenche une prise de conscience ?

Je ne le fais pas pour le plaisir de vous brusquer, croyez-moi. C’est simplement parce que tous vos efforts méritent une compensation.

Vous ne pouvez pas rester comme çà, le cul entre deux chaises. Entre le blogging amateur et le blogging professionnel. A un moment, il va bien falloir que vous vendiez quelque chose.

Pour équilibrer vos comptes, mais aussi pour réaliser que, oui : on peut gagner sa vie avec un blog.

Vous en voulez la preuve ?

Ok. Aujourd’hui, je vais partager quelques chiffres avec vous. Je suis un peu gêné, mais je vous ai menti.

En fait, je n'ai pas gagné 1038 euros avec un seul article. Mais plus de Lire la suite...

25

Lettre ouverte aux blogueurs qui pensent qu’ils peuvent réussir en restant seuls dans leur coin

Rien n’est plus solitaire que d’écrire.

Vos idées, votre clavier. C’est presque suffisant pour monter un business en ligne. Si votre environnement professionnel actuel vous déplait, si votre chef est un démon autoritaire, si vos collègues sont les pires faux-culs de la galaxie, vous allez adorer le blogging.

Dites au revoir à tous ceux qui vous étouffent.

Vous aurez la liberté totale de choisir vos sujets et votre rythme de travail. Vous aurez l’impression de respirer un air plus pur que celui des volcans d’Auvergne. Seul avec votre projet.

Et hélas, très probablement, vous échouerez. Je préfère vous prévenir. Lire la suite...